Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Différences entre l'émulateur de stockage et les services de stockage Azure

Mis à jour: mai 2014

L'Émulateur de stockage Microsoft Azure est un émulateur local de Windows Azure Storage que vous pouvez utiliser pour créer et tester votre application, et ce sans frais. Il existe quelques différences entre l'utilisation de l'émulateur de stockage et celle de Windows Azure Storage dans le cloud.

noteRemarque
L'émulateur de stockage fait partie du Kit de développement logiciel (SDK) Microsoft Azure. Vous pouvez également télécharger l'émulateur de stockage en tant que package autonome.

Pour configurer l'émulateur de stockage, vous devez disposer de privilèges d'administrateur sur l'ordinateur.

Les différences générales suivantes s'appliquent aux services de stockage :

  • L'émulateur de stockage prend en charge un seul compte fixe et une seule clé d'authentification connue. Ce compte et sa clé sont les seules informations d'identification autorisées pour une utilisation avec les services de stockage émulés. Les voici :

    
    Account name: devstoreaccount1
    Account key: Eby8vdM02xNOcqFlqUwJPLlmEtlCDXJ1OUzFT50uSRZ6IFsuFq2UVErCz4I6tq/K1SZFPTOtr/KBHBeksoGMGw==
    
    ImportantImportant
    La clé d'authentification prise en charge par l'émulateur de stockage est destinée uniquement au test de la fonctionnalité de votre code d'authentification du client. Elle n'offre aucune fonction de sécurité. Vous ne pouvez pas utiliser votre compte et votre clé de stockage de production avec l'émulateur de stockage. Vous ne devez pas utiliser le compte de stockage émulé avec des données de production.

  • L'émulateur de stockage n'est pas un service de stockage évolutif et ne prend pas en charge un grand nombre de clients simultanés.

  • Le modèle d'URI pris en charge par l'émulateur de stockage diffère du modèle d'URI pris en charge par les services de stockage dans le cloud. Le modèle d'URI de développement spécifie le nom du compte en tant qu'élément du chemin d'accès hiérarchique de l'URI, plutôt qu'en tant qu'élément du nom de domaine. Cette différence est due est fait que la résolution des noms de domaine est disponible dans le cloud mais pas sur l'ordinateur local. Pour plus d'informations sur les différences d'URI entre les environnements de développement et de production, consultez Utilisation d'URI de service de stockage dans Utilisation de l'émulateur de stockage Azure pour le développement et le test.

  • À partir de la version 3.1, le compte émulateur de stockage prend en charge la réplication géo-redondante avec accès en lecture. Dans l'émulateur, RA-GRS est activé pour tous les comptes, et il n'y a jamais aucune latence entre le réplica principal et le réplica secondaire. Les opérations Get Blob Service Stats, Get Queue Service Stats et Get Table Service Stats sont prises en charge sur le compte secondaire et retournent toujours la valeur de l'élément de réponse LastSyncTime comme heure actuelle en fonction de la base de données SQL sous-jacente.

    Pour un accès par programmation au stockage secondaire avec l'émulateur de stockage, utilisez la bibliothèque cliente de stockage pour .NET version 3.2 ou ultérieure. Pour plus d'informations, consultez Référence de la bibliothèque cliente de stockage.

  • Les points de terminaison du service de fichiers et du service de protocole SMB ne sont pas pris en charge dans l'émulateur de stockage.

Les différences suivantes s'appliquent au service BLOB :

  • L'émulateur de service BLOB prend uniquement en charge les objets blob d'une taille maximale de 2 Go.

  • Une opération Put Blob peut réussir sur un objet blob qui existe dans l'émulateur de stockage et dont le bail est actif, même si l'ID de bail n'a pas été spécifié dans le cadre de la requête.

Les différences suivantes s'appliquent au service de Table :

  • Les propriétés de date du service de Table dans l'émulateur de stockage prennent uniquement en charge la plage prise en charge par SQL Server 2005 (par exemple, les dates doivent être postérieures au 1er janvier 1753). Toutes les dates antérieures au 1er janvier 1753 sont remplacées par cette valeur. La précision des dates est limitée à la précision de SQL Server 2005, ce qui signifie que les dates sont précises au 1/300e de seconde.

  • L'émulateur de stockage prend en charge les valeurs de propriété de clé de partition et de clé de ligne inférieures à 900 octets. La taille totale cumulée des propriétés de nom de compte, de nom de table et de clé ne doit pas dépasser 900 octets.

  • La taille totale d'une ligne dans une table de l'émulateur de stockage doit être inférieure à 1 Mo.

  • Dans émulateur de stockage, les propriétés de type de données Edm.Guid ou Edm.Binary prennent uniquement en charge les opérateurs de comparaison Equal (eq) et NotEqual (ne) dans les chaînes de filtrage de requête.

Il n'existe aucune différence spécifique pour le service de File d'attente.

Les différences suivantes s'appliquent aux lecteurs Windows Azure :

  • Lorsque vous montez un lecteur Windows Azure à partir de l'Émulateur de calcul Microsoft Azure, le lecteur doit reposer sur un objet blob de pages créé dans l'émulateur de stockage. Il n'est pas possible de monter un lecteur à partir de l'émulateur de calcul qui est sauvegardé par un objet blob de pages dans Windows Azure. Ce comportement diffère de celui des autres services de stockage Windows Azure auxquels il est possible d'accéder dans le cloud à partir du code exécuté dans l'émulateur de calcul.

  • Lorsque vous créez un nouveau lecteur Windows Azure à partir de l'émulateur de calcul, veillez à spécifier les informations d'identification du compte de stockage émulé.

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft