Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Surveillance de Workflow Manager 1.0

Pour garantir la haute disponibilité et fiabilité de Workflow Manager 1.0, il est essentiel de surveiller votre serveur pour vous assurer de son bon fonctionnement et pour détecter les défaillances dès qu’elles se produisent de manière à pouvoir mettre en place des actions correctives. Cet article présente les fonctionnalités disponibles qui vous permettent de surveiller votre environnement Workflow Manager 1.0.

Surveillance d’un serveur Workflow Manager 1.0

Les méthodes classiques de surveillance d’un serveur sont les suivantes :

  1. Compteurs de performance

  2. Suivi d’événements

  3. PowerShell

  4. Pack d’administration de System Center Operations Manager

Compteurs de performance

L’utilisation des compteurs de performance est idéale pour fournir des informations sur la qualité d’exécution du serveur. Ils sont regroupés par ensembles de compteurs.

Workflow Manager 1.0 émet son propre ensemble de compteurs de performance pour vous aider à surveiller votre serveur. Workflow Manager 1.0 définit deux ensembles de compteurs : Gestion et Répartiteur. Les compteurs individuels sont définis sous l’ensemble de compteurs respectif. Vous pouvez accéder aux compteurs de performance contenus dans ces ensembles de compteurs en ouvrant l’Analyseur de performances sur un ordinateur sur lequel Workflow Manager 1.0 est installé. Vous pouvez ensuite jeter un coup d’œil aux ensembles de compteurs « Gestion des flux de travail » et « Répartiteur des flux de travail ».

Le tableau suivant répertorie les compteurs de performance disponibles dans ces deux ensembles.

 

Index Compteur de performance Détails

1

Demandes de gestion par seconde

Nombre de demandes traitées par le serveur frontal par seconde sur un nœud donné.

2

Événements de flux de travail par seconde

Nombre d’appels PublishNotification réussis par seconde sur un nœud donné.

3

Échecs de demandes de gestion par seconde

Nombre d’appels du serveur frontal par seconde qui rencontrent une réponse indiquant une erreur à l’appelant sur un nœud donné. Les erreurs peuvent être causées par une demande incorrecte, une erreur d’autorisation ou une erreur de validation.

4

Erreurs d’autorisation par seconde

Nombre d’erreurs d’autorisation par seconde sur un nœud donné.

5

Durée d’événement de publication du flux de travail

Latence moyenne de publication d’une notification de flux de travail.

6

Épisodes inachevés

Nombre d’instances de flux de travail en cours d’exécution sur un nœud donné du serveur principal.

7

Épisodes ayant échoué par seconde

Nombre d’erreurs d’exécution des instances de flux de travail signalées par seconde sur un nœud donné du serveur principal.

8

Événements traités par seconde

Nombre de notifications de flux de travail traitées par seconde sur un nœud donné.

L’exemple suivant illustre un modèle d’intégrité provenant des compteurs de performance mentionnés ci-dessus.

 

Symptôme Source Contenu : cause, résolution, résumé

Le nœud ne semble traiter aucun message.

RequestsProcessedPerSecond

Aucune activité pendant 10 minutes.

L’instance de flux de travail ne semble pas terminer

(EpisodesCompletedPerSecond / RequestsProcessedPerSecond) * 100

N % en dessous - N peut être défini par l’utilisateur ; par exemple, 10.

Échec d’une instance de flux de travail

RequestsFailedPerSecond

Nombre d’échecs.

Vous pouvez également ajouter des compteurs de performance à partir de Windows, tels que Processeur et Utilisation de la mémoire.

Suivi d’événements

Les composants Workflow Manager 1.0 utilisent le Suivi d’événements pour Windows (ETW) pour effectuer le suivi. L’ETW est le choix idéal pour effectuer le suivi, car cette fonctionnalité possède le traitement le plus récent en termes de performances. En outre, les journaux d’ETW sont moins volumineux que les journaux possédant d’autres formats. Tous les composants du service utilisent un fournisseur ETW intitulé Microsoft- Workflow.

Workflow Manager 1.0 utilise les canaux ETW suivants, qui sont disponibles par défaut.

  • Operational Channel : ce canal est utilisé pour les traces indiquant des problèmes critiques qui nécessitent la participation d’un opérateur, par exemple, en cas de défaillance au niveau du service ou si le seuil du contrat SLA est atteint.

  • Debug Channel : toutes les traces de diagnostic utilisent ce canal.

  • Analytic Channel : ce canal est utilisé pour les traces de valeur élevée, telles que le temps nécessaire pour terminer une opération. Les événements peuvent disposer de métadonnées supplémentaires, telles que le nom de l’étendue ou de l’opération.

Vous pouvez consulter une liste exhaustive d’événements générés par Workflow Manager 1.0 dans le fichier manifeste ETW Microsoft.Workflow.EventDefinitions.man, situé dans le dossier [InstallDrive]:\Program Files\Workflow Manager\1.0\Workflow.

Certains des événements notables contenus dans ce fichier sont particulièrement importants pour surveiller l’intégrité de votre serveur. Le tableau ci-dessous en contient la liste.

 

Problème ID d’événement émis

Échec du démarrage du serveur principal WF

289

Exception non prise en charge

1, 10, 19

Exceptions non traitées fréquentes dans un nœud particulier

5 événements 1, 10 ou 19 en 30 minutes

Événements Service démarré fréquents

5 événements 288 ou 582 en 30 minutes

Cmdlets PowerShell

L’utilisation de PowerShell est un excellent moyen de gérer votre serveur Workflow Manager 1.0. Workflow Manager 1.0 inclut des cmdlets permettant d’indiquer l’état de votre batterie de serveurs Workflow ainsi que son état d’intégrité. Workflow Manager 1.0 offre aux administrateurs un raccourci pour démarrer l’invite Workflow PowerShell dans le menu Démarrer, dans le groupe Programmes Workflow Manager 1.0. Vous pouvez également appeler ces cmdlets par programme en important les modules Workflow Manager 1.0 PowerShell. Toutes les cmdlets Workflow Manager 1.0 sont définies dans le module PowerShell Microsoft.Workflow.Commands situé dans le répertoire d’installation de Workflow Manager 1.0.

Deux cmdlets sont particulièrement utiles pour la surveillance d’un serveur : Get-WFFarm et Get-WFFarmStatus.

Get-WFFarm

La cmdlet Get-WFFarm permet de récupérer rapidement tous les détails concernant la batterie de serveurs Workflow. Cette cmdlet renvoie les informations suivantes concernant la batterie.

 

Valeur Description

Hosts

Répertorie les hôtes (ou ordinateurs) figurant dans votre batterie de serveurs.

Endpoints

Répertorie les points de terminaison http et https sur les hôtes.

WFFarmDBConnectionString

Chaîne de connexion pour la base de données de la batterie de serveurs Workflow. Cette base de données contient toutes les informations de configuration concernant la batterie de serveurs.

RunAsAccount

Compte sous lequel le service du serveur principal Workflow est exécuté.

AdminGroup

Renvoie le groupe de sécurité Authentification Windows configuré en tant que groupe Administrateurs pour la batterie de serveurs Workflow.

InstanceDBConnectionString

Chaîne de connexion pour la base de données des instances. Cette base de données contient des informations sur les instances de vos flux de travail persistants. Il est vivement recommandé de n’apporter aucune mise à jour aux informations de cette base de données. Cette chaîne de connexion est uniquement utilisée pour fournir des informations à d’autres cmdlets hors connexion, telles que celles utilisées pour la récupération d’urgence.

ResourceDBConnectionString

Chaîne de connexion pour la base de données des ressources. Cette base de données contient vos définitions d’activités et de flux de travail. Il est vivement recommandé de n’apporter aucune mise à jour aux informations de cette base de données. Cette chaîne de connexion est uniquement utilisée pour fournir des informations à d’autres cmdlets hors connexion, telles que celles utilisées pour la récupération d’urgence.

HttpPort

Répertorie le Httpport du serveur frontal Workflow si le service est configuré avec http.

HttpsPort

Répertorie le Httpsport du serveur frontal Workflow.

OutboundCertificate

Renvoie l’empreinte du certificat sortant et précise si ce certificat a été généré automatiquement lors de l’installation.

certificat SSL

Renvoie l’empreinte du certificat SSL et précise si ce certificat a été généré automatiquement lors de l’installation.

Get-WFFarmStatus

noteRemarque
La cmdlet Get-AzureWFFarmStatus n’est pas incluse dans Workflow Manager 1.0, mais elle le sera dans la version finale 1.0.

Cette cmdlet indique l’état de base de la batterie de serveurs et de ses nœuds.

À partir de chaque nœud, Get-AzureWFFarmStatus indique l’intégrité du service Windows du serveur principal Workflow et précise également si le serveur frontal Workflow était joignable sur ce nœud ou non.

Pack d’administration

noteRemarque
Workflow Manager 1.0 n’inclut pas de pack d’administration dans son installation, mais ce composant sera proposé en téléchargement séparé en même temps que la version finale 1.0. Ce pack d'administration prend en charge Microsoft System Center 2012 et System Center 2007 R2.

Les compteurs de performance, les suivis d’événements et les cmdlets PowerShell offrent un aperçu de l’intégrité de la batterie de serveurs. Toutefois, pour bénéficier d’une fiabilité de qualité professionnelle, vous devez mettre en place une surveillance permanente au niveau du serveur, mais également un mécanisme de déclenchement d’alerte qui s’active lors de la détection d’un échec. Le pack d’administration Microsoft System Center Operations Manager offre cette fonctionnalité d’alerte.

La majorité des événements et compteurs de performance traités dans cet article sont pris en charge dans le pack d'administration System Center. Ce dernier sera destiné à la surveillance de la batterie de serveurs Workflow Manager 1.0 et à celle de ses nœuds, et non pas à la surveillance des artefacts Workflow Manager 1.0, tels que les instances de flux de travail.

Le diagramme suivant illustre un modèle d’intégrité classique pour Workflow Manager 1.0.

Modèle d'intégrité du flux de travail

Workflow Manager 1.0 MSDN Community Forum


Date de génération :

2013-10-23

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft