Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction automatique. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Référence de la ligne de commande MSBuild

Lorsque vous utilisez MSBuild.exe pour générer un fichier projet ou un fichier solution, vous pouvez inclure plusieurs commutateurs pour spécifier divers aspects du processus.

MSBuild.exe [Switches] [ProjectFile]

Argument

Description

ProjectFile

Génère les cibles dans le fichier projet que vous spécifiez. Si un fichier projet n'est pas spécifié, MSBuild recherche le répertoire de travail en cours d'un fichier dont l'extension se termine par "proj" et utilise ce fichier. Vous pouvez également spécifier un fichier solution Visual Studio pour cet argument.

Commutateur

Forme abrégée

Description

/help

/? ou /h

Afficher les informations d'utilisation. La commande suivante en est un exemple :

msbuild.exe /?

/detailedsummary

/ds

Présentez des informations détaillées à la fin du journal de génération à propos des configurations générées et la façon dont elles ont été planifiées aux nœuds.

/ignoreprojectextensions: extensions

/ignore: extensions

Ignorez les extensions spécifiées pour déterminer quel fichier projet générer. Utilisez un point-virgule ou une virgule pour séparer plusieurs extensions, comme l'illustre l'exemple suivant :

/ignoreprojectextensions:.vcproj,.sln

/maxcpucount[:number]

/m[:number]

Spécifié le nombre maximal de processus simultanés à utiliser lors de la création. Si vous n'ajoutez pas ce commutateur, la valeur par défaut est 1. Si vous incluez le commutateur sans spécifier de valeur, MSBuild utilisera tous les processeurs de l'ordinateur. Pour plus d'informations, consultez Génération parallèle de plusieurs projets avec MSBuild.

L'exemple suivant indique à MSBuild de générer en utilisant trois processus MSBuild, ce qui permet à trois projets d'être générés simultanément :

msbuild myproject.proj /maxcpucount:3

/noautoresponse

/noautorsp

N'incluez pas de fichier MSBuild.rsp automatiquement.

/nodeReuse:value

/nr:value

Activez ou désactivez le réemploi de nœuds MSBuild. Vous pouvez spécifier les valeurs suivantes :

  • True. Les nœuds restent après que la génération soit terminée afin que les générations suivantes puissent les utiliser (par défaut).

  • False. Les Nœuds ne sont pas conservés après la fin de la génération.

Un nœud correspond à un projet qui s'exécute. Si vous incluez le commutateur /maxcpucount, plusieurs nœuds peuvent s'exécuter simultanément.

/nologo

N'affichez pas la bannière de démarrage ou le message de copyright.

/preprocess[:filepath]

/pp[:filepath]

Créez un fichier projet unique et agrégé par inlining de tous les fichiers qui sont importés pendant une génération, avec leurs délimitations précisées. Utilisez ce commutateur afin de déterminer plus facilement quels fichiers sont importés, d'où les fichiers sont importés et quels fichiers contribuent à la génération. Lorsque vous utilisez ce commutateur, le projet n'est pas généré.

Si vous spécifiez un filepath, le fichier projet agrégé est la sortie du fichier. Sinon, la sortie apparaît dans la fenêtre de console.

Pour plus d'informations sur la manière d'utiliser Import un élément pour insérer un fichier projet dans un autre fichier projet, consultez Import, élément (MSBuild) et Comment : utiliser la même cible dans plusieurs fichiers projet.

/property:name=value

/p:name=value

Définissez ou substituez les propriétés de niveau de projet spécifiées, où name est le nom de la propriété et value la valeur de la propriété. Spécifiez chaque propriété séparément, ou utilisez un point-virgule ou une virgule pour séparer plusieurs propriétés, comme le montre l'exemple suivant :

/property:WarningLevel=2;OutputDir=bin\Debug

/target :targets

/t:targets

Construisez les cibles spécifiée dans le projet. Spécifiez chaque cible séparément, ou utilisez un point-virgule ou une virgule pour séparer plusieurs cibles, comme le montre l'exemple suivant :

/target:Resources;Compile

Si vous spécifiez toutes les cibles à l'aide de ce commutateur, elles sont exécutées au lieu de toutes les cibles de l'attribut DefaultTargets du fichier projet. Pour plus d’informations, consultez Ordre de génération des cibles et Comment : spécifier la cible à générer en premier.

Une cible est un groupe de tâches. Pour plus d'informations, consultez Cibles de MSBuild.

/toolsversion :version

/tv:version

Spécifie la version de l'ensemble d'outils à utiliser pour générer le projet, comme dans l'exemple suivant : /toolsversion:3.5

En utilisant ce commutateur, générez un projet et spécifiez une version différente de la version spécifiée dans Project, élément (MSBuild). Pour plus d'informations, consultez Substitution des paramètres ToolsVersion.

Pour MSBuild 4,5, vous pouvez spécifier les valeurs suivantes pour version: 2,0, 3,5, et 4,0. Si vous spécifiez 4,0, la propriété de génération VisualStudioVersion spécifie quel l'ensemble d'outils utiliser. Pour plus d’informations, voir la section Sous-ensembles d'outils dans Ensemble d'outils MSBuild (ToolsVersion).

Un ensemble d'outils se compose de tâches, de cibles et d'outils utilisés pour générer une application. Les outils incluent des compilateurs tels que csc.exe et vbc.exe. Pour plus d'informations sur les ensembles d'outils, consultez Ensemble d'outils MSBuild (ToolsVersion), Configurations standard et personnalisée de l'ensemble d'outils, et Vue d'ensemble du multi-ciblage MSBuild.

Remarque Remarque
La version de l'ensemble d'outils est différent de la version cible du. Net Framework, qui est la version du .NET Framework sur lequel un projet repose l'exécution. Pour plus d'informations, consultez Framework cible et plate-forme cible (MSBuild).

/validate:[schema]

/val[schema]

Validez le fichier projet et, si la validation réussit, générez le projet.

Si vous ne spécifiez pas de schema, le projet est validé par rapport au schéma par défaut.

Si vous spécifiez un schema, le projet est validé par rapport au schéma que vous spécifiez.

Le paramètre suivante est un exemple : /validate:MyExtendedBuildSchema.xsd

/verbosity :level

/v:level

Spécifie la quantité d'informations à afficher dans le journal de génération. Chaque enregistreur d'événements affiche des événements selon le niveau de commentaires que vous définissez pour cet enregistreur d'événements.

Vous pouvez spécifier les valeurs suivantes pour le niveau de commentaire : q[uiet], m[inimal], n[ormal], d[etailed] et diag[nostic].

Le paramètre suivante est un exemple : /verbosity:quiet

/version

/ver

Affichez uniquement les informations de version. Le projet n'est pas généré.

@file

Insérez des commutateurs de ligne de commande depuis un fichier texte. Si vous avez plusieurs fichiers, spécifiez les séparément. Pour plus d'informations, consultez Fichiers réponse MSBuild.

ms164311.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifCommutateurs pour les journaux

Commutateur

Forme abrégée

Description

/consoleloggerparameters :

parameters

/clp:parameters

Passez les paramètres spécifiés dans l'enregistreur d'événements de la console, qui affiche les informations de version dans la fenêtre de console. Vous pouvez spécifier les types de paramètres suivants :

  • PerformanceSummary. Affichez le temps passé dans les tâches, les cibles et les projets.

  • Résumé. Affichez l'erreur et le résumé d'avertissement à la fin.

  • NoSummary. N'affichez pas l'erreur et le résumé d'avertissement à la fin.

  • ErrorsOnly. Afficher uniquement les erreurs.

  • WarningsOnly. Afficher uniquement les avertissements.

  • NoItemAndPropertyList. Ne dévoilez pas la liste d'éléments et de propriétés qui apparaissent au début de chaque version de projet si le niveau de commentaires a la valeur diagnostic.

  • ShowCommandLine. Affichez les messages TaskCommandLineEvent.

  • ShowTimestamp. Afficher le timestamp comme préfixe à tout message.

  • ShowEventId. Affichez l'ID d'événement pour chaque événement commencé, événement fini et le message.

  • ForceNoAlign. N'alignez pas le texte à la taille de la mémoire tampon de la console.

  • DisableConsoleColor. Utilisez les couleurs de console par défaut pour tous les messages d'enregistrement.

  • DisableMPLogging. Désactivez le style d'enregistrement multiprocesseur de la sortie pendant l'exécution en mode non-multiprocesseur.

  • EnableMPLogging. Activez le style d'enregistrement multiprocesseur de la sortie même pendant l'exécution en mode non-multiprocesseur. Ce style d'enregistrement est activé par défaut.

  • Verbosity. Substituez le paramètre /verbosity pour cet enregistreur d'événements.

Utilisez un point-virgule ou une virgule pour séparer plusieurs paramètres, comme illustré dans l'exemple suivant :

/consoleloggerparameters:PerformanceSummary;NoSummary /verbosity:minimal

/distributedFileLogger

/dfl

Enregistrez la sortie de génération de chaque nœud de MSBuild dans son propre fichier. L'emplacement initial de ces fichiers est le répertoire courant. Par défaut, les fichiers sont nommés « MSBuildNodeId.log ». Utilisez le commutateur /fileLoggerParameters pour spécifier l'emplacement des fichiers et d'autres paramètres du fileLogger.

Si vous nommez un fichier journal à l'aide du commutateur /fileLoggerParameters, le journal distribué utilise ce nom en tant que modèle et ajoute l'ID de nœud à ce nom lorsqu'il crée un fichier journal pour chaque nœud.

/distributedlogger:

central logger*

forwarding logger

/dl:central logger*forwarding logger

Enregistrez des événements MSBuild, en joignant une autre instance de l'enregistreur d'événements à chaque nœud. Pour spécifier plusieurs journaux, définissez chaque journal séparément.

Utilisez la syntaxe de journal afin de spécifier un journal. Pour la syntaxe de l'enregistreur d'événements, consultez le commutateur /logger ci-dessous.

Les exemples suivants montrent comment utiliser ce commutateur :

/dl:XMLLogger,MyLogger,Version=1.0.2,Culture=neutral

/dl:MyLogger,C:\My.dll*ForwardingLogger,C:\Logger.dll

/fileLogger

[number]

/fl [number]

Enregistrez la sortie de génération dans un fichier unique du répertoire courant. Si vous ne spécifiez pas number, le fichier de sortie est nommé msbuild.log. Si vous spécifiez number, le fichier de sortie est nommé msbuildn.log, où n est number. Number peut être un chiffre de 1 à 9.

Utilisez le commutateur /fileLoggerParameters pour spécifier l'emplacement du fichier et d'autres paramètres du fileLogger.

/fileloggerparameters:[nombre]

parameters

/flp: [ number] parameters

Spécifie des paramètres supplémentaires pour l'enregistreur d'événements de fichiers et l'enregistreur d'événements de fichiers distribués. La présence de ce commutateur implique que le commutateur /filelogger[number] est présent. Number peut être un chiffre de 1 à 9.

Utilisez tous les paramètres répertoriés pour /consoleloggerparameters. Vous pouvez également utiliser un ou plusieurs des paramètres suivants :

  • LogFile. Le chemin d'accès du fichier journal dans lequel est écrit le journal de génération. L'enregistreur d'événements de fichiers distribués préfixe ce chemin d'accès aux noms de ses fichiers journaux.

  • Append. Détermine si le journal de génération est ajouté au fichier journal ou s'il l'écrase. Lorsque vous définissez ce commutateur, le journal de génération est ajouté au fichier journal. Lorsque ce commutateur est absent, le contenu d'un fichier journal existant est remplacé.

    Si vous incluez le commutateur d'addition, quel que soit sa valeur, true ou false, le journal est ajouté. Si vous n'incluez pas le commutateur d'ajout, le journal est remplacé.

    Dans ce cas le fichier est remplacé : msbuild myfile.proj /l:FileLogger,Microsoft.Build.Engine;logfile=MyLog.log

    Dans ce cas le fichier est ajouté : msbuild myfile.proj /l:FileLogger,Microsoft.Build.Engine;logfile=MyLog.log;append=true

    Dans ce cas le fichier est ajouté : msbuild myfile.proj /l:FileLogger,Microsoft.Build.Engine;logfile=MyLog.log;append=false  

  • Encoding. Spécifie l'encodage du fichier (par exemple, UTF-8, Unicode, ou ASCII).

L'exemple suivant génère des fichiers journaux distincts pour les avertissements et les erreurs :

/flp1:logfile=errors.txt;errorsonly /flp2:logfile=warnings.txt;warningsonly

Les exemples suivants illustrent d'autres possibilités :

/fileLoggerParameters:LogFile=MyLog.log;Append; Verbosity=diagnostic;Encoding=UTF-8

/flp:Summary;Verbosity=minimal;LogFile=msbuild.sum

/flp1:warningsonly;logfile=msbuild.wrn

/flp2:errorsonly;logfile=msbuild.err

/logger:

logger

/l:logger

Spécifie le journal à utiliser pour enregistrer les événements à partir de MSBuild. Pour spécifier plusieurs journaux, définissez chaque journal séparément.

Utilisez la syntaxe suivante pour logger: [LoggerClass,]LoggerAssembly[;LoggerParameters]

Utilisez la syntaxe suivante pour LoggerClass: [PartialOrFullNamespace.]LoggerClassName

Vous n'avez pas besoin de spécifier la classe de journalisation si l'assembly contient un seul journal.

Utilisez la syntaxe suivante pour LoggerAssembly: {AssemblyName[,StrongName] | AssemblyFile}

Les paramètres de journalisation sont facultatifs et passés a l'enregistreur d'événements exactement comme vous les avez entrés.

Les exemples suivants utilisent le commutateur /logger.

/logger:XMLLogger,MyLogger,Version=1.0.2,Culture=neutral

/logger:XMLLogger,C:\Loggers\MyLogger.dll;OutputAsHTML

/noconsolelogger

/noconlog

Désactivez le journal de console par défaut et n'enregistrez aucun événement dans la console.

L'exemple suivant génère la cible rebuild du projet MyProject.proj.

MSBuild.exe MyProject.proj /t:rebuild

Vous pouvez utiliser MSBuild.exe pour exécuter des générations plus complexes. Par exemple, vous pouvez l'utiliser pour générer des cibles spécifiques de projets particuliers dans une solution. L'exemple suivant reconstitue le projet NotInSolutionFolder et nettoie le projet InSolutionFolder qui se trouve dans le dossier de solution NewFolder.

msbuild SlnFolders.sln /t:NotInSolutionfolder:Rebuild;NewFolder\InSolutionFolder:Clean

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft