Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source

Vue d'ensemble des balises actives

Les balises actives sont des chaînes de texte auxquelles sont jointes des informations de type ; lorsqu'une chaîne de texte correspondant aux critères apparaît dans un document, elle est reconnue et l'utilisateur peut exécuter les actions appropriées pour ce type de chaîne. Par exemple, vous pouvez créer une balise active qui reconnaît les symboles de cotations. Lorsque l'utilisateur tape une chaîne de quatre lettres en majuscules, vous pouvez fournir une liste d'actions associées aux cotations, telles que la recherche d'une cotation sur Internet.

S'applique à : Les informations contenues dans cette rubrique s'appliquent aux projets de niveau document et de niveau application pour Excel 2007 et Word 2007. Pour en savoir plus, consultez Fonctionnalités disponibles par type d'application et de projet Office.

Les outils de développement Office dans Visual Studio fournissent des API que vous pouvez utiliser pour ajouter rapidement des balises actives aux documents Microsoft Office Word et aux classeurs Microsoft Office Excel. Pour des exemples illustrant comment utiliser ces classes, consultez Comment : ajouter des balises actives à des documents Word et Comment : ajouter des balises actives aux classeurs Excel.

Pour exécuter une balise active, les balises actives doivent être activées dans Word ou Excel. Pour plus d'informations, consultez Comment : activer des balises actives dans Word et Excel.

Pour créer une balise active pour une application autre que Word ou Excel, vous devez utiliser le kit de développement logiciel des balises actives. Pour plus d'informations, consultez Création de balises actives dans des applications autres que Word et Excel.

Remarque importanteImportant

Les balises actives sont déconseillées dans Excel 2010 et Word 2010. Bien que vous puissiez encore utiliser les API connexes dans les projets pour Excel 2010 et Word 2010, ces applications ne reconnaissent pas automatiquement des termes, et les termes reconnus ne sont plus soulignés. Les utilisateurs doivent déclencher les actions personnalisées de reconnaissance et de vue associées au texte en cliquant avec le bouton droit sur le texte et cliquant sur Actions supplémentaires dans le menu contextuel. Pour plus d'informations sur cette modification dans Word 2010, consultez http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=178847. Pour plus d'informations sur cette modification dans Excel 2010, consultez http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=197379.

Lorsque vous écrivez du code pour des balises actives dans un projet pour Word ou Excel, vous avez accès à IntelliSense, à l'aide intégrée et aux autres fonctionnalités de Visual Studio. Tout le code pour les balises actives se trouve dans une seule classe ; vous n'avez pas besoin de créer une classe d'actions et une classe de modules de reconnaissance séparées. Pour plus d'informations sur les classes de balise active, consultez Architecture des balises actives.

Portée du document

Les balises actives que vous créez à l'aide des outils de développement Office dans Visual Studio se comportent différemment dans les projets au niveau du document et les projets au niveau de l'application.

Si vous créez une balise active dans une personnalisation au niveau du document, la balise active s'exécute uniquement dans le document qui fait partie de la personnalisation, pas dans tous les documents Word ou Excel ouverts. Par conséquent, vous pouvez identifier du texte qui pourrait être trop général à reconnaître si la balise active est appliquée à plusieurs types de documents. Par exemple, un nombre à cinq chiffres peut simplement représenter un numéro de produit dans une facture, mais il peut correspondre au matricule d'un employé dans un document de ressources humaines. Si la balise active fonctionne uniquement dans la facture, vous ne devez pas vous demander si elle reconnaîtra le chiffre de manière inappropriée et assignera des actions au matricule d'un employé.

Si vous créez une balise active dans un complément d'application, vous pouvez rendre la balise active disponible uniquement pour un document spécifique ou pour chaque document ouvert dans Word ou Excel (ce type de balise active est également appelé balise active d'application).

Déploiement et inscription

Contrairement aux balises actives créées à l'aide du Kit de développement logiciel de balise active, aucun déploiement ou aucune inscription séparé(e) n'est obligatoire pour les balises actives créées à l'aide des outils de développement Office dans Visual Studio. De même, il est inutile de définir la stratégie de sécurité spécialement pour les balises actives ; elles s'exécuteront lorsque la sécurité sera définie pour la solution.

Vous pouvez utiliser les classes de balise active fournies par les outils de développement Office dans Visual Studio uniquement dans les projets Word et Excel. Cependant, les balises actives sont également gérées par d'autres applications Office, telles que PowerPoint et Outlook (lorsque Word est utilisé comme éditeur de courrier électronique). Pour créer une balise active pour ces applications, vous devez utiliser le Kit de développement logiciel de balise active. Ce processus comporte deux étapes principales :

  1. Création d'une DLL de balise active (une DLL non managée ou un assembly managé) qui implémente les interfaces COM ISmartTagRecognizer et ISmartTagAction requises.

  2. Déploiement de la DLL de balise active vers les utilisateurs finaux et création des clés de Registre requises qui permettent aux applications Microsoft Office de découvrir la DLL de balise active.

Pour plus d'informations, consultez la documentation du Kit de développement logiciel des balises actives dans MSDN Library.

En général, vous ne devez pas implémenter les interfaces COM de balise active dans un complément créé avec un des modèles de projet Office dans Visual Studio. vous devez les implémenter dans une DLL non managée ou un assembly différent. Si vous ne le faites pas, le code redondant est chargé en mémoire car l'assembly de complément est chargé deux fois par l'application Office : une fois lorsque l'application charge votre complément, et de nouveau lorsque l'application découvre et charge les DLL de balise active qui sont installées sur le système. Chaque instance de l'assembly de complément est alors chargée dans un domaine d'application distinct.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft