Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Schéma WorkerRole

Mis à jour: février 2014

[Cette rubrique contient des informations préliminaires sur la version actuelle de Microsoft Azure.]

Le rôle de travail Azure est un rôle utile pour le développement généralisé qui peut effectuer des opérations de traitement en arrière-plan pour un rôle web.

L'extension par défaut pour le fichier de définition de service est .csdef.

Le format de base du fichier de définition de service contenant un rôle de travail est le suivant.


<ServiceDefinition …>
  <WorkerRole name="<worker-role-name>" vmsize="<worker-role-size>" enableNativeCodeExecution="[true|false]">
    <Certificates>
      <Certificate name="<certificate-name>" storeLocation="[CurrentUser|LocalMachine] storeName="[My|Root|CA|Trust|Disallow|TrustedPeople|TrustedPublisher|AuthRoot|AddressBook|<custom-store>]” />
    </Certificates>
    <ConfigurationSettings>
      <Setting name="<setting-name>" />
    </ConfigurationSettings>
    <Endpoints>
      <InputEndpoint name="<input-endpoint-name>" protocol="[http|https|tcp|udp]" localPort="<local-port-number>" port="<port-number>" certificate="<certificate-name>" loadBalancerProbe=”<load-balancer-probe-name>” />
      <InternalEndpoint name="<internal-endpoint-name" protocol="[http|tcp|udp|any]" port="<port-number>">
         <FixedPort port="<port-number>"/>
         <FixedPortRange min="<minium-port-number>" max="<maximum-port-number>"/>
      </InternalEndpoint>
     <InstanceInputEndpoint name="<instance-input-endpoint-name>" localPort="<port-number>" protocol="[udp|tcp]">
         <AllocatePublicPortFrom>
            <FixedPortRange min="<minium-port-number>" max="<maximum-port-number>"/>
         </AllocatePublicPortFrom>
      </InstanceInputEndpoint>
    </Endpoints>
    <Imports>
      <Import moduleName="[RemoteAccess|RemoteForwarder|Diagnostics|Connect]"/>
    </Imports>
    <LocalResources>
      <LocalStorage name="<local-store-name>" cleanOnRoleRecycle="[true|false]" sizeInMB="<size-in-megabytes>" />
    </LocalResources>
    <LocalStorage name="<local-store-name>" cleanOnRoleRecycle="[true|false]" sizeInMB="<size-in-megabytes>" />
    <Runtime executionContext="[limited|elevated]">
      <Environment>
         <Variable name="<variable-name>" value="<variable-value>">
            <RoleInstanceValue xpath="<xpath-to-role-environment-settings>"/>
          </Variable>          
      </Environment>
      <EntryPoint>
         <NetFxEntryPoint assemblyName="<name-of-assembly-containing-entrypoint>" targetFrameworkVersion="<.net-framework-version>"/>
         <ProgramEntryPoint commandLine="<application>" setReadyOnProcessStart="[true|false]" "/>
      </EntryPoint>
    </Runtime>
    <Startup priority="<for-internal-use-only>”>
      <Task commandLine="" executionContext="[limited|elevated]" taskType="[simple|foreground|background]">
        <Environment>
         <Variable name="<variable-name>" value="<variable-value>">
            <RoleInstanceValue xpath="<xpath-to-role-environment-settings>"/>
          </Variable>          
        </Environment>
      </Task>
    </Startup>
    <Contents>
      <Content destination="<destination-folder-name>" >
        <SourceDirectory path="<local-source-directory>" />
      </Content>
    </Contents>
  </WorkerRole>
</ServiceDefinition>

L'élément WorkerRole décrit un rôle utile pour le développement généralisé qui peut effectuer des opérations de traitement en arrière-plan pour un rôle web. Un service peut contenir zéro rôles de travail ou plus.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément WorkerRole.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom du rôle de travail. Le nom du rôle web doit être unique.

enableNativeCodeExecution

booléen

Ce paramètre est facultatif. La valeur par défaut est true ; l'exécution du code natif et la confiance totale sont activés par défaut. Définissez cet attribut à false pour désactiver l'exécution du code natif pour le rôle de travail, puis utilisez la confiance partielle Azure à la place.

vmsize

string

Ce paramètre est facultatif. Définissez cette valeur pour modifier la taille de machine virtuelle allouée à ce rôle. La valeur par défaut est Small. Pour la liste des tailles de machine virtuelle possibles et leurs attributs, consultez Tailles de machines virtuelles et services cloud pour Windows Azure.

L'élément ConfigurationSettings décrit la collection de paramètres de configuration pour un rôle de travail. Cet élément est l'élément parent de l'élément Setting.

L'élément Setting décrit une paire nom/valeur qui spécifie un paramètre de configuration pour une instance d'un rôle.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Setting.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom unique du paramètre de configuration.

Les paramètres de configuration d'un rôle sont des paires nom/valeur déclarées dans le fichier de définition du service et définies dans le fichier de configuration du service.

L'élément LocalResources décrit la collection de ressources de stockage local pour un rôle de travail. Cet élément est l'élément parent de l'élément LocalStorage.

L'élément LocalStorage identifie une ressource de stockage local qui fournit l'espace de système de fichiers pour le service au moment de l'exécution. Un rôle peut définir zéro ressources de stockage local ou plus.

noteRemarque
L'élément LocalStorage peut apparaître comme un enfant de l'élément WorkerRole pour prendre en charge la compatibilité avec les versions antérieures du Kit de développement logiciel Azure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément LocalStorage.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom unique du magasin local.

cleanOnRoleRecycle

booléen

Ce paramètre est facultatif. Indique si le magasin local doit être nettoyé lorsque le rôle est redémarré. La valeur par défaut est true.

sizeInMb

int

Ce paramètre est facultatif. Quantité d'espace de stockage à allouer pour le magasin local, en Mo. Si vous ne spécifiez cette valeur, l'espace de stockage par défaut alloué est de 100 Mo. La quantité minimum d'espace de stockage pouvant être allouée est de 1 Mo.

La taille maximale des ressources locales dépend de la taille de la machine virtuelle. Pour plus d'informations, consultez Tailles de machines virtuelles et services cloud pour Windows Azure.

Le nom du répertoire alloué à la ressource de stockage local correspond à la valeur fournie pour l'attribut nom. Pour plus d'informations sur l'accès à une ressource de stockage local à partir du code exécuté dans une instance de rôle, voir Configurer les ressources de stockage local.

L'élément Endpoints décrit la collection de points de terminaison d'entrée (externes), internes, et d'instance pour un rôle. Cet élément est l'élément parent des éléments InputEndpoint, InternalEndpoint et InstanceInputEndpoint.

Les points de terminaison d'entrée et internes sont alloués séparément. Un service peut avoir un total de 25 points de terminaison d'entrée, internes et d'instance qui peuvent être alloués aux 25 rôles autorisés dans un service. Par exemple, avec 5 rôles vous pouvez allouer 5 points de terminaison d'entrée par rôle, vous pouvez allouer 25 points de terminaison d'entrée à un rôle unique ou vous pouvez allouer 1 point de terminaison d'entrée à 25 rôles.

noteRemarque
Chaque rôle déployé requiert une instance par rôle. L'approvisionnement par défaut d'un abonnement est limité à 20 noyaux et donc, à 20 instances d'un rôle. Si votre application nécessite plus d'instances que celles fournies par l'approvisionnement par défaut, consultez Facturation, gestion des abonnements et assistance sur les quotas pour plus d'informations sur l'augmentation de vos quotas.

L'élément InputEndpoint décrit un point de terminaison externe sur un rôle de travail.

Vous pouvez définir plusieurs points de terminaison qui sont une combinaison de points de terminaison HTTP, HTTPS, UDP et TCP. Vous pouvez spécifier tout numéro de port choisi pour un point de terminaison d'entrée, mais les numéros de port spécifiés pour chaque rôle dans le service doivent être uniques. Par exemple, si vous spécifiez qu'un rôle utilise le port 80 pour HTTP et le port 443 pour HTTPS, vous pouvez ensuite spécifier qu'un deuxième rôle utilise le port 8080 pour HTTP et le port 8043 pour HTTPS.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément InputEndpoint.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom unique pour le point de terminaison externe.

protocole

string

Obligatoire. Protocole de transport du point de terminaison externe. Pour un rôle de travail, les valeurs possibles sont HTTP, HTTPS, UDP, ou TCP.

port

int

Obligatoire. Port du point de terminaison externe. Vous pouvez spécifier tout numéro de port choisi, mais les numéros de port spécifiés pour chaque rôle dans le service doivent être uniques.

Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

certificat

string

Obligatoire pour un point de terminaison HTTPS. Nom d'un certificat défini par un élément Certificate.

localPort

int

Ce paramètre est facultatif. Spécifie un port utilisé pour les connexions internes sur le point de terminaison. L'attribut localPort mappe le port externe sur le point de terminaison à un port interne sur un rôle. Cela est utile dans les scénarios où un rôle doit communiquer avec un composant interne sur un port différent de celui qui est exposé en externe.

Si elle n'est pas spécifiée, la valeur de localPort est identique à celle de l'attribut port. Définissez localPort « * » pour affecter automatiquement un port non alloué détectable à l'aide de l'API d'exécution.

Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

L'attribut localPort est uniquement disponible si vous utilisez la version 1.3 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

ignoreRoleInstanceStatus

booléen

Ce paramètre est facultatif. Lorsque la valeur de cet attribut est définie à true, l'état d'un service est ignoré et le point de terminaison n'est pas supprimé par le programme d'équilibrage de charge. La définition cette valeur à true est utile pour déboguer les instances occupées d'un service. La valeur par défaut est false.

noteRemarque
Un point de terminaison peut toujours recevoir le trafic même si le rôle n'est pas prêt.

loadBalancerProbe

string

Ce paramètre est facultatif. Nom de la sonde d'équilibrage de charge associée au point de terminaison d'entrée. Pour plus d'informations, consultez Schéma LoadBalancerProbe.

L'élément InternalEndpoint décrit un point de terminaison interne sur un rôle de travail. Un point de terminaison interne est disponible uniquement à d'autres instances de rôle exécutées dans le service ; il n'est pas disponible aux clients en dehors du service. Un rôle de travail peut avoir jusqu'à cinq points de terminaison internes HTTP, UDP ou TCP.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément InternalEndpoint.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom unique pour le point de terminaison interne.

protocole

string

Obligatoire. Protocole de transport du point de terminaison interne. Les valeurs possibles sont HTTP, TCP, UDP ou ANY.

Une valeur ANY spécifie que tout protocole et tout port sont autorisés.

port

int

Ce paramètre est facultatif. Port utilisé pour les connexions à charge équilibrée internes sur le point de terminaison. Le point de terminaison à charge équilibrée utilise deux ports. Port utilisé pour l'adresse IP publique, et port utilisée pour l'adresse IP privée. En général, ce sont les mêmes, mais vous pouvez utiliser des ports différents.

Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

L'attribut Port est uniquement disponible si vous utilisez la version 1.3 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

L'élément InstanceInputEndpoint décrit un point de terminaison d'entrée d'instance sur un rôle de travail. Un point de terminaison d'entrée d'instance est associé à une instance de rôle spécifique à l'aide d'un réacheminement de port dans le programme d'équilibrage de charge. Chaque point de terminaison d'entrée d'instance est mappé à un port spécifique dans une plage de ports possibles. Cet élément est l'élément parent de l'élément AllocatePublicPortFrom.

L'élément InstanceInputEndpoint est uniquement disponible si vous utilisez la version 1,7 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément InstanceInputEndpoint.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom unique du point de terminaison.

localPort

int

Obligatoire. Spécifie le port interne que toutes les instances de rôle écouteront afin de recevoir le trafic entrant transféré du programme d'équilibrage de charge. Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus.

protocole

string

Obligatoire. Protocole de transport du point de terminaison interne. Les valeurs possibles sont udp ou tcp. Utilisez tcp pour le trafic http/https.

L'élément AllocatePublicPortFrom décrit la plage de ports publics qui peut être utilisée par les clients externes pour accéder à chaque point de terminaison d'entrée d'instance. Le numéro de port public (VIP) est alloué dans cette plage et est affecté à chaque point de terminaison d'instance de rôle individuel pendant le déploiement et la mise à jour du locataire. Cet élément est l'élément parent de l'élément FixedPortRange.

L'élément AllocatePublicPortFrom est uniquement disponible si vous utilisez la version 1,7 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

L'élément FixedPort spécifie le port pour le point de terminaison interne, qui autorise les connexions à charge équilibrée sur le point de terminaison.

L'élément FixedPort est uniquement disponible si vous utilisez la version 1,3 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément FixedPort.

 

Attribut Type Description

port

int

Obligatoire. Port du point de terminaison interne. Cela a le même effet que définir le FixedPortRange minimum et maximum sur le même port.

Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

L'élément FixedPortRange spécifie la plage de ports affectés au point de terminaison interne ou au point de terminaison d'entrée d'instance, et définit le port utilisé pour les connexions à charge équilibrée sur le point de terminaison.

noteRemarque
L'élément FixedPortRange fonctionne différemment selon l'élément dans lequel il réside. Lorsque l'élément FixedPortRange est dans l'élément InternalEndpoint, il ouvre tous les ports sur le programme d'équilibrage de charge dans la plage des attributs min et max pour toutes les machines virtuelles sur lesquelles le rôle s'exécute. Lorsque l'élément FixedPortRange est dans l'élément InstanceInputEndpoint, il ouvre un seul port dans la plage des attributs min et max sur chaque machine virtuelle qui exécute le rôle.

L'élément FixedPortRange est uniquement disponible si vous utilisez la version 1,3 du Kit de développement logiciel Azure ou une version ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément FixedPortRange.

 

Attribut Type Description

min

int

Obligatoire. Port minimum dans la plage. Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

max

string

Obligatoire. Port maximum dans la plage. Les valeurs possibles sont comprises entre 1 et 65535 inclus (Kit de développement logiciel Azure version 1.7 ou ultérieure).

L'élément Certificates décrit la collection de certificats d'un rôle de travail. Cet élément est l'élément parent de l'élément Certificate. Un rôle peut avoir un nombre illimité de certificats associés. Pour plus d'informations sur l'utilisation de l'élément de certificats, consultez Associer un certificat à un service.

L'élément Certificate décrit un certificat qui est associé à un rôle de travail.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Certificate.

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom pour ce certificat, utilisé comme référence lorsqu'il est associé à un élément HTTPS InputEndpoint.

storeLocation

string

Obligatoire. Emplacement du magasin de certificats où ce certificat se trouve sur l'ordinateur local. Les valeurs possibles sont CurrentUser et LocalMachine.

storeName

string

Obligatoire. Nom du magasin de certificats où ce certificat réside sur l'ordinateur local. Les valeurs possibles incluent les noms de magasin intégrés My, Root, CA, Trust, Disallowed, TrustedPeople, TrustedPublisher, AuthRoot, AddressBook, ou tout nom de magasin personnalisé. Si un nom de magasin personnalisé est spécifié, le magasin est automatiquement créé.

permissionLevel

string

Ce paramètre est facultatif. Spécifie les autorisations d'accès données aux processus de rôle. Si vous souhaitez que seuls les processus élevés puissent accéder à la clé privée, spécifiez l'autorisation elevated. L'autorisation limitedOrElevated permet à tous les processus de rôle d'accéder à la clé privée. Les valeurs possibles sont limitedOrElevated ou elevated. La valeur par défaut est limitedOrElevated.

L'élément Imports décrit une collection de modules d'importation pour un rôle de travail qui ajoute des composants au système d'exploitation invité. Cet élément est l'élément parent de l'élément Import. Cet élément est facultatif et un rôle ne peut avoir qu'un seul bloc d'exécution.

L'élément Imports est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1.3 ou ultérieure.

L'élément Import spécifie un module à ajouter au système d'exploitation invité.

L'élément Import est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1.3 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Import.

 

Attribut Type Description

moduleName

string

Obligatoire. Nom du module à importer. Les modules d'importation valides sont :

  • RemoteAccess

  • RemoteForwarder

  • Diagnostics

  • Se connecter

Les modules RemoteAccess et RemoteForwarder vous permettent de configurer votre instance de rôle pour les connexions Bureau à distance. Pour plus d'informations, consultez Set Up a Remote Desktop Connection for a Role.

Le module de diagnostic vous permet de collecter des données de diagnostic pour une instance de rôle. Pour plus d'informations, consultez Initialize the Azure Diagnostic Monitor.

Le module Connect vous permet de configurer des connexions protégées par le protocole IPsec entre un ou plusieurs ordinateurs ou machines virtuelles de votre réseau d'entreprise, et des rôles s'exécutant dans Azure. Pour plus d'informations, consultez Configure Azure Connect.

L'élément Runtime décrit une collection de paramètres de variable d'environnement pour un rôle de travail qui contrôlent l'environnement d'exécution du processus hôte Azure. Cet élément est l'élément parent de l'élément Environment. Cet élément est facultatif et un rôle ne peut avoir qu'un seul bloc d'exécution.

L'élément Runtime est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1.3 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Runtime :

 

Attribut Type Description

executionContext

string

Ce paramètre est facultatif. Spécifie le contexte dans lequel le processus de rôle est appelé. Le contexte par défaut est limited.

  • limited – Le processus est appelé sans privilèges d'administrateur.

  • elevated – Le processus est appelé avec des privilèges d'administrateur.

L'élément Environment décrit une collection de paramètres de variable d'environnement pour un rôle de travail. Cet élément est l'élément parent de l'élément Variable. Un rôle peut avoir un nombre illimité de variables d'environnement définies.

L'élément Variable spécifie une variable d'environnement pour définir l'invité.

L'élément Variable est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1.3 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Variable :

 

Attribut Type Description

nom

string

Obligatoire. Nom de la variable d'environnement à définir.

value

string

Ce paramètre est facultatif. Valeur à définir pour la variable d'environnement. Vous devez inclure un attribut value ou un élément RoleInstanceValue.

L'élément RoleInstanceValue spécifie le xPath à partir duquel récupérer la valeur de la variable.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément RoleInstanceValue.

 

Attribut Type Description

xpath

string

Ce paramètre est facultatif. Chemin d'accès de l'emplacement des paramètres de déploiement pour l'instance. Pour plus d'informations, consultez Valeurs xPath dans Azure.

Vous devez inclure un attribut value ou un élément RoleInstanceValue.

L'élément EntryPoint spécifie le point d'entrée pour un rôle. Cet élément est l'élément parent des éléments NetFxEntryPoint. Ces éléments vous permettent de spécifier une application autre que l'application WaWorkerHost.exe par défaut en tant que point d'entrée du rôle.

L'élément EntryPoint est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

L'élément NetFxEntryPoint spécifie le programme à exécuter pour un rôle.

noteRemarque
L'élément NetFxEntryPoint est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément NetFxEntryPoint.

 

Attribut Type Description

assemblyName

string

Obligatoire. Chemin d'accès et nom de fichier de l'assembly contenant le point d'entrée. Le chemin d'accès est relatif au dossier \%ROLEROOT%\Approot (ne spécifiez pas \%ROLEROOT%\Approot dans commandLine car il est déduit). %ROLEROOT% est une variable d'environnement conservée par Azure et qui représente l'emplacement du dossier racine de votre rôle. Le dossier \%ROLEROOT%\Approot représente le dossier d'application de votre rôle.

targetFrameWorkVersion

string

Obligatoire. Version du .NET Framework sur lequel repose l'assembly. Par exemple, targetFrameworkVersion="v4.0".

L'élément ProgramEntryPoint spécifie le programme à exécuter pour un rôle. L'élément ProgramEntryPoint vous permet de spécifier un point d'entrée de programme qui n'est pas basé sur un assembly. NET.

noteRemarque
L'élément ProgramEntryPoint est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément ProgramEntryPoint.

 

Attribut Type Description

commandLine

string

Obligatoire. Chemin d'accès, nom de fichier, et tous les arguments de ligne de commande du programme à exécuter. Le chemin d'accès est relatif au dossier %ROLEROOT%\Approot (ne spécifiez pas %ROLEROOT%\Approot dans commandLine, car il est déduit). %ROLEROOT% est une variable d'environnement conservée par Azure et qui représente l'emplacement du dossier racine de votre rôle. Le dossier %ROLEROOT%\Approot représente le dossier d'application de votre rôle.

Si le programme s'arrête, le rôle est recyclé, ce qui indique ainsi généralement au programme de continuer à s'exécuter, au lieu de démarrer et exécuter simplement une tâche déterminée.

setReadyOnProcessStart

booléen

Obligatoire. Spécifie si l'instance de rôle attend que le programme de ligne de commande signale qu'il a démarré. Cette valeur doit être true à l'heure actuelle. La valeur false est réservée à une utilisation ultérieure.

L'élément Startup décrit une collection de tâches qui s'exécutent lorsque le rôle est démarré. Cet élément peut être parent de l'élément Variable. Pour plus d'informations sur l'utilisation des tâches de démarrage de rôle, consultez Configurer les composants IIS dans Azure. Cet élément est facultatif et un rôle ne peut avoir qu'un seul bloc de démarrage.

Le tableau suivant décrit l'attribut de l'élément Startup.

 

Attribut Type Description

priority

int

À usage interne uniquement.

L'élément Task spécifie la tâche de démarrage qui est effectuée lorsque le rôle démarre. Les tâches de démarrage sont des tâches qui préparent l'exécution du rôle, comme l'installation des composants logiciels, ou qui exécutent d'autres applications. Les tâches s'exécutent dans l'ordre de leur apparition dans le bloc d'élément Startup.

L'élément Task est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1.3 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Task.

 

Attribut Type Description

commandLine

string

Obligatoire. Script, tel un fichier CMD, contenant les commandes à exécuter. La commande de démarrage et les fichiers de commandes doivent être enregistrés au format ANSI. Les formats de fichier qui définissent un marqueur d'ordre d'octet au début du fichier ne seront pas traités correctement.

executionContext

string

Spécifie le contexte dans lequel le script est exécuté.

  • limited [Par défaut] – S'exécute avec les mêmes privilèges que le rôle qui héberge le processus.

  • elevated – S'exécute avec des privilèges administrateur.

taskType

string

Spécifie le comportement d'exécution de la commande.

  • simple [Par défaut] – Le système attend que la tâche se termine avant que d'autres tâches soient appelées.

  • background – Le système n'attend pas la fin de la tâche.

  • foreground – Comme pour l'arrière-plan, sauf que le rôle n'est pas redémarré tant que toutes les tâches de premier plan ne sont pas terminées.

L'élément Contents décrit la collection de contenus d'un rôle de travail. Cet élément est l'élément parent de l'élément Content.

L'élément Contents est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

L'élément Content définit l'emplacement source du contenu à copier sur la machine virtuelle Azure et le chemin de destination dans lequel il est copié.

L'élément Content est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément Content.

 

Attribut Type Description

destination

string

Obligatoire. Emplacement sur la machine virtuelle Azure dans lequel le contenu est placé. Cet emplacement est relatif au dossier %ROLEROOT%\Approot.

Cet élément est l'élément parent de l'élément SourceDirectory.

L'élément SourceDirectory définit le répertoire local à partir duquel le contenu est copié. Utilisez cet élément pour spécifier le contenu local à copier sur la machine virtuelle Azure.

L'élément SourceDirectory est uniquement disponible dans le Kit de développement logiciel Azure SDK version 1,5 ou ultérieure.

Le tableau suivant décrit les attributs de l'élément SourceDirectory.

 

Attribut Type Description

chemin d'accès

string

Obligatoire. Chemin d'accès relatif ou absolu d'un répertoire local dont le contenu est copié sur la machine virtuelle Azure. L'expansion des variables d'environnement dans le chemin du répertoire est prise en charge.

Voir aussi

Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft