Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Prise en main de Azure Tools pour Microsoft Visual Studio

Mis à jour: novembre 2014

En suivant cette procédure pas à pas, vous apprendrez comment utiliser Microsoft Azure Tools pour Visual Studio pour développer un service cloud Azure. Azure Tools pour Visual Studio vous aide à être plus productif quand vous développez des projets Azure, comme des services cloud et mobiles Azure, ainsi que des applications web ASP.NET. Vous pouvez utiliser les outils pour exécuter et déboguer des projets localement avant de les publier sur Azure. Vous utiliserez les procédures suivantes pour développer le service cloud Azure.

noteRemarque
Azure Tools fonctionne avec plusieurs versions de Visual Studio. Cette procédure pas à pas présente l'interface utilisateur d'une version de Visual Studio. Vous constaterez que l'interface utilisateur diffère légèrement des illustrations présentes dans cette rubrique selon les versions de Visual Studio et d'Azure Tools dont vous disposez.

Si vous n'avez pas déjà installé les outils Azure, cette procédure vous aidera à le faire. Si vous les avez déjà installés, vous pouvez passer à la procédure suivante.

  1. Pour installer les outils Azure, sur la barre de menus, choisissez Fichier, Nouveau, Projet. Dans Modèles installés, sélectionnez le nœud Visual Basic ou Visual C#, puis le nœud Cloud qui contient un modèle de projet nommé Obtenir Azure SDK pour .NET.

    noteRemarque
    Ce modèle apparaît seulement si vous n'avez pas installé Azure Tools.

    VST_QL_InstallTools
  2. Pour télécharger les outils, choisissez le bouton OK.

    Un onglet Azure Tools apparaît.

  3. Pour démarrer le téléchargement, choisissez le bouton Télécharger Azure Tools pour ouvrir le programme d'installation web. Suivez les instructions fournies par le programme d'installation web pour installer la version la plus récente des outils Azure et d'Azure SDK.

    noteRemarque
    Windows Azure Tools requiert la version 7, 7.5, 8 ou Express d'Internet Information Services (IIS). Pour installer IIS ou IIS Express, utilisez le Microsoft Web Platform Installer.

ImportantImportant
Il peut être nécessaire de redémarrer Visual Studio pour que les modèles de projet Azure apparaissent.

Un service cloud Azure est constitué de rôles qui effectuent les actions requises par l'application. Quand vous publiez le service cloud sur Azure, chaque rôle s'exécute sur une machine virtuelle dans le cloud. Pour plus d'informations sur la façon de développer un service cloud Azure, consultez Planning and Designing Applications for Azure et Developing Applications for Azure.

  1. Démarrez Visual Studio en tant qu'administrateur.

  2. Dans la barre de menus, choisissez Fichier, Nouveau, Projet.

  3. Dans les modèles de projet C# et Visual Basic qui sont affichés dans Modèles installés, choisissez le type de modèle Cloud qui a été mis à jour. Choisissez Azure Cloud Service. Dans la liste .NET Framework, choisissez la version cible de .Net Framework que vous voulez utiliser.

    Créer un nouveau projet
    noteRemarque
    Visual Studio 2012 et Visual Studio 2013 prennent en charge .NET Framework 4.5 et .NET Framework 4.

  4. Dans la zone de texte Nom, saisissez le nom pour votre projet puis choisissez le bouton OK.

    La boîte de dialogue Nouveau projet s'affiche.

    Créer un projet Windows Azure.
  5. Pour ajouter un rôle web à la solution, choisissez Rôle web ASP.NET, puis sélectionnez la flèche droite (>) au milieu de la boîte de dialogue. Vous pouvez ajouter plusieurs rôles Web et de travail à votre solution Windows Azure.

    Les rôles apparaissent dans le volet Solution Azure de la boîte de dialogue.

  6. Pour renommer WebRole1 en MyWebRole, déplacez le pointeur sur WebRole1 et choisissez l'icône de crayon sur la droite. Saisissez le nouveau nom puis choisissez le bouton Entrée. (Clavier : utilisez la touche de tabulation pour déplacer la sélection sur WebRole1, puis appuyez sur F2 pour modifier.)

  7. Choisissez le bouton OK. La boîte de dialogue Nouveau projet ASP.NET apparaît. Sélectionnez Web Forms.

    Choisir Web Forms.
  8. Pour créer le nouveau projet Windows Azure, choisissez le bouton OK.

    Vous avez maintenant une solution avec les deux projets suivants :

    • Un projet de service cloud Azure

    • Un projet de rôle web qui est une application web ASP.NET

    La vue Explorateur de solutions doit ressembler à l'illustration suivante :

    VST_QL_SolutionExplorer

Dans la procédure suivante, vous ajoutez du code au projet de rôle web. Ce projet Web ajoute des données au stockage d'objet blob et écrit un message de diagnostic pour vous aider à déboguer une application. Vous pouvez ensuite exécuter ce code localement pour le tester avant de le publier sur Azure.

  1. Pour ouvrir default.aspx en mode Design, ouvrez le menu contextuel pour le fichier default.aspx puis choisissez Concepteur de vues.

  2. Pour ouvrir la boîte à outils, choisissez l'icône Boîte à outils. Pour ajouter un bouton à la page, ouvrez le menu contextuel pour Bouton dans la vue Boîte à outils et choisissez Copier. Dans la fenêtre d'éditeur pour Default.aspx, choisissez Design, puis ouvrez le menu contextuel et choisissez Coller. Pour ajouter un gestionnaire d'événement Click pour le bouton, double-cliquez sur le nouveau bouton que vous avez ajouté à la page.

    VST_QL_DefaultPage
  3. Dans le gestionnaire d'événements Click nommé Button1_Click, ajoutez un code qui téléchargera du texte sur le service BLOB et ajoutera un message de diagnostic. Pour ajouter les types Azure requis, ajoutez les instructions using suivantes à default.aspx.cs.

    using Microsoft.WindowsAzure;
    using Microsoft.WindowsAzure.Storage;
    using Microsoft.WindowsAzure.ServiceRuntime;
    
    
  4. Ajoutez le code suivant pour accomplir ces tâches.

    • Création d'une instance CloudStorageAccount depuis une chaîne de connexion dans les paramètres de configuration

    • Création d'un conteneur d'objet blob

    • Téléchargement d'un objet blob de texte dans ce conteneur

    • Ajout d'un message de diagnostic pour un rôle Web

    
    protected void Button1_Click(object sender, EventArgs e)
    {
        // Setup the connection to Azure Storage
        var storageAccount = CloudStorageAccount.Parse(RoleEnvironment.GetConfigurationSettingValue("MyConnectionString"));
        var blobClient = storageAccount.CreateCloudBlobClient();
        // Get and create the container
        var blobContainer = blobClient.GetContainerReference("quicklap");
        blobContainer.CreateIfNotExists();
        // upload a text blob
        var blob = blobContainer.GetBlockBlobReference(Guid.NewGuid().ToString());
        byte[] data = new byte[] { 0, 1, 2, 3, 4, 5 };
        blob.UploadFromByteArray(data, 0, data.Length);
        // log a message that can be viewed in the diagnostics tables called WADLogsTable
        System.Diagnostics.Trace.WriteLine("Added blob to Azure Storage");
    }
    
    

  5. Pour ajouter un point d'arrêt à la ligne de code que vous venez d'ajouter dans le gestionnaire d'événements Button1_Click, ouvrez le menu contextuel pour la ligne de code blob.UploadFromByteArray(data, 0, data.Length), puis choisissez Point d'arrêt, Insérer un point d'arrêt (Clavier : F9).

  6. Dans WebRole.cs, ajoutez le code suivant au début de la méthode OnStart().

    public override bool OnStart()
        {
            // For information on handling configuration changes
            // see the MSDN topic at http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=166357.
            //Get the configuration object
            DiagnosticMonitorConfiguration diagObj = DiagnosticMonitor.GetDefaultInitialConfiguration();
     
            //Set the service to transfer logs every second to the storage account
            diagObj.Logs.ScheduledTransferPeriod = TimeSpan.FromMinutes(1);
    
            //Start Diagnostics Monitor with the new storage account configuration
            DiagnosticMonitor.Start("Microsoft.WindowsAzure.Plugins.Diagnostics.ConnectionString", diagObj);
    
            return base.OnStart();
        }
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    

    Ce code fait que le moniteur de diagnostic transfère les journaux une fois par seconde et démarre le moniteur. Le moniteur de diagnostics utilise une chaîne de connexion qui est ajoutée lorsque vous créez le projet Windows Azure.

noteRemarque
Un écouteur de trace Azure, qui fait partie des modèles de rôles, est ajouté au fichier web.config. L'écouteur de trace dirigera les messages de trace et de débogage vers le système de diagnostic Azure.

Vous pouvez générer votre application puis ensuite exécuter et déboguer localement cette application à l'aide des émulateurs de calcul et de stockage qui sont fournis dans le cadre des Windows Azure Tools. Cela vous permet de développer votre application localement avant de la publier sur Windows Azure. Vous pouvez consulter les données que vous ajoutez au stockage et tous messages de diagnostics à l'aide des émulateurs.

  1. Pour générer le projet, ouvrez le menu contextuel pour le projet Windows Azure puis choisissez Générer.

  2. Pour consulter la sortie de génération, ouvrez le menu contextuel pour le projet Azure, puis choisissez Ouvrir le dossier dans l'Explorateur Windows. Allez au répertoire bin\Debug pour consulter la sortie de génération.

    VST_QL_ViewInWindowsExplorer

  1. Pour modifier des paramètres pour le rôle, choisissez un rôle sous le nœud Rôles pour votre projet de service cloud dans l'Explorateur de solutions, ouvrez le menu contextuel pour le rôle et choisissez Propriétés.

    Ceci affiche les pages de propriétés du rôle web. Chaque élément et attribut au niveau du rôle dans la définition de service et les fichiers de configuration de service peut être modifié via les pages de propriétés.

    Page des paramètres du projet Visual Studio Azure 1.3
    ImportantImportant
    Si vous voulez exécuter votre service cloud Azure localement pour le déboguer et que vous voulez également le publier sur Azure, des valeurs différentes pour les paramètres de vos rôles sont souvent nécessaires. Par exemple, vous pouvez exécuter quatre instances d'un rôle dans Azure, mais une seule instance quand vous déboguez dans votre environnement local. Vous pouvez maintenant avoir plusieurs configurations de service dans votre projet de service cloud, qui vous permettent de définir ces différentes valeurs. Vous pouvez ensuite choisir celle que vous voulez utiliser. Pour plus d'informations, consultez Configuration d’un projet Azure .

  2. Pour changer toutes les configurations de service en même temps, dans la liste Configuration du service, choisissez Toutes les configurations.

  3. Pour modifier le nombre d'instances, dans la zone de texte Nombre d'instances saisissez 2.

    Quand vous faites cela, vous recevez un avertissement indiquant que vous devez passer de l'utilisation de l'émulateur express à celle de l'émulateur complet. Ignorez cet avertissement pour le moment. Cette opération est effectuée plus loin dans cette procédure.

  4. À la fin de cette procédure pas à pas, quand vous êtes prêt à publier votre service cloud sur Azure, vous pouvez utiliser cet onglet Paramètres pour changer la valeur de cette chaîne de connexion pour la configuration de service Cloud (appelée ServiceConfiguration.Cloud.cscfg) et utiliser votre compte de stockage Azure réel au lieu de l'émulateur de stockage local. Vous pouvez ensuite utiliser cette configuration de service quand vous publiez le service cloud Azure.

  5. Pour déboguer plusieurs instances du rôle (dans la mesure où vous avez spécifié deux instances plus haut), vous devez faire en sorte que votre projet cloud passe de l'utilisation de l'émulateur express à celle de l'émulateur complet. Dans le menu contextuel du service cloud Azure, choisissez Propriétés.

  6. Choisissez l'onglet Web, puis sélectionnez l'option Utiliser l'émulateur complet.

    Option de l'émulateur complet Azure
  7. Sur la barre d'outils, choisissez l'icône Enregistrer.

  1. Sur la barre de menus, choisissez Débogage, Démarrer le débogage (Clavier : F5).

    ImportantImportant
    Si le projet de service cloud Azure n'est pas défini comme projet de démarrage, l'erreur suivante se produit quand vous cliquez sur le bouton pour déclencher le point d'arrêt : Un composant externe a levé une exception. La raison pour laquelle des erreurs se produisent repose sur le fait que la fabrique de développement doit être initialisée pour appeler les appels de l'API Azure. Pour définir le projet de service cloud Azure comme projet de démarrage, ouvrez le menu contextuel pour votre projet de service cloud et choisissez Définir comme projet de démarrage.

    L'émulateur de stockage et l'émulateur de calcul pour Visual Studio sont démarrés. Ces émulateurs vous permettent d'exécuter et de déboguer votre service cloud localement sur votre système avant de le publier sur Azure.

    noteRemarque
    Une icône Azure est affichée dans la zone de notification et vous permet de consulter l'interface utilisateur de l'émulateur de calcul et celle de l'émulateur de stockage, ou d'arrêter ces services.

    WarningAvertissement
    L’émulateur de calcul est décliné en deux versions (complète et express). Un message d’erreur peut s’afficher lorsque vous utilisez l’un des émulateurs : « Impossible de déterminer le mode d’exécution de l’émulateur. Vérifiez que vous disposez d’autorisations suffisantes. » Cette erreur indique que l’émulateur est exécuté avec un ensemble d’autorisations différent de celui actuellement utilisé dans Visual Studio. Ceci peut se produire, par exemple, si vous redémarrez Visual Studio avec un ensemble d’autorisations différent sans arrêter l’émulateur. Pour résoudre ce problème, redémarrez simplement l’émulateur de calcul. Vous pouvez arrêter et redémarrer l’émulateur à l’aide du menu contextuel de l’icône Azure dans la barre des tâches.

  2. Si vous utilisez l'émulateur de stockage pour la première fois, la boîte de dialogue Development Storage Initialization est affichée. Lorsque le processus d'initialisation est terminé, choisissez le bouton OK pour fermer la boîte de dialogue.

    Le navigateur démarre automatiquement et signale le site Web d'ASP.NET.

    Nouvelle page Web ASP.NET dans le navigateur.
  3. Pour gérer vos déploiements locaux, ouvrez le menu contextuel pour l'icône Windows Azure dans la zone de notification puis choisissez Afficher l'interface utilisateur de l'émulateur de calcul.

    Afficher l'émulateur de calcul Azure

    L'Émulateur de calcul Azure apparaît.

  4. Choisissez MyWebRole pour afficher les instances du rôle Web, comme indiqué dans l'illustration suivante. Choisissez une instance spécifique pour consulter uniquement cette instance individuelle.

    noteRemarque
    Il y a deux instances du rôle Web parce que le nombre d'instance a été défini sur 2 pour le rôle. Les deux instances peuvent traiter une requête.

    Émulateur de calcul Azure exécutant 2 rôles Web
  5. Pour déclencher le point d'arrêt que vous définissez dans le débogueur, choisissez le bouton que vous avez créé.

  6. Pour parcourir les lignes de code jusqu'à ce que vous ayez téléchargé les données sur l'objet blob et que vous ayez consigné le message dans la table de diagnostics, appuyez sur F10 à trois reprises.

  7. Pour consulter les données que vous avez ajoutées à l'objet blob, sur la barre de menus choisissez Afficher, Explorateur de serveurs. Ouvrez le nœud Azure dans l'arborescence, puis choisissez le nœud Stockage, Développement, Objets blob. Si vous êtes invité à vous connecter, fermez la boîte de dialogue. Double-cliquez sur le nœud quicklap, comme indiqué dans l'illustration suivante :

    VST_QL_WAStorageNode

    Les données dans l'objet blob sont affichées sous l'onglet quicklab.

  8. Pour consulter les données, double-cliquez sur une entrée affichée dans la liste.

  9. Pour consulter les messages de diagnostic que vous avez enregistrés, sur la barre de menus choisissez Afficher, Explorateur de serveurs si ce n'est pas déjà visible. Ouvrez le nœud Azure dans l'arborescence, puis choisissez le nœud Stockage, Développement, Tables. Double-cliquez sur le nœud WADLogsTable.

    Les messages de diagnostic sont affichés sous l'onglet WADLogsTable. Les données pour le message sont la dernière colonne dans la table.

  10. Pour consulter le journal des activités pour Windows Azure, sur la barre de menus choisissez Affichage, Autres fenêtres, Journal des activités Azure. Le journal des activités vous permet de suivre l'état des opérations à durée d'exécution longue. Vous verrez une entrée qui correspond à l'objet blob de texte que vous avez téléchargé.

  11. Si vous utilisez l'émulateur de stockage, ouvrez le menu contextuel de l'icône Azure dans la zone de notification, puis choisissez Afficher l'interface utilisateur de l'émulateur de stockage pour afficher la fenêtre de commandes suivante, qui vous permet de contrôler les services de stockage en cours d'exécution.

    Émulateur de stockage Azure

À l'aide d'Azure Tools pour Visual Studio, vous pouvez utiliser Visual Studio pour publier votre service cloud directement sur Azure.

Avant de pouvoir publier un service cloud Azure, vous devez avoir un compte Microsoft et un abonnement Azure. Vous devez aussi configurer un compte de service et de stockage cloud dans le portail de gestion Azure qui sera utilisé par votre application. Pour plus d'informations sur la manière de configurer ces services, consultez Paramétrage de services requis pour publier un service nuage depuis Visual Studio.

Quand vous publiez votre service cloud, vous sélectionnez son environnement de déploiement. Vous devez aussi sélectionner un compte de stockage qui est utilisé pour stocker le package d'application pour le déploiement. Après le déploiement, le package d'application est supprimé du compte de stockage.

Vous pouvez vous connecter à votre abonnement Azure à partir de l'Explorateur de serveurs pour simplifier le processus de publication sur Azure. Dans les versions du Kit de développement logiciel (SDK) Azure antérieures à 2.2, il était nécessaire de télécharger un fichier d’abonnement (fichier .publishsettings) et de le référencer lors de la publication d'un service cloud ou de la connexion à des comptes de stockage ou à d'autres ressources. Si vous utilisez des fichiers d'abonnement, vous pouvez encore les utiliser dans Azure SDK 2.2, mais si vous vous connectez à Azure en suivant les étapes de la procédure suivante, vous n'avez plus à gérer de fichiers d'abonnement.

  1. Dans l'Explorateur de serveurs, choisissez le nœud Azure, ouvrez son menu contextuel, puis choisissez Se connecter à Azure.

    Connexion à Windows Azure
  2. Connectez-vous à Azure en utilisant les mêmes informations d'identification que celles utilisées pour vous connecter au portail de gestion. Pour éviter de devoir entrer votre mot de passe à plusieurs reprises, activez la case à cocher Maintenir la connexion.

    Visual Studio enregistre votre connexion quand vous la fermez. Vous serez donc encore connecté lors du démarrage suivant de Visual Studio.

  3. (Facultatif) Quand vous voulez vous déconnecter d'Azure, ouvrez le menu contextuel du nœud Azure dans l'Explorateur de serveurs, puis sélectionnez Gérer les abonnements. La boîte de dialogue Gérer les abonnements Azure apparaît. Pour vous déconnecter, cliquez sur le bouton Se déconnecter, puis sur le bouton Fermer. Vous ne devez pas vous déconnecter, sauf si vous voulez vous connecter avec un autre abonnement.

  1. Suivez ces étapes si vous devez modifier des chaînes de connexion dans votre application pour utiliser les services de stockage Azure :

    1. Dans l'Explorateur de solutions, ouvrez le menu contextuel pour le rôle web dans votre projet de service cloud Azure qui accède aux services de stockage (comme vous l'avez fait auparavant dans cette procédure pas à pas) et choisissez Propriétés.

    2. Dans les pages de propriétés pour le rôle, choisissez l'onglet Paramètres.

    3. Pour modifier les paramètres de configuration de service seulement pour la configuration Cloud, dans la liste Configuration du service, choisissez Cloud. Vous pouvez ensuite utiliser cette configuration de service lorsque vous publiez votre application Windows Azure.

    4. Pour modifier les paramètres de la chaîne de connexion pour la configuration Cloud, choisissez le bouton en regard du paramètre.

      Si vous n'êtes pas connecté à Azure, il vous sera demandé de vous y connecter.

      La boîte de dialogue Créer une chaîne de connexion de stockage s'affiche.

      Chaîne de connexion de cloud au compte de stockage Azure
    5. Sous Connexion à l'aide de, sélectionnez l'option Votre abonnement.

    6. Dans la liste Abonnement, sélectionnez votre abonnement. Si l'abonnement souhaité n'est pas répertorié dans la liste, cliquez sur le lien Télécharger les paramètres de publication.

    7. Dans la liste Nom du compte, sélectionnez le nom de votre compte de stockage.

      Les outils Azure récupèrent automatiquement les informations d'identification du compte de stockage quand vous vous connectez à Windows Azure, ou à l’aide d'un fichier d'abonnement (fichier .publishsettings). Pour spécifier les paramètres des comptes de stockage manuellement, obtenez le nom du compte de stockage et la clé primaire à partir du Portail de gestion, puis choisissez Informations d'identification entrées manuellement.

    8. Vous pouvez décider comment le service accède à votre compte de stockage. Si vous voulez vous connecter à votre compte de stockage en utilisant votre abonnement, le seul paramètre que vous pouvez changer est celui qui indique s'il faut utiliser HTTPS pour votre chaîne de connexion de stockage. Cependant, si vous choisissez de vous connecter en utilisant des informations d'identification entrées manuellement, vous pouvez choisir les paramètres suivants.

      • Utiliser HTTP. Il s'agit de l'option standard. Par exemple, http://<account name>.blob.core.windows.net.

      • Utiliser HTTPS pour une connexion sécurisée. Par exemple, https://<accountname>.blob.core.windows.net.

      • Spécifier des points de terminaison personnalisés pour chacun des trois services. Vous pouvez ensuite entrer ces points de terminaison dans le champ pour le service spécifique.

        noteRemarque
        Vous pouvez choisir de créer des points de terminaison personnalisés si vous avez besoin de fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, vous pouvez spécifier des points de terminaison de service de stockage qui incluent un nom de domaine personnalisé que vous avez enregistré pour votre compte de stockage avec le service d'objets BLOB. Vous pouvez de plus accorder l'accès uniquement aux ressources d'objet blob dans un conteneur unique, par le biais d'une signature d'accès partagé. Pour plus d'informations sur la manière de créer des points de terminaison personnalisés, consultez Configuration des chaînes de connexion Windows Azure.

      Pour les besoins de cet exercice, connectez-vous à l'aide de l'option Votre abonnement.

    9. Enregistrez les modifications apportées à la chaîne de connexion en choisissant le bouton OK.

      Après avoir enregistré ces modifications, vous pouvez générer et exécuter votre application Azure depuis Visual Studio en utilisant cette configuration de service que vous avez mise à jour. Vous pouvez ensuite vérifier qu'elle fonctionne comme prévu avec les services de stockage Azure. Pour plus d'informations sur la manière de sélectionner une configuration de service pour exécuter et déboguer localement, consultez Procédure : configuration d'un projet de service cloud Azure avec Visual Studio.

  2. Pour publier votre service cloud, ouvrez le menu contextuel pour le projet Azure qui contient votre rôle dans l'Explorateur de solutions. Choisissez ensuite Publier, comme indiqué dans l'illustration suivante.

    VST_PublishMenu

    La boîte de dialogue Application de publication Windows Azure apparaît.

  3. Si vous ne vous êtes pas connecté, choisissez le bouton Se connecter, puis entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe Azure.

    Il s'agit de l'un des écrans de l'assistant de publication
  4. Dans la liste Choisir votre abonnement, choisissez l'abonnement à utiliser pour ce déploiement.

    Si vous choisissez <Gérer…>, vous pouvez créer, modifier ou supprimer des abonnements.

  5. Une fois que les informations d'abonnement sont satisfaisantes, choisissez le bouton Suivant pour ouvrir la page Paramètres, puis choisissez l'onglet Paramètres communs.

    Paramètres courants de l'assistant de publication
  6. Dans la liste Environnement, choisissez Production. Il s’agit de l'environnement de déploiement utilisé pour héberger votre service cloud. Par défaut, les options Intermédiaire et Production sont disponibles.

    Effectuez le déploiement vers un environnement vide ou vers un déploiement déjà utilisé.

  7. Dans la liste Configuration de build, sélectionnez la configuration souhaitée, comme par exemple Version finale.

  8. Dans la liste Configuration du service, choisissez Nuage.

  9. Pour configurer les connexions Bureau à distance pour cet environnement de déploiement afin de pouvoir vous connecter à la machine virtuelle qui exécute chaque instance d’un rôle, cochez la case Activer le Bureau à distance pour tous les rôles, puis créez les informations d’identification de compte à utiliser quand vous vous connectez aux machines virtuelles.

    Pour plus d'informations, consultez Utilisation du Bureau à distance avec des rôles Azure.

  10. Choisissez l'onglet Paramètres avancés.

    Paramètres avancés de l'assistant de publication
  11. Dans la liste Compte de stockage, choisissez le compte à utiliser pour télécharger le package de services sur ce compte dans le cadre du processus de déploiement.

    noteRemarque
    Ce compte de stockage ne doit pas nécessairement être le compte de stockage que vous projetez d'utiliser pour les données pour votre application.

  12. Si vous ne souhaitez pas remplacer automatiquement un déploiement existant lorsque vous publiez une nouvelle build de votre application, activez la case à cocher Mise à jour de déploiement.

    Pour plus d'informations concernant la mise à jour de déploiement, consultez Assistant Publier l'application Windows Azure.

  13. Un nom par défaut est créé pour votre déploiement. Pour modifier ce nom, vous pouvez saisir un nouveau nom ou modifier le nom par défaut dans Étiquette de déploiement. Ce nom est utilisé dans le portail de gestion Azure.

  14. Pour ajouter la date et l'heure à l'étiquette pour le déploiement, cochez la case Ajouter la date et l'heure actuelles.

  15. Pour activer IntelliTrace pour ce déploiement, cochez la case Activer IntelliTrace.

    IntelliTrace fournit pour votre application des informations de débogage que vous pouvez utiliser pour accéder à votre code depuis Visual Studio Ultimate. Pour plus d'informations, consultez Débogage à l'aide d'IntelliTrace.

    noteRemarque
    Vous pouvez activer IntelliTrace uniquement lorsque vous publiez votre application depuis Visual Studio Ultimate.

  16. Pour activer le profilage pour ce déploiement afin de déterminer la performance de votre service cloud Azure, cochez la case Activer le profilage. Le profilage fournit des informations sur la performance pour vos applications. Pour plus d'informations sur la manière de configurer les paramètres de profilage, consultez Test de performance d'un service nuage.

    ImportantImportant
    Vous pouvez activer IntelliTrace ou le profilage quand vous publiez votre service cloud Azure. Vous ne pouvez pas activer les deux.

  17. (Facultatif) Si vous publiez depuis Visual Studio et que vous avez installé la version la plus récente de Windows Azure Tools, vous pouvez aussi activer Web Deploy pour tous vos rôles Web. Pour connaître les conditions requises et les étapes détaillées associées, consultez To Enable Web Deploy When You Publish Your Application.

  18. Cliquez sur le bouton Suivant pour consulter vos paramètres.

    Page de résumé de l'assistant de publication
  19. Pour publier votre service cloud Azure, choisissez le bouton Publier. Visual Studio démarre le processus de déploiement. Vous pouvez consulter la progression du déploiement dans la fenêtre Journal des activités Windows Azure. Ce journal est affiché automatiquement quand le processus de déploiement démarre. Vous pouvez développer les éléments de ligne dans le journal des activités pour afficher des informations détaillées, comme indiqué dans l'illustration suivante.

    VST_AzureActivityLog
  20. (Facultatif) Pour annuler le processus de déploiement, ouvrez le menu contextuel pour l'élément de la ligne dans le journal des activités et choisissez Annuler et supprimer. Cela arrête le processus de déploiement et supprime l'environnement de déploiement depuis Windows Azure.

    noteRemarque
    Pour supprimer cet environnement de déploiement après qu'il a été déployé, vous devez utiliser le Portail de gestion.

  21. (Facultatif) Après avoir démarré vos instances de rôle, Visual Studio affiche automatiquement le nœud de l’environnement de déploiement dans l’Explorateur de serveurs. Vous pouvez y voir l'état de chaque instance de rôle. Pour plus d'informations sur la manière d'utiliser l'Explorateur de serveurs pour visualiser vos déploiements, consultez Affichage de l'état d'un service cloud à l'aide de l'Explorateur de serveurs.

    L'illustration suivante montre les instances de rôle alors qu'une des instances est encore dans l’état Occupé, car elle est toujours en cours d’initialisation.

    VST_DeployComputeNode
  22. Pour accéder à votre service cloud après le déploiement, choisissez la flèche en regard de votre déploiement quand le statut Terminé est affiché dans le Journal des activités Azure. Pour lancer un navigateur avec votre service cloud, choisissez le lien hypertexte qui est affiché dans les détails du déploiement.

Voir aussi

Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft