Résolution des problèmes de déploiement et fichiers journaux associés

Mis à jour: octobre 2013

S'applique à: Windows 8, Windows 8.1, Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2

La section qui suit décrit la relation entre les scénarios de déploiement courants et les fichiers journaux qui leur sont associés. Le déploiement de Windows® est un processus offrant de grandes possibilités de personnalisation, avec potentiellement de nombreux points d’échec. L’identification du point d’échec spécifique que vous avez rencontré commence par une compréhension du fonctionnement des technologies sous-jacentes.

Ce scénario commence avec la réalisation de l’installation de Windows sur un nouvel ordinateur, pour vous permettre d’atteindre le Bureau. Il s’agit du scénario le plus courant lorsque vous créez une image de référence. Ce processus est également connu sous le nom de première expérience de l’utilisateur.

Comme illustré ci-dessous, la clé de la résolution des échecs consiste à savoir à quel endroit du processus d’installation vous vous trouvez et à quel moment se produit l’échec. Comme vous êtes en train de créer une nouvelle installation, le disque dur n’est initialement pas disponible, aussi le programme d’installation de Windows écrit-il des journaux dans la mémoire, spécifiquement dans une session Windows PE (X:\Windows). Après formatage du disque dur, le programme d’installation poursuit la journalisation directement sur le nouveau disque dur (C:\Windows). Les fichiers journaux créés au cours de la session Windows PE sont temporaires.

Fichiers journaux du programme d’installation de Windows

En cas d’échec au cours de l’installation de Windows, commencez par examiner les entrées du fichier Setuperr.log, puis du fichier Setupact.log, ainsi que celles d’autres fichiers journaux le cas échéant.

 

Fichier journal Description Emplacement

Setupact.log

Fichier journal principal renfermant la plupart des erreurs survenant au cours du processus d’installation de Windows. Il existe plusieurs instances du fichier Setupact.log, en fonction du point auquel l’échec s’est produit dans le processus d’installation. Il est important de savoir quelle version du fichier Setupact.log consulter, en fonction de la phase dans laquelle vous vous trouvez.

Setup (specialize): X:\Windows\panther

Setup (OOBE), LogonUI, OEM First Run:%windir%\panther

OOBE (Out-Of-Box Experience) : %windir%\panther\unattendGC

Setuperr.log

Liste d’erreurs de niveau élevé qui se sont produites au cours de la phase d’installation de Windows specialize. Le fichier Setuperr.log ne fournit aucun détail spécifique.

Setup (specialize): %windir%\panther

Setup (specialize): %windir%\panther

Setup (OOBE), LogonUI, OEM First Run: %windir%\panther

Setupapi.offline.log

Échecs des pilotes au cours de la sous-phase Spécialisation des composants de la phase d’installation de Windows specialize.

%windir%\inf

Cbs_unattend.log

Échecs de maintenance de l’installation sans assistance.

%windir%\panther

Setupapi.dev.log

Échecs des pilotes au cours de la phase oobe de l’installation.

%windir%\inf

Sessions.xml

Fichier journal des transactions XML qui effectue le suivi de toute l’activité de maintenance, en se fondant sur l’id de session, le client, le statut, les tâches et les actions. Si nécessaire, le fichier Sessions.log pointe sur les fichiers DISM.log et CBS.log pour plus de détails.

%windir%\servicing\sessions

CBS.log

Fichier journal de maintenance qui fournit davantage de détails sur les échecs d’installation hors connexion.

%windir%\panther

Ce scénario implique d’ajouter et de supprimer des mises à jour, des pilotes, des modules linguistiques, et de configurer d’autres paramètres, sans démarrer Windows. L’installation hors connexion constitue un moyen efficace de gérer des images existantes stockées sur un serveur car elle permet d’éliminer le besoin de recréer des images mises à jour. Vous pouvez effectuer l’installation hors connexion d’une image montée ou appliquée à un lecteur ou répertoire.

Analyse de l’échec de l’installation hors connexion

L’outil Gestion et maintenance des images de déploiement (DISM, Deployment Image Servicing and Management) est l’outil principal pour toutes les tâches d’installation hors connexion. DISM est exécuté à partir d’une invite de commandes dans Windows PE ou dans un système d’exploitation Windows en cours d’exécution. En cas d’échec lors de l’exécution d’une commande DISM, l’outil apporte une réponse immédiate et consigne le problème dans le fichier journal DISM.log. Le fichier Session.xml est un fichier journal des transactions qui capture toutes les activités de maintenance sur le système d’exploitation cible. Il peut être utilisé conjointement au fichier DISM.log pour déterminer des points d’échec et l’activité de maintenance requise.

Lorsqu’un échec se produit dans l’installation hors connexion, commencez par consulter le fichier DISM.log pour y rechercher des erreurs spécifiques. Si le fichier DISM.log ne contient pas d’erreur, examinez en second lieu le fichier journal Sessions.xml puis le fichier CBS.log.

 

Fichier journal Description Emplacement

DISM.log

Fichier journal principal pour toutes les actions hors connexion à l’aide de DISM.

%windir%\logs\dism

Vous pouvez aussi créer le fichier journal DISM dans un emplacement différent à l’aide de l’option /LogPath. Le niveau de données écrites dans le fichier journal peut également être contrôlé à l’aide de l’option /LogLevel.

Sessions.xml

Journal des transactions XML qui effectue le suivi de toute l’activité de maintenance, en se fondant sur l’id de session, le client, le statut, les tâches et les actions. Si nécessaire, le fichier Sessions.log pointe sur les fichiers DISM.log et CBS.log pour plus de détails.

%windir%\servicing\sessions

Pour en savoir plus sur l’installation hors connexion, voir Présentation des stratégies de maintenance.

Ce scénario concerne un système d’exploitation en cours d’exécution. Il implique de démarrer l’ordinateur en mode audit pour ajouter des pilotes, des applications et autres packages. L’installation en ligne est idéale pour les pilotes si les packages de pilotes comportent des co-installateurs et des dépendances d’application. Elle est également efficace lorsque la majorité de vos packages de maintenance comportent des installateurs, lorsque les mises à jour sont au format .msi ou KB.exe ou lorsque les applications reposent sur des services et technologies Windows installés (tels que le .NET Framework ou la prise en charge complète de la technologie Plug-and-Play).

Analyse de l’échec de l’installation en ligne

Comme pour l’installation hors connexion, toute la journalisation se fait par des captures qui sont consignées des fichiers DISM.log, CBS.log et Sessions.xml. En cas d’échec lors de l’exécution d’une commande DISM, l’outil apporte une réponse immédiate et consigne le problème dans le fichier journal DISM.log. Le fichier Session.xml est un fichier journal des transactions qui capture toutes les activités de maintenance sur le système d’exploitation cible. Il peut être utilisé conjointement au fichier DISM.log pour déterminer des points d’échec et les activités de maintenance requises.

Lorsqu’un échec se produit dans l’installation hors connexion, consultez le fichier DISM.log pour y rechercher des erreurs spécifiques. Si le fichier DISM.log ne contient pas d’erreur, réexaminez le fichier journal Sessions.xml, puis le fichier CBS.log.

 

Fichier journal Description Emplacement

DISM.log

Fichier journal principal pour toutes les actions en ligne à l’aide de DISM. Si nécessaire le fichier DISM.log pointe sur le fichier CBS.log pour plus de détails.

%windir%\logs\dism

Vous pouvez aussi placer le fichier journal DISM dans un emplacement différent à l’aide de l’option de commande /LogPath. Les données du journal peuvent également être contrôlées à l’aide de l’option de commande /LogLevel.

CBS.log

Fichier journal secondaire qui fournit davantage de détails sur les échecs d’installation en ligne. Le fichier DISM.log fait référence au fichier CBS.log pour plus de détails.

%windir%\logs\cbs

Sessions.xml

Journal des transactions xml qui effectue le suivi de toute l’activité de maintenance, en se fondant sur l’id de session, le client, le statut, les tâches et les actions. Si nécessaire, le fichier Sessions.log pointe sur les fichiers DISM.log et CBS.log pour plus de détails.

%windir%\servicing\sessions

Pour en savoir plus sur l’installation hors connexion, voir Présentation des stratégies de maintenance.

Afficher:
© 2014 Microsoft