Recommandations en matière de menus contextuels

Applies to Windows and Windows Phone

Exemple de contrôle de menu contextuel standard

Description

Un menu contextuel est un menu léger qui donne aux utilisateurs un accès immédiat à des actions sur du texte (telles que les commandes du Presse-papiers). Le système fournit des applications avec des menus contextuels par défaut pour le texte et les liens hypertexte. Vous pouvez remplacer les menus contextuels par défaut par des menus montrant les commandes personnalisées pour le texte et les liens hypertexte.

Exemple

Capture d’écran du contrôle de menu contextuel standard

Pratiques conseillées et déconseillées

  • Affichez des commandes personnalisées. Le système contient des menus contextuels par défaut pour le texte et les liens hypertexte. Les applications peuvent remplacer ces menus contextuels par leurs propres menus contextuels. Une commande personnalisée peut être ajoutée à un menu contextuel lorsqu’elle ne se trouve pas dans la barre d’outils de l’application et qu’elle ne peut pas être exécutée à l’aide d’une interaction directe (par exemple une rotation).

    Menu contextuel qui présente des commandes personnalisées.

  • Utilisez un menu contextuel pour afficher les commandes du Presse-papiers (Couper, Copier et Coller) pour les objets tels que le texte sélectionné. Par défaut, le système affiche les commandes Couper, Copier et Coller pour le texte sélectionné. Le menu Coller présente généralement les commandes Tout sélectionner, Coller et Annuler. Vous pouvez remplacer ces commandes en affichant un menu contextuel personnalisé. Chaque fois que possible, imitez le comportement de votre application en préservant les commandes par défaut.

    Menu contextuel par défaut qui affiche les commandes du Presse-papiers (Couper, Copier et Coller).

  • Utilisez le menu contextuel pour afficher les commandes d’un objet sur lequel des actions doivent être effectuées, mais qui ne peut pas être sélectionné ou indiqué d’une autre manière. Par exemple : Une conversation en ligne ne semble guère appropriée à l’ajout de sélection ; dans ce cas, un menu contextuel peut rendre des commandes accessibles à chaque message de la conversation.

    Image montrant un menu contextuel d’un objet ne pouvant pas être sélectionné.

  • Donnez des noms courts à vos commandes. Le menu contextuel a une largeur maximale qui équivaut approximativement à 50 caractères. Lorsque les noms de commande sont trop longs, ils sont automatiquement tronqués et des points de suspension ("…") remplacent les caractères manquants. Évitez que le nom des commandes ne soit tronqué dans le menu contextuel en choisissant des noms courts.

  • Mettez une majuscule au début de chaque nom de commande. Le premier caractère de la commande doit être en majuscule et tous les caractères restants en minuscules.

  • Utilisez un séparateur pour distinguer des groupes de commandes connexes. Utilisez des séparateurs dans les menus contextuels pour regrouper des ensembles de commandes. Utilisez un séparateur pour distinguer les commandes spécifiques à l’application de celles qui sont spécifiques à l’affichage, telles que les commandes du Presse-papiers.

  • Affichez le moins de commandes possible, jusqu’à six commandes maximum.

    Si vous avez du mal à faire entrer toutes les commandes dans le menu, posez-vous les questions suivantes :

    • Ces commandes peuvent-elles être représentées par une manipulation directe ?
    • Comment votre utilisateur s’en sortirait-il sans cette commande ?
    • Cette commande est-elle accessible d’une autre façon ? Que gagne-t-on à dupliquer la commande dans le menu contextuel ?
    • L’élément a-t-il une page qui le représente ? Si c’est le cas, la commande pourrait être dans la barre de l’application ou sur le Canvas de cette page plutôt que dans le menu contextuel de la collection.
    • Cette commande doit-elle être toujours affichée, ou seulement dans certains contextes ?
  • Classez les commandes personnalisées du menu contextuel par ordre d’importance en plaçant la plus importante en bas.

  • Classez les commandes du Presse-papiers dans l’ordre standard Couper, Copier, Coller et placez-les au bas du menu. Si vous ne souhaitez afficher que deux commandes du Presse-papiers (par exemple, Couper et Coller), omettez simplement la commande inutilisée et préservez l’ordre.

  • Placez le menu contextuel près de l’objet sur lequel votre utilisateur veut agir. Le menu contextuel doit être placé près de la sélection ou de l’objet sur lequel il permet d’effectuer des actions. Pour l’affichage du menu contextuel, prévoyez un rectangle pour l’objet sur lequel il agit et le menu contextuel se positionnera lui-même près de ce dernier. Par défaut, un menu contextuel doit être centré au-dessus de l’objet sur lequel il permet d’effectuer des actions.

    Menu contextuel par défaut pour du texte dans sa position par défaut par rapport au rectangle de l’objet.
  • Fermez le menu contextuel. Programmez la fermeture du menu contextuel lorsque le contexte auquel il s’appliquait n’existe plus. Cette opération peut être réalisée via une annulation dans le modèle asynchrone standard.

  • N’utilisez pas d’accélérateurs d’éléments. Les accélérateurs d’éléments ne peuvent pas être utilisés avec les commandes de menu contextuel. N’utilisez pas le signe topographique & au début des noms de commandes de votre menu.

  • N’ajoutez une commande dans un menu contextuel que si elle s’applique au contexte de la sélection ou de l’objet. Notez que le menu contextuel ne possède pas d’état désactivé ; le menu contextuel n’apparaît que s’il contient des commandes. Par exemple, s’il n’y a pas de texte dans le Presse-papiers qui puisse être collé dans un texte modifiable par l’utilisateur, le menu contextuel par défaut n’affiche pas la commande Coller. Il n’affiche que les commandes Couper et Copier.

    Image d’un menu contextuel pour texte qui s’affiche sur du texte modifiable lorsqu’il n’y pas de texte à coller dans le Presse-papiers.
  • N’ajoutez pas de commande au menu contextuel lorsqu’une manipulation ou sélection directe est possible. Les utilisateurs doivent avant tout exécuter les commandes en manipulant directement un élément de l’interface utilisateur ou en sélectionnant une commande de la barre de l’application. Cela permet d’assurer que les commandes se trouvent à des endroits prévisibles et facilement identifiables de l’écran. L’utilisateur doit par exemple être en mesure de faire pivoter une image en la manipulant directement avec ses doigts au lieu d’utiliser une commande "Faire pivoter" du menu contextuel.

  • Ne dupliquez pas de commandes dans le menu contextuel. S’il existe déjà une façon claire d’accomplir l’action, par manipulation directe ou via une commande de la barre de l’application existante, n’ajoutez pas de commande à un menu contextuel pour la même action. Plutôt que de recourir aux doubles, soyez confiant dans le fait que l’utilisateur trouvera les commandes nécessaires en sélectionnant un élément ou en naviguant vers lui. Il existe toutefois une exception pour certaines actions pouvant être exécutées via les raccourcis clavier. Si l’action ne peut être exécutée qu’à l’aide d’un raccourci clavier, comme Ctrl+C pour copier, il est possible de dupliquer cette action en ajoutant une commande à un menu contextuel.

  • N’affichez pas de menu contextuel pour l’arrière-plan d’une page ou pour un objet de grande taille. Lorsque vous avez des commandes qui agissent sur l’arrière-plan d’une page ou sur un objet qui prend tout l’écran, utilisez plutôt la barre de l’application ou ajoutez une commande à la zone de dessin pour agir sur la page ou l’objet.

  • N’affichez pas de commande qui aboutirait à une erreur. Par exemple, n’affichez pas la commande Coller si l’emplacement où coller les éléments ne peut pas être modifié.

Indications d’utilisation supplémentaires

Un menu contextuel est généralement masqué et permet d’économiser l’espace à l’écran. Utilisez un menu contextuel pour un petit ensemble de commandes ou d’options contextuelles qui s’appliquent à l’objet ou la région de la fenêtre sélectionné. Les menus contextuels utilisent un ordre spécifique : les éléments de menu les plus souvent utilisés en premier (commandes principales), ensuite les commandes de transfert et en dernier les propriétés. Cet ordre est pratique et le plus prévisible.

Rubriques associées

Pour les concepteurs
Ajout de menus contextuels
Recommandations en matière de menus volants
Recommandations en matière de commandes du Presse-papiers
Disposition de votre interface utilisateur
Recommandations en matière de boîtes de message
Pour les développeurs (HTML)
Ajout de menus contextuels
Pour les développeurs (XAML)
PopupMenu class

 

 

Afficher:
© 2014 Microsoft