Exporter (0) Imprimer
Développer tout

IDataReader, interface

Mise à jour : novembre 2007

Fournit un moyen de lire un ou plusieurs flux avant uniquement de jeux de résultats obtenus par l'exécution d'une commande au niveau de la source de données, et est implémenté par les fournisseurs de données .NET Framework qui accèdent aux bases de données relationnelles.

Espace de noms :  System.Data
Assembly :  System.Data (dans System.Data.dll)

public interface IDataReader : IDisposable, 
	IDataRecord
public interface IDataReader extends IDisposable, 
	IDataRecord
public interface IDataReader extends IDisposable, IDataRecord

Les interfaces IDataReader et IDataRecord permettent à une classe qui hérite d'implémenter une classe DataReader, laquelle fournit un moyen de lire un ou plusieurs flux avant uniquement de jeux de résultats. Pour plus d'informations sur les classes DataReader, consultez Extraction de données à l'aide d'un DataReader (ADO.NET).

Une application ne crée pas directement d'instance de l'interface IDataReader, mais crée une instance d'une classe qui hérite de IDataReader.

Les classes qui héritent de IDataReader doivent implémenter les membres hérités et définissent généralement des membres supplémentaires pour ajouter des fonctionnalités propres au fournisseur.

Les modifications apportées à un jeu de résultats par un autre processus ou thread pendant la lecture des données peuvent être visibles par l'utilisateur d'une classe qui implémente un IDataReader. Cependant, le comportement précis dépend à la fois du fournisseur et du minutage.

Remarques à l'attention des implémenteurs :

Pour promouvoir la cohérence entre les fournisseurs de données .NET Framework, nommez la classe qui hérite sous la forme Prv Command, où Prv est le préfixe uniforme affecté à toutes les classes d'un espace de noms de fournisseurs de données .NET Framework spécifique. Par exemple, Sql est le préfixe de la classe SqlDataAdapter dans l'espace de noms System.Data.SqlClient.

Les utilisateurs ne créent pas directement une instance d'une classe DataReader. En effet, ils obtiennent l'instance de DataReader à l'aide de la méthode ExecuteReader de l'objet Command. Par conséquent, vous devez marquer les constructeurs DataReader comme internes.

L'exemple suivant crée des instances des classes dérivées (SqlConnection, SqlCommand et SqlDataReader). L'exemple lit les données, en les écrivant dans la console. Pour terminer, l'exemple ferme SqlDataReader, puis SqlConnection.

private static void ReadOrderData(string connectionString)
{
    string queryString =
        "SELECT OrderID, CustomerID FROM dbo.Orders;";

    using (SqlConnection connection =
               new SqlConnection(connectionString))
    {
        SqlCommand command =
            new SqlCommand(queryString, connection);
        connection.Open();

        SqlDataReader reader = command.ExecuteReader();

        // Call Read before accessing data.
        while (reader.Read())
        {
            Console.WriteLine(String.Format("{0}, {1}",
                reader[0], reader[1]));
        }

        // Call Close when done reading.
        reader.Close();
    }
}


Windows Vista, Windows XP SP2, Windows XP Media Center Edition, Windows XP Professionnel Édition x64, Windows XP Starter Edition, Windows Server 2003, Windows Server 2000 SP4, Windows Millennium Edition, Windows 98, Windows CE, Windows Mobile pour Smartphone, Windows Mobile pour Pocket PC, Xbox 360

Le .NET Framework et le .NET Compact Framework ne prennent pas en charge toutes les versions de chaque plateforme. Pour obtenir la liste des versions prises en charge, consultez Configuration requise du .NET Framework.

.NET Framework

Pris en charge dans : 3.5, 3.0, 2.0, 1.1, 1.0

.NET Compact Framework

Pris en charge dans : 3.5, 2.0, 1.0

XNA Framework

Pris en charge dans : 1.0

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft