Création de composants Windows Runtime en C++

Cet article explique comment utiliser C++ pour créer un composant Windows Runtime, qui est une DLL qui peut être appelée depuis une application Windows Store générée à l'aide de JavaScript ; ou de C#, Visual Basic ou C++. Voici plusieurs raisons pour lesquelles générer ce composant :

  • obtenir les avantages en termes de performances qu'offre C++ dans les opérations complexes ou nécessitant de nombreuses ressources de calcul ;

  • réutiliser le code déjà écrit et testé.

Lorsque vous générez une solution qui contient un projet JavaScript ou .NET et un projet de composant Windows Runtime, les fichiers projet JavaScript et la DLL compilée sont fusionnés dans un package qui peut être débogué en local dans le simulateur, ou à distance sur un périphérique attaché. Le projet seul peut aussi être distribué en tant que Kit de développement logiciel de l'extension. Pour plus d'informations, consultez Creating a Software Development Kit.

En général, lorsque vous codez votre composant C++, utilisez la bibliothèque C++ standard et les types intégrés, sauf à la limite ABI (Abstract Binary Interface) où les données sont passées vers et depuis du code dans un autre package .winmd. À la limite ABI, utilisez les types Windows Runtime et la syntaxe spéciale prise en charge par Visual C++ pour créer et manipuler ces types. De plus, dans votre code Visual C++, utilisez des types tels que delegate et event pour implémenter des événements qui peuvent être déclenchés depuis votre composant et gérés dans JavaScript, Visual Basic ou C#. Pour plus d'informations sur la nouvelle syntaxe Visual C++, consultez Référence du langage Visual C++ (C++/CX).

JavaScript

JavaScript respecte la casse. Vous devez donc suivre les conventions de casse indiquées ci-dessous.

  • Lorsque vous référencez des espaces de noms et classes C++, utilisez la même casse que celle utilisée du côté C++.

  • Lorsque vous appelez des méthodes, utilisez la casse mixte même si le nom de la méthode est en majuscules du côté C++. Par exemple, une méthode GetDate() C++ doit être appelée depuis JavaScript sous la forme getDate().

  • Les noms de classe et les noms d'espace de noms activables ne peuvent pas contenir de caractères UNICODE.

.NET

Les langages .NET suivent les règles de casse normales.

Seuls les types Windows Runtime peuvent franchir la limite ABI. Le compilateur déclenche une erreur si le composant a un type tel que std::wstring comme type de retour ou paramètre dans une méthode publique. Les types intégrés Extensions de composant Visual C++ (C++/CX) incluent les scalaires habituels, tels que int et double, ainsi que leurs équivalents typedef int32, float64, etc. Pour plus d'informations, consultez Système de type (C++/CX).

C++


// ref class definition in C++
public ref class SampleRefClass sealed
{
    // Class members...

    // #include <valarray>
public:
    double LogCalc(double input)
    {
        // Use C++ standard library as usual.
        return std::log(input); 
    }

};


JavaScript


//Instantiation in JavaScript (requires "Add reference > Project reference")
var nativeObject = new CppComponent.SampleRefClass();


.NET


//Call a method and display result in a XAML TextBlock
var num = nativeObject.LogCalc(21.5);
ResultText.Text = num.ToString();


Une classe activable (appelée également classe ref) est une classe qui peut être instanciée depuis un autre langage comme JavaScript, C# ou Visual Basic. Pour être utilisable à partir d'un autre langage, un composant doit contenir au moins une classe activable.

Un composant Windows Runtime peut contenir plusieurs classes publiques activables, ainsi que des classes supplémentaires qui sont connues par le composant uniquement en interne. Toutes les classes publiques doivent résider dans le même espace de noms racine, qui porte le même nom que le fichier de métadonnées du composant. Appliquez l'attribut [WebHostHidden] aux types C++ qui ne doivent pas être visibles par JavaScript.

Le code client crée une instance du composant à l'aide du mot clé new (New en Visual Basic), comme pour n'importe quelle classe.

Les classes activables doivent être déclarées comme public ref class sealed. Le mot clé de la classe ref indique au compilateur de créer la classe comme un type compatible Windows Runtime. Le mot clé sealed spécifie que la classe ne peut pas être héritée. Windows Runtime ne prend pas en charge de modèle d'héritage généralisé actuellement ; un modèle d'héritage limité prend en charge la création de contrôles XAML personnalisés. Pour plus d'informations, consultez Classes et structures de référence (C++/CX).

Pour C++, toutes les primitives numériques sont définies dans l'espace de noms par défaut. L'Platform Namespace contient des classes C++ spécifiques au système de type Windows Runtime. Il s'agit de Platform::String, classe et Platform::Object, classe. Les types de collection concrets tels que Platform::Collections::Map, classe et Platform::Collections::Vector, classe sont définis dans Platform::Collections (espace de noms). Les interfaces publiques que ces types implémentent sont définies dans Windows::Foundation::Collections (espace de noms) (C++/CX). Il s'agit des types d'interfaces qui sont consommés par JavaScript, C# et Visual Basic. Pour plus d'informations, consultez Système de type (C++/CX).

Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifMéthode qui retourne une valeur de type intégré

C++


    // #include <valarray>
public:
    double LogCalc(double input)
    {
        // Use C++ standard library as usual.
        return std::log(input); 
    }


JavaScript


//Call a method
var nativeObject = new CppComponent.SampleRefClass;
var num = nativeObject.logCalc(21.5);
document.getElementById('P2').innerHTML = num;


.NET

Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifMéthode qui retourne une structure de valeur personnalisée

Un value struct est un objet POD (Plain Old Data) qui peut contenir des champs qui sont publics par défaut. Un value struct est passé par valeur.

C++


namespace CppComponent
{
    // Custom struct
    public value struct PlayerData
    {
        Platform::String^ Name;
        int Number;
        double ScoringAverage;
    };

    public ref class Player sealed
    {
    private:
        PlayerData m_player;
    public:
        property PlayerData PlayerStats 
        {
            PlayerData get(){ return m_player; }
            void set(PlayerData data) {m_player = data;}
        }
    };
}


JavaScript

Pour passer des structures de valeur définies par l'utilisateur à travers l'ABI, définissez un objet JavaScript qui a les mêmes membres que la structure de valeur définie en C++. Passez ensuite cet objet comme argument à une méthode C++ afin que l'objet soit implicitement converti en type C++.


// Get and set the value struct
function GetAndSetPlayerData() {
    // Create an object to pass to C++
    var myData =
        { name: "Bob Homer", number: 12, scoringAverage: .357 };
    var nativeObject = new CppComponent.Player();
    nativeObject.playerStats = myData;

    // Retrieve C++ value struct into new JavaScript object
    var myData2 = nativeObject.playerStats;
    document.getElementById('P3').innerHTML = myData.name + " , " + myData.number + " , " + myData.scoringAverage.toPrecision(3);
}


Une autre approche consiste à définir une classe qui implémente IPropertySet (non affichée).

C#

Dans les langages.NET, vous créez simplement une variable du type défini dans le composant C++.


private void GetAndSetPlayerData()
{
    // Create a ref class
    var player = new CppComponent.Player();

    // Create a variable of a value struct
    // type that is defined in C++
    CppComponent.PlayerData myPlayer;
    myPlayer.Name = "Babe Ruth";
    myPlayer.Number = 12;
    myPlayer.ScoringAverage = .398;

    // Set the property
    player.PlayerStats = myPlayer;

    // Get the property and store it in a new variable
    CppComponent.PlayerData myPlayer2 = player.PlayerStats;
    ResultText.Text += myPlayer.Name + " , " + myPlayer.Number.ToString() +
        " , " + myPlayer.ScoringAverage.ToString();
}


Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifMéthodes surchargées

La classe ref publique C++ peut contenir des méthodes surchargées, mais la capacité de JavaScript de différencier les méthodes surchargées est limitée. Par exemple, il peut faire la différence entre les signatures suivantes :


public ref class NumberClass sealed 
{
public:
    int GetNumber(int i);
    int GetNumber(int i, Platform::String^ str);
    double GetNumber(int i, MyData^ d);
};


Mais il ne peut pas faire la différence entre celles-ci :


int GetNumber(int i);
double GetNumber(double d);


ou celles-ci :

En cas d'ambiguïté, assurez-vous que JavaScript appelle toujours une surcharge spécifique en appliquant l'attribut Windows::Foundation::Metadata::DefaultOverload à la signature de méthode dans le fichier d'en-tête.

Le JavaScript suivant appelle toujours la surcharge des attributs :


var nativeObject = new CppComponent.NumberClass();
var num = nativeObject.getNumber(9);
document.getElementById('P4').innerHTML = num;


.NET

Les langages .NET reconnaissent les surcharges dans la classe ref C++, comme dans toute classe .NET Framework.

Dans Windows Runtime, un objet Windows::Foundation::DateTime est un entier signé 64 bits qui représente le nombre d'intervalles de 100 nanosecondes avant ou après le 1er janvier 1601. Il n'existe aucune méthode sur un objet Windows:Foundation::DateTime. Au lieu de cela, chaque langage projette le contrôle DateTime de la manière qui lui est native : l'objet Date en JavaScript et les types System.DateTime et System.DateTimeOffset dans le .NET Framework.

C++


public  ref class MyDateClass sealed
{
public:
    property Windows::Foundation::DateTime TimeStamp;
    void SetTime(Windows::Foundation::DateTime dt)
    {
        auto cal = ref new Windows::Globalization::Calendar();
        cal->SetDateTime(dt);
        TimeStamp = cal->GetDateTime(); // or TimeStamp = dt;
    }
};


JavaScript

Lorsque vous passez une valeur DateTime de C++ à JavaScript, JavaScript la reçoit comme un objet Date et l'affiche par défaut sous forme de chaîne de date longue.


function SetAndGetDate() {
    var nativeObject = new CppComponent.MyDateClass();

    var myDate = new Date(1956, 4, 21);
    nativeObject.setTime(myDate);

    var myDate2 = nativeObject.timeStamp;

    //prints long form date string
    document.getElementById('P5').innerHTML = myDate2;

}


.NET

Lorsqu'un langage .NET passe un System.DateTime à un composant C++, la méthode l'accepte en tant que Windows::Foundation::DateTime. Lorsque le composant passe un Windows::Foundation::DateTime à une méthode .NET Framework, la méthode l'accepte en tant que DateTimeOffset.


private void DateTimeExample()
{
    // Pass a System.DateTime to a C++ method
    // that takes a Windows::Foundation::DateTime
    DateTime dt = DateTime.Now;
    var nativeObject = new CppComponent.MyDateClass();
    nativeObject.SetTime(dt);

    // Retrieve a Windows::Foundation::DateTime as a
    // System.DateTimeOffset
    DateTimeOffset myDate = nativeObject.TimeStamp;

    // Print the long-form date string
    ResultText.Text += myDate.ToString();
}


Les collections sont toujours passées à travers la limite ABI sous forme de handles aux types Windows Runtime tels que Windows::Foundation::Collections::IVector^ et Windows::Foundation::Collections::IMap^. Par exemple, si vous retournez un handle à une Platform::Collections::Map, il convertit implicitement en Windows::Foundation::Collections::IMap^. Les interfaces de collection sont définies dans un espace de noms qui est distinct des classes C++ qui fournissent des implémentations concrètes. Les langages JavaScript et .NET utilisent les interfaces. Pour plus d'informations, consultez Collections (C++/CX) et Array et WriteOnlyArray (C++/CX).

Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifTransmission d'IVector

C++


// Windows::Foundation::Collections::IVector across the ABI.
//#include <algorithm>
//#include <collection.h>
Windows::Foundation::Collections::IVector<int>^ SortVector(Windows::Foundation::Collections::IVector<int>^ vec)
{
    std::sort(begin(vec), end(vec));
    return vec;
}


JavaScript



var nativeObject = new CppComponent.CollectionExample();
// Call the method to sort an integer array
var inVector = [14, 12, 45, 89, 23];
var outVector = nativeObject.sortVector(inVector);
var result = "Sorted vector to array:";
for (var i = 0; i < outVector.length; i++)
{
    outVector[i];
    result += outVector[i].toString() + ",";
}
document.getElementById('P6').innerHTML = result;


.NET

Les langages .NET considèrent IVector<T> comme IList<T>.


        private void SortListItems()
        {
            IList<int> myList = new List<int>();
            myList.Add(5);
            myList.Add(9);
            myList.Add(17);
            myList.Add(2);

            var nativeObject = new CppComponent.CollectionExample();
            IList<int> mySortedList = nativeObject.SortVector(myList);

            foreach (var item in mySortedList)
            {
                ResultText.Text += " " + item.ToString();
            }
        }



Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifTransmission d'IMAP

C++


// #include <map>
//#include <collection.h>
Windows::Foundation::Collections::IMap<int, Platform::String^> ^GetMap(void)
{    
    Windows::Foundation::Collections::IMap<int, Platform::String^> ^ret = 
        ref new Platform::Collections::Map<int, Platform::String^>;
    ret->Insert(1, "One ");
    ret->Insert(2, "Two ");
    ret->Insert(3, "Three ");
    ret->Insert(4, "Four ");
    ret->Insert(5, "Five ");
    return ret;
}


JavaScript


// Call the method to get the map
var outputMap = nativeObject.getMap();
var mStr = "Map result:" + outputMap.lookup(1) + outputMap.lookup(2)
    + outputMap.lookup(3) + outputMap.lookup(4) + outputMap.lookup(5);
document.getElementById('P7').innerHTML = mStr;


.NET

Les langages .NET considèrent IMap comme IDictionary<K,V>.


private void GetDictionary()
{
    var nativeObject = new CppComponent.CollectionExample();
    IDictionary<int, string> d = nativeObject.GetMap();
    ResultText.Text += d[2].ToString();
}


Une classe ref publique dans les Extensions de composant Visual C++ expose les données membres publiques sous forme de propriétés en utilisant le mot clé property. Le concept est identique aux propriétés .NET Framework. Une propriété triviale ressemble à des données membres, car ses fonctionnalités sont implicites. Une propriété non triviale a des accesseurs get et set explicites et une variable privée nommée qui est le « magasin de stockage » de la valeur. Dans cet exemple, le membre privé variable _propertyAValue est le magasin de stockage de PropertyA. Une propriété peut déclencher un événement lorsque sa valeur change. Une application cliente peut s'inscrire pour recevoir cet événement.

C++



    //Properties
    public delegate void PropertyChangedHandler(Platform::Object^ sender, int arg);
    public ref class PropertyExample  sealed
    {
    public:
        PropertyExample(){}

        // Event that is fired when PropertyA changes
        event PropertyChangedHandler^ PropertyChangedEvent;

        // Property that has custom setter/getter
        property int PropertyA
        {
            int get() { return m_propertyAValue; }
            void set(int propertyAValue) 
            {
                if (propertyAValue != m_propertyAValue)
                {
                    m_propertyAValue = propertyAValue;
                    // Fire event. (See event example below.)
                    PropertyChangedEvent(this, propertyAValue);
                }
            }
        }

        // Trivial get/set property that has a compiler-generated backing store.
        property Platform::String^ PropertyB;

    private:
        // Backing store for propertyA.
        int m_propertyAValue;
    };




JavaScript


var nativeObject = new CppComponent.PropertyExample();
var propValue = nativeObject.propertyA;
document.getElementById('P8').innerHTML = propValue;

//Set the string property
nativeObject.propertyB = "What is the meaning of the universe?";
document.getElementById('P9').innerHTML += nativeObject.propertyB;


.NET

Les langages .NET accèdent aux propriétés sur un objet C++ natif tout comme ils le feraient sur un objet .NET Framework.


private void GetAProperty()
{
    // Get the value of the integer property
    // Instantiate the C++ object
    var obj = new CppComponent.PropertyExample();

    // Get an integer property
    var propValue = obj.PropertyA;
    ResultText.Text += propValue.ToString();

    // Set a string property
    obj.PropertyB = " What is the meaning of the universe?";
    ResultText.Text += obj.PropertyB;

}


Un delegate est un type Windows Runtime qui représente un objet de fonction. Les délégués peuvent être utilisés en liaison avec des événements, des rappels et des appels de méthode asynchrones pour spécifier une action à exécuter ultérieurement. Tout comme un objet de fonction, le délégué fournit la sécurité de type en permettant au compilateur de vérifier le type de retour et les types de paramètre de la fonction. La déclaration d'un délégué ressemble à une signature de fonction, son implémentation ressemble à une définition de classe et son appel ressemble à un appel de fonction.

Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifAjout d'un écouteur d'événements

Utilisez le mot clé event pour déclarer un membre public d'un type de délégué spécifié. Le code client s'abonne à l'événement à l'aide des mécanismes standard fournis dans le langage particulier.

C++


public:
    event SomeHandler^ someEvent;


Cet exemple utilise le même code C++ que pour la section des propriétés précédente.

JavaScript


function Button_Click() {
    var nativeObj = new CppComponent.PropertyExample();
    // Define an event handler method
    var singlecasthandler = function (ev) {
        document.getElementById('P10').innerHTML = "The button was clicked and the value is " + ev;
    };

    // Subscribe to the event
    nativeObj.onpropertychangedevent = singlecasthandler;

    // Set the value of the property and fire the event
    var propValue = 21;
    nativeObj.propertyA = 2 * propValue;

}


.NET

Dans les langages .NET, s'abonner à un événement dans un composant C++ revient à s'abonner à un événement dans une classe .NET Framework :


//Subscribe to event and call method that causes it to be fired.
private void TestMethod()
{
    var objWithEvent = new CppComponent.PropertyExample();
    objWithEvent.PropertyChangedEvent += objWithEvent_PropertyChangedEvent;

    objWithEvent.PropertyA = 42;
}

//Event handler method
private void objWithEvent_PropertyChangedEvent(object __param0, int __param1)
{
    ResultText.Text = "the event was fired and the result is " +
         __param1.ToString();
}


Hh441569.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifAjout de plusieurs écouteurs d'événements pour un événement

JavaScript comporte une méthode addEventListener qui permet à plusieurs gestionnaires de s'abonner à un événement unique.

C++


public delegate void SomeHandler(Platform::String^ str);

public ref class LangSample sealed
{
public:
    event SomeHandler^ someEvent;
    property Platform::String^ PropertyA;

    // Method that fires an event
    void FireEvent(Platform::String^ str)
    {
        someEvent(Platform::String::Concat(str, PropertyA->ToString()));
    }
    //...
};


JavaScript


// Add two event handlers
var multicast1 = function (ev) {
    document.getElementById('P11').innerHTML = "Handler 1: " + ev.target;
};
var multicast2 = function (ev) {
    document.getElementById('P12').innerHTML = "Handler 2: " + ev.target;
};

var nativeObject = new CppComponent.LangSample();
//Subscribe to the same event
nativeObject.addEventListener("someevent", multicast1);
nativeObject.addEventListener("someevent", multicast2);

nativeObject.propertyA = "42";

// This method should fire an event
nativeObject.fireEvent("The answer is ");


.NET

En C#, un nombre quelconque de gestionnaires d'événements peuvent s'abonner à l'événement à l'aide de l'opérateur +=, comme indiqué dans l'exemple précédent.

Un enum Windows Runtime en C++ est déclaré à l'aide de public class enum. Il ressemble à un enum limité en C++ standard.

C++


public enum class Direction {North, South, East, West};

public ref class EnumExampleClass sealed
{
public:
    property Direction CurrentDirection
    {
        Direction  get(){return m_direction; }
    }

private:
    Direction m_direction;
};


JavaScript

Les valeurs enum sont passées entre C++ et JavaScript sous forme de nombres entiers. Vous pouvez éventuellement déclarer un objet JavaScript qui contient les mêmes valeurs nommées que l'énumération C++ et l'utiliser comme suit.


var Direction = { 0: "North", 1: "South", 2: "East", 3: "West" };
//. . .

var nativeObject = new CppComponent.EnumExampleClass();
var curDirection = nativeObject.currentDirection;
document.getElementById('P13').innerHTML =
Direction[curDirection];


.NET

C# et Visual Basic disposent tous les deux de la prise en charge des langages pour les enums. Ces langages considèrent une classe enum publique C++ de la même manière qu'une enum .NET Framework.

Pour utiliser des méthodes asynchrones exposées par d'autres objets Windows Runtime, utilisez la task (Concurrency Runtime), classe. Pour plus d'informations, consultez Asychronous Programming in C++ et Parallélisme des tâches (runtime d'accès concurrentiel).

Pour implémenter des méthodes asynchrones en C++, utilisez la fonction create_async définie dans ppltasks.h. Pour plus d'informations, consultez Création d'opérations asynchrones en C++ pour les applications Windows Store. Pour obtenir un exemple, consultez Procédure pas à pas : création d'un composant Windows Runtime de base en C++ et appel de ce composant depuis JavaScript ou C#. Les langages .NET utilisent des méthodes asynchrones C++ de la même manière que n'importe quelle méthode asynchrone définie dans le .NET Framework.

Vous pouvez lever n'importe quel type d'exception défini par Windows Runtime. Vous ne pouvez pas dériver des types personnalisés d'un type d'exception Windows Runtime. Toutefois, vous pouvez lever une exception COMException et fournir un HRESULT personnalisé, accessible par le code qui intercepte l'exception. Il n'existe aucun moyen de spécifier un message personnalisé dans une exception COMException.

Lorsque vous déboguez une solution JavaScript qui a une DLL de composant, vous pouvez définir le débogueur pour activer la progression dans le script ou dans le code natif du composant, mais pas les deux à la fois. Pour modifier le paramètre, sélectionnez le nœud de projet JavaScript dans Explorateur de solutions puis choisissez Propriétés, Débogage, Type de débogueur.

Veillez à sélectionner les fonctionnalités appropriées dans le concepteur de packages. Par exemple, si vous essayez d'ouvrir un fichier à l'aide des API Windows Runtime, veillez à activer la case à cocher Bibliothèque de documents dans le volet Capacités du concepteur de packages.

Si votre code JavaScript ne semble pas identifier les propriétés ou méthodes publiques du composant, assurez-vous que vous utilisez la casse mixte dans JavaScript. Par exemple, la méthode C++ LogCalc doit être référencée sous la forme logCalc dans JavaScript.

Si vous supprimez un projet de composant Windows Runtime dans une solution, vous devez également supprimer manuellement la référence de projet dans le projet JavaScript. Sinon, les opérations de débogage ou de génération suivantes ne peuvent pas être effectuées. Si nécessaire, ajoutez ensuite une référence d'assembly à la DLL.

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.