Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Nouveautés du développement Web pour Visual Studio

Microsoft Visual Studio 2005 inclut l'outil de développement Web de Microsoft Visual Web Developer qui est un ensemble d'outils et d'utilitaires visant à créer des sites Web ASP.NET version 2.0. Visual Web Developer représente une évolution considérable dans la prise en charge de la création des sites Web. Visual Web Developer continue à vous apporter les bénéfices de productivité liés à l'environnement de développement intégré (IDE) tout en introduisant une vaste gamme d'améliorations.

Les éléments suivants font partie des améliorations majeures apportées à cette version de Visual Web Developer :

  • Prise en charge d'ASP.NET 2.0.

    Visual Web Developer prend en charge de nouvelles fonctionnalités d'ASP.NET 2.0, notamment toute une série de nouveaux contrôles qui sont introduits dans ASP.NET 2.0. En outre, Visual Web Developer est strictement conforme aux fonctionnalités natives d'ASP.NET 2.0 et n'ajoute aucune fonctionnalité spécifique au concepteur. Par exemple, Visual Web Developer n'incorpore pas de balises spécifiques au concepteur dans vos pages ASP.NET 2.0.

  • Options de projet et déploiement plus flexibles.

    Visual Web Developer vous permet de créer des applications IIS (Microsoft Internet Information Services) traditionnelles dans la racine IIS sur des ordinateurs locaux et distants ; il prend également en charge des racines virtuelles, en ouvrant des sites Web à l'aide du protocole FTP (File Transfer Protocol) et en utilisant des fichiers autonomes situés à l'extérieur d'un projet. Le résultat final est qu'il est extrêmement plus facile de créer et de déployer des applications ASP.NET 2.0.

  • Modèle code-behind amélioré.

    Visual Web Developer peut créer des pages en utilisant un nouveau modèle code-behind ou en incluant du code dans la page ASP.NET (fichier .aspx).

  • Fonctions de programmation améliorées.

    Beaucoup de tâches de base ont été considérablement simplifiées. Par exemple, vous pouvez créer une page liée aux données sans aucun code. Les nouveaux contrôles ASP.NET 2.0 ajoutent des fonctionnalités importantes qui vous obligeaient auparavant à écrire votre propre code. Microsoft IntelliSense et les technologies connexes ont été développés pour pouvoir être utilisés presque partout.

Les sections suivantes fournissent un résumé succinct des modifications apportées à Visual Web Developer.

Pour plus d'informations sur les nouvelles fonctionnalités dans ASP.NET 2.0, consultez Nouveautés dans ASP.NET.

Sites Web et projets

Visual Web Developer offre une approche souple pour la création de sites Web (également appelés projets et applications Web dans les versions antérieures de Visual Web Developer et dans le Concepteur de pages Web, respectivement). Les sites Web dans Visual Web Developer ne sont pas nécessairement liés aux services IIS ni aux dossiers physiques dans la racine IIS.

Voici les différents types de sites Web pouvant désormais être créés :

Serveur de développement ASP.NET

L'outil de développement Web de Visual Web Developer est fourni avec un serveur d'application « allégé », le serveur de développement ASP.NET, que vous pouvez utiliser pour tester des sites Web de système de fichiers, sans avoir à utiliser IIS. Pour plus d'informations, consultez Serveurs Web dans Visual Web Developer.

Projets

Dans la nouvelle version de Visual Web Developer, les sites Web ne sont pas dépendants des fichiers projet et solution. Vous pouvez ajouter des fichiers à un site Web soit dans Visual Web Developer, soit en utilisant l'Explorateur Microsoft Windows ; les fichiers font ensuite automatiquement partie du site Web.

Visual Web Developer crée toujours des fichiers projet et solution pour stocker une petite quantité d'informations spécifiques au projet, telles que vos paramètres IDE. Une grande partie des informations précédemment stockées dans les fichiers projet sont maintenant enregistrées dans le fichier Web.config en tant que paramètres de configuration standard ASP.NET 2.0 ou ne sont plus nécessaires. Le fichier projet ne stocke aucune information requise pour exécuter l'application.

Si vous travaillez sans modèle de projet, cela permet non seulement d'ajouter, modifier et supprimer des fichiers en dehors de Visual Web Developer, mais également de faciliter la collaboration entre plusieurs développeurs pour créer un site Web. Plusieurs développeurs peuvent ajouter ou supprimer des fichiers d'un site Web sans avoir accès à un fichier projet centralisé qui doit être mis à jour avec les informations du fichier. En outre, il est plus facile de conserver des fichiers de site Web dans un système de contrôle de source, tel que le système de contrôle de version Microsoft Visual SourceSafe, parce que les développeurs n'ont pas besoin d'extraire exclusivement un fichier projet pour ajouter des fichiers au site Web.

Modèle de compilation dynamique

Dans Visual Web Developer, les sites Web n'utilisent plus le modèle de compilation des versions antérieures, dans lequel le code exécutable pour le projet entier était compilé dans un seul assembly. À la place, la nouvelle version utilise par défaut le modèle de compilation dynamique natif d'ASP.NET 2.0.

Travailler avec des sites Web ne produisant pas d'assembly exécutable en tant que sortie présente plusieurs avantages :

  • Vous pouvez tester les sites Web qui contiennent des pages encore en développement. En effet, les pages contenant des erreurs de compilation n'empêchent pas l'exécution des autres pages du site Web.

  • Pour le développement des grands sites Web, l'application entière ne doit pas être recompilée chaque fois qu'une modification est apportée à une page ou un composant. Lorsqu'un développeur modifie une page, seule cette page est recompilée lorsqu'elle est ultérieurement demandée.

  • Plusieurs développeurs peuvent modifier simultanément différentes pages sans que leurs modifications n'interfèrent entre elles, comme cela pouvait arriver lors de la compilation du projet dans un seul assembly, par exemple dans Microsoft Visual Studio .NET 2003.

Lorsque vous testez un site Web, le site Web est toujours compilé (généré). Toutefois, l'étape de compilation est utilisée pour vérifier que toutes les pages et leurs dépendances peuvent être compilées ; la sortie du processus de compilation n'est pas utilisée comme base pour exécuter le site Web. Cette étape de génération est plus complète que dans les versions antérieures, car elle vérifie que le code peut être compilé et elle recherche également les erreurs dans la syntaxe de balisage et dans le fichier Web.config.

Publication de sites Web

Comme certains développeurs ne souhaitent pas déployer le code source avec leurs sites Web, l'outil de développement Web de Visual Web Developer donne la possibilité de précompiler et de déployer un site Web en utilisant la commande Générer le site Web. La commande Générer le site Web exécute le compilateur pour tout le site Web (pas seulement pour les fichiers de code) et génère une disposition de site Web que vous pouvez déployer sur un serveur de production. La disposition inclut des assemblys qui comprennent à la fois le code et le balisage pour chaque page (c'est-à-dire que les fichiers .aspx sont également compilés).

RemarqueRemarque

(Cette fonctionnalité n'est pas disponible dans Visual Web Developer Express).

L'avantage principal de la précompilation est qu'elle vous permet de déployer uniquement le code exécutable, garantissant ainsi la protection de votre propriété intellectuelle. En outre, la précompilation détecte toute erreur de compilation dans les pages ou dans le code dépendant. Enfin, la précompilation améliore les performances et réduit la durée nécessaire pour générer le rendu des pages de votre site Web la première fois.

Modification des pages

Visual Web Developer offre les améliorations suivantes pour créer et modifier des pages Web :

  • Prise en charge des nouvelles fonctionnalités de page.   

    Le Concepteur de pages Web de Visual Web Developer prend en charge le mode WYSIWYG (« tel écran, tel écrit ») pour les nouveaux éléments de page ASP.NET 2.0, tels que les pages maîtres. Pour plus d'informations, consultez Vue d'ensemble des pages maîtres ASP.NET et Procédure pas à pas : création et utilisation de pages maîtres ASP.NET dans Visual Web Developer.

  • Conservation du code source.

    Visual Web Developer conserve la mise en forme HTML de votre page lorsque vous basculez entre le mode Design et le mode Source et lorsque vous enregistrez des fichiers.

  • Génération et validation HTML améliorées.   

    Visual Web Developer fournit davantage d'options pour générer et valider le code HTML sur votre page. Par défaut, le Concepteur de pages Web crée un balisage compatible avec le XHTML 1.1 et les nouveaux schémas prennent en charge plusieurs variations du XHTML. Vous pouvez définir des options pour que Visual Web Developer vérifie de manière plus stricte les éléments de votre page et le code HTML. En outre, Visual Web Developer fournit dans des info-bulles des informations sur les erreurs.

  • Fonctionnalité de glisser-déplacer en mode Source.

    En mode Source, vous pouvez faire glisser des contrôles à partir de la boîte à outils.

Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : création d'une page Web de base dans Visual Web Developer.

Programmation

Dans Visual Web Developer, plusieurs améliorations ont été apportées à l'éditeur de code pour vous aider à coder de manière plus efficace, notamment grâce aux éléments suivants :

  • Technologie Microsoft IntelliSense. 

    La saisie semi-automatique des instructions est désormais activée partout lorsque vous modifiez des pages Web. La technologie IntelliSense vous aide à créer du code à la fois dans des pages code-behind et des pages à fichier unique, des instructions de balisage, des directives de page, etc.

  • Listes déroulantes d'événements.  

    En mode Source, vous pouvez créer des gestionnaires d'événements en utilisant des listes déroulantes d'événements, ce qui était auparavant possible uniquement en mode Code. La fenêtre Propriétés vous permet maintenant de créer des gestionnaires d'événements à la fois pour Visual Basic et C#.

  • Prise en charge des pages à fichier unique.

    L'éditeur de code prend désormais en charge de manière équivalente les pages code-behind et les pages ASP.NET 2.0 à fichier unique (pour plus d'informations sur les modifications apportées au modèle code-behind, consultez Modèle code-behind amélioré). Les deux modèles de code prennent en charge la coloration de syntaxe, la technologie IntelliSense, etc.

  • Code partagé.

    Les classes dont le code source se trouve dans le dossier App_Code de votre application Web sont référencées automatiquement ; si vous avez compilé des composants, vous pouvez les placer dans le dossier Bin pour que Visual Web Developer les référence automatiquement. Les fonctionnalités IntelliSense reprennent les informations concernant tous les composants installés dans le dossier App_Code ou Bin de votre application. Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : utilisation de code partagé au sein de sites Web dans Visual Web Developer.

  • Débogage.

    Vous disposez de toutes les fonctionnalités de débogage pour les sites Web locaux, y compris les sites Web de système de fichiers. Le débogage est moins complexe et plus rapide que dans les versions antérieures. Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : débogage des pages Web dans Visual Web Developer.

Modèle code-behind amélioré

Une différence significative entre les versions antérieures de Visual Web Developer et cette version concerne le fonctionnement des pages code-behind. Dans Microsoft Visual Studio .NET 2002, lorsque vous créiez une nouvelle page Web Forms, Visual Web Developer créait un fichier .aspx avec le balisage et un fichier .vb ou .cs distinct (fichier code-behind) pour le code de la page. Le fichier code-behind définissait une classe complète qui était dérivée de la classe Page.

Le Concepteur de pages Web assurait la synchronisation du fichier .aspx et du fichier code-behind. Par exemple, si vous ajoutiez un contrôle serveur Web au fichier .aspx, le Concepteur de pages Web créait une variable d'instance correspondante dans le fichier code-behind pour ce contrôle.

Dans cette version, le modèle code-behind tire parti d'une nouvelle fonctionnalité de langage appelée classes partielles. Le fichier code-behind d'une page n'est pas une définition de classe complète. Il inclut uniquement le code d'application dont vous avez besoin, par exemple des gestionnaires d'événements. La classe partielle code-behind n'a pas besoin d'inclure des variables d'instance ; ASP.NET 2.0 déduit les instances de contrôle à partir du balisage au moment de la compilation. Si vous codez en C#, vous n'avez pas besoin d'inclure de délégués explicites pour la liaison d'événements, car ASP.NET 2.0 peut les déduire à partir des attributs d'événements (par exemple, onclick) dans le balisage du contrôle. En Visual Basic, vous pouvez ajouter une clause Handles à la déclaration d'une méthode d'événement, comme dans le modèle précédent, pour lier l'événement au gestionnaire.

Le nouveau modèle code-behind offre plusieurs avantages par rapport au modèle antérieur :

  • Véritable séparation du code et du balisage.

    Dans les versions antérieures, le balisage et le code étaient stockés dans des fichiers distincts. Toutefois, comme ces versions devaient assurer la synchronisation des fichiers en utilisant des variables d'instance et des délégués d'événement, il n'était pas pratique d'avoir deux fichiers séparés. Par exemple, un développeur de pages devait travailler sur la disposition de la page alors qu'un autre développeur devait travailler sur le code. Dans cette version, c'est beaucoup plus facile.

  • Moins de complexité pour référencer les contrôles.

    Comme indiqué précédemment, le nouveau modèle code-behind ne requiert pas de variables d'instance explicites dans la page code-behind. Même si les versions antérieures géraient les variables d'instance, ce n'était pas le cas pour tous les contrôles, en particulier pour les contrôles utilisateur ou pour certains éléments HTML déclarés en tant que contrôles. Dans cette version, comme aucune variable d'instance n'est requise, tous les contrôles, y compris les contrôles utilisateur, sont référencés implicitement.

  • Moins de code généré.

    Le nouveau modèle code-behind ne contient pratiquement aucun code généré en dehors de la définition de classe elle-même. Il n'y a pas de zones réservées dans le code-behind que l'éditeur peut remplacer.

Contrôles

Visual Web Developer prend en charge de nouveaux contrôles ASP.NET 2.0 qui offrent de nouvelles fonctionnalités et permettent ainsi d'améliorer considérablement la productivité. Outre l'hébergement de nouveaux contrôles, le Concepteur de pages Web comprend des améliorations pour faciliter l'utilisation des contrôles et notamment :

  • Modèle d'édition plus cohérent et plus puissant.   

    Le modèle global d'utilisation des contrôles est plus cohérent entre les contrôles et vous permet d'exécuter beaucoup plus d'actions sans avoir à utiliser la fenêtre Propriétés ou à modifier la syntaxe déclarative d'un contrôle.

  • Affichage visuel des contrôles. 

    La prise en charge du rendu des contrôles par le Concepteur de pages Web a été améliorée ; par exemple, les contrôles utilisateur sont maintenant affichés visuellement en mode Design.

  • Édition basée sur des tâches.  

    Lorsque vous utilisez des contrôles, un menu Balise active (menu contextuel de tâches) est affiché pour le contrôle actuel. L'édition basée sur des tâches comprend des actions typiques, telles que la modification des modèles et la configuration de la liaison de données.

  • Édition des modèles.

    Le Concepteur de pages Web fournit une interface simplifiée et plus intuitive pour créer et modifier des modèles sur des contrôles complexes, tels que les contrôles DataList et GridView.

  • Édition de tableaux.

    La création et la modification de tableaux HTML est désormais beaucoup plus facile dans le Concepteur de pages Web. Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : modification de tableaux HTML dans Visual Web Developer.

Extensibilité du contrôle

Vous pouvez maintenant étendre des contrôles en utilisant de nouvelles méthodes performantes. Comme avant, vous pouvez créer des contrôles utilisateur et des contrôles personnalisés. Cette version finale de l'outil de développement Web de Visual Web Developer fournit une prise en charge améliorée des contrôles utilisateur, grâce notamment au rendu WYSIWYG en mode Design et à la prise en charge de la fenêtre Propriétés.

Vous pouvez étendre le comportement des contrôles au moment de l'exécution en créant des adaptateurs, qui définissent la sortie du contrôle pour un périphérique ou un navigateur spécifique. Au moment de l'exécution, ASP.NET 2.0 détermine le type de périphérique ayant généré la demande et appelle un adaptateur de contrôle pour générer le rendu de la sortie appropriée à ce périphérique pour un contrôle donné. En créant un adaptateur pour un contrôle et une classe spécifique de périphérique, vous pouvez personnaliser la sortie de ce périphérique pour ce contrôle. Les adaptateurs sont particulièrement utiles pour créer un rendu personnalisé pour les nouveaux périphériques. Pour plus d'informations, consultez Développement d'adaptateurs pour les contrôles serveur ASP.NET.

Si vous développez des contrôles personnalisés, vous bénéficiez maintenant d'une prise en charge améliorée pour l'hébergement de votre contrôle dans un Concepteur de pages Web, avec notamment les éléments suivants :

  • Des classes vous permettent d'ajouter à vos contrôles l'édition basée sur des régions au moment du design.

  • La prise en charge de l'édition basée sur des tâches vous permet de définir des verbes (tâches) exposés pour votre contrôle en utilisant un menu contextuel dans le Concepteur de pages Web.

  • Les services d'édition des modèles simplifient l'ajout de la prise en charge des modèles dans vos contrôles.

  • Les contrôles peuvent tirer parti des services basés sur les outils pour améliorer l'interaction avec leur environnement d'hébergement. Par exemple, les contrôles ont accès à la directive de page, au système de projet et au document actuel.

Contrôles de données et liaison de données

L'utilisation des données représente une tâche importante pour beaucoup de pages Web ASP.NET 2.0, et Visual Web Developer comprend de nombreuses améliorations pour faciliter l'implémentation et la gestion de l'accès aux données. Le principal objectif de la liaison de données dans ASP.NET 2.0 est de pouvoir exécuter une large gamme de scénarios de liaison de données sans devoir écrire aucun code. Cette version prend en charge cet objectif et le complète en fournissant des Assistants qui vous aident à configurer la liaison de données et à créer des composants de données.

Liaison de données à l'aide de contrôles de source de données

Le modèle permettant de lier des contrôles sur la page aux sources de données a été considérablement amélioré. Avec le modèle de liaison de données dans Microsoft Visual Studio .NET 2002, vous deviez ajouter sur la page des composants de données, tels qu'une connexion et des objets de groupe de données. Ensuite, vous deviez écrire le code pour gérer la liaison de données à des contrôles de données, tels que les contrôles DataList et DataGrid.

Pour simplifier la liaison de données, ASP.NET 2.0 introduit des contrôles de source de données. Ces contrôles fournissent un objet unique dans lequel vous pouvez définir de façon déclarative les éléments suivants :

  • Informations de connexion.

  • Requêtes (instruction SQL, nom de paramètre stocké ou noms des méthodes à appeler sur un objet).

  • Paramètres. Vous pouvez définir des paramètres de façon déclarative et spécifier que leurs valeurs seront obtenues à partir d'un contrôle sur la page, d'une chaîne de requête, de variables de session ou d'autres sources.

  • Options de comportement (selon le contrôle de source de données), telles que la pagination et la mise en cache.

En général, vous n'avez pas besoin de travailler directement avec les objets utilisés pour gérer l'accès aux données, tels que les groupes de données ou les lecteurs de données. Les contrôles de source de données créent des composants de données non visibles. Vous n'utilisez pas ces composants, mais vous devez savoir qu'ils existent lorsque vous souhaitez utiliser une fonctionnalité, telle que la pagination, qui dépend de l'objet choisi (groupe de données ou lecteur de données).

ASP.NET 2.0 fournit des contrôles de source de données pour différents types de magasins de données, y compris SQL (pour les bases de données OLE DB et ODBC), les fichiers XML et les objets métier. Tous les contrôles de source de données présentent la même interface aux contrôles de données de la page, afin que les contrôles tels que DataList et Repeater, ainsi que le nouveau contrôle GridView, puissent être liés de la même façon à un contrôle de source de données, quel que soit le magasin de données sous-jacent qu'ils représentent, puis afficher des données sur la page. Le résultat est que vous pouvez utiliser l'ensemble des contrôles de données ASP.NET 2.0 pour faire appel à une large gamme de sources de données.

Pour vous aider à créer et configurer des contrôles de source de données, l'outil de développement Web de Visual Web Developer comprend des Assistants qui vous aident à créer des connexions, définir des requêtes ou spécifier des méthodes à appeler et configurer des paramètres.

Contrôles de données améliorés

Tous les contrôles de données dans ASP.NET 2.0 ont été améliorés pour fonctionner avec les contrôles de source de données. Au lieu de pointer un contrôle sur un groupe de données ou un lecteur de données, vous référencez un contrôle de source de données. Le contrôle de données et le contrôle de source de données fonctionnent ensuite ensemble pour gérer automatiquement la liaison de données. Ainsi, dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire d'écrire le code pour exécuter la liaison de données.

Par conséquent, vous pouvez tirer parti de la liaison de données automatique dans un contrôle lié aux données. De plus, ASP.NET 2.0 présente de nouveaux contrôles de données qui fournissent des fonctionnalités supplémentaires et notamment :

  • Le contrôle GridView qui est le successeur du contrôle DataGrid.

    Le contrôle GridView automatise plusieurs fonctionnalités du contrôle DataGrid, afin qu'il ne soit pas nécessaire d'écrire le code pour modifier, trier, ou paginer. Dans les cas où vous souhaitez personnaliser le comportement du contrôle, vous pouvez continuer à utiliser le modèle objet auquel vous êtes habitué dans le contrôle DataGrid.

  • Le contrôle DetailsView affiche un seul enregistrement à la fois et vous permet de modifier, de supprimer et d'insérer des enregistrements.

    Vous pouvez également parcourir plusieurs enregistrements.

  • Le contrôle FormView est semblable au contrôle DetailsView, mais vous permet de définir une présentation sans formulaire pour chaque enregistrement.

    Le contrôle FormView ressemble au contrôle DataList pour un enregistrement unique.

Vous pouvez continuer à utiliser le contrôle DataGrid, bien qu'il soit remplacé par le contrôle GridView. Les pages existantes qui utilisent le contrôle DataGrid fonctionneront en l'état. Comme pour les autres contrôles de données, le contrôle DataGrid a été amélioré pour interagir avec les contrôles de source de données.

Liaison de données bidirectionnelle

La combinaison de contrôles de source de données, de paramètres déclaratifs et de contrôles de données améliorés permet de créer une liaison de données bidirectionnelle sans qu'il soit nécessaire d'écrire le code. Dans les contrôles de source de données, vous pouvez définir des requêtes ou des noms de méthodes à utiliser pour les mises à jour. Les contrôles de données, tels que les contrôles GridView, DetailsView et FormView, prennent en charge les modes édition et suppression (et pour certains contrôles, le mode insertion) qui peuvent interagir automatiquement avec les contrôles de source de données pour écrire des données dans la source de données.

Stockage de chaînes de connexion

Pour faciliter la gestion et garantir la sécurité de vos sites Web, vous pouvez conserver des chaînes de connexion dans le fichier Web.config dans une nouvelle section, spécifiquement conçue pour le stockage de ces chaînes. Lorsque vous utilisez l'outil de développement Web de Visual Web Developer pour créer ou configurer des contrôles de source de données, vous pouvez spécifier que la chaîne de connexion soit stockée dans le fichier Web.config. Si vous modifiez les sources de données, vous pouvez facilement modifier la chaîne de connexion dans un emplacement plutôt que de devoir mettre à jour tous les composants de données sur toutes les pages avec une nouvelle chaîne de connexion. Pour renforcer encore la sécurité, vous pouvez chiffrer la section de la chaîne de connexion dans le fichier Web.config. Pour plus d'informations, consultez Chiffrement des informations de configuration à l'aide de la configuration protégée.

Accès aux données sur deux et trois couches

Le précédent modèle de liaison de données favorisait la création de solutions de données à deux couches, dans lesquelles les pages Web interagissaient directement avec la base de données pour remplir un groupe de données et lui lier des contrôles. Le nouveau modèle facilite encore l'utilisation d'une structure à deux couches. Par exemple, le contrôle SqlDataSource se connecte directement à une base de données et exécute des instructions SQL ou des procédures stockées pour lire et écrire des données.

Le nouveau modèle de liaison de données facilite également la création d'une structure à trois couches dans laquelle l'accès aux données est contrôlé par un objet métier de couche intermédiaire. Le contrôle ObjectDataSource interagit avec un objet métier en appelant des méthodes sur l'objet pour récupérer et mettre à jour des données. Les contrôles de données sur la page peuvent créer une liaison avec le contrôle ObjectDataSource comme ils le font avec d'autres contrôles de source de données, tels que le contrôle SqlDataSource.

L'outil de développement Web de Visual Web Developer comprend un Assistant de composants de données qui vous aide à créer un objet personnalisé contenant des méthodes pour lire et mettre à jour des données. Vous pouvez également créer votre propre objet de couche intermédiaire qui contient des méthodes. Tant que votre objet personnalisé expose des méthodes avec les signatures appropriées, vous pouvez le référencer à partir d'un contrôle ObjectDataSource. Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : liaison de données à un objet métier personnalisé.

Compatibilité descendante pour l'accès aux données

L'outil de développement Web de Visual Web Developer continue à prendre en charge les pages qui utilisent le modèle de liaison de données des versions antérieures. Les pages qui contiennent des groupes de données et d'autres composants sont exécutées comme avant et vous pouvez les ouvrir et les modifier dans le Concepteur de pages Web. Visual Web Developer ne supprime pas les composants de données et ne convertit pas les composants en contrôles de source de données.

RemarqueRemarque

Les composants de données, tels que les groupes de données et les connexions de données, ne sont pas affichés dans le Concepteur de pages Web dans Visual Web Developer. Par conséquent, vous ne pouvez pas définir ni examiner leurs propriétés à l'aide de la fenêtre Propriétés. Toutefois, vous pouvez toujours modifier le code utilisé pour instancier les composants de données et définir leurs propriétés.

Pour plus d'informations, consultez Vue d'ensemble des contrôles de source de données et Procédure pas à pas : accès aux données de base dans les pages Web.

Conversion de sites Web existants

Visual Web Developer peut convertir automatiquement vos projets existants selon la nouvelle disposition de site Web simplifiée. Ce processus de conversion conserve les fonctionnalités de votre application et les options de projet appliquées. Les pages Web code-behind existantes sont converties en un nouveau modèle code-behind qui conserve la séparation du HTML et du code, mais fournit une structure simplifiée. Pour plus d'informations, consultez Conversion d'un projet Web de Visual Studio .NET.

Après la conversion, vous pouvez utiliser le Concepteur de pages Web pour modifier les pages et les contrôles développés dans les versions antérieures de Visual Web Developer.

Projets d'application Web

Le nouveau modèle de projet d'application Web fournit la même sémantique de projet Web que le modèle de projet Web Visual Studio .NET 2003, y compris une structure basée sur des fichiers projet et un modèle de génération qui compile tout le code d'un projet dans un assembly unique. De plus, le nouveau type de projet prend en charge de nombreuses nouvelles fonctionnalités de Visual Studio 2005 (telles que les diagrammes de classes, le développement de test et les génériques) et d'ASP.NET 2.0 (telles que les pages maîtres, les contrôles de données, l'appartenance et l'ouverture de session, la gestion des rôles, les WebParts, la personnalisation, la navigation de site et les thèmes).

Pour plus d'informations sur les projets d'application Web, consultez Vue d'ensemble des projets d'application Web.

Voir aussi

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft