Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Utiliser les outils du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour empaqueter, exécuter et déployer une application

Mis à jour: avril 2014

Vous pouvez utiliser les outils du Kit de développement logiciel Windows Azure SDK pour exécuter, déboguer et peaufiner votre application avant de la déployer en tant que service de cloud computing sur Windows Azure. Le Kit de développement logiciel Windows Azure SDK comprend les outils suivants :

  • Émulateur de calcul Microsoft Azure – un outil qui émule localement l'environnement dans lequel les services de cloud computing s'exécutent.

  • Émulateur de stockage Microsoft Azure – un outil qui émule localement les services de stockage Windows Azure.

  • CSPack – un outil qui crée un package d'application qui peut être déployé sur Windows Azure.

  • CSEncrypt – un outil qui est utilisé pour chiffrer le mot de passe pour les connexions Bureau à distance.

  • CSRun – un outil qui est utilisé pour démarrer l'émulateur de calcul avec le package d'application approprié.

  • DSinit – initialise l'émulateur de stockage Windows Azure dans l'environnement local.

Pour plus d'informations sur la prise en charge du Kit de développement Windows Azure SDK et sur sa suppression, consultez Informations sur la prise en charge et la suppression du Kit de développement (SDK) Windows Azure pour le .NET.

L'émulateur de calcul est un émulateur local de Windows Azure, que vous pouvez utiliser pour créer et tester votre application avant de la déployer sur Windows Azure. Il existe certaines différences entre l'exécution d'une application dans l'émulateur de calcul et son exécution en tant que service de cloud computing dans Windows Azure.

Après avoir installé le Kit de développement logiciel Windows Azure SDK, vous pouvez exécuter l'émulateur de calcul en utilisant les options du menu Démarrer, ou utiliser l'Outil en ligne de commande CSRun.

L'Émulateur de stockage Microsoft Azure est un émulateur local pour les services de stockage Windows Azure. Vous pouvez l'utiliser pour générer et tester votre application avant de la déployer en tant que service de cloud computing sur Windows Azure. Il existe des différences entre l'utilisation de l'émulateur de stockage et celle des services de stockage Windows Azure. Pour obtenir une liste de ces différences, consultez Differences Between the Storage Emulator and Azure Storage Services.

Vous pouvez démarrer l'émulateur de stockage lorsque vous lancez l'émulateur de calcul Windows Azure à l'aide de l'outil en ligne de commande CSRun, ou démarrer l'émulateur de stockage séparément à l'aide des options du menu Démarrer. Le stockage est automatiquement initialisé par l'émulateur de stockage. Vous pouvez utiliser l'Storage Emulator Command-Line Tool Reference pour utiliser une instance de base de données distincte ou pour réinitialiser la base de données existante.

Une application pour Windows Azure doit inclure le code qui s'exécute dans l'application, et le modèle de service utilisé par Windows Azure pour définir et configurer votre application afin qu'elle s'exécute dans l'environnement. Pour plus d'informations sur la création d'une application qui s'exécute en tant que service cloud, consultez Services de cloud computing. Vous créez un fichier ServiceDefinition.csdef et un fichier ServiceConfiguration.cscfg pour définir le modèle de service de votre application. Pour plus d'informations sur la création de ces fichiers, consultez Configurer un service cloud pour Windows Azure

L'émulateur de calcul et Azure Windows utilisent un fichier de package (.cspkg) pour exécuter l'application. Vous pouvez créer le package d'application en utilisant l'Outil en ligne de commande CSPack.

Vous pouvez utiliser diverses fonctionnalités pour vous aider à tester votre application dans l'émulateur de calcul.

Il se peut que vous développiez une application utilisant de nombreuses instances de rôle que Windows Azure peut gérer facilement. Hélas, votre ordinateur de développement peut ne pas disposer de suffisamment de puissance pour gérer tous les rôles qui s'exécutent en même temps dans l'émulateur de calcul.

Vous pouvez facilement augmenter ou réduire le nombre d'instances d'un rôle qui s'exécutent en modifiant l'élément Instances dans le fichier de configuration du service.

Les diagnostics Windows Azure vous permettent de collecter les données de diagnostics d'un service. Vous pouvez utiliser les données de diagnostics pour des tâches de débogage et de dépannage, pour mesurer les performances, pour surveiller l'utilisation des ressources, pour analyser le trafic et planifier la capacité et pour l'audit. Pour plus d'informations sur la collecte de données de diagnostics, consultez Recueillir des données de journaux à l'aide des diagnostics Windows Azure. Vous pouvez afficher le statut des instances de rôle en cours d'exécution dans l'interface utilisateur de l'émulateur de calcul. Pour plus d'informations, consultez Suivi du flux de votre application Windows Azure.

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft