Exporter (0) Imprimer
Développer tout

RESTORE REWINDONLY (Transact-SQL)

Rembobine et ferme les périphériques à bandes laissés ouverts par l'instruction BACKUP ou RESTORE exécutée avec l'option NOREWIND. Cette commande n'est prise en charge que dans le cas de périphériques à bandes.

Icône Lien de rubrique Conventions de la syntaxe de Transact-SQL



RESTORE REWINDONLY 
FROM <backup_device> [ ,...n ]
[ WITH {UNLOAD | NOUNLOAD}]
} 
[;]

<backup_device> ::=
{ 
   { logical_backup_device_name |
            @logical_backup_device_name_var }
   | TAPE = { 'physical_backup_device_name' |
              @physical_backup_device_name_var } 
} 

<backup_device> ::=

Spécifie les unités de sauvegarde logiques ou physiques à utiliser pour l'opération de restauration.

ms186851.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Prise en charge par six instructions : RESTORE, RESTORE FILELISTONLY, RESTORE HEADERONLY, RESTORE LABELONLY, RESTORE REWINDONLY et RESTORE VERIFYONLY.

{ logical_backup_device_name | @logical_backup_device_name_var }

Nom logique, qui doit respecter les règles applicables aux identificateurs, de l'unité de sauvegarde créée par sp_addumpdevice et à partir de laquelle est restaurée la base de données. Fourni comme variable (@logical_backup_device_name_var), le nom de l'unité peut être spécifié comme constante de chaîne (@logical_backup_device_name_var = logical_backup_device_name) ou comme variable de type chaîne de caractères, sauf pour les types de données ntext et text.

{DISK | TAPE } = { 'physical_backup_device_name' | @physical_backup_device_name_var }

Permet la restauration de sauvegardes à partir de l'unité de disque ou de bande spécifiée. Les types d'unité DISK et TAPE doivent être spécifiés avec le nom réel de l'unité (par exemple, le chemin complet et le nom de fichier). DISK = « C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL\BACKUP\Mybackup.dat » ou TAPE = « \\.\TAPE0 ». Fourni comme variable (@physical_backup_device_name_var), le nom de l'unité de sauvegarde peut être spécifié comme constante de chaîne (@physical_backup_device_name_var = physcial_backup_device_name) ou comme variable de type chaîne de caractères, sauf pour les types de données ntext et text.

Si vous utilisez un serveur réseau pourvu d'un nom UNC (qui doit contenir le nom de l'ordinateur), spécifiez le type d'unité DISK. Pour plus d'informations sur l'utilisation des noms UNC, consultez Unités de sauvegarde.

Le compte sous lequel vous exécutez Microsoft SQL Server doit disposer d'un accès en lecture (READ) au serveur réseau ou à l'ordinateur distant pour effectuer une opération RESTORE.

n

Espace réservé qui permet de spécifier plusieurs unités de sauvegarde et des unités de sauvegarde logiques. Le nombre maximal d'unités de sauvegarde permanentes ou logiques est 64.

Le nombre d'unités de sauvegarde nécessaires varie si la restauration est hors ligne ou en ligne et devra peut-être correspondre au nombre utilisé pour créer le support de sauvegarde auquel les sauvegardes appartiennent. La restauration hors ligne permet de restaurer une sauvegarde en utilisant moins d'unités que le nombre nécessaire pour créer la sauvegarde. La restauration en ligne nécessite toutes les unités de sauvegarde. Toute tentative avec un nombre d'unités inférieur échoue.

Pour plus d'informations, consultez Utilisation de supports de sauvegarde dans SQL Server.

ms186851.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Si vous restaurez une sauvegarde à partir d'un support de sauvegarde miroir, vous ne pouvez spécifier qu'un seul miroir pour chaque famille de supports. Néanmoins, en cas d'erreurs, les autres miroirs permettent de résoudre certains problèmes liés à la restauration rapidement. Vous pouvez remplacer un volume de supports par le volume correspondant d'un autre miroir. En ce qui concerne les restaurations hors ligne, vous pouvez restaurer un nombre de supports inférieur au nombre de familles de supports, mais chaque famille n'est traitée qu'une seule fois.

WITH <with_option> ::=

UNLOAD

Indique que la bande est automatiquement rebobinée et démontée lorsque la restauration est terminée. UNLOAD est définie par défaut lorsqu'une nouvelle session utilisateur démarre. Elle reste valide jusqu'à ce que NOUNLOAD soit spécifiée. Cette option n'est utilisée que dans le cas d'unités de bande. Si une unité autre qu'un lecteur de bandes est utilisée pour la restauration, cette option est ignorée.

NOUNLOAD

Indique que la bande ne sera pas démontée automatiquement du lecteur de bande après une restauration. NOUNLOAD reste valide jusqu'à ce que UNLOAD soit spécifiée.

Indique que la bande ne sera pas démontée automatiquement du lecteur de bande après une restauration. NOUNLOAD reste valide jusqu'à ce que UNLOAD soit spécifiée.

RESTORE REWINDONLY, nouveauté de Microsoft SQL Server 2005, est une alternative à RESTORE LABELONLY FROM TAPE = <name> WITH REWIND. Vous pouvez obtenir la liste des lecteurs de bande ouverts dans la vue de gestion dynamique sys.dm_io_backup_tapes. Pour plus d'informations, consultez sys.dm_io_backup_tapes.

Tout utilisateur peut utiliser RESTORE REWINDLONLY.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft