Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Serveur de rapports Reporting Services

Cette rubrique est une présentation du serveur de rapports SQL Server Reporting Services, le composant central d'une installation Reporting Services. Il comprend une paire de moteurs de traitement, plus une collection d'extensions à usage spécifique qui effectuent l'authentification, le traitement des données, le rendu et les opérations de remise. Un serveur de rapports Reporting Services s'exécute dans l'un des deux modes de déploiement : mode natif ou mode SharePoint. Reportez-vous à la section Comparaison des fonctionnalités du mode natif et du mode SharePoint pour plus de détails.

Installation : pour plus d'informations sur l'installation de Reporting Services, consultez les rubriques suivantes :

Windows Azure : pour plus d'informations sur l'utilisation de Reporting Services avec des machines virtuelles Windows Azure, consultez les rubriques suivantes :

Cette rubrique fournit les informations suivantes :

Les moteurs de traitement (processeurs) sont le cœur du serveur de rapports. Ils prennent en charge l'intégrité du système de rapports et ne peuvent être ni modifiés ni étendus. Les extensions sont également des processeurs, mais elles réalisent des fonctions très spécifiques. Reporting Services comprend une ou plusieurs extensions par défaut pour chaque type d'extension prise en charge. Vous pouvez ajouter des extensions personnalisées à un serveur de rapports. Cela vous permet d'étendre un serveur de rapports pour prendre en charge des fonctionnalités qui ne sont pas prises en charge par défaut. Ces fonctionnalités personnalisées comprennent notamment la prise en charge de technologies d'authentification unique, la génération de rapports dans des formats d'application qui ne sont pas gérés par les extensions de rendu par défaut et la remise de rapports à une imprimante ou une application.

Une instance de serveur de rapports unique est définie par la collection complète des processeurs et des extensions qui fournissent le traitement de bout en bout, de la gestion de la demande initiale à la présentation d'un rapport fini. Grâce à ses sous-composants, le serveur de rapports traite les demandes de rapports et tient à disposition les rapports pour l'accès à la demande ou la distribution planifiée.

Un serveur de rapports active sur le plan fonctionnel les expériences de création, de génération et de remise de rapports pour différentes sources de données, ainsi que l'authentification extensible et les schémas d'autorisation. De plus, un serveur de rapports contient des bases de données de serveurs de rapports qui stockent les rapports publiés, les sources de données partagées, les datasets partagés, des parties de rapports, les abonnements et les planifications partagés, les fichiers source de définition de rapport, les définitions de modèle, les rapports compilés, les instantanés, les paramètres, ainsi que d'autres ressources. Un serveur de rapports permet également d'administrer la configuration pour traiter les demandes de rapports, conserver les historiques d'instantanés et gérer les autorisations pour les rapports, les sources de données, les datasets et les abonnements.

Un serveur de rapports Reporting Services prend en charge deux modes de déploiement de ses instances :

  • Mode natif : inclut le mode natif avec les composants WebPart SharePoint, dans lesquels un serveur de rapports s'exécute en tant que serveur d'applications qui fournit toutes les fonctions de traitement et de gestion exclusivement au moyen de composants Reporting Services. Configurez un serveur de rapports en mode natif à l'aide du Gestionnaire de configuration Reporting Services et de SQL Server Management Studio.

  • Mode SharePoint, dans lequel un serveur de rapports est installé dans le cadre d'une batterie de serveurs SharePoint. Déployez et configurez le mode SharePoint à l'aide de commandes PowerShell ou des pages de gestion de contenu SharePoint.

Dans SQL Server 2014, vous ne pouvez pas basculer un serveur de rapports d'un mode à un autre. Si vous souhaitez modifier le type de serveur de rapports utilisé par votre environnement, vous devez installer le mode du serveur de rapports souhaité, puis copier ou déplacer les éléments de rapport ou la base de données du serveur de rapports de l'ancien serveur de rapports avec version vers le nouveau serveur de rapports. Ce processus est habituellement désigné sous le terme de « migration ». Les étapes nécessaires pour la migration dépendent du mode vers lequel vous effectuez la migration et de la version d'origine de la migration. Pour plus d'informations, consultez Mettre à niveau et migrer Reporting Services.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Fonctionnalité ou composant

Mode natif

Mode SharePoint

Adressage URL

Oui

L'adressage des URL est différent en mode intégré SharePoint. Les URL SharePoint sont utilisées pour référencer des rapports, des modèles de rapport, des sources de données partagées et des ressources. L'arborescence des dossiers du serveur de rapports n'est pas utilisée. Si vous possédez des applications personnalisées qui reposent sur un accès URL pris en charge sur un serveur de rapports en mode natif, ces fonctionnalités ne fonctionneront plus lorsque le serveur de rapports sera configuré pour l'intégration SharePoint.

Pour plus d'informations sur l'accès URL, consultez Référence de paramètre d'accès URL.

Extensions de sécurité personnalisées

Oui

Les extensions de sécurité personnalisées Reporting Services ne peuvent pas être déployées ni utilisées sur le serveur de rapports. Le serveur de rapports inclut une extension de sécurité spécifique qui est utilisée chaque fois que vous configurez un serveur de rapports pour qu'il s'exécute en mode intégré SharePoint. Cette extension de sécurité est un composant interne requis pour le fonctionnement intégré.

Gestionnaire de configuration

Oui

Important Important

Le gestionnaire de configuration ne peut pas être utilisé pour gérer un serveur de rapports en mode SharePoint. À la place, utilisez l'Administration centrale de SharePoint.

Gestionnaire de rapports

Oui

Le gestionnaire de rapports ne peut pas être utilisé pour gérer le mode SharePoint. Utilisez les pages d'application SharePoint. Pour plus d'informations, consultez Service Reporting Services SharePoint et applications de service (mode SharePoint).

Rapports liés

Oui

Non.

Mes rapports

Oui

Non

Mes abonnements et méthodes de traitement par lot.

Oui

Non

Alertes de données

Non

Oui

Power View

Non

Oui

Requiert Silverlight dans le navigateur client. Pour plus d'informations sur la configuration requise pour le navigateur, consultez Planification de la prise en charge des navigateurs pour Reporting Services et Power View (SSRS 2014).

Rapports .RDL

Oui

Oui

Les rapports .RDL peuvent s'exécuter sur des serveurs de rapports Reporting Services en mode natif ou en mode SharePoint.

Rapports .RDLX

Non

Oui

Les rapports .RDLX Power View peuvent s'exécuter uniquement sur des serveurs de rapports Reporting Services en mode SharePoint.

Informations d'identification du jeton utilisateur SharePoint pour l'extension de liste SharePoint

Non

Oui

Zones AAM (mappages des accès de substitution) pour les déploiements exposés à Internet

Non

Oui

Sauvegarde et récupération SharePoint

Non

Oui

Prise en charge des journaux ULS

Non

Oui

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

En mode natif, un serveur de rapports est un serveur d'applications autonome qui assure l'ensemble de l'affichage, de la gestion, du traitement et de la remise des rapports et des modèles de rapport. Il s'agit du mode par défaut pour les instances de serveur de rapports. Vous pouvez installer un serveur de rapports en mode natif en le configurant pendant l'installation ou une fois l'installation terminée.

Le diagramme qui suit illustre l'architecture à trois niveaux d'un déploiement Reporting Services en mode natif. Il présente la base de données du serveur de rapports et les sources de données dans la couche Données, les composants de serveur de rapports au niveau intermédiaire, ainsi que les applications clientes et les outils intégrés ou personnalisés dans la couche de présentation. Enfin, il décrit le flux des demandes et des données entre les composants serveur en indiquant quels composants envoient et récupèrent du contenu dans une banque de données.

Architecture Reporting Services

 

Le serveur de rapports est implémenté en tant que service Microsoft Windows, appelé service Report Server, qui héberge un service Web, le traitement en arrière-plan et d'autres opérations. Dans l'application de console Services, le service est répertorié sous SQL Server Reporting Services (MSSQLSERVER).

Les développeurs tiers peuvent créer des extensions supplémentaires pour remplacer ou étendre les capacités de traitement du serveur de rapports. Pour en savoir plus sur les interfaces de programmation à la disposition des développeurs d'applications, consultez les Références Techniques.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Mode natif avec composants WebPart SharePoint

Reporting Services fournit deux composants WebPart que vous pouvez installer et inscrire sur une instance Windows SharePoint Services 2.0 ou ultérieure, ou sur une instance SharePoint Portal Server 2003 ou ultérieure. À partir d'un site SharePoint, vous pouvez utiliser les composants WebPart pour rechercher et afficher les rapports stockés et traités sur un serveur de rapports qui s'exécute en mode natif. Ces composants WebPart ont été introduits dans des versions antérieures de Reporting Services.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

En mode SharePoint, un serveur de rapports doit s'exécuter dans une batterie de serveurs SharePoint. Les fonctionnalités de traitement de serveur de rapports, de rendu et de gestion sont représentées par un serveur d'applications SharePoint exécutant le service partagé Reporting Services SharePoint et un ou plusieurs applications de service Reporting Services. Un site SharePoint fournit l'accès frontal au contenu et aux opérations du serveur de rapports.

Le mode SharePoint requiert :

  • SharePoint Foundation 2010 ou SharePoint Server 2010.

  • Une version appropriée du Complément Reporting Services pour les produits SharePoint 2010.

  • Serveur d'applications SharePoint avec le service Reporting Services partagé installé et au moins une application de service Reporting Services.

L'illustration suivante montre un environnement Reporting Services en mode SharePoint :

Architecture fonctionnel SSRS SharePoint

 

Description

(1)

Serveurs Web ou serveurs Web frontaux (WFE). Le complément Reporting Services doit être installé sur chaque serveur Web à partir duquel vous souhaitez utiliser les fonctionnalités d'application Web, comme la visualisation de rapports ou les pages de gestion Reporting Services, pour effectuer des tâches telles que la gestion de sources de données ou des abonnements.

(2)

Ce complément installe les points de terminaison URL et SOAP afin que les clients communiquent avec les serveurs d'applications, via le proxy de service Reporting Services.

(3)

Serveurs d'applications exécutant un service Reporting Services partagé. Le traitement de rapports évolutif est géré dans le cadre de la batterie de serveurs SharePoint et par l'ajout du service Reporting Services à des serveurs d'applications supplémentaires.

(4)

Vous pouvez créer plusieurs applications de service Reporting Services, avec différentes configurations, y compris des autorisations, du courrier électronique, un proxy et des abonnements.

(5)

Les rapports, les sources de données et les autres éléments sont stockées dans les bases de données de contenu SharePoint.

(6)

Les applications de service Reporting Services créent trois bases de données pour le serveur de rapports, les fonctionnalités d'alerte de données et les données temporaires. Les paramètres de configuration qui s'appliquent à l'ensemble des applications de service SSRS sont stockés dans le fichier RSReportserver.config.

 

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Le serveur de rapports comprend deux moteurs de traitement qui assurent les traitements préliminaire et intermédiaire des rapports ainsi que des opérations planifiées et de remise. Le processeur de rapports récupère la définition du rapport ou le modèle, combine des informations de mise en page avec des données provenant de l'extension pour le traitement des données et présente le rapport au format requis. Le processus de planification et de remise traite les rapports déclenchés par une planification et remet les rapports aux destinations cibles.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Le serveur de rapports est un serveur sans état qui stocke toutes les propriétés, objets et métadonnées dans une base de données SQL Server. Les données stockées englobent les rapports publiés, les rapports compilés, les modèles de rapport et l'arborescence des dossiers fournissant l'adressage de tous les éléments gérés par le serveur de rapports. Une base de données du serveur de rapports peut assurer le stockage interne d'une seule installation d'Reporting Services ou de plusieurs serveurs de rapports qui font partie d'un déploiement avec montée en puissance parallèle. Si vous configurez un serveur de rapports pour qu'il s'exécute dans un déploiement plus vaste d'un produit ou d'une technologie SharePoint, le serveur de rapports utilise les bases de données SharePoint en plus de la base de données du serveur de rapports. Pour plus d'informations sur les banques de données utilisées dans l'installation de Reporting Services, consultez Base de données du serveur de rapports (SSRS en mode natif).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Le serveur de rapports prend en charge les types d'extensions suivants : extensions d'authentification, extensions pour le traitement des données, extensions pour le traitement des rapports, extensions de rendu et extensions de remise. Un serveur de rapports nécessite au moins une extension d'authentification, une extension pour le traitement des données et une extension de rendu. Les extensions de remise et les extensions pour le traitement des rapports personnalisés sont facultatives, mais nécessaires si vous voulez prendre en charge la diffusion des rapports ou les contrôles personnalisés.

Reporting Services fournit des extensions par défaut afin que vous puissiez utiliser toutes les fonctionnalités de serveur sans avoir à développer des composants personnalisés. Le tableau suivant décrit les extensions par défaut qui contribuent à une instance de serveur de rapports complète avec des fonctions prêtes à utiliser :

Type

default

Authentification

Une instance de serveur de rapports par défaut prend en charge l'authentification Windows, y compris l'emprunt d'identité et les fonctionnalités de délégation si elles sont activées dans votre domaine.

Traitement des données

Une instance de serveur de rapports par défaut contient des extensions pour le traitement des données pour les sources de données SQL Server, Analysis Services, Oracle, Hyperion Essbase, SAPBW, OLE DB, Parallel Data Warehouse et ODBC.

Rendu

Une instance de serveur de rapports par défaut contient des extensions de rendu pour les formats HTML, Excel, CSV, XML, Image, Word, liste SharePoint et PDF.

Remise

Une instance de serveur de rapports par défaut contient une extension de remise par messagerie et une extension de remise par partage de fichiers. Si le serveur de rapports est configuré pour l'intégration SharePoint, vous pouvez utiliser une extension de remise qui enregistre des rapports dans une bibliothèque SharePoint.

Remarque Remarque

Reporting Services comprend un jeu complet d'outils et d'applications que vous pouvez utiliser pour gérer le serveur, créer du contenu et mettre ce contenu à la disposition des utilisateurs de votre organisation.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut HAUT

Les rubriques suivantes fournissent des informations supplémentaires sur l'installation, l'utilisation et la gestion d'un serveur de rapports :

Tâche

Lien

Vérifier les configurations matérielle et logicielle requises

Configurations matérielle et logicielle pour Reporting Services en mode SharePoint .

Installez Reporting Services en mode SharePoint.

Installer le mode SharePoint de Reporting Services pour SharePoint 2010

Si vous êtes un développeur Web expérimenté dans la création de feuilles de style en cascade, vous pouvez modifier les styles par défaut à vos propres risques pour changer les couleurs, les polices et la disposition de la barre d'outils ou du Gestionnaire de rapports. Ni les feuilles de style par défaut, ni les instructions pour modifier ces feuilles de style ne sont documentées dans cette version.

Personnaliser des feuilles de style pour la visionneuse HTML et pour le Gestionnaire de rapports

Les développeurs de sites Web qui sont habitués aux styles HTML et aux feuilles de style en cascade (CSS) peuvent utiliser les informations de cette rubrique pour déterminer les fichiers à modifier dans le but de personnaliser l'apparence du Gestionnaire de rapports.

Configurer le Gestionnaire de rapports pour passer des cookies d'authentification personnalisée

Explique comment ajuster les paramètres de la mémoire pour le service Web Report Server et le service Windows.

Configurer la mémoire disponible pour les applications du serveur de rapports

Explique les étapes recommandées pour configurer un serveur de rapports pour l'administration à distance.

Configurer un serveur de rapports pour l'administration à distance

Fournit des instructions pour configurer la disponibilité de Mes rapports sur une instance de serveur de rapports en mode natif.

Activer et désactiver Mes rapports

Fournit des instructions pour configurer le contrôle RSClientPrint qui expose les fonctionnalités d'impression dans les navigateurs pris en charge. Pour plus d'informations sur la configuration requise pour le navigateur, consultez Planification de la prise en charge des navigateurs pour Reporting Services et Power View (SSRS 2014).

Activer et désactiver l'impression côté client pour Reporting Services

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Haut de la page

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft