Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais

Manifestes d'application pour les solutions Office

 

Un manifeste d’application est un fichier XML qui décrit les assemblys qui sont chargés dans une solution Microsoft Office. Dans Visual Studio, les outils de développement Microsoft Office utilisent le ClickOnceschéma de manifeste d’application défini dans la référence ClickOnce Application Manifest.

Les manifestes d’application pour solutions Office utilisent les éléments et les attributs ClickOnce suivants.

Élément

Description

Attributs

<assembly> Element (ClickOnce Application) 

Obligatoire. Élément de niveau supérieur.

manifestVersion

<assemblyIdentity> Element (ClickOnce Application)

Obligatoire. Identifie l’assembly principal de l’application ClickOnce.

name

version

publicKeyToken

processorArchitecture

language

<trustInfo> Element (ClickOnce Application)

Identifie les exigences de sécurité de l’application.

None

<entryPoint> Element (ClickOnce Application)

Obligatoire. Identifie le point d’entrée de code d’application pour l’exécution.

name

dependencyName

customHostSpecified

<dependency> Element (ClickOnce Application)

Obligatoire. Identifie chaque dépendance requise pour l’exécution de l’application. Identifie éventuellement les assemblys qui doivent être préinstallés.

Aucun

<file> Element (ClickOnce Application)

Obligatoire. Identifie chaque fichier non assembly utilisé par l’application. Peut inclure les données d’isolation COM (Component Object Model) associées au fichier.

name

size

Les manifestes d’application pour solutions Office disposent de l’élément suivant dans l’espace de noms co.v1.

<entryPoint> <co.v1:customHostSpecified /> </entryPoint> 

Ces manifestes d’application disposent aussi des éléments et attributs suivants dans l’espace de noms vstav3.

<addIn> <entryPointsCollection> <entryPoints> <entryPoint> </entryPoint> </entryPoints> </entryPointsCollection> <update></update> <postActions> <postAction> <postActionData> </postActionData> <postAction> </postActions> <application> <customizations> <customization> </customization> </customizations> </application </addIn>

Élément

Description

Attributs

<customHostSpecified>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Marque le manifeste précisément comme une solution Office.

None

Élément <addIn> (Développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Stocke les points d’entrée dans un espace de noms unique.

Aucun

<entryPoint>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Regroupe tous les assemblys pour une ou plusieurs solutions Office.

id

Élément <entryPoint> (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Regroupe tous les assemblys pour exécuter une solution Office.

None

<entryPoint>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Identifie l’assembly à exécuter dans une solution Office.

class

contract

<update>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Configure les mises à jour pour la solution.

enabled

expiration

Élément <postActions> (développement Office dans Visual Studio)

Facultatif. Regroupe toutes les actions de post-déploiement qui s’exécutent après l’installation des solutions Office.

Aucun

Élément <postAction> (développement Office dans Visual Studio)

Facultatif. Identifie une action de post-déploiement.

Aucun

<postActionData>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Facultatif. Configure les données pour une action de post-déploiement.

None

Élément <application> (Développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Encapsule les informations spécifiques à l’application dans un même nœud.

Aucun

<customizations>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Stocke toutes les informations spécifiques à l’hôte de l’application dans un espace de noms distinct.

Aucun

Élément <customization> (Développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Stocke les informations spécifiques à l’hôte de l’application dans un espace de noms distinct.

xmlns

<document>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire uniquement pour les solutions au niveau du document. Stocke les informations spécifiques à la personnalisation.

solutionId

Élément <appAddin> (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire uniquement pour les solutions au niveau de l’application. Stocke les informations spécifiques à la personnalisation.

application

loadBehavior

keyName

<friendlyName>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Facultatif. Stocke le nom du complément VSTO qui figure dans la liste des compléments VSTO installés.

Aucun

<description>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire uniquement pour les compléments VSTO. Stocke la description qui figure dans la liste des programmes installés.

Aucun

Élément <formRegions> (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire uniquement pour les compléments VSTO Outlook qui comprennent des zones de formulaire.

None

<formRegion>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire uniquement pour les compléments VSTO Outlook qui comprennent des zones de formulaire.

Name

<vstoRuntime>, élément (développement Office dans Visual Studio)

Obligatoire. Décrit la version spécifique de Visual Studio Tools pour Office Runtime qui est prise en charge par la solution Office.

release

version

supportUrl

Vous pouvez modifier manuellement les manifestes d’application et de déploiement dans les solutions Office. Après quoi, vous devez signer à nouveau les manifestes d’application et de déploiement à l’aide de l’outil Manifest Generation and Editing (mage.exe et mageui.exe). Pour plus d'informations, consultez How to: Re-sign Application and Deployment Manifests.

Un manifeste d’application est propre à une seule version d’une solution. Pour cette raison, les manifestes d’application doivent être stockés à l’écart des manifestes de déploiement.Visual Studio place les fichiers spécifiques à la version dans un sous-répertoire qui reprend le nom de la version associée dans le sous-répertoire Fichiers d’application du dossier de publication.

Le nom d’un fichier de manifeste d’application doit reprendre le nom complet et l’extension de l’application telle qu’identifiée dans l’élément assemblyIdentity, suivi de l’extension .manifest. Par exemple, un manifeste d’application qui ferait référence à la personnalisation OutlookAddIn1.dll aurait la syntaxe suivante.

OutlookAddIn1.dll.manifest

Afficher: