Respect des exigences pour fournir un texte accessible (XAML)

Applies to Windows and Windows Phone

Vous cherchez la version HTML/JavaScript de cette rubrique ? Voir Respect des exigences pour fournir un texte accessible (HTML).

Coefficients de contraste

Bien que les utilisateurs de Windows et de Windows Phone aient toujours la possibilité de basculer en mode de contraste élevé, la conception de votre application en ce qui concerne le texte doit considérer cette option comme un dernier recours. L’idéal consiste à s’assurer que le texte de votre application remplit certains critères établis quant au niveau de contraste entre le texte et son arrière-plan. L’évaluation du niveau de contraste est basée sur des techniques déterministes qui ne prennent pas en compte la teinte. Par exemple, si vous avez du texte rouge sur fond vert, ce texte risque de ne pas être lisible pour quelqu’un souffrant de daltonisme. La vérification et la correction du coefficient de contraste peut éliminer ce genre de problème d’accessibilité.

Les recommandations en matière de contraste du texte documentées ici sont basées sur une norme d’accessibilité Web intitulée G18: Ensuring that a contrast ratio of at least 4.5:1 exists between text (and images of text) and background behind the text. Ces conseils se trouvent dans la spécification W3C Techniques for WCAG 2.0. Pour les développeurs d’applications Windows Runtime en JavaScript, la documentation relative au texte accessible fait également référence à cette norme.

Pour être considéré comme accessible, le texte visible doit avoir un coefficient de contraste de luminosité minimal de 4,5 pour 1 par rapport à l’arrière-plan. Les exceptions comprennent les logos et le texte accessoire tel que le texte qui fait partie d’un composant d’interface utilisateur inactif.

Le texte décoratif et qui ne véhicule aucune information est exclu. Par exemple, si des mots aléatoires sont utilisés pour créer un arrière-plan, et que ces mots peuvent être réorganisés ou remplacés sans changer le sens, ils sont considérés comme étant décoratifs et n’ont pas besoin de répondre à ce critère.

Utilisez des outils de contraste des couleurs pour vérifier que le coefficient de contraste du texte visible est acceptable. Pour connaître les outils permettant de tester les coefficients de contraste, voir la spécification Techniques for WCAG 2.0 G18 (section Resources).

Remarque  Certains outils répertoriés par la spécification Techniques for WCAG 2.0 G18 ne peuvent pas être utilisés de manière interactive avec une application Windows Runtime. Vous pouvez être amené à entrer des valeurs de couleur de premier plan et d’arrière-plan manuellement dans l’outil, ou à effectuer des captures d’écran de l’interface utilisateur de l’application puis à exécuter l’outil de coefficient de contraste sur l’image de capture d’écran.

Rôles d’éléments de texte

Une application du Windows Store en C++, C# ou Visual Basic peut utiliser les éléments par défaut suivants (couramment appelés éléments de texte ou contrôles d’édition de texte) :

Quand un contrôle signale qu’il a le rôle Edit, les technologies d’assistance supposent qu’il existe un ou plusieurs moyens pour l’utilisateur de modifier les valeurs. Par conséquent, si vous placez du texte statique dans un objet TextBox, vous signalez de manière incorrecte le rôle et donc la structure de votre application à l’utilisateur d’accessibilité.

Dans les modèles de texte pour XAML, deux éléments sont principalement utilisés pour le texte statique, TextBlock et RichTextBlock. Comme aucun de ces éléments n’est une sous-classe Control, aucun des deux ne peut être actif via le clavier ou apparaître dans l’ordre de tabulation. Cela ne signifie toutefois pas que les technologies d’assistance ne peuvent pas les lire ou ne les liront pas. Les lecteurs d’écran sont généralement conçus pour prendre en charge plusieurs modes de lecture du contenu d’une application, notamment un mode de lecture dédié ou des modèles de navigation qui vont au-delà du focus et de l’ordre de tabulation, comme un « curseur virtuel ». Par conséquent, ne placez pas votre texte statique dans des conteneurs pouvant être actifs simplement pour que l’ordre de tabulation y amène l’utilisateur. Les utilisateurs de technologies d’assistance s’attendent à ce que tous les éléments inclus dans l’ordre de tabulation soient interactifs. Par conséquent, le fait d’y rencontrer du texte statique prête à confusion au lieu de s’avérer utile pour eux. Il est recommandé de tester cela par vous-même avec le Narrateur pour vous faire une idée de l’expérience utilisateur avec votre application lorsque vous utilisez un lecteur d’écran pour examiner le texte statique de votre application.

Texte dans les graphiques

Dans la mesure du possible, évitez d’inclure du texte dans un graphique. Par exemple, tout texte que vous placez dans le fichier source d’image et qui est affiché dans l’application en tant qu’élément Image n’est pas automatiquement accessible ou lisible par les technologies d’assistance. Si vous devez utiliser du texte dans des graphiques, assurez-vous que la valeur AutomationProperties.Name que vous fournissez comme équivalent de "alt text" comprend ce texte ou un résumé de la signification du texte. Des considérations semblables s’appliquent si vous créez des caractères texte à partir de vecteurs dans le cadre d’un objet Path ou à l’aide de Glyphs.

Modification de la taille des polices

Beaucoup de lecteurs ont du mal à lire le texte d’une application quand celui-ci utilise une taille de police trop petite. Vous pouvez éviter que ce problème ne se produise en faisant en sorte que le texte de l’interface utilisateur de votre application soit suffisamment grand en premier lieu. Il existe aussi des technologies d’assistance qui font partie de Windows et permettent aux utilisateurs de modifier la taille de police, ou l’affichage en général, des applications.

  • Certains utilisateurs modifient les valeurs points par pouce (ppp) de leur affichage principal comme option d’accessibilité. Cette option est disponible depuis Agrandir les éléments affichés à l’écran dans les Options d’ergonomie, qui redirige vers une interface utilisateur du Panneau de configuration pour Apparence et personnalisation / Affichage. Les options de dimensionnement réellement disponibles varient, car elles dépendent des caractéristiques du périphérique d’affichage.
  • La Loupe peut agrandir une zone sélectionnée de l’interface utilisateur. Cependant, la Loupe est difficile à utiliser pour lire un texte.
  • Applies to Windows Phone

Facteur d’échelle du texte sur Windows Phone

Sur Windows Phone, les différents contrôles et éléments de texte ont une propriété IsTextScaleFactorEnabled. Cette propriété possède la valeur true par défaut. Quand sa valeur est true, le paramètre appelé Taille du texte sur le téléphone (Paramètres > Options d’ergonomie) entraîne l’agrandissement de la taille du texte dans l’élément concerné. La mise à l’échelle affecte davantage le texte pour lequel FontSize possède une petite valeur que le texte pour lequel FontSize a une valeur élevée. Vous pouvez toutefois désactiver cet agrandissement automatique en définissant la propriété IsTextScaleFactorEnabled d’un élément sur false. Essayez ce balisage, ajustez le paramètre Taille du texte sur le téléphone, puis observez les balises TextBlock :


<TextBlock Text="In this case, IsTextScaleFactorEnabled has been left set to its default value of true." Style="{StaticResource BodyTextBlockStyle}"/>
<TextBlock Text="In this case, IsTextScaleFactorEnabled has been set to false." Style="{StaticResource BodyTextBlockStyle}" IsTextScaleFactorEnabled="False"/>


Cependant, ne désactivez pas l’agrandissement automatique systématiquement, car la mise à l’échelle du texte de l’interface utilisateur à travers toutes les applications constitue une expérience d’accessibilité importante pour les utilisateurs et ils s’attendent à ce qu’elle fonctionne aussi dans votre application.

Vous pouvez également utiliser l’événement TextScaleFactorChanged et la propriété TextScaleFactor pour évaluer les incidences sur le paramètre Taille du texte sur le téléphone. Voici comment :



{
    ...
    var uiSettings = new Windows.UI.ViewManagement.UISettings();
    uiSettings.TextScaleFactorChanged += UISettings_TextScaleFactorChanged;
    ...
}

private async void UISettings_TextScaleFactorChanged(Windows.UI.ViewManagement.UISettings sender, object args)
{
    var messageDialog = new Windows.UI.Popups.MessageDialog(string.Format("It's now {0}", sender.TextScaleFactor), "The text scale factor has changed");
    await messageDialog.ShowAsync();
}


La valeur de TextScaleFactor est un réel double appartenant à la plage [1,2]. Le texte le plus petit subit un agrandissement de cette ampleur. Vous pouvez par exemple utiliser la valeur pour adapter des éléments graphiques au texte. Gardez toutefois à l’esprit que tout le texte n’est pas mis à l’échelle selon le même facteur. En règle générale, plus la taille du texte initial est élevée, moins le texte est affecté par la mise à l’échelle.

Les types suivants possèdent une propriété IsTextScaleFactorEnabled :

Rubriques associées

Respect des exigences d’accessibilité de base
Exemple d’affichage de texte XAML
Exemple de modification de texte XAML
Exemple d’accessibilité XAML

 

 

Afficher:
© 2014 Microsoft