Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Architecture des paramètres d'application

Cette rubrique décrit le fonctionnement de l'architecture des paramètres de l'application et explore les fonctionnalités avancées de l'architecture, telles que les paramètres groupés et les clés des paramètres.

L'architecture des paramètres d'application prend en charge la définition de paramètres fortement typés avec une portée application ou utilisateur et la persistance des paramètres entre les sessions d'application. Cette architecture fournit un moteur de persistance par défaut permettant d'enregistrer les paramètres et de les charger à partir du système de fichiers local. Cette architecture définit également les interfaces qui fournissent un moteur de persistance personnalisé.

Les interfaces fournies permettent aux composants personnalisés de faire persister leurs propres paramètres lorsqu'ils sont placés dans une application. Les clés des paramètres permettent aux composants de conserver séparément des paramètres pour plusieurs instances du composant.

L'architecture des paramètres d'application est utilisée dans ASP.NET et Windows Forms et contient plusieurs classes de base qui sont partagées entre ces deux environnements. La plus importante est SettingsBase, qui fournit l'accès aux paramètres via une collection, et propose des méthodes de bas niveau de chargement et d'enregistrement des paramètres. Chaque environnement implémente sa propre classe dérivée de SettingsBase dans le but de fournir des fonctionnalités de paramètres supplémentaires pour cet environnement. Dans une application Windows Forms, tous les paramètres d'application doivent être définis au niveau d'une classe dérivée de la classe ApplicationSettingsBase, ce qui ajoute les fonctionnalités suivantes à la classe de base :

  • Chargement de haut niveau et opérations d'enregistrement

  • Prise en charge des paramètres de portée utilisateur

  • Rétablissement des valeurs par défaut prédéfinies pour les paramètres d'un utilisateur

  • Mise à niveau des paramètres d'une version d'application antérieure

  • Validation de paramètres, avant leur modification ou leur enregistrement

Les paramètres peuvent être décrits à l'aide d'un certain nombre d'attributs définis dans l'espace de noms System.Configuration ; ces attributs sont décrits dans Attributs des paramètres d'application. Lorsque vous définissez un paramètre, vous devez l'appliquer avec ApplicationScopedSettingAttribute ou UserScopedSettingAttribute, qui décrit si ce paramètre s'applique à l'application entière ou uniquement à l'utilisateur actuel.

L'exemple de code suivant définit une classe de paramètres personnalisés avec un paramètre unique, BackgroundColor.


using System;
using System.Configuration;
using System.Drawing;

public class MyUserSettings : ApplicationSettingsBase
{
    [UserScopedSetting()]
    [DefaultSettingValue("white")]
    public Color BackgroundColor
    {
        get
        {
            return ((Color)this["BackgroundColor"]);
        }
        set
        {
            this["BackgroundColor"] = (Color)value;
        }
    }
}


La classe ApplicationSettingsBase ne fait persister ni ne charge des paramètres ; cette tâche incombe au fournisseur de paramètres (une classe qui dérive de SettingsProvider). Si une classe dérivée de ApplicationSettingsBase ne spécifie pas de fournisseur de paramètres via SettingsProviderAttribute, le fournisseur par défaut, LocalFileSettingsProvider, est utilisé.

Le système de configuration fourni initialement avec le .NET Framework prend en charge les données de configuration d'applications statiques via le fichier machine.config de l'ordinateur local ou dans un fichier app.exe.config que vous déployez avec votre application. La classe LocalFileSettingsProvider étend cette prise en charge native comme suit :

  • Les paramètres de portée application peuvent être stockés dans les fichiers machine.config ou app.exe.config. Le fichier machine.config est toujours en lecture seule, tandis que le fichier app.exe.config, pour des raisons de sécurité, est limité à la lecture seule pour la plupart des applications.

  • Les paramètres de portée utilisateur peuvent être stockés dans les fichiers app.exe.config ; ils sont alors considérés comme des valeurs par défaut statiques.

  • Les paramètres de portée utilisateur non définis par défaut sont stockés dans un nouveau fichier, user.config, où user correspond au nom d'utilisateur de la personne qui exécute actuellement l'application. Vous pouvez spécifier une valeur par défaut pour un paramètre de portée utilisateur avec DefaultSettingValueAttribute. Étant donné que les paramètres de portée utilisateur changent souvent pendant l'exécution d'applications, user.config est toujours en lecture/écriture.

Ces trois fichiers de configuration stockent les paramètres au format XML. L'élément XML de niveau supérieur pour les paramètres de portée application est <appSettings>, tandis que <userSettings> est utilisé pour les paramètres de portée utilisateur. Un fichier app.exe.config contenant à la fois des paramètres de portée application et des valeurs par défaut pour les paramètres de portée utilisateur est similaire à l'exemple suivant :

<?xml version="1.0" encoding="utf-8" ?>
<configuration>
    <configSections>
        <sectionGroup name="applicationSettings" type="System.Configuration.ApplicationSettingsGroup, System, Version=2.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b77a5c561934e089" >
            <section name="WindowsApplication1.Properties.Settings" type="System.Configuration.ClientSettingsSection, System, Version=2.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b77a5c561934e089" />
        </sectionGroup>
        <sectionGroup name="userSettings" type="System.Configuration.UserSettingsGroup, System, Version=2.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b77a5c561934e089" >
            <section name="WindowsApplication1.Properties.Settings" type="System.Configuration.ClientSettingsSection, System, Version=2.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b77a5c561934e089" allowExeDefinition="MachineToLocalUser" />
        </sectionGroup>
    </configSections>
    <applicationSettings>
        <WindowsApplication1.Properties.Settings>
            <setting name="Cursor" serializeAs="String">
                <value>Default</value>
            </setting>
            <setting name="DoubleBuffering" serializeAs="String">
                <value>False</value>
            </setting>
        </WindowsApplication1.Properties.Settings>
    </applicationSettings>
    <userSettings>
        <WindowsApplication1.Properties.Settings>
            <setting name="FormTitle" serializeAs="String">
                <value>Form1</value>
            </setting>
            <setting name="FormSize" serializeAs="String">
                <value>595, 536</value>
            </setting>
        </WindowsApplication1.Properties.Settings>
    </userSettings>
</configuration>

Pour obtenir une définition des éléments dans la section des paramètres d'application d'un fichier de configuration, consultez Schéma des paramètres d'application.

8eyb2ct1.collapse_all(fr-fr,VS.110).gifLiaisons de paramètres

Les paramètres d'application utilisent l'architecture de liaison de données Windows Forms pour fournir une communication bidirectionnelle des mises à jour des paramètres entre l'objet et les composants des paramètres. Si vous utilisez Visual Studio pour créer des paramètres d'application et les affecter aux propriétés du composant, ces liaisons sont générées automatiquement.

Vous pouvez lier uniquement un paramètre d'application à un composant qui prend en charge l'interface IBindableComponent. De même, le composant doit implémenter un événement de modification pour une propriété liée spécifique ou informer les paramètres d'application que la propriété a été modifiée par l'intermédiaire de l'interface INotifyPropertyChanged. Si le composant n'implémente pas le IBindableComponent et si vous effectuez une liaison par l'intermédiaire de Visual Studio, les propriétés liées sont définies la première fois, mais ne sont pas mises à jour. Si le composant implémente le IBindableComponent mais ne prend pas en charge les notifications de modification des propriétés, la liaison n'est pas mise à jour dans le fichier de paramètres lorsque la propriété est modifiée.

Certains composants Windows Forms, tels que ToolStripItem, ne prennent pas en charge les liaisons de paramètres.

8eyb2ct1.collapse_all(fr-fr,VS.110).gifSérialisation de paramètres

Lorsque LocalFileSettingsProvider doit enregistrer des paramètres sur disque, il exécute les actions suivantes :

  1. Il utilise la réflexion pour examiner toutes les propriétés définies sur votre classe dérivée ApplicationSettingsBase, en recherchant celles qui s'appliquent avec ApplicationScopedSettingAttribute ou UserScopedSettingAttribute.

  2. Il sérialise la propriété sur disque. Il tente en premier lieu d'appeler ConvertToString ou ConvertFromString sur TypeConverter associé du type. En cas d'échec, il utilise à la place la sérialisation XML.

  3. Il détermine quels paramètres vont dans quels fichiers, selon l'attribut du paramètre.

Si vous implémentez votre propre classe de paramètres, vous pouvez utiliser l'SettingsSerializeAsAttribute pour marquer un paramètre destiné à la sérialisation binaire ou personnalisée à l'aide de l'énumération SettingsSerializeAs. Pour plus d'informations sur la création de votre propre classe de paramètres dans le code, consultez Comment : créer des paramètres d'application.

8eyb2ct1.collapse_all(fr-fr,VS.110).gifEmplacements des fichiers de paramètres

L'emplacement des fichiers app.exe.config et user.config est différent selon l'installation de l'application. Pour une application Windows Forms copiée sur l'ordinateur local, le fichier app.exe.config résidera dans le même répertoire que le répertoire de base du fichier exécutable principal de l'application, et le fichier user.config résidera à l'emplacement spécifié par la propriété Application.LocalUserAppDataPath. Pour une application installée au moyen de ClickOnce, ces deux fichiers résideront dans le répertoire de données ClickOnce situé sous %InstallRoot%\Documents and Settings\nom_utilisateur\Local Settings.

L'emplacement de stockage de ces fichiers est légèrement différent si un utilisateur a activé les profils itinérants qui permettent à un utilisateur de définir différents paramètres d'application et Windows lorsqu'il utilise d'autres ordinateurs d'un domaine. Dans ce cas, les applications ClickOnce et non-ClickOnce stockent leurs fichiers app.exe.config et user.config sous %InstallRoot%\Documents and Settings\nom_utilisateur\Application Data.

Pour plus d'informations sur le fonctionnement de la fonctionnalité Paramètres de l'application avec la nouvelle technologie de déploiement, consultez ClickOnce et paramètres d'application. Pour plus d'informations sur le répertoire de données ClickOnce, consultez Accès aux données locales et distantes dans les applications ClickOnce.

Les paramètres d'application sont conçus pour fonctionner à un niveau de confiance partiel, un environnement restreint qui constitue la valeur par défaut des applications Windows Forms hébergées sur Internet ou un intranet. Aucune autorisation spéciale au-delà du niveau de confiance partiel n'est exigée pour utiliser des paramètres d'application avec le fournisseur de paramètres par défaut.

Lorsque les paramètres d'application sont utilisés dans une application ClickOnce, le fichier .config user est stocké dans le répertoire de données ClickOnce. La taille du fichier .config user de l'application ne peut pas dépasser le quota de répertoire de données défini par ClickOnce. Pour plus d'informations, consultez ClickOnce et paramètres d'application.

Dans l'architecture des paramètres de l'application, le couplage est faible entre la classe wrapper de paramètres d'application, dérivée de ApplicationSettingsBase, et le ou les fournisseurs de paramètres associés, dérivés de SettingsProvider. Cette association est définie uniquement par l'attribut SettingsProviderAttribute, appliqué à la classe wrapper ou à ses propriétés individuelles. Si un fournisseur de paramètres n'est pas spécifié explicitement, le fournisseur par défaut (LocalFileSettingsProvider) est utilisé. Par conséquent, cette architecture prend en charge la création et l'utilisation de fournisseurs de paramètres personnalisés.

Par exemple, supposons que vous souhaitiez développer et utiliser SqlSettingsProvider, un fournisseur qui stockera toutes les données de paramètres dans une base de données Microsoft SQL Server. Votre classe dérivée de SettingsProvider reçoit ces informations dans sa méthode Initialize en tant que paramètre de type System.Collections.Specialized.NameValueCollection. Vous implémentez ensuite la méthode GetPropertyValues pour récupérer vos paramètres du magasin de données et SetPropertyValues pour les enregistrer. Votre fournisseur peut utiliser SettingsPropertyCollection fourni à GetPropertyValues pour déterminer le nom, le type et la portée de la propriété, ainsi que tout autre attribut de paramètres défini pour cette propriété.

Votre fournisseur devra implémenter une propriété et une méthode ; ces implémentations risquent de ne pas être évidentes. La propriété ApplicationName est une propriété abstraite de SettingsProvider ; vous devez la programmer pour retourner les éléments suivants :


public override string ApplicationName
{
    get
    {
        return (System.Reflection.Assembly.GetExecutingAssembly().GetName().Name);
    }
    set
    {
        // Do nothing.
    }
}


Votre classe dérivée doit également implémenter une méthode Initialize qui ne prend pas d'argument et ne retourne aucune valeur. Cette méthode n'est pas définie par SettingsProvider.

Enfin, vous implémentez IApplicationSettingsProvider sur votre fournisseur pour actualiser les paramètres, rétablir leurs valeurs par défaut et les mettre à niveau d'une version d'application à une autre.

Une fois que vous avez implémenté et compilé votre fournisseur, vous devez indiquer à votre classe de paramètres d'utiliser ce fournisseur à la place du fournisseur par défaut. Pour cela, vous devez utiliser SettingsProviderAttribute. Si le fournisseur est appliqué à une classe de paramètres entière, il est utilisé pour chaque paramètre que la classe définit ; s'il est appliqué aux paramètres individuels, l'architecture des paramètres de l'application utilise ce fournisseur pour ces paramètres uniquement, et utilise LocalFileSettingsProvider pour le reste. L'exemple de code suivant montre comment indiquer à la classe de paramètres d'utiliser votre fournisseur personnalisé.


using System;
using System.Collections.Generic;
using System.Text;
using System.Configuration;

namespace ApplicationSettingsArchitectureCS
{
    class CustomSettings : ApplicationSettingsBase
    {
        // Implementation goes here.
    }
}


Un fournisseur peut être appelé à partir de plusieurs threads simultanément, mais il écrira toujours au même emplacement de stockage ; par conséquent, l'architecture des paramètres de l'application instanciera uniquement une seule instance de votre classe de fournisseur.

Remarque importante Important

Vous devez vérifier que votre fournisseur est thread-safe, et autoriser l'écriture d'un seul thread à la fois dans les fichiers de configuration.

Votre fournisseur ne doit pas obligatoirement prendre en charge tous les attributs de paramètres définis dans l'espace de noms System.Configuration, même s'il doit au minimum prendre en charge les attributs ApplicationScopedSettingAttribute, UserScopedSettingAttribute et DefaultSettingValueAttribute. Pour les attributs qu'il ne prend pas en charge, votre fournisseur doit simplement échouer sans notification ; il ne doit pas lever d'exception. Toutefois, si la classe de paramètres utilise une combinaison non valide d'attributs (l'application des attributs ApplicationScopedSettingAttribute et UserScopedSettingAttribute au même paramètre, par exemple), votre fournisseur doit lever une exception et s'arrêter.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft