Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Ce sujet n'a pas encore été évalué - Évaluez ce sujet

Haute disponibilité (cache basé sur des rôles pour le cache Windows Azure)

Mis à jour: août 2013

La Cache dans le rôle pour le cache Windows Azure vous permet de bénéficier d'une haute disponibilité pour les objets mis en cache. Les propriétés de rôle Windows Azure permettent d’activer la haute disponibilité pour chaque cache nécessitant cette fonctionnalité. Aucune modification du code n’est requise. Vous devez seulement recalculer la capacité de mémoire nécessaire pour votre charge de travail. Pour ce faire, vous pouvez activer le paramètre Haute disponibilité dans la feuille de calcul de planification de la capacité. Pour plus d’informations, voir Considérations relatives à la planification des capacités du cache basé sur des rôles (Cache Windows Azure).

Avec la haute disponibilité, les objets mis en cache sont répliqués dans le même déploiement de service nuage pour garantir la résilience en cas de défaillance matérielle. Des copies secondaires sont également placées dans différents domaines de défaillance et de mise à niveau pour accroître la disponibilité. Si un des ordinateurs virtuels dans le cluster de cache tombe en panne pour une raison quelconque, le cluster de cache peut utiliser les copies secondaires pour éviter la perte de données.

noteRemarque
La haute disponibilité n'est pas prise en charge pour la Mise en cache partagée.

Architecture

La haute disponibilité requiert plusieurs instances du rôle associé. Une deuxième copie de l’élément mis en cache est conservée dans une instance distincte appartenant à un domaine de défaillance et un domaine de mise à niveau différents. De cette façon, si une instance tombe en panne, une copie de sauvegarde est disponible sur une autre instance. Dans ce scénario, la copie secondaire est promue comme copie principale. Une nouvelle copie secondaire est ensuite effectuée sur l’une des instances restantes pour maintenir la haute disponibilité.

Pour implémenter la haute disponibilité, toutes les écritures de cache sont effectuées dans les copies principales et secondaires.

noteRemarque
Même lorsque la haute disponibilité est désactivée, le cluster de cache tente de préserver les données lors des arrêts planifiés, tels qu’un redémarrage. Dans ce scénario, le cluster de cache tente de transférer les éléments mis en cache vers les autres serveurs avant l’arrêt. Selon la quantité de données à transférer, il n'est toutefois pas garanti qu’il parvienne à effectuer cet arrêt correct. Par ailleurs, contrairement à la haute disponibilité, les données ne sont pas préservées lors des arrêts inattendus.

Considérations

Le rôle qui héberge Cache dans le rôle doit être configuré pou être exécuté sur quatre instances au minimum. La haute disponibilité peut être activée sur les rôles configurés pour deux ou trois instances en cours d’exécution, mais elle n'est pas recommandée pour les raisons suivantes.

  • Il arrive que Windows Azure redémarre les ordinateurs virtuels pour la maintenance de routine. Les mises à jour sur place d'une application entraînent également la déconnexion des ordinateurs virtuels. Dans les deux scénarios, il est préférable d’avoir au moins trois serveurs dans le cluster de cache. De cette façon, si l’un des serveurs tombe en panne, le cluster de cache dispose toujours de trois serveurs sur lesquels placer les copies principales et secondaires des objets mis en cache. Avec un seul serveur en cours d'exécution, le cache est toujours accessible, mais la haute disponibilité n'est plus fournie.

  • Même si trois serveurs satisfont à la condition précédente, il est recommandé d’utiliser quatre serveurs. Ceci permet de répartir équitablement les copies principales entre les domaines de défaillance. Cela améliore la distribution des données dans le cluster de cache, de même que les modèles de trafic réseau et les performances.

Lorsqu'une instance devient indisponible, les copies secondaires sont promues comme copies principales et les informations de routage sont mises à jour pendant un laps de temps réduit. Pendant ce temps, les clients reçoivent des exceptions DataCacheException avec le ErrorCodeRetryLater. Les applications Cache dans le rôle doivent gérer les erreurs normalement et utiliser la logique de nouvelle tentative pour réagir correctement à cette condition.

Comme toutes les écritures sont effectuées sur les copies principales et secondaires, la haute disponibilité augmente la latence et réduit le débit. Ceci peut constituer un compromis raisonnable pour les caches tirant parti de la haute disponibilité.

ImportantImportant
Par définition, l’utilisation de la haute disponibilité multiplie par deux le montant de mémoire requise pour chaque élément mis en cache. Prenez en compte cet impact sur la mémoire lorsque vous exécutez des tâches de planification de la capacité. Pour plus d’informations, voir Considérations relatives à la planification des capacités du cache basé sur des rôles (Cache Windows Azure).

Pour activer la haute disponibilité

  1. Double-cliquez sur le rôle pour lequel la Cache dans le rôle est activée.

  2. Sous l'onglet Configuration, vérifiez que Nombre d'instances est défini sur la valeur 4 au minimum.

  3. Sous l’onglet Caching, activez la case à cocher Haute disponibilité pour le cache nécessitant la haute disponibilité. La capture d’écran suivante montre l’option Haute disponibilité activée pour deux des trois caches.

    Caching des copies de sauvegarde

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft. Tous droits réservés.