Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Vue d'ensemble des services de gestion des données de Windows Azure

Mis à jour: avril 2014

La plateforme Windows Azure propose les services de gestion de données suivants :

 

Service de gestion des données

Objet

Service Table de Windows Azure

Offre un stockage durable les données structurées.

Service Blob de Windows Azure

Offre un stockage durable pour les objets blob, tels que des fichiers vidéo ou audio.

Base de données SQL Microsoft Azure

Système de gestion de base de données relationnelle.

Ces offres sont hébergées dans les centres de données de Windows Azure et sont disponibles pour vos applications, aussi bien celles qui s'exécutent sur site, que celles hébergées dans un centre de données de Windows Azure ou dans un service cloud concurrent. Les offres de stockage des données offrent beaucoup d'avantages tels qu'une haute disponibilité, une évolutivité, une facilité de gestion, un stockage illimité et une sécurité. Consultez la rubrique Gestion des données de Windows Azure pour plus de détails.

Si vous exécutez votre code d'application dans un centre de données Windows Azure, la machine virtuelle (VM) qui héberge votre application expose une option de stockage supplémentaire : les disques de Windows Azure. Le disque de Windows Azure fournit un lecteur durable qui est sauvegardé par un objet blob de pages. En outre, vous pouvez utiliser le stockage local sur la machine virtuelle, afin de bénéficier d'un stockage temporaire pour une instance d'application.

Auteurs : Sreedhar Pelluru
Contributeurs : James Podgorski, Silvano Coriani
Analyseurs : Christian Martinez, Steve Howard, Kun Cheng, Paolo Salvatori, Shawn Hernan

Le service Table propose un stockage structuré non relationnel très évolutif dans le cloud. Il fournit une clé non relationnelle (ou une collection de conteneurs de propriétés) utile pour stocker des données tabulaires telles que des informations sur les clients et les commandes, des échanges de News et des résultats de jeu. Si vous possédez des données structurées stockées dans une base de données SQL Server ou toute autre banque de données et que celles-ci n'utilisent pas de calculs côté serveur comme des jointures, des tris, des vues et des procédures triées, envisagez de stocker ces données dans le service Table de Windows Azure. Pour plus d'informations, consultez Migration de données vers le stockage Table de Windows Azure.

Le service Blob permet de stocker de gros volumes de texte ou de données binaires non structurées, telles que des fichiers d'image, audio et vidéo. Si votre application stocke des objets blob volumineux dans une base de données SQL Server ou un grand nombre de données non structurées dans un système de fichiers, envisagez d'utiliser le service Blob de Windows Azure. Pour plus d'informations, consultez Migration de données vers le stockage Blob de Windows Azure.

La Base de données SQL Microsoft Azure fournit un système de gestion de base de données relationnelle basé sur la technologie SQL Server. La Base de données SQL Microsoft Azure expose un flux de données tabulaires TDS (Tabular Data Stream) et Transact-SQL (T-SQL) ; ainsi, plusieurs outils et applications qui fonctionnent avec SQL Server fonctionnent également avec SQL Server fonctionnent aussi avec la Base de données SQL Microsoft Azure. Les applications écrites à l'aide de technologies existantes comme ADO.NET et ODBC pour communiquer avec SQL Server peuvent être mises à niveau pour accéder à la Base de données SQL Microsoft Azureavec des modifications de code minimes. La Base de données SQL Microsoft Azure fournit également des fonctionnalités SQL Server standard comme les procédures stockées, les vues, plusieurs index et les agrégations.

Si votre application utilise une base de données SQL Server, vous pouvez facilement la migrer vers la Base de données SQL Microsoft Azure. Toutefois, si l'application utilise des fonctionnalités SQL Server que la Base de données SQL Microsoft Azure ne prend pas en charge, vous devez modifier la conception de la solution de base de données. Pour des informations plus détaillées, consultez Migration de bases de données SQL vers la Base de données SQL de Azure.

Le stockage Table stocke des données structurées tout comme le fait la Base de données SQL Azure. En conséquence, lorsque vous migrez des applications sur site vers la plateforme Windows Azure, vous devez choisir entre utiliser le stockage Table, ou la Base de données SQL Azure.

La principale différence entre la Base de données SQL Azure et le stockage Table est la suivante : la Base de données SQL Azure est un système de gestion de base de données relationnelle qui fournit des fonctions de traitement des données via des requêtes, des transactions et des procédures stockées exécutées côté serveur. En revanche, le stockage Table ne fournit pas de banque de données relationnelle, ni les fonctions de traitement de données prises en charge par la Base de données SQL Azure. Par conséquent, si votre application stocke et récupère de grands jeux de données, mais ne nécessite pas un traitement des données côté serveur, le stockage Table de Windows Azure est la meilleure solution. Si votre application nécessite le traitement des données sur de grands jeux de données, la Base de données SQL Azure est préférable.

Il existe plusieurs autres facteurs à prendre en considération avant de choisir entre la Base de données SQL Azure et le stockage Table. Le tableau suivant compare les fonctionnalités du stockage Table de Windows Azure et celles de la Base de données SQL Azure.

 

Critères de comparaison Stockage de table Base de données SQL Azure

Taille d'entité maximale

Les entités dans le stockage Table sont limitées à 1 Mo chacune, avec un maximum de 255 propriétés, comprenant trois propriétés obligatoires : PartitionKey, RowKey, Timestamp.

Les lignes peuvent contenir jusqu'à 8 Mo et jusqu'à 1024 colonnes.

Relations de données

Non. Le stockage Table ne permet pas de représenter les relations entre les données.

Oui. La Base de données SQL Azure vous permet de définir des relations entre les données stockées dans différentes tables à l'aide de clés étrangères.

Traitement côté serveur

Le stockage Table prend en charge les opérations de base comme l'insertion, la mise à jour, la suppression et la sélection. Il ne prend pas en charge les jointures, les procédures stockées, les déclencheurs ni aucun traitement côté moteur de stockage, contrairement à la Base de données SQL.

La Base de données SQL Azure fournit des fonctionnalités SQL Server standard, telles que les procédures stockées, les vues, plusieurs index, les jointures et les agrégations.

Prise en charge des transactions

Limitée. Le stockage Table prend en charge les transactions pour les entités de la même table et de la même partition. Au plus 100 opérations sont prises en charge dans une transaction. Le stockage Table prend en charge l'accès concurrentiel optimiste.

Consultez Transactions de groupe d'entités pour plus de détails.

Oui. La Base de données SQL Azure prend en charge les transactions ACID courantes dans la même base de données. Les transactions ne sont pas prises en charge dans les bases de données. Base de données SQL Azure prend également en charge l'accès concurrentiel optimiste.

Haute disponibilité et tolérance de panne

Oui. Les tables stockées dans Windows Azure sont répliquées sur trois emplacements dans le même le centre de données pour assurer la résilience en cas de défaillances matérielles.

Oui. Trois copies d'une instance de la Base de données SQL Azure sont conservées dans le centre de données choisi.

Réplication géographique

Oui. Les tables Windows Azure sont également répliquées entre deux centres de données éloignés l'un de l'autre sur le même continent, pour fournir une durabilité des données supplémentaire en cas de sinistre majeur.

Non. Par défaut, aucune Base de données SQL Azure n'est répliquée vers d'autres régions.

Taille maximale des données

100 To pour chaque compte de stockage. Un seul compte de stockage (contenant à la fois des tables, des objets blob et des files d'attente) peut stocker jusqu'à 100 To de données. Par conséquent, la taille maximale d'une table Windows Azure est de 100 To.

150 Go pour chaque base de données. Pour plus d'informations sur le stockage de bases de données plus volumineuses, consultez Montée en puissance parallèle de bases de données SQL Azure.

Protocole et outils de gestion

REST sur HTTPS. Vous pouvez utiliser l'Explorateur de stockage de Windows Azure à partir de CodePlex ou un autre outil tiers, comme Cloud Storage Studio.

REST sur HTTPS (ou) TDS sur SSL. Utilisez ou SQL Server Management Studio pour gérer une Base de données SQL Azure. Ces outils utilisent le protocole TDS (Tabular Data Stream) sur une connexion SSL (Secure Socket Layer) pour accéder à la Base de données SQL Azure.

Accès aux données

Les données stockées dans le stockage Table sont accessibles au moyen de l'API REST HTTP(S) ou de la bibliothèque cliente .NET pour WCF Data Services. Consultez Procédure : utiliser le stockage Table.

Les applications écrites à l'aide de technologies existantes comme ADO.NET et ODBC qui communiquent avec SQL Server peuvent être utilisées pour accéder à la Base de données SQL Azure avec des modifications minimales du code.

La Base de données SQL Azure est accessible aux applications exécutées dans , localement ou sur des plateformes de cloud computing autres que .

Schéma d'une table

Aucun schéma fixe. Chaque entité (lignes) peut posséder des propriétés différentes. Par exemple, vous pouvez stocker des informations de commande dans une ligne et des informations sur le client dans une autre ligne de la même table.

Schéma fixe pour la table défini une seule fois, mais il peut être modifié à tout moment. Toutes les lignes doivent respecter les règles incluses dans le schéma.

Types de données pris en charge

Tableau d'octets, données booléennes, Date/Heure, doubles, GUID, Int32, Int64, chaîne

Consultez Types de données pris en charge par la Base de données SQL.

Coût

Consultez Présentation de la facturation Windows Azure.

Consultez Présentation de la facturation Windows Azure.

Prise en charge de l'API Java

Oui

Oui

Prise en charge de l'API Node.js

Oui

Non. Actuellement non prise en charge.

Authentification

La clé symétrique 256 bits est utilisée pour authentifier les utilisateurs.

L'authentification SQL est utilisée pour authentifier les utilisateurs qui accèdent à une instance de la Base de données SQL Azure.

Le Portail Windows Azure Platform Management utilise Windows Live ID pour authentifier les utilisateurs.

Similarité avec les magasins de données existants utilisés sur site.

Non.

Semblable à SQL Server avec certaines limites.

Accessible par les applications sur site ou par les applications hébergées dans des plateformes autres que Windows Azure

Oui

Oui

Afficher:
© 2014 Microsoft