Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Développer Réduire
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source
Ce sujet n'a pas encore été évalué - Évaluez ce sujet

ALTER PARTITION SCHEME (Transact-SQL)

Ajoute un groupe de fichiers au schéma d'une partition ou modifie la désignation du groupe de fichiers NEXT USED pour le schéma de la partition.

Icône Lien de rubrique Conventions de la syntaxe de Transact-SQL


ALTER PARTITION SCHEME partition_scheme_name 
NEXT USED [ filegroup_name ] [ ; ]
partition_scheme_name

Nom du schéma de partition à modifier.

filegroup_name

Spécifie le groupe de fichiers que le schéma de partition doit marquer comme NEXT USED. Cela signifie que le groupe de fichiers accepte une partition nouvellement créée avec une instruction ALTER PARTITION FUNCTION.

Dans un schéma de partition, un seul groupe de fichiers peut être désigné comme NEXT USED. Un groupe de fichiers non vide peut être spécifié. Si l'argument filegroup_name est spécifié tandis qu'aucun groupe de fichiers n'est marqué comme étant NEXT USED, filegroup_name est marqué comme tel. Si filegroup_name est spécifié et s'il existe déjà un groupe de fichiers marqué avec la propriété NEXT USED, cette propriété est transférée du groupe de fichiers existant au groupe filegroup_name.

Si filegroup_name n'est pas spécifié et s'il existe déjà un groupe de fichiers marqué avec la propriété NEXT USED, ce groupe de fichiers perd l'état NEXT USED de façon à qu'il n'y ait plus de groupes de fichiers marqués comme NEXT USED dans partition_scheme_name.

Si filegroup_name n'est pas spécifié et si aucun groupe de fichiers n'est marqué comme NEXT USED, ALTER PARTITION SCHEME renvoie un message d'avertissement.

Tout groupe de fichiers affecté par ALTER PARTITION SCHEME doit être en ligne.

Les autorisations suivantes peuvent être utilisées pour exécuter ALTER PARTITION SCHEME :

  • Autorisation ALTER ANY DATASPACE. Cette autorisation est attribuée par défaut aux membres du rôle de serveur fixe sysadmin et des rôles de base de données fixes db_owner et db_ddladmin.

  • Autorisation CONTROL ou ALTER sur la base de données dans laquelle le schéma de partition a été créé.

  • Autorisation CONTROL SERVER ou ALTER ANY DATABASE sur le serveur de la base de données dans laquelle le schéma de partition a été créé.

L'exemple suivant suppose que le schéma de partition MyRangePS1 et le groupe de fichiers test5fg existent dans la base de données active.

ALTER PARTITION SCHEME MyRangePS1
NEXT USED test5fg;

Le groupe de fichiers test5fg recevra toute partition supplémentaire d'une table ou d'un index partitionné à la suite d'une instruction ALTER PARTITION FUNCTION.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.