Applications Windows
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Critères de certification V4.5

Version du document : 4.5

Date du document : mardi 11 décembre 2012

Ce document décrit les critères qu’une application doit respecter pour être répertoriée dans le Windows Store.

Bienvenue

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez dans le développement d’applications pour Windows. Nous nous engageons dans une relation qui accompagne vos ambitions et a pour objectif de constituer un catalogue étendu d’applications attrayantes de qualité pour les clients de Windows à travers le monde. Nous avons élaboré ces critères de certification dans le but de vous aider à faire les bons choix pour rendre votre application plus attrayante et accélérer son intégration au Windows Store.

Nous passons chaque application en revue avant de la proposer dans le Windows Store. Si nos critères de certification viennent à changer, nous identifions clairement leurs modifications pour vous en simplifier la prise en considération. Si vous avez des commentaires à formuler sur nos politiques, veuillez nous en faire part sur notre forum. Nous étudierons tous les commentaires.

Vos applications sont essentielles à l’expérience de centaines de millions de clients. Nous sommes impatients de voir ce que vous avez mis au point et sommes ravis de pouvoir vous aider à publier vos applications dans le monde entier.

1. Les applications Windows Store donnent une valeur ajoutée au client.

1.1 Votre application doit présenter aux clients un intérêt ou une utilité à caractère unique et novateur, dans toutes les langues et pour tous les marchés pris en charge

1.2 Votre application doit être entièrement fonctionnelle au moment où le client l’obtient du Windows Store.

Le Windows Store ne propose que des applications entièrement fonctionnelles pour assurer aux clients la meilleure expérience possible. Tout ce qui peut faire penser à nos testeurs que votre application n’est pas complètement terminée entraîne l’échec de la certification de votre application.

Vous pouvez nous aider en testant votre application minutieusement avant de l’envoyer et en nous fournissant les informations dont nous avons besoin pour tester votre application minutieusement. Par exemple, si votre application requiert des informations d’identification de connexion, fournissez-nous un compte de démonstration. Si votre application requiert l’accès à un serveur, indiquez-nous ce que nous devons faire pour vérifier qu’elle fonctionne correctement.

1.3 Les fonctionnalités d’une version d’évaluation de votre application doivent s’apparenter raisonnablement à ce que cette dernière offrira dans sa version finale.

Une version d’évaluation peut limiter l’accès à certaines fonctionnalités de l’application ou sa durée de fonctionnement.

1.4 Chaque application ne doit afficher qu’une seule vignette après son installation.

L’image reprise sur la vignette d’une application doit raisonnablement être en relation avec le contenu de l’application.

2. Les applications Windows Store peuvent afficher de la publicité mais doivent alors proposer plus que de simples publicités ou liens vers des sites Web.

2.1 Votre application ne doit pas se limiter au simple affichage de publicité.

Si votre application inclut ou affiche de la publicité, elle doit alors proposer des fonctionnalités complémentaires à cette dernière.

2.2 La publicité reprise dans vos applications doit être conforme à nos politiques en matière de contenu.

Nos politiques en matière de contenu sont énoncées dans la Section 5. Les applications Windows Store sont conçues pour une audience globale.

2.3 Votre application ne doit pas utiliser ses descriptions, ses vignettes, ses notifications, sa barre de l’application ou le mouvement de balayage depuis le bord pour afficher des publicités.

Les éléments descriptifs de votre application, tels que les captures d’écran, le texte et les images publicitaires, doivent la décrire complètement et ne contenir aucune publicité complémentaire.

2.4 Les expériences principales fournies par votre application doivent avoir lieu au sein de l’application.

2.5 Les publicités ne doivent pas exécuter de code ne provenant pas du fournisseur de ces publicités.

3. Les applications Windows Store doivent se comporter comme attendu.

3.1 Vous devez utiliser uniquement les API Windows Runtime pour implémenter les fonctionnalités de votre application Windows Store.

Ces API sont décrites dans la Référence des API pour applications Windows Store. Votre application ne peut dépendre que des logiciels répertoriés dans le Windows Store.

Les applications du Windows Store ne doivent pas communiquer avec des applications de bureau ou services locaux par le biais de mécanismes locaux, notamment via des fichiers et des clés de Registre.

3.2 Votre application ne doit pas se bloquer, se fermer de façon inattendue ou contenir des erreurs de programmation.

3.3 Votre application doit apporter une expérience utilisateur identique quel que soit le type de processeur qu’elle prend en charge.

Si votre application possède une interface utilisateur ou des fonctionnalités différentes selon le type de processeur, vous devez alors envoyer une application distincte pour chaque type de processeur et détailler les différences dans la partie Description de chacune d’entre elles.

3.4 Les mises à jour ne doivent pas affecter le fonctionnement normal de votre application d’une façon inattendue par le client.

3.5 Votre application doit entièrement prendre en charge les manipulations tactiles, de même qu’elle doit entièrement prendre en charge les entrées via la souris et le clavier.

Votre application doit fournir un retour visuel quand les utilisateurs appuient sur des éléments interactifs.

Votre application ne doit pas imposer un mouvement tactile qui diffère de son usage habituel dans Windows. La terminologie des opérations tactiles de Windows 8 est décrite dans la Conception des interactions tactiles.

3.6 Votre application doit exploiter les mécanismes fournis par le système pour les fonctionnalités déjà prévues par ce dernier.

Votre application doit prendre en charge une disposition ancrée. En orientation Paysage, ses fonctions doivent être entièrement accessibles lorsque ses dimensions d’affichage sont de 1024 x 768. Votre application doit demeurer fonctionnelle lorsque le client l’ancre et la libère.

Elle ne doit prévoir aucun code permettant de la fermer automatiquement ou offrir de moyens de la fermer par l’interface utilisateur. En effet, la gestion de la durée de vie des processus de Windows 8 ferme automatiquement les applications Windows Store.

Votre application doit fonctionner raisonnablement au moment de la suspension et de la reprise de son exécution.

Si votre application met en œuvre une barre de l’application inférieure, cette barre doit apparaître au moyen d’un mouvement de balayage du bas vers le haut.

Si votre application met en œuvre une barre de navigation, cette barre doit apparaître au moyen d’un mouvement de balayage du haut vers le bas.

3.7 Supprimé

Voir Historique des révisions.

3.8 Votre application doit satisfaire aux critères de performances de base sur un ordinateur à puissance limitée.

  • Elle doit se lancer dans les 5 secondes ou moins.
  • Elle doit pouvoir se suspendre dans les 2 secondes ou moins.

Les ordinateurs de puissance limitée sont décrits dans Test de votre application à l’aide du Kit de certification des applications Windows.

3.9 L’ensemble de la logique d’application doit provenir de votre package d’application et y résider.

Votre application ne doit pas tenter de modifier ou d’étendre le contenu empaqueté sous forme d’une inclusion dynamique de code ou de données qui change la façon dont l’application interagit avec Windows Runtime ou se comporte par rapport à la stratégie du Windows Store. Il n’est pas permis, par exemple, de télécharger un script distant et d’exécuter ensuite ce script dans le contexte local de votre package d’application.

3.10 Les applications Direct3D doivent prendre en charge un niveau de fonctionnalité minimal.

Ce critère s’applique si vous dépendez de fonctionnalités graphiques 3D spécifiques au niveau du matériel.

Si votre application inclut un package ARM ou neutre, il doit prendre en charge le niveau de fonctionnalité 9_1 de Direct3D. Si votre application ne prend pas en charge ARM, elle doit prendre en charge le niveau de fonctionnalité minimal choisi sur le portail du Windows Store.

Dans la mesure où les clients peuvent changer de matériel graphique sur leur ordinateur après l’installation de l’application, si vous choisissez un niveau de fonctionnalité minimal supérieur au niveau 9_1, votre application doit détecter au démarrage si le matériel actuel répond ou non aux critères minimaux. Dans le cas contraire, l’application doit afficher un message qui détaille les critères exigés pour Direct3D.

Outre la prise en charge du niveau de fonctionnalité Direct3D minimal, votre application peut utiliser des niveaux de fonctionnalités supérieurs lorsqu’ils sont disponibles.

3.11 Si votre application contient des composants Windows Runtime, ils doivent se conformer au système de type Windows Runtime.

Plus précisément, tous les types Windows Runtime :

  • doivent être situés dans le fichier de package dont le nom correspondant à l’espace de noms est le plus long ;
  • doivent être les seuls types avec une visibilité publique dans un fichier de métadonnées Windows (.winmd) ;
  • doivent avoir un nom unique qui ne respecte pas la casse ;
  • ne doivent pas être situés dans l’espace de noms Windows ou global ;
  • doivent avoir une visibilité publique, à moins qu’il ne s’agisse d’une interface marquée comme étant une interface exclusive d’une classe d’exécution spécifique ;
  • doivent être scellés (sealed), à moins qu’il ne s’agisse d’une classe d’exécution marquée comme étant composable ;
  • doivent composer une classe système non scellée (unsealed), si le type est une classe d’exécution composable ;
  • ne doivent pas inclure de propriétés en écriture seule ;
  • ne doivent pas mettre en œuvre d’interfaces marquées comme étant des interfaces exclusives d’une autre classe ;
  • ne doivent pas être génériques ou paramétrables ;
  • ne doivent pas définir de méthodes qui surchargent les opérateurs ;
  • ne doivent pas changer la signature ou les noms de paramètres entre les déclarations de méthode d’interface et d’exécution ;
  • ne doivent pas inclure de valeurs par défaut pour les paramètres de méthode ;
  • ne doivent pas inclure d’accesseurs Get de propriété qui acceptent des paramètres d’entrée ;
  • ne doivent pas inclure de méthodes setter de propriété qui acceptent autre chose que le paramètre de valeur défini unique ;
  • ne doivent pas définir de méthodes de fabrique avec des paramètres de sortie supplémentaires au-delà de la valeur de retour ;
  • ne doivent pas utiliser IReferenceArray<T> ou IReference<string> en tant que type de paramètre ;
  • ne doivent pas utiliser le type fondamental byte signé ;
  • doivent définir des enums avec un type Int32 ou UInt32 sous-jacent uniquement ;
  • doivent appliquer FlagsAttribute aux enums UInt32 ;
  • ne doivent pas appliquer FlagsAttribute aux enums Int32.

4. Les applications Windows Store laissent le client maître de son usage.

4.1 Votre application doit être conforme aux critères suivants en matière de confidentialité :

4.1.1 Votre application doit avoir une déclaration de confidentialité si elle est compatible réseau.

Si votre application a la possibilité technique de transmettre des informations, vous devez tenir à jour une politique de confidentialité. Vous devez également prévoir un accès à votre politique de confidentialité dans la page Description de votre application, ainsi que dans ses paramètres qui figurent dans l’icône Paramètres de Windows.

Les déclarations de capacité qui permettent à votre application de se connecter à un réseau sont notamment les suivantes : internetClient, internetClientServer et privateNetworkClientServer.

Votre politique de confidentialité doit informer les utilisateurs des informations personnelles recueillies et transmises par votre application et de l’utilisation, du stockage, de la sécurité et de la divulgation de ces informations. Elle doit décrire les contrôles que les utilisateurs ont sur leur exploitation et partage, ainsi que le mode d’accès à ces informations qui leur est proposé. Enfin, elle doit être conforme aux lois et réglementations applicables.

4.1.2 Votre application doit obtenir une approbation ou un consentement avant de partager des informations personnelles.

Votre application peut publier des informations personnelles d’un client sur un service ou les envoyer à une autre personne uniquement après avoir obtenu une approbation.

L’approbation signifie que le client autorise de façon explicite l’activité demandée, après avoir :

a) décrit au client l’usage ou le partage qui doit être fait des informations ; et

b) indiqué au client un système par le biais duquel il peut annuler ultérieurement cette approbation, tout en continuant à utiliser l’application.

Si votre application publie des informations personnelles d’une personne alors que cette dernière n’est pas cliente, vous devez obtenir son consentement explicite par écrit. Vous devez en outre autoriser celle-ci à revenir à tout moment sur son accord. Si votre application permet à un client d’accéder aux renseignements personnels d’une autre personne, cette obligation s’applique également.

Les informations personnelles comprennent toutes les informations ou données qui permettent d’identifier raisonnablement une personne. C’est le cas par exemple des contacts, des photos, des numéros de téléphone, des enregistrements audio et vidéo, des localisations, des SMS ou de toute autre communication textuelle, des images sur le Bureau de l’ordinateur ou des captures d’écran, des identificateurs uniques basés sur le matériel de l’ordinateur, et dans certains cas, de l’historique de navigation combiné.

4.2 Votre application doit respecter les paramètres système liés aux notifications et rester fonctionnelle lorsque ceux-ci sont désactivés.

Parmi ces paramètres, citons l’affichage de publicités et de notifications au client, lequel affichage doit également s’adapter aux préférences du client, que les notifications soient fournies par le service de notification Push Windows ou par tout autre service. Si un client désactive la fonction de notification, que ce soit sur une application précise ou sur tout le système, votre application doit pouvoir fonctionner normalement.

4.3 Votre application ne doit pas mettre en péril ou compromettre la sécurité ou le bon fonctionnement du système Windows.

En outre, l’application ne doit pas inclure, renvoyer vers, ni distribuer via le service de notification Push Windows, ni fournir de quelque façon que ce soit un point d’entrée à des virus, des programmes malveillants ou tout autre logiciel malveillant, pour accéder au système Windows du client. L’application ne doit pas modifier ou supprimer les données des clients sans leur consentement.

Le système Windows comprend l’ordinateur exécutant Windows, tout logiciel fonctionnant sur l’ordinateur en question et tout autre ordinateur ou logiciel communiquant avec l’ordinateur.

4.4 Votre application ne doit pas être conçue ou commercialisée dans le but de réaliser, de donner des instructions ou d’encourager des actions pouvant blesser un client ou toute autre personne.

Nous considérons qu’une application permettant le contrôle d’un appareil sans intervention humaine ou commercialisée pour être utilisée à des fins de résolution de cas d’urgence ou de secourisme viole ce critère.

4.5 Votre application doit protéger les clients contre les transferts involontaires de gros volumes de données à travers des connexions réseau limitées.

En cas de transfert sur une connexion réseau limitée, votre application doit offrir au client la possibilité d’autoriser ces transferts sans limite ou en restreignant les transferts vidéo et audio aux débits de données suivants :

  • Les flux vidéo, y compris les téléchargements vidéo simples et la messagerie vidéo bidirectionnelle, doivent faire appel à une technologie de régulation du débit de données et limiter le taux de transfert à 256 Kbits/s maximum.

  • Les flux audio, notamment la voix sur IP (VOIP), doivent limiter leur débit de données à 64 Kbits/s maximum.

Si l’ordinateur du client est connecté via une connexion réseau limitée, votre application doit en demander l’autorisation au client ou attendre jusqu’à ce qu’un accès à un réseau non restreint soit obtenu avant de procéder à toute opération de synchronisation, de transfert de fichiers ou de téléchargement nécessitant un transfert total supérieur à Windows.Networking.Connectivity.DataPlanStatus.MaxTransferSizeInMegabytes.

Lorsque l’ordinateur en cours de fonctionnement du client se trouve en dehors de son réseau domestique ou utilise une connexion réseau limitée alors que la limite de transfert de données est dépassée, votre application doit demander l’autorisation au client avant de pouvoir effectuer un quelconque transfert de données supérieur à 1 Mo.

4.6 Votre application doit satisfaire aux critères du service de notification Push Windows (WNS, Windows push Notification Service) si elle exploite les notifications WNS.

Si votre application fait appel au service de notification Push Windows (WNS) pour transmettre des notifications d’émission, elle doit procéder tel qu’il est décrit dans le critère suivant.

a) Vous ne pouvez exploiter WNS que pour des applications distribuées par l’intermédiaire du Windows Store. Les notifications fournies par le biais du WNS sont considérées comme du contenu d’application et sont soumises à l’intégralité des politiques sur les applications du Windows Store, notamment aux critères de certification.

b) Votre application ne doit être associée qu’à un seul identifiant de sécurité de package PSI (Package Security Identifier).

c) Vous ne pouvez pas dissimuler la source d’un quelconque message WNS, d’un PSI (Package Security Identifier), ou de tout autre identifiant unique de référencement.

d) Vous ne pouvez pas inclure dans une notification des informations qu’un client pourrait raisonnablement considérer comme étant confidentielles ou sensibles.

e) Votre application ne doit pas exploiter de façon excessive la capacité du réseau ou la bande passante du WNS, ou surcharger outre mesure d’aucune autre façon le système Windows par le biais de notifications WNS. Par exemple, l’utilisation du WNS pour diffuser en continu du contenu ou transférer des fichiers enfreint le présent critère.

4.7 Si vous utilisez un fournisseur de transactions commerciales autre que celui du Windows Store, vous devez identifier ce fournisseur au moment de la transaction ou chaque fois que vous collectez des informations liées au paiement par le client.

Si votre application utilise l’espace de noms Windows.ApplicationModel.Store pour les achats dans l’application, cette gestion des messages est fournie automatiquement. Si votre application utilise une autre méthode pour les achats dans l’application ou pour percevoir les paiements, elle doit afficher un message au client lui indiquant qui est responsable de la transaction.

Par exemple, les achats intégrés aux applications éditées par Contoso et qui ne passent pas par le Windows Store pour la transaction doivent pouvoir afficher un message indiquant par exemple « Cet article est proposé par Contoso » au moment de la transaction.

4.8 Votre application doit inviter l’utilisateur à s’authentifier pour permettre la réalisation d’une transaction.

L’application peut donner à l’utilisateur la possibilité d’enregistrer cette authentification, mais l’utilisateur doit avoir la possibilité de requérir une authentification pour chaque transaction ou de désactiver les transactions dans l’application. Si votre application utilise l’espace de noms Windows.ApplicationModel.Store pour les achats dans l’application, cette invite s’affiche automatiquement.

4.9 Si votre application recueille des informations sur des cartes bancaires ou utilise un processeur de paiement tiers qui collecte ce type d’informations, le traitement des paiements doit se soumettre à la norme PCI DSS (PCI Data Security Standard) en vigueur.

5. Les applications Windows sont conçues pour un public large.

Cette section décrit les types de contenu qui ne sont pas autorisés dans les applications mises à disposition dans le Windows Store.

Le terme de contenu désigne les images, les sons et le texte inclus dans l’application, mais aussi les vignettes, les notifications, les messages d’erreur ou la publicité présents dans votre application, et de façon plus globale encore, tout ce qui est reçu d’un serveur ou tout ce à quoi l’application se connecte. Dans la mesure où Windows et les applications du Windows Store sont utilisés à travers le monde entier, ces critères sont interprétés et appliqués dans un contexte de normes régionales et culturelles.

5.1 Votre application doit respecter nos directives en matière de contenu et d’évaluation de l’âge. En outre, ses métadonnées doivent être appropriées pour tout public.

Les applications dont l’évaluation est supérieure à PEGI 16, ESRB MATURE (Jeunes adultes) ou dont le contenu entraînerait irrémédiablement une telle évaluation ne sont pas autorisées, sauf dans le cas de jeux, ou si ces applications sont évaluées par un organisme d’évaluation tiers, et si elles sont conformes aux critères de certification décrits ici. Les métadonnées et tout autre contenu que vous envoyez pour accompagner votre application ne peuvent comporter que du contenu qui mériterait l’évaluation PEGI 12, ESRB EVERYONE (Tous publics), Windows Store 12+ ou une évaluation inférieure.

Nous comprenons que, dans certains cas, les applications servent de passerelle vers du contenu axé sur la vente au détail, du contenu généré par l’utilisateur ou du contenu Web. Nous classons ces applications en deux catégories : les applications de vitrine, dont la fonction principale est de regrouper et de vendre des applications ou du contenu multimédia tiers, et les applications de diffusion en continu, dont la fonction principale est de regrouper et de diffuser des images, de la musique, des vidéos ou tout autre contenu multimédia pour le Web. Dans certains cas, il est admis qu’une application de vitrine ou une application de diffusion en continu puisse inclure du contenu qui serait en principe refusé dans une application spécialisée. Si votre application est un moteur de recherche qui permet aux utilisateurs de rechercher des informations dans de nombreux domaines sur Internet, alors votre application doit avoir l’évaluation 12+. Les applications qui permettent d’effectuer des recherches pour un type de contenu précis (par exemple, actualités ou vidéos uniquement), n’entrent pas dans la catégorie moteurs de recherche. L’évaluation de l’âge pour ces applications doit être déterminée selon leur objectif, leur fonction et leur contenu. Si votre application est un navigateur Web, permettant d’accéder à un large contenu sur Internet, l’application doit avoir l’évaluation 12+.

5.2 Votre application ne doit pas inclure de contenu incitant à la discrimination, à la haine ou à la violence en s’appuyant sur l’adhésion à un groupe racial, ethnique, national, linguistique, religieux donné ou autre groupe social, ou encore en s’appuyant sur le sexe d’une personne, son âge ou son orientation sexuelle.

5.3 Votre application ne doit pas inclure de contenu ou de fonctionnalité qui encourage, facilite ou idéalise une quelconque activité illégale dans la vie réelle.

5.4 Votre application ne doit pas inclure ou afficher du contenu qu’une personne sensée est susceptible de considérer comme obscène ou pornographique.

5.5 Votre application ne doit pas inclure du contenu diffamatoire, calomnieux ou menaçant.

5.6 Votre application ne doit pas inclure de contenu qui facilite ou idéalise une consommation excessive ou irresponsable d’alcool ou de tabac, de drogues ou d’armes.

5.7 Votre application ne doit pas inclure de contenu facilitant ou idéalisant la violence extrême ou gratuite, la violation des droits de l’homme ou la fabrication ou l’usage d’armes à l’encontre d’une personne ou d’un animal dans la vie réelle.

5.8 Votre application ne doit pas faire état de termes grossiers excessifs ou gratuits.

6. Les applications Windows Store sont clairement identifiées et compréhensibles.

6.1 Votre application doit avoir un nom unique.

Le nom de votre application correspond au nom que nous utilisons pour répertorier votre application dans le Windows Store. Vous devez par conséquent lui attribuer un nom unique dans le catalogue du Windows Store. Un nom tiré d’une langue étrangère est autorisé. Il est cependant important de souligner que tout nom supplémentaire doit également être unique sur le Windows Store.

6.2 Votre application doit obtenir une évaluation de l’âge pour Windows et vous devez envoyer les évaluations tierces attribuées à votre application si vous en disposez.

Vous devez lui affecter une évaluation de l’âge pour le Windows Store la plus fidèle possible. La page Évaluation de l’âge reprend des descriptions plus détaillées du contenu qui s’avère adapté à chaque classification par âge du Windows Store.

Si votre application offre aux utilisateurs : (i) un accès non contrôlé aux réseaux sociaux en ligne ou (ii) un partage non contrôlé d’informations personnelles avec des tiers, notamment avec d’autres joueurs ou des connaissances en ligne, vous devez au minimum lui attribuer la classification Windows Store 12+. Pour que ce type d’activité soit considéré comme « contrôlé », votre application doit inclure des fonctionnalités de contrôle parental qui permettent d’exiger une autorisation parentale pour utiliser ces fonctions de partage. En outre, la présence de telles fonctionnalités doit être signalée et leur rôle expliqué dans les Remarques pour les testeurs.

Si vous soumettez une application de vitrine ou une application de diffusion en continu, vous devez évaluer votre application conformément à la présente section. Vous devez également prendre en compte le public cible de votre application de vitrine ou de votre application de diffusion en continu dans votre évaluation, en fonction du contenu auquel les utilisateurs de votre application peuvent accéder. Si une classification intégrée à un système d’évaluation est imposée par la loi dans un pays donné, vous devez alors inclure la documentation du système de classification en question avec votre application.

Si votre application est évaluée par un comité d’évaluation facultatif identifié dans la section Comités d’évaluation pour les applications Windows, vous devez également envoyer son certificat d’évaluation et fournir les descriptions de contenu qui conviennent.

Si votre application dispose d’une évaluation provenant d’un tiers, son évaluation de l’âge dans le Windows Store doit être déterminée à partir du tableau suivant. Si l’évaluation que le comité a attribuée à votre application correspond à plusieurs évaluations de l’âge du Windows Store, vous devez lui attribuer l’évaluation correspondant à la tranche d’âge supérieure.

Les applications avec une évaluation supérieure à ESRB MATURE (Jeunes adultes) ne sont en général pas autorisées.

Classification par âge du Windows StorePEGIESRBCEROGRBUSK

3+ Convient aux jeunes enfants.

PEGI 3

PEGI 4 au Portugal

EARLY CHILDHOOD (Jeunes enfants)

A (tous les âges)

A (tous les âges)

USK ab 0

7+ Convient à tous les publics à partir de 7 ans.

PEGI 7

PEGI 6 au Portugal

EVERYONE (Tous publics)

USK ab 6

12+ Convient à tous les publics à partir de 12 ans.

PEGI 12

EVERYONE 10+ (10 ans et plus)

B (12+)

12+

USK ab 12

16+ Convient à tous les publics à partir de 16 ans.

PEGI 16

TEEN (Adolescents)

MATURE (Jeunes adultes)

C (15+)

D (17+)

15+

USK ab 16

18+ Pour adultes

PEGI 18

MATURE (Jeunes adultes)

ADULT (Adultes)

Z (18+)

18+

USK ab 18

 

6.3 Vous devez fournir des renseignements sur le support technique que vous proposez pour votre application.

Nous ne fournissons pas de support technique ni de support clientèle pour votre application. Vous devez assurer vous-même le support technique de votre application et spécifier clairement les informations s’y rapportant dans le champ Coordonnées du support technique de la section Description.

Si votre application requiert une authentification, telle qu’un nom d’utilisateur ou de compte et son mot de passe, vous devez fournir un mécanisme de récupération de ces informations de compte (par exemple, via un compte de messagerie secondaire ou un numéro de téléphone de support technique) et répondre aux clients sous 24 heures.

6.4 Vous devez lister votre application dans au moins l’un des marchés géographiques du Windows Store.

Si votre application comporte un contenu ou des fonctionnalités limitées à certaines régions, ces restrictions doivent être clairement indiquées dans la page de description de votre application.

6.5 Vous devez localiser votre application dans toutes les langues qu’elle prend en charge.

Votre application ne peut prendre en charge que les langues autorisées dans le Windows Store. De plus, au moins une de ces langues doit être une langue de certification. L’expérience utilisateur fournie par une application doit être raisonnablement similaire dans toutes les langues prises en charge.

Vous devez fournir à vos clients une description complète de votre application dans chaque langue que vous déclarez dans le package de votre application. Les autres éléments descriptifs de votre application, tels que les captures d’écran, le texte et les images publicitaires, doivent être localisés. Si votre application est localisée de telle sorte que certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles dans une version localisée, vous devez clairement stipuler ou afficher les limites de la localisation dans la description de l’application.

6.6 Les capacités que vous déclarez doivent faire référence aux fonctionnalités essentielles et à l’intérêt que présente votre application du Windows Store, et l’utilisation de ces déclarations doit être compatible avec nos déclarations des capacités des applications.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur nos déclarations des fonctionnalités d’application.

6.7 Vous devez décrire toutes les modifications éventuellement apportées à votre application lorsque vous envoyez une mise à jour au Windows Store.

Lorsque vous envoyez une mise à jour au Windows Store, vous devez décrire toutes les modifications éventuellement apportées aux fonctionnalités de l’application. En outre, vous devez décrire toutes les modifications éventuellement apportées à l’élément Package/Capabilities du manifeste de l’application.

Ces descriptions sont destinées au champ Description de la mise à jour.

6.8 Vous devez fournir des captures d’écran localisées de votre application pour chaque langue prise en charge par votre application.

Chaque capture doit :

  • être adaptée pour tout utilisateur de 12 ans et plus ;

  • comporter une légende dans la langue de la description.

  • correspondre à un fichier .png, de taille 1366 x 768 pixels ;

Les captures d’écran retouchées ne sont pas autorisées, à moins qu’elles ne soient clairement indiquées comme telles.

6.9 Les packages de votre application Windows Store doivent posséder un manifeste d’application valide.

Dans chacun des packages de votre application, les éléments du manifeste de l’application doivent contenir les valeurs appropriées, tel que décrit dans les Exigences relatives aux métadonnées des packages.

6.10 Le format des packages de votre application Windows Store doit être correct.

Les packages de votre application doivent se conformer aux Exigences relatives au format des packages.

6.11 La catégorie et la sous-catégorie de l’application doivent s’adapter à la nature ou à la fonction de votre application.

7. Les applications de bureau doivent respecter des critères supplémentaires.

Outre respecter ces critères, vous devez certifier la conformité des applications de bureau au programme Certification des applications de bureau Windows.

7.1 Le lien de la page d’achat fourni pour votre application doit mener les utilisateurs vers un endroit où ils peuvent directement télécharger l’application, et ne doit pas les mener vers un site intermédiaire ou vers un site qui usurpe la page d’achat.

Les utilisateurs doivent être en mesure d’acheter votre application rapidement et facilement une fois redirigés vers votre page d’achat à partir du Windows Store.

Vous êtes autorisé à fournir deux liens de page d’achat pour votre application. Vous devez utiliser ces liens pour que les utilisateurs puissent accéder à des versions 64 bits et 32 bits de votre application.

7.2 Les informations que vous fournissez au Windows Store au sujet de votre application doivent correspondre aux informations utilisées dans la page d’achat de cette application. Il s’agit notamment du logo de votre application ou de votre société, du nom de l’application, de son prix et des numéros de ses versions majeures et mineures.

Conclusion

Merci d’avoir pris le temps de consulter les présentes conditions. Nous nous engageons à fournir un catalogue d’applications de qualité optimale dans le Windows Store, et nous nous réservons le droit de retirer du catalogue toute application ne répondant pas à ces conditions.

Merci encore de vous engager à distribuer des produits de qualité à nos côtés.

Historique des révisions

DateVersion Résumé des modificationsLien vers le document
Le mardi 11 décembre 20124.5

4.1.1 RÉVISÉ—langage modifié pour faire référence à la transmission des données et pas seulement aux informations personnelles.

5.1 RÉVISÉ—informations ajoutées concernant les types d’application pouvant avoir une évaluation supérieure à PEGI 16 ou ESRB Mature (Jeunes adultes). Informations supplémentaires incluses concernant les évaluations relatives à l’âge pour les applications qui sont des moteurs de recherche.

5.3 RÉVISÉ—clarification de la politique.

5.4 RÉVISÉ—clarification de la politique.

5.6 RÉVISÉ—clarification de la politique.

5.7 RÉVISÉ—clarification de la politique.

6.2 RÉVISÉ—évaluations ajoutées pour du contenu classifié 18+.

Le vendredi 19 octobre 20124.0

2.3 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet de la description des applications

3.1 RÉVISÉ – ajout d’informations sur les applications du Windows Store communiquant avec des applications de bureau

4.1.1 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet des applications qui se connectent à Internet

4.1.2 RÉVISÉ – informations clarifiées sur la nécessité de permettre aux utilisateurs d’annuler l’approbation et de continuer néanmoins à utiliser l’application

4.7 RÉVISÉ – informations clarifiées sur l’utilisation de fournisseurs de transactions commerciales autres que le Windows Store

4.8 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet de l’affichage d’une invite à l’utilisateur quand un achat dans l’application se produit

6.5 RÉVISÉ – informations clarifiées sur la fourniture d’informations relatives à la localisation dans la description des applications

6.8 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet de la fourniture de captures d’écran localisées

7.2 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet du logo de votre application ou de votre société

Critères de certification V4.0
Le lundi 9 juillet 20123.0

Synchronisation des numéros de version entre le Contrat du développeur de l’application et les critères de certification

1.1 RÉVISÉ – texte ajouté pour clarifier la politique

2.3 RÉVISÉ – texte ajouté pour clarifier la politique

3.1 RÉVISÉ – texte ajouté pour clarifier la politique

3.9 AJOUTÉ – informations incluses sur la logique d’application

3.10 AJOUTÉ – informations incluses sur les applications qui dépendent des fonctionnalités graphiques 3D du matériel

3.11 AJOUTÉ – informations incluses sur l’obligation des applications de se conformer au système de type Windows Runtime

4.1 RÉVISÉ – informations développées sur les déclarations de confidentialité. Comprend deux nouvelles sous-sections : 4.1.1 et 4.1.2

4.3 RÉVISÉ – précision sur le fait que les applications ne peuvent pas modifier ou supprimer les données des utilisateurs sans leur consentement

5.1 RÉVISÉ – texte ajouté pour les applications qui servent de vitrines ou qui diffusent du contenu en continu

6.2 RÉVISÉ – texte ajouté pour les applications qui servent de vitrines ou qui diffusent du contenu en continu, et qui spécifie que les applications qui collectent et transmettent des informations personnelles doivent utiliser une classification 12+

6.4 RÉVISÉ – texte ajouté qui indique que les applications doivent répertorier toutes les restrictions dans la page Description de l’application

6.5 RÉVISÉ – texte ajouté sur la localisation des applications

Critères de certification V3.0
Le jeudi 31 mai 20121.2

1.2 RÉVISÉ – exemples ajoutés

2.4 RÉVISÉ – clause clarifiée sur les applications qui imitent des sites Web

3.1 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet de la communication avec les applications de bureau

3.3 RÉVISÉ – critère clarifié

3.5 RÉVISÉ – critère clarifié afin d’indiquer que les applications doivent prendre en charge autant les manipulations tactiles que les entrées via la souris et le clavier

3.6 RÉVISÉ – informations ajoutées au sujet de l’utilisation des barres de navigation et des applications

4.1 RÉVISÉ – critère clarifié

4.3 RÉVISÉ – application clarifiée de ce critère aux systèmes Windows

4.7 RÉVISÉ – critère clarifié

4.8 AJOUTÉ – informations incluses au sujet des achats dans l’application qui n’utilisent pas le Windows Store

4.9 RÉVISÉ – auparavant point 4.8.

5.1 RÉVISÉ – mis à jour pour inclure les métadonnées d’application

6.2 RÉVISÉ – mis à jour pour faciliter la lecture des évaluations de l’application

6.5 RÉVISÉ – davantage de détails inclus au sujet de la localisation des langues prises en charge

6.6 RÉVISÉ – davantage d’informations incluses sur les fonctionnalités de l’application.

6.7 RÉVISÉ – critère clarifié au sujet de la description des modifications apportées à votre application

6.8 RÉVISÉ – informations clarifiées sur la nécessité de fournir des captures d’écran localisées

7 AJOUTÉ – critères pour les applications de bureau

Critères de certification V1.2

Le 8 février 20121.1

2.3 : RÉVISÉ – précisions apportées

2.4 : RÉVISÉ – clarifié et précisé

3.5 : RÉVISÉ – référence externe à la terminologie des opérations tactiles de Windows 8 ajoutée et document clarifié

3.6 : RÉVISÉ – ajout d’exemples plus précis

3.7 : SUPPRIMÉ – fusionné avec la version 3.5

3.8 : AJOUTÉ – description des tests sur les performances déjà effectués par le Kit de certification des applications Windows

4.6 : RÉVISÉ – certaines limites d’usage WNS supprimées

4.7 : AJOUTÉ – affichage de l’identité de la partie responsable des transactions d’achats intégrés à l’application

4.8 : AJOUTÉ – norme de sécurité des traitements des paiements

Général : corrections typographiques et terminologiques mineures ne changeant pas le sens ou l’intention du document.

Critères de certification V1.1

Le 6 décembre 2011 1.0Première version du document pour le Windows Store Preview.

Critères de certification V1.0

 

 

 

Afficher:
© 2016 Microsoft