Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Considérations relatives à la planification des capacités du cache basé sur des rôles (Cache Azure)

Mis à jour: juillet 2010

La capacité requise d’un cache Cache dans le rôle est déterminée par plusieurs facteurs, notamment la quantité de données à placer dans le cache, la fréquence et la quantité des opérations de lecture et d’écriture dans le cache, et les options spécifiées pour le cache (par exemple, haute disponibilité). Une fois les exigences relatives au cache déterminées, la topologie du cache peut être configurée. La topologie du cluster de cache déployé dépend de plusieurs facteurs, dont la taille de l’ordinateur virtuel, le nombre d’instances déployées et la nature du rôle (partagé ou dédié) pour la mise en cache. Cette rubrique présente l’utilisation de la feuille de calcul Guide de planification de la capacité pour déterminer la capacité requise du cache et les paramètres à définir pour configurer un cluster de cache adapté.

noteRemarque
Cette rubrique fournit des instructions d’utilisation de la feuille de calcul Guide de planification de la capacité pour déterminer la capacité et les paramètres de configuration d’un cache de la taille souhaitée. Pour plus d’informations sur l’identification de la taille adaptée à votre application, consultez la section Capacity Planning Methodology du livre blanc Capacity Planning for Caching in Azure. Le livre blanc Capacity Planning for Caching in Azure contient des instructions spécifiques à Microsoft Azure Shared Caching, tandis que les informations de la section Capacity Planning Methodology s’appliquent à Cache dans le rôle et peuvent vous aider à déterminer la taille de cache adaptée aux besoins de votre application. Ces informations permettent d’avoir une idée de la capacité requise en fonction des besoins de mise en cache. Il est nécessaire d’effectuer des tests avant le déploiement en production, même pour les configurations recommandées par ce guide.

La feuille de calcul Guide de planification de la capacité peut être téléchargée auprès du Centre de téléchargement Microsoft. Elle inclut deux feuilles de calcul utiles dans le cadre de la planification de la capacité : Dedicated Role – Planner et Co-Located Role - Planner. La feuille Dedicated Role – Planner fournit des instructions sur la création d’un cluster de cache à Dedicated Role, tandis que la feuille Co-Located Role - Planner fournit des instructions sur la création d’un cluster de cache à Co-Located Role.

 

Topologie de déploiement du cluster de cache Description

Mise en cache à rôle dédié

Les instances de rôle de travail sont utilisées exclusivement pour la mise en cache.

Mise en cache à rôle colocalisé

Le cache partage les ressources d’ordinateur virtuel (bande passante, UC et mémoire) avec l’application principale hébergée par le rôle.

Si une partie de la mémoire de votre application est inutilisée dans ses rôles existants, vous pouvez configurer un cluster de cache colocalisé sur ces rôles et utiliser la mémoire restante pour la mise en cache. Si la mémoire restante dans les rôles n’est pas suffisante pour prendre en charge un cluster de cache, vous pouvez effectuer une montée en charge des rôles ou ajouter un rôle de travail de cache et configurer un cluster de cache à rôle dédié. Ce guide vous aide à déterminer les paramètres de la topologie de déploiement adaptée aux besoins de mise en cache de votre application.

Les sections suivantes décrivent l’utilisation des deux feuilles de calcul de planification de la capacité pour les mises en cache de type Dedicated Role et Co-located Role.

La feuille Dedicated Role – Planner est la première de la feuille de calcul Guide planification de la capacité. Elle permet de déterminer les paramètres d’un cluster de cache à Dedicated Role. Dans un cluster de cache à rôle dédié, les instances de rôle de travail sont utilisées exclusivement pour la mise en cache.

La feuille Dedicated Role – Planner accepte plusieurs types d’entrées. La première section, Entrée : exigences en matière de données, permet de calculer la taille maximale des données pour le cache. Pour dix types de données au maximum, vous pouvez entrer les valeurs Taille d’objet moyenne (après sérialisation), Nombre maximal d’objets et Activation de la haute disponibilité. Dans l’exemple précédent, un seul type de données est défini. La taille moyenne est de 2 560 octets, avec un nombre maximal de 100 000 objets dans le cache. La haute disponibilité n’est pas activée.

La deuxième section, Entrée : configuration requise pour le débit, permet de calculer les besoins en matière de bande passante pour le cache. Elle permet d’entrer les valeurs relatives au nombre de lectures/s et au nombre d’écritures/s pour la charge de pointe. Dans cet exemple, la charge de pointe pour le type de données 1 est de 10 000 lectures par seconde et de 500 écritures par seconde.

La troisième section, Entrée : options avancées, propose plusieurs paramètres d’entrée supplémentaires. Tampon pour la charge de pointe - Données et Tampon pour la charge de pointe - Débit offrent un tampon pour les pics enregistrés dans la charge d’application. Ces paramètres permettent d’ajuster le tampon souhaité pour la quantité et le débit de données dans le cache.

Le champ Conserver les données avec les mises à jour d’Azure indique si la feuille de calcul de planification de la capacité doit inclure une capacité supplémentaire pour les scénarios de mise à niveau propagée, lorsque les rôles dans un domaine de mise à niveau tombent en panne en raison d’une mise à jour. Lorsque arrête les rôles dans un domaine de mise à niveau suite à une mise à jour, Cache dans le rôle tente de déplacer les données vers d’autres nœuds du cluster avant la mise hors connexion du nœud. Si la capacité dans les autres nœuds ne permet pas de prendre la charge supplémentaire, il est possible que certains éléments en cache du rôle ne soient pas transférés vers les autres nœuds. Le champ Conserver les données avec les mises à jour d’Azure est défini sur Oui par défaut dans la feuille de calcul de planification de la capacité. S’il est défini sur Non, les exigences de capacité pour le rôle sont réduites. Si le champ Conserver les données avec les mises à jour d’Azure est défini sur Oui, le guide réserve une capacité supplémentaire équivalente à un domaine de mise à niveau. Pour plus d'informations sur les domaines de mise à niveau, consultez la rubrique Mettre à jour un service Azure.

noteRemarque
Si un nœud tombe en panne en raison d'une défaillance, ou en raison du nombre d'instances de rôle réduit à la suite d'un changement de configuration, alors les données du cache ne sont pas déplacées vers d'autres nœuds. Cache dans le rôle déplace les données vers d'autres nœuds uniquement quand l'arrêt est programmé. La haute disponibilité peut être activée pour fournir des copies de sauvegarde des données de cache en cas de défaillance d’un nœud. Pour plus d'informations, consultez Haute disponibilité (cache basé sur des rôles pour le cache Azure).

Le champ Nombre de domaines de mise à niveau fait référence au nombre de domaines de mise à niveau pour le rôle qui héberge le cluster de cache. Vous pouvez laisser la feuille de calcul de planification de la capacité recommander un nombre de domaines de mise à niveau pour votre cluster de cache ou le spécifier vous-même. Le paramètre Défini par la planification est sélectionné par défaut. Lorsque l’option Défini par le planificateur est sélectionnée, la feuille de calcul de planification de la capacité fournit une recommandation dans la colonne Mise à niveau des domaines de la section Sortie : configurations possibles. Lorsqu’un nombre de domaines de mise à niveau est spécifié manuellement dans le champ Nombre de domaines de mise à niveau, le nombre spécifié est affiché dans la section Sortie. Pour plus d'informations sur les domaines de mise à niveau, consultez la rubrique Mettre à jour un service Azure.

Une fois les valeurs entrées, l’outil propose des suggestions dans la section Sortie : configurations possibles. Dans cet exemple, la configuration recommandée est une taille d’ordinateur virtuel Medium avec 3 instances de rôles et 3 domaines de mise à niveau. Outre la configuration recommandée, la section Sortie : configurations possibles montre les paramètres requis si l’une des tailles d’ordinateur virtuel est choisie.

Si la taille moyenne des objets dans le cache est inférieure à 2 kilo-octets, le guide de planification de la capacité affiche une colonne TailleDonnéesCache (Mo)* et une note sous la section Sortie.

noteRemarque
Le lien affiché sous la section Sortie permet d’accéder à la rubrique Considérations relatives à la planification de la capacité que vous consultez actuellement.

Si ce message s’affiche, créez un fichier XML dans votre projet de rôle CacheSettings.xml et ajoutez une section dataCache incluant le paramètre TailleDonnéesCache (Mo) issu de la section Sortie en procédant comme suit.

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le projet de rôle qui héberge le cluster de cache dans l’Explorateur de solutions et sélectionnez Ajouter, Nouvel élément. Sélectionnez Fichier XML dans le volet Modèles, tapez CacheSettings.xml dans la zone Nom, puis cliquez sur Ajouter.

  2. Copiez le fragment de code XML et collez-le dans le fichier CacheSettings.xml.

    <?xml version="1.0" encoding="utf-8" ?>
    <configuration>
      <configSections>
        <section name="dataCache" type="Microsoft.ApplicationServer.Caching.DataCacheSection, Microsoft.ApplicationServer.Caching.Core" allowLocation="true" allowDefinition="Everywhere" />
      </configSections>
      <dataCache size="Small">
        <advancedProperties>
          <memoryPressureMonitor cacheUserDataSizePerNode="[CacheDataSize (MB) Setting]" />
        </advancedProperties>
      </dataCache>
    </configuration>
    
    Remplacez [CacheDataSize (MB) Setting] par le paramètre de la colonne TailleDonnéesCache (Mo) qui correspond à votre taille d’ordinateur virtuel. 2088 est utilisé dans l’exemple suivant.

    <?xml version="1.0" encoding="utf-8" ?>
    <configuration>
      <configSections>
        <section name="dataCache" type="Microsoft.ApplicationServer.Caching.DataCacheSection, Microsoft.ApplicationServer.Caching.Core" allowLocation="true" allowDefinition="Everywhere" />
      </configSections>
      <dataCache size="Small">
        <advancedProperties>
          <memoryPressureMonitor cacheUserDataSizePerNode="2088" />
        </advancedProperties>
      </dataCache>
    </configuration>
    
    ImportantImportant
    Ne modifiez pas les autres paramètres dans cet extrait de code, notamment l’attribut dataCache size. L’attribut dataCache size ne spécifie par la taille du rôle d’ordinateur virtuel que vous utilisez pour le cluster de cache. Il doit être défini sur Small.

    Ce fichier CacheCluster.xml contient la configuration requise et sera déployé avec votre application.

Pour utiliser la feuille Rôle dédié – Planification, entrez des valeurs dans les sections Entrée qui correspondent à vos besoins de mise en cache. Utilisez les recommandations comme point de départ pour la configuration de votre cluster de cache. Pour configurer un cache à rôle dédié, ajoutez un rôle de travail de cache au projet et configurez les propriétés du cluster de cache. Pour accéder à un exemple de configuration d’un cluster de cache à rôle dédié, consultez la rubrique Création Configurer un cluster de cache basé sur des rôles (Cache Azure).

La feuille Co-located Role – Planner est la deuxième de la feuille de calcul Guide de planification de la capacité. Elle permet de déterminer les paramètres d’un cluster de cache à Co-located Role. Dans un cluster de cache à rôle colocalisé, les ressources des instances de rôle (mémoire, UC et bande passante) sont partagées entre la mise en cache et l’application.

Pour utiliser la feuille Co-Located Role – Planner, entrez la configuration de votre rôle dans la section Entrée : configuration du cluster. Dans le champ Taille de l’ordinateur virtuel, entrez la taille de l’ordinateur virtuel qui héberge votre rôle, ainsi que le nombre d’instances de rôle dans le champ Nombre d’instances d’ordinateur virtuel. Entrez la taille de cache souhaitée dans le champ Données utilisateur à stocker dans le cache et spécifiez le paramètre souhaité pour le champ Activation de la haute disponibilité. Entrez Yes si vous souhaitez l’activer, ou No si vous ne le souhaitez pas. Dans cet exemple, l’ordinateur virtuel est de taille moyenne avec trois instances de rôle, la taille de cache souhaitée est de 2 400 Mo et l’activation de la haute disponibilité n’est pas souhaitée.

Une fois les valeurs entrées, l’outil fournit une recommandation en lien avec la possibilité d’hébergement du cluster de cache souhaité sur les instances de rôle existantes, et le paramètre à utiliser pour le curseur Taille de cache sous l’onglet Caching des propriétés du rôle. Ceux-ci sont situés dans la section Sortie : faisabilité et paramétrage. Dans cet exemple, le paramètre Taille de cache (%) est défini sur 30 %, la quantité restante étant utilisée par le système d’exploitation et les autres traitements. Si la taille de cache souhaitée ne peut pas être utilisée pour la configuration actuelle du rôle, vous pouvez définir d’autres configurations en modifiant la taille de l’ordinateur virtuel, le nombre d’instances de rôle et la taille de cache, jusqu’à trouver une configuration adaptée aux besoins de votre application.

Pour utiliser la feuille Rôle colocalisé – Planification, entrez des valeurs dans la section Entrée : configuration du cluster qui correspondent à vos besoins de mise en cache. Utilisez les recommandations de la section de sortie comme point de départ pour déterminer la configuration de votre cluster de cache.

noteRemarque
La charge qu’un cache colocalisé peut supporter dépend de la quantité de bande passante/processeur disponible pour la mise en cache, une fois la bande passante et la consommation de processeur de l’application principale prises en compte. Des tests doivent vérifier les performances du cache et de l’application principale.

Vous pouvez ensuite configurer le cluster de cache dans les pages de propriétés du rôle. Pour accéder à un exemple de configuration d’un cluster de cache à rôle colocalisé, consultez la rubrique Création Configurer un cluster de cache basé sur des rôles (Cache Azure).

Afficher:
© 2014 Microsoft