Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Gérer les disques et les images

Mis à jour: avril 2014

Cet article contient des informations détaillées sur la gestion des disques durs virtuels, des images et des disques dans Windows Azure et comporte des liens vers les instructions d'utilisation connexes.

Toutes les machines virtuelles dans Windows Azure sont configurées avec au moins deux disques lorsque vous créez la machine virtuelle : un disque de système d'exploitation et un disque local temporaire, parfois appelé disque de ressources. Après avoir créé une machine virtuelle, vous pouvez également la configurer avec un ou plusieurs disques de données. Pour plus d'informations, consultez Machines virtuelles.

ImportantImportant
Ne stockez pas de données sur le disque temporaire. Ce disque fournit un stockage temporaire pour les applications et les processus et est utilisé pour stocker des données transitoires comme des fichiers d'échange.

Toutes les images et tous les disques, à l'exception du disque de ressources, sont créés à partir des disques durs virtuels (VHD). Les disques de données sont également créés à partir de VHD. Les disques durs virtuels sont des fichiers .vhd stockés en tant qu'objets blob de pages dans un compte de stockage Windows Azure. Pour plus d'informations sur les objets blob de pages, consultez les détails relatifs aux objets blob de blocs et objets blob de pages.

Hors Windows Azure, les disques durs virtuels peuvent être au format VHD ou VHDX. Ils peuvent également être fixes, de taille dynamique, ou de différenciation. Windows Azure prend en charge les disques fixes, au format VHD. Le format fixe définit la structure du disque logique de façon linéaire dans le fichier, afin que le décalage de disque X soit stocké au niveau du décalage d'objet blob X. À la fin de l'objet blob, un petit pied de page décrit les propriétés du disque dur virtuel. Bien souvent, le format fixe gaspille de l'espace, car la plupart des disques comportent de grandes plages inutilisées. Toutefois, Windows Azure stocke les fichiers .vhd dans un format épars, ce qui vous permet de bénéficier des avantages des disques fixes et dynamiques en même temps. Pour plus d'informations sur les disques durs virtuels, consultez Prise en main des disques durs virtuels.

Tous les fichiers .vhd Windows Azure destinés à être utilisés en tant que sources pour la création de disques ou d'images sont en lecture seule. Lorsque vous créez un disque ou une image, Windows Azure crée des copies des fichiers .vhd. Ces copies peuvent être en lecture seule ou en lecture et écriture, selon votre utilisation du disque dur virtuel.

Utilisez votre propre disque dur virtuel contenant un système d'exploitation ou des données, en téléchargeant le disque dur virtuel dans un compte de stockage Windows Azure. Plusieurs outils sont disponibles pour créer des disques durs virtuels. Par exemple, vous pouvez utiliser Hyper-V ou le composant logiciel enfichable Gestion des disques disponibles dans les versions récentes de Windows.

Pour télécharger un disque dur virtuel, utilisez l'applet de commande Add-AzureDataDisk, disponible dans le module Windows Azure PowerShell. Vous pouvez télécharger le module à partir de la page Téléchargements de WindowsAzure.com.

noteRemarque
Si votre disque dur virtuel est un disque dynamique, convertissez-le en un disque fixe avant de tenter de le télécharger. Utilisez le Gestionnaire Hyper-V ou l'applet de commande convert-vhd pour cela.

Après avoir téléchargé un disque dur virtuel, utilisez-le comme source pour créer une image ou un disque de système d'exploitation. Ou bien, s'il contient des données, attachez-le à une machine virtuelle comme un disque de données.

Les fichiers .vhd sont stockés en tant qu'objets blob de pages. Plusieurs outils sont à votre disposition pour la gestion des objets blob du stockage.

Vous pouvez vous servir des éléments de l'API REST du service Blob pour utiliser des objets blob dans le stockage. Pour plus d'informations, consultez la page relative aux opérations sur les objets blob. Vous pouvez également copier des objets blob entre les comptes de stockage. Pour plus d'informations sur la copie d'objets blob, consultez la présentation de l'API de copie asynchrone d'objets blob entre des comptes.

noteRemarque
Seuls les comptes de stockage créés à partir du 7 juin 2012 autorisent l'opération de copie d'objets blob à partir d'un autre compte de stockage.

Lorsque vous créez une machine virtuelle à partir d'une image, Windows Azure créé un disque pour la machine virtuelle qui est une copie du fichier .vhd source. En guise de protection contre les suppressions accidentelles, Windows Azure crée un bail sur tout fichier .vhd source utilisé pour créer une image, un disque de système d'exploitation ou un disque de données.

Pour supprimer un fichier .vhd source, vous devez d'abord supprimer le disque ou l'image afin de supprimer le bail. Pour supprimer un fichier .vhd utilisé par une machine virtuelle comme disque de système d'exploitation, supprimez la machine virtuelle, le disque de système d'exploitation et le fichier .vhd source simultanément en supprimant la machine virtuelle et en choisissant de supprimer tous les disques associés. Toutefois, supprimer un fichier .vhd utilisé en tant que source d'un disque de données requiert plusieurs étapes dans un ordre défini : vous devez détacher le disque de la machine virtuelle, supprimer le disque, puis supprimer le fichier .vhd.

Une image est un fichier .vhd que vous pouvez utiliser comme modèle pour créer une machine virtuelle. Une image est un modèle car elle n'a pas de paramètres spécifiques comme une machine virtuelle configuré, tels que les paramètres de nom d'ordinateur et de compte d'utilisateur. Utilisez les images disponibles dans le Portail de gestion Windows Azure, ou bien créez vos propres images.

noteRemarque
Vous pouvez également utiliser le portail de gestion pour créer une image à partir d'un fichier .vhd qui existe déjà dans un compte de stockage. Consultez « Ajouter l'image à votre liste d'images personnalisées » dans Création et téléchargement d'un disque dur virtuel qui contient le système d'exploitation Windows Server.

Vous pouvez ajouter et supprimer des images, lister les images que vous avez ajoutées, et mettre à jour des images. Après avoir téléchargé un fichier .vhd dans un compte de stockage, vous pouvez gérer l'image à l'aide des ressources suivantes :

Vous pouvez facilement supprimer une image si vous n'en avez pas besoin en tant que modèle pour la création de machines virtuelles. Si vous créez une machine virtuelle à partir d'une image, un disque de système d'exploitation est créé en même temps que la machine virtuelle. Si vous supprimez l'image, le disque de système d'exploitation n'est pas supprimé. Par conséquent, vous pouvez toujours créer une autre image ou une machine virtuelle à partir du disque, si nécessaire. Un fichier .vhd que vous téléchargez pour créer une image n'est pas supprimé lorsqu'une image est supprimée. Vous devez supprimer l'image pour pouvoir supprimer le fichier .vhd qui représente la source de l'image.

  1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, connectez-vous au portail de gestion de Windows Azure.

  2. Cliquez sur Machine virtuelles, puis cliquez sur Images.

  3. Sélectionnez l'image que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer l'image.

Vous utilisez les disques de différentes façons avec une machine virtuelle dans Windows Azure. Un disque de système d'exploitation est un disque dur virtuel que vous utilisez pour fournir un système d'exploitation à une machine virtuelle. Un disque de données est un disque dur virtuel que vous attachez à une machine virtuelle pour stocker des données d'application.

Vous disposez de plusieurs façons de créer des disques en fonction des besoins de votre application. Par exemple, une façon classique de créer un disque consiste à utiliser une image de la galerie d'images lorsque vous créez une machine virtuelle, ce qui entraîne la création d'un disque de système d'exploitation. Une façon classique de créer un disque de données consiste à attacher un disque vide à une machine virtuelle, ce qui entraîne la création d'un disque de données. Vous pouvez créer un disque à l'aide d'un fichier .vhd téléchargé ou copié vers un compte de stockage lié à votre abonnement. Vous ne pouvez pas utiliser le portail pour télécharger des fichiers .vhd. Toutefois, vous pouvez utiliser d'autres outils compatibles avec le stockage Windows Azure pour télécharger ou copier le fichier souhaité.

Le diagramme suivant montre les disques qui sont utilisés par une machine virtuelle.

Gérer les disques dans Windows Server
  • Disque de système d'exploitation - Chaque machine virtuelle dispose d'un disque de système d'exploitation attaché. Vous pouvez télécharger un disque dur virtuel utilisable comme disque de système d'exploitation, ou vous pouvez créer une machine virtuelle à partir d'une image, ce qui entraîne la création d'un disque. Ce disque est une copie d'un fichier .vhd source. La nouvelle copie est enregistrée en tant que disque de système d'exploitation. La taille maximale d'un disque de système d'exploitation est de 127 Go. Lorsque Windows Azure crée un disque de système d'exploitation, trois copies du disque sont créées pour accroître sa durabilité. En outre, si vous choisissez d'utiliser la récupération d'urgence, qui est basée sur la géo-réplication, votre disque dur virtuel est également répliqué à plus de 400 kilomètres de distance. Les disques de système d'exploitation sont inscrits en tant que disques SATA et portent le nom de lecteur C.

    noteRemarque
    Lors de la résolution des problèmes d'un disque de système d'exploitation, vous pouvez attacher le disque en tant que disque de données à une machine virtuelle en cours d'exécution pour accéder aux données du disque et diagnostiquer les problèmes à l'aide des journaux.

  • Le disque temporaire est automatiquement créé. Sur les machines virtuelles Windows, ce disque est étiqueté en tant que lecteur D. Sur les machines virtuelles Linux, le disque est généralement /dev/sdb et est formaté et monté sur /mnt/resource par l'agent Linux Windows Azure.

    ImportantImportant
    Ne stockez pas de données sur le disque temporaire. Ce disque fournit un stockage temporaire pour les applications et les processus et est utilisé pour stocker des données transitoires comme des fichiers d'échange.

  • Disque de données - Un disque de données est un disque dur virtuel qui peut être attaché à une machine virtuelle en cours d'exécution pour stocker de manière persistante des données d'application. Vous pouvez télécharger et attacher un disque de données qui contient déjà des données à la machine virtuelle, ou vous pouvez utiliser le portail de gestion de Windows Azure pour attacher un disque vide à l'ordinateur. La taille maximale d'un disque de données est de 1 To. Les disques de données sont inscrits en tant que lecteurs SCSI et sont nommés à l'aide de la lettre de votre choix.

    La taille de la machine virtuelle détermine le nombre de disques que vous pouvez attacher à celui-ci. Pour plus d'informations, consultez Tailles de machine virtuelle pour Windows Azure

    Les rubriques suivantes vous fournissent des instructions détaillées pour attacher et détacher des disques de données :

Voici quelques remarques sur les disques dans Windows Azure.

Le disque de système d'exploitation et le disque de données comportent un paramètre de mise en cache d'hôte (parfois appelé mode de cache d'hôte), qui permet d'améliorer les performances dans certaines circonstances. Toutefois, ces paramètres peuvent avoir des effets négatifs sur les performances dans d'autres circonstances, selon l'application. Le Caching d'hôte est désactivé par défaut pour les opérations de lecture et d'écriture pour les disques de données. Le Caching d'hôte est activé par défaut pour les opérations de lecture et d'écriture pour les disques du système d'exploitation. Pour modifier ce paramètre sur les disques de données, utilisez l'applet de commande Set-AzureDataDisk. Pour le modifier sur les disques de système d'exploitation, utilisez l'applet de commande Set-AzureOSDisk.

Une perte de données est possible si vous utilisez des volumes agrégés par bandes (Windows ou Linux) dans des comptes de stockage avec réplication géographique. Si un compte de stockage nécessite la restauration de données à partir d'une copie répliquée, il n'y a aucune garantie que l'ordre d'écriture du disque agrégé par bandes sera intact une fois restauré.

Vous pouvez ajouter et supprimer des disques, lister les disques que vous avez ajoutés, et mettre à jour des disques. Vous pouvez effectuer ces actions avec les disques de système d'exploitation et les disques de données. Après avoir téléchargé un fichier .vhd sur le stockage Windows Azure afin de l'utiliser comme disque, vous pouvez gérer le disque à partir des ressources suivantes :

Pour savoir quels sont les disques attachés à une machine virtuelle, utilisez le tableau de bord ou la page Disques des machines virtuelles dans le portail de gestion.

  1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, connectez-vous au portail de gestion de Windows Azure.

  2. Cliquez sur Machines virtuelles, puis sélectionnez la machine virtuelle appropriée.

  3. Cliquez sur Tableau de bord. Sur le tableau de bord de la machine virtuelle, vous trouverez le nombre de disques attachés et leurs noms. L'exemple suivant montre un disque de données attaché à une machine virtuelle :

    Rechercher les disques de données attachés
    noteRemarque
    Le disque local temporaire n'est pas listé dans la section des disques.

  1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, connectez-vous au portail de gestion de Windows Azure.

  2. Cliquez sur Machine virtuelles, puis sur Disques. Cette page affiche une liste de tous les disques utilisables avec des machines virtuelles. Par ailleurs, elle montre les disques utilisés par les machines virtuelles. La liste est une combinaison de disques de système d'exploitation et de disques de données. Pour différentier deux types de disques, passez en revue les informations des disques dans le tableau de bord.

    noteRemarque
    Lorsque vous attachez un nouveau disque de données à une machine virtuelle, vous pouvez indiquer le nom du fichier .vhd utilisé pour le disque. Toutefois, Windows Azure fournit un nom pour ce disque. Le nom se compose du nom du service de cloud computing, du nom de la machine virtuelle et d'un identificateur numérique.

Vous pouvez supprimer les disques de système d'exploitation et les disques de données si vous n'en avez plus besoin. Pour supprimer un disque de système d'exploitation, supprimez la machine virtuelle. Vous pouvez supprimer un disque de données après l'avoir détaché d'une machine virtuelle, mais vous pouvez également supprimer la machine virtuelle.

  1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, connectez-vous au portail de gestion de Windows Azure.

  2. Cliquez sur Machine virtuelles, puis sur Disques.

  3. Sélectionnez le disque que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer un disque.

Afficher:
© 2014 Microsoft