Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Compteurs de performance dans des tests de charge dans Windows Azure

Lorsque vous effectuez des tests de charge, Visual Studio vous permet de collecter des données émanant de compteurs de performance (généralement affichés à l'aide de Perfmon.exe). Les compteurs de performance sont spécifiques à chaque ordinateur (rôle de travail ou rôle Web) qui héberge un système testé. À l'aide de Perfmon, vous pouvez spécifier des processus à surveiller, y compris des processus d'application. Cette rubrique vous guide tout au long des étapes pour enregistrer ces compteurs lors d'un test de charge Visual Studio dans Windows Azure.

noteRemarque
Lors de l'enregistrement des compteurs de performance comme indiqué dans cet article, les limites du réseau réduisent le débit des messages qui peuvent être reçus. Par exemple, dans un scénario sur site, il est possible d'enregistrer de nombreux compteurs à la fréquence d'un par seconde. Dans le scénario décrit ici, les temps de réponse du réseau ne permettent pas d'atteindre des performances équivalentes. En pratique, il convient donc de réduire le nombre de compteurs que vous collectez. En outre, définissez la fréquence de la collecte à 5 secondes ou plus. Pour plus d'informations sur la création d'ensembles de compteurs, consultez Création d'ensembles de compteurs de performance.

Cette rubrique est une variante du scénario de base décrit dans Utilisation de tests de charge Visual Studio dans les rôles Windows Azure. Cet ensemble d'articles explique comment effectuer des tests de charge Visual Studio dans Windows Azure. Dans ce scénario de base, un projet de test de charge génère du trafic dans une application Windows Azure, et tous les rôles se trouvent dans le même groupe Connect de Windows Azure. Dans cette rubrique, les rôles de travail et le système en cours de test se trouvent dans le même groupe Connect, mais s'exécutent dans différents services hébergés.

Auteurs : Sidney Higa et Paolo Salvatori.

Remerciements : Jaime Alva Bravo.

Configuration requise

Voici les éléments nécessaires pour permettre l'enregistrement des compteurs de performance.

  1. Fichier exécutable d'installation du point de terminaison de Connect de Windows Azure, Wacendpointpackage.exe.

    Consultez Procédure d'installation des points de terminaison locaux avec Connect de Windows Azure. Téléchargez le fichier exécutable en vue d'une utilisation ultérieure.

  2. Jeton d'activation de point de terminaison Windows Azure.

    Suivez les instructions données dans Procédure d'installation des points de terminaison locaux avec Connect de Windows Azure pour obtenir le jeton. Enregistrez le jeton en vue d'une récupération ultérieure.

Vue d'ensemble

Les tests de charge de Visual Studio se composent de deux parties logiques :

  1. Composants du test de charge. Les composants comprennent le contrôleur de test et les agents.

  2. Le système en cours de test. L'application soumise au test de charge.

Le système en cours de test et les composants du test de charge peuvent être déployés ensemble dans un système hébergé par Windows Azure. Dans ce scénario, la communication entre les différentes parties est optimale, car les nœuds d'agent peuvent communiquer directement avec les instances de rôle qui exécutent l'application. Les différentes parties peuvent être déployées dans des systèmes hébergés distincts à l'aide des outils Visual Studio, mais les compteurs de performance ne peuvent pas être collectés. (Explication donnée plus loin cette rubrique.)

Dans ce scénario, le système en cours de test et les composants du test de charge s'exécutent dans des services hébergés différents, mais les compteurs de performance doivent être collectés. Il existe deux services hébergés, un pour les agents et le contrôleur de test, et un autre pour le système en cours de test. Toutefois, il reste toujours un groupe Connect de Windows Azure unique utilisé pour vérifier la communication.

Agents et système testés dans différents services

La méthode par défaut pour créer un groupe Connect consiste à utiliser Visual Studio, à l'aide de la case à cocher Activer Connect de Windows Azure. (Pour plus d'informations, consultez Utilisation de Connect de Windows Azure pour créer des réseaux virtuels.) Dans ce scénario, les agents et le système en cours de test s'exécutent dans différents services. Par conséquent, les rôles ne peuvent pas communiquer entre eux en utilisant la méthode par défaut ; l'activation de la case à cocher ne fonctionne pas. Par défaut, Connect de Windows Azure n'autorise pas la communication entre les instances de rôle qui s'exécutent dans différents services hébergés. La solution consiste à installer le point de terminaison Connect sur :

  1. les rôles de travail qui hébergent les agents ;

  2. les rôles Web et/ou les rôles de travail qui hébergent le système en cours de test.

Étant donné que vous n'utilisez pas la case à cocher, le point de terminaison doit être automatiquement installé par un autre processus, comme indiqué ici.

Installation du point de terminaison Connect automatiquement

Pour activer la communication entre des services hébergés, commencez par télécharger le fichier Wacendpointpackage.exe. Enregistrez le fichier exécutable avec le projet Visual Studio qui contient le rôle de travail qui héberge l'agent. Puis, configurez le rôle de travail pour installer le point de terminaison automatiquement, comme indiqué.

Pour installer un point de terminaison Connect automatiquement

  1. Copiez et collez le fichier Wacendpointpackage.exe dans le projet Visual Studio pour le rôle de travail qui héberge un agent. Procédez comme suit pour configurer le rôle afin d'installer le point de terminaison automatiquement.

    1. Exécutez Visual Studio en tant qu'administrateur, puis ouvrez la solution qui contient le projet de test de charge.

    2. Dans l'Explorateur de solutions, collez le fichier Wacendpointpackage.exe dans le projet Visual Studio qui contient le rôle de travail qui héberge l'agent.

    3. Dans l'Explorateur de solutions, cliquez avec le bouton droit sur le fichier Wacendpointpackage.exe, puis sélectionnez Propriétés.

    4. Dans le volet Propriétés, affectez à Action de génération la valeur Aucune.

    5. Dans le volet Propriétés, vérifiez que la propriété Copier dans le répertoire de sortie est définie sur Toujours copier.

  2. Créez un fichier de commandes qui exécute le fichier exécutable d'installation.

    1. Créez un fichier nommé Startup.cmd.

    2. Copiez et collez le code suivant dans le fichier. Remplacez <windows azure connect group activation token> par le jeton d'activation du votre groupe Connect.

      Wacendpointpackage.exe /i  /s /m en-us /token <windows azure connect group activation token>
      
  3. Copiez et collez le fichier Startup.cmd dans le projet Visual Studio pour le rôle de travail qui héberge l'agent. Définissez la propriété Action de génération du fichier sur Aucune. Définissez également la propriété Copier dans le répertoire de sortie du fichier sur Toujours copier.

  4. Configurez le rôle de travail ou le rôle Web de manière à exécuter le fichier de commandes.

    1. Ouvrez le projet Azure Cloud qui contient la définition et les fichiers de configuration du service.

    2. Ouvrez le fichier ServiceDefinition.csdef.

    3. Sous l'élément <WebRole> qui héberge l'agent, ajoutez l'élément <Runtime> et définissez le contexte d'exécution sur « élevé ». Sous l'élément <Runtime>, ajoutez l'élément <Startup>. Puis, ajoutez l'élément <Task> pour exécuter le fichier de commandes en mode élevé. Le code complet est indiqué :

      <Runtime executionContext="elevated"/>
      <Startup>
          <Task commandLine="setup\startup.cmd" executionContext="elevated" taskType="simple" />
      </Startup>    
      
      

La technique décrite est communément utilisée pour installer le logiciel sur les rôles Web et les rôles de travail Azure. Pour plus d'informations, consultez Démarrage de tâches avant le démarrage des instances de rôle dans Windows Azure.

Initialisation

Avant de passer à la section suivante, déployez et exécutez les ordinateurs virtuels dans Windows Azure. Les instances en cours d'exécution sont requises pour créer des ensembles de compteurs et activer le mappage des ensembles de compteurs. Pour plus d'informations sur le déploiement et l'exécution des services hébergés sur Azure, consultez Mise en lots d'une application dans Windows Azure.

Création d'ensembles de compteurs de performance

Pour créer des ensembles de performances, utilisez les outils de test de charge Visual Studio.

Pour créer un ensemble de compteurs de performance

  1. Ouvrez le projet Visual Studio qui contient les composants de test de charge.

  2. Ouvrez le projet de test, puis ouvrez le fichier de test de charge (*.loadtest).

  3. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier Ensembles de compteurs et sélectionnezAjouter un ensemble de compteurs personnalisés. Le nom par défaut est Custom1. Renommez le dossier de l'ensemble de compteurs, si nécessaire.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur le nouveau dossier de compteurs personnalisé, puis sélectionnez Ajouter des compteurs.

  5. Dans la boîte de dialogue Sélectionner des compteurs de performance, dans la liste déroulante Ordinateur, sélectionnez l'ordinateur qui contient le système en cours de test. L'ordinateur peut être une instance de rôle qui s'exécute sur Windows Azure.

  6. Dans la liste déroulante de la catégorie Performance, sélectionnez le compteur de performance à surveiller, puis cliquez sur OK.

  7. Répétez les étapes précédentes pour ajouter les compteurs qui vous intéressent.

Après avoir créé l'ensemble de compteurs, créez un mappage pour chaque rôle en cours d'exécution.

Pour créer un mappage de compteurs de performance

  1. Dans le fichier de test de charge (*.loadtest), ouvrez le dossier Paramètres d'exécution.

  2. Dans le dossier Mappages des ensembles de compteurs, recherchez les noms des instances Azure en cours d'exécution. Les ordinateurs virtuels ont un nom qui commence en général par « RD ». Il existe un ordinateur virtuel pour chaque instance du rôle de travail de l'agent.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur le nœud de l'ordinateur, puis sélectionnez Gérer les ensembles de compteurs.

  4. Dans la boîte de dialogue Gérer les ensembles de compteurs, sélectionnez l'ensemble de compteurs personnalisé pour l'ajouter.

L'ensemble de compteurs personnalisé est maintenant mappé à chaque rôle de travail exécutant un agent.

Activation de la sécurité directe

Le bureau à distance représente la méthode standard pour accéder à une instance de rôle. Vous pouvez configurer des rôles de manière à utiliser le bureau à distance avec les outils Visual Studio. L'outil Visual Studio crée un certificat avec un nom d'utilisateur et un mot de passe que vous spécifiez. Pour plus d'informations, consultez Utilisation du Bureau à distance avec des rôles Windows Azure. Lorsque vous utilisez cette méthode, le nom d'utilisateur est ajouté automatiquement au groupe administrateurs sur tous les rôles qui sont configurés pour utiliser le bureau à distance. Le même utilisateur doit faire partie du groupe Administrateurs sur les ordinateurs du rôle de travail. Cela signifie que les mêmes nom d'utilisateur et mot de passe sont utilisés pour la connexion aux agents et au système en cours de test. La manière d'y parvenir consiste à créer un utilisateur local, puis à utiliser cette identité pour déployer le service hébergé de test de charge. Pour vérifier si la configuration est correcte, utilisez le bureau à distance pour examiner le groupe d'administrateurs sur un rôle de travail en cours d'exécution. Vérifiez que le même utilisateur fait partie du groupe. Pour plus d'informations sur la création de l'utilisateur local pour le test de charge, consultez « Création d'un utilisateur local pour gérer un contrôleur de test de charge » dans la rubrique Publication du test de charge dans Windows Azure.


Date de génération :

2013-07-25

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2014 Microsoft