Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Ajouter un certificat de gestion

Mis à jour: avril 2014

L'opération Add Management Certificate ajoute un certificat à la liste des certificats de gestion. Les certificats de gestion, qui sont également appelés certificats d'abonnement, authentifient les clients qui tentent de se connecter aux ressources associées à votre abonnement Windows Azure.

La demande Add Management Certificate peut être construite comme indiqué ci-dessous. Remplacez <subscription-id> par le nom de votre ID d'abonnement :

 

Méthode URI de demande Version HTTP

POST

https://management.core.windows.net/<subscription-id>/certificates

HTTP/1.1

Le tableau suivant décrit les en-têtes de demande obligatoires ou facultatifs.

 

En-tête de demande Description

x-ms-version

Obligatoire. Spécifie la version de l'opération à utiliser pour cette demande. Cet en-tête doit être défini à 2012-03-01 ou une version ultérieure. Pour plus d'informations sur les en-têtes du suivi de version, consultez Contrôle de version du service de gestion.

Le corps de la demande présente le format suivant :


< SubscriptionCertificate xmlns=”http://schemas.microsoft.com/windowsazure”>
   <SubscriptionCertificatePublicKey>base64-public-key</SubscriptionCertificatePublicKey>
   <SubscriptionCertificateThumbprint>certificate-thumbprint</SubscriptionCertificateThumbprint>
   <SubscriptionCertificateData>base64-certificate-raw-data</SubscriptionCertificateData>
</SubscriptionCertificate>

Éléments Demande

Le tableau suivant décrit les éléments clés dans le corps de la demande :

 

Élément Demande Description

SubscriptionCertificatePublicKey

Représentation en base 64 de la clé publique du certificat de gestion.

SubscriptionCertificateThumbprint

Empreinte numérique qui identifie de façon unique le certificat de gestion.

SubscriptionCertificateData

Données brutes du certificat au format .cer codé en base 64.

La réponse inclut un code d'état HTTP, un corps de réponse et un ensemble d'en-têtes de réponse.

Si l'abonnement possède déjà 10 certificats, l'opération retourne le code d'état 400 (BadRequest). Une opération réussie retourne le code d'état 200 (OK).

Pour plus d'informations sur les codes d'état, consultez Codes d'état et d'erreur de la gestion des services.

La réponse de l'opération inclut les en-têtes suivants. La réponse peut aussi inclure des en-têtes HTTP standard supplémentaires. Tous les en-têtes standard sont conformes à la spécification du protocole HTTP/1.1.

 

En-tête de réponse Description

x-ms-request-id

Cet en-tête identifie de façon unique la demande qui a été effectuée et peut être utilisé pour résoudre les problèmes de la demande. Pour plus d'informations, consultez Dépannage des opérations de l'API.

Tout certificat de gestion associé à l'abonnement spécifié par <subscription-id> peut être utilisé pour authentifier cette opération. Pour plus de détails, consultez la rubrique Authentification des demandes de gestion des services.

L'opération Add Management Certificate ajoute un certificat de gestion X.509 à une liste des certificats associés à un abonnement Windows Azure. Les certificats de gestion, également appelés certificats d'abonnement, authentifient les clients qui tentent d'accéder aux ressources dans votre abonnement Windows Azure. Pour plus d'informations sur les certificats, consultez Overview of Certificates in Windows Azure.

Chaque abonnement peut stocker un maximum de 25 certificats de gestion. Toute tentative d'ajouter un 26ème certificat à un abonnement provoque une erreur, et retourne le code d'état 400 (BadRequest).

Le premier certificat de gestion d'un abonnement spécifique peut uniquement être ajouté via le portail de gestion Windows Azure. En effet, cela est requis car il n'existe pas encore de certificat de gestion pour authentifier l'opération.

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft