Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Dernières modifications de SQL Server 2005 Reporting Services

Mis à jour : 12 décembre 2006

Cette rubrique décrit les modifications apportées aux fonctionnalités de Reporting Services qui vont empêcher le bon fonctionnement des applications, des scripts ou des rapports personnalisés.

Dans SQL Server 2005 et SQL Server 2005 Service Pack 1, Reporting Services ne prend pas en charge les actions d'extraction ni les liens de signet dans un en-tête ou un pied de page. Ceci constitue un changement radical comparé aux rapports créés dans SQL Server 2000 Reporting Services.

Dans le Service Pack 2, ce problème est résolu. Les actions d'extraction dans l'en-tête et le pied de page sont prises en charge pour les rapports qui s'exécutent à la demande, mais pas pour ceux qui s'exécutent en tant que captures instantanées. Les captures instantanées qui contiennent des actions d'extraction ou des liens de signet dans l'en-tête ou le pied de page doivent être recréées afin d'obtenir la fonctionnalité d'extraction :

  1. Démarrez le Gestionnaire de rapports ou Management Studio.
  2. Recherchez le rapport et ouvrez sa page de propriétés Exécution.
  3. Activez la case à cocher Créer une capture instantanée du rapport lors de l'enregistrement de cette page.
  4. Cliquez sur Appliquer.
  5. Répétez ces étapes pour tous les rapports qui s'exécutent en tant que captures instantanées et qui possèdent des extractions ou des liens de signet dans l'en-tête ou le pied de page.

Reporting Services inclut un fournisseur WMI (Windows Management Instrumentation) qui vous permet de configurer par programme l'environnement dans lequel s'exécute un serveur de rapports. La version SQL Server 2005 de Reporting Services inclut une toute nouvelle version du fournisseur WMI qui remplace complètement la précédente. La version originale de SQL Server 2000 n'est pas prise en charge dans cette version de SQL Server.

Cette version de Reporting Services inclut de nouvelles restrictions concernant la façon dont les informations d'identification sont traitées pour certaines extensions pour le traitement des données :

  • Vous ne pouvez pas configurer une connexion de source de données Analysis Services pour utiliser les informations d'identification d'une base de données. La connexion échoue si vous utilisez le wrapper ADOMD.
  • Vous ne pouvez pas configurer une connexion de source de données XML pour utiliser les informations d'identification d'une base de données. Si vous ne spécifiez aucune information d'identification et si le compte d'exécution autonome n'est pas défini, la demande est effectuée au moyen d'un accès anonyme.
  • Les extensions pour le traitement des données .NET de tierces parties (par exemple DB2.NET, Oracle ODP.NET et Teradata) font explicitement échouer le traitement des données si les informations d'identification de la base de données sont passées dans la chaîne de connexion et si le compte d'exécution autonome n'est pas configuré.
  • Les extensions de traitement de données personnalisées qui implémentent IDBConnection (mais pas IDBConnectionExtension) échouent de manière explicite au traitement de données dans tous les cas, à moins que le compte d'exécution sans surveillance n'ait été configuré.
  • Chaque fois que des demandes de connexion sont faites par le compte de service (c'est-à-dire lorsque le contexte de sécurité du compte de service est utilisé pour la connexion réseau à la source de données), Reporting Services supprime les privilèges d'administrateur du compte de service avant d'envoyer la demande.

Pour configurer le compte d'exécution autonome, faites appel à l'outil de configuration de Reporting Services ou à l'utilitaire rsconfig. Pour plus d'informations, consultez Spécification de connexions pour des extensions de traitement de données personnalisées etConfiguration d'un compte pour le traitement des rapports sans assistance.

Les rapports qui utilisent des expressions qui définissent la propriété Action sur un élément ne se compileront plus si l'expression inclut une référence Me.Value. La mise à niveau de rapports Me.Value dans des expressions de propriété Action entraînera des erreurs de compilateur semblables à « The Value expression for the textbox ‘textbox1’ contains an error: [BC30456] 'Value' n'est pas membre de 'ReportExprHostImpl.textbox1_TextBoxExprHost.DataValue1_DataValueExprHost'. (rsCompilerErrorInExpression) ».

Pour éviter ces erreurs et mettre à jour vos rapports, vous devez réécrire les expressions Action, en remplaçant Me.Value par l'expression de la valeur réelle. L'exemple suivant montre comment remplacer Me.Value dans une expression de style zone de texte par une expression de valeur réelle : =iif(Fields!Name.Value = 0, "Solid", "None").

La prise en charge des paramètres à valeurs multiples est une nouvelle fonctionnalité introduite par cette version. Si vous utilisez l'ancien point de terminaison SOAP et que votre code récupère ou définit des paramètres à plusieurs valeurs, vous obtiendrez en retour des paramètres à plusieurs valeurs. Dans la version antérieure, si plusieurs paramètres étaient spécifiés, seul le premier était renvoyé. Sachez qu'après la mise à niveau, des paramètres supplémentaires peuvent être retournés pour des paramètres que vous pensiez être à valeur unique. N'oubliez pas de vérifier les appels existants à la méthode Render afin de déterminer si ce sont des paramètres à valeur unique ou à valeurs multiples qui sont utilisés. Il est également conseillé de tester tous les rapports qui contiennent des paramètres pour vérifier si les paramètres à valeur unique fonctionnent comme prévu.

Dans la version précédente, si vous souhaitiez mettre à jour une propriété de paramètre, il vous fallait respécifier tous ses paramètres. Si le rapport contenait des paramètres basés sur des requêtes ou des expressions, la mise à jour d'une seule propriété de paramètre entraînait la republication du rapport. En cas de non-republication du rapport, après la modification d'une propriété de paramètre, des valeurs par défaut basées sur des requêtes pouvaient être absentes des rapports.

Dans cette version, vous pouvez mettre à jour une propriété spécifique sur un paramètre sans avoir à réinitialiser toutes ses propriétés. Les valeurs par défaut ne sont plus définies à NULL si la propriété DefaultValues n'est pas spécifiée. Notez que cette modification peut altérer le code ou les scripts d'application qui utilisent l'ancien point de terminaison SOAP si le code ou le script gère la référence NULL.

Dans un rapport SQL Server 2005 Reporting Services, une case à cocher Sélectionner tout était ajoutée automatiquement lorsque vous créiez une liste de valeurs disponibles pour un paramètre de rapport à valeurs multiples. L'activation de la case à cocher Sélectionner tout sélectionnait toutes les valeurs disponibles. La désactivation de la case à cocher Sélectionner tout effaçait toutes les valeurs disponibles. Si vous aviez mis à niveau vers SQL Server 2005 Service Pack 1 (SP1), la case à cocher Sélectionner tout n'était plus disponible. Dans SQL Server 2005 Service Pack 2 (SP2), la case à cocher Sélectionner tout a été restaurée. Lorsque vous mettez à niveau votre client de création de rapports vers le SP2, la case à cocher Sélectionner tout est ajoutée automatiquement à la liste déroulante de valeurs disponibles dans l'aperçu du rapport, dans le Concepteur de rapports. Après la mise à niveau de votre serveur de rapports vers le SP2, vous pouvez utiliser les outils de serveur de rapports (Gestionnaire de rapports, Générateur de rapports et SQL Server Management Studio) pour afficher tous les rapports nouveaux et existants qui utilisent la fonctionnalité Sélectionner tout. Il n'est pas nécessaire de republier les rapports existants pour restaurer la fonctionnalité Sélectionner tout. Si vous mettez à niveau vos outils et que la case à cocher Sélectionner tout est absente, cela signifie sans doute que vous êtes connecté à un serveur de rapports SP1.

Dans un rapport SQL Server 2005 Reporting Services, si vous deviez faire référence à la propriété Key étendue pour un champ à partir d'une source de données Analysis Services, il vous fallait utiliser la syntaxe du champ personnalisé Fields!FieldName("MEMBER_KEY"). Après la mise à niveau vers SQL Server 2005 Service Pack 1 (SP1), cette syntaxe ne renvoie plus la valeur Key. Cette solution n'est plus prise en charge ou nécessaire. Au lieu de cela, vous devez remplacer les références à la syntaxe de champ étendue pour la propriété Key par Fields!FieldName.Key ou Fields!FieldName("Key").

Historique des modifications

Version Historique

12 décembre 2006

Nouveau contenu
  • Le traitement des actions d'extraction n'est pas pris en charge.
Contenu modifié
  • Option Sélectionner tout restaurée pour le SP2.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft