Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Limitations des fonctionnalités SQL Server (Base de données SQL Azure)

Mis à jour: février 2014

Microsoft Base de données SQL Microsoft Azure est très semblable à SQL Server quant à la prise en charge de Transact-SQL et au protocole TDS (Tabular Data Stream) qu'il utilise pour communiquer avec votre client de base de données. En matière de prise en charge de fonctionnalité, il existe certaines différences entre Base de données SQL Microsoft Azure et le produit SQL Server. Cette rubrique mentionne certaines des fonctionnalités de SQL Server qui ne sont pas prises en charge par Base de données SQL Microsoft Azure.

Pour plus d'informations sur la prise en charge de Base de données SQL Microsoft Azure dans Transact-SQL, consultez Prise en charge de Transact-SQL dans la Base de données SQL Azure. Pour plus d'informations sur les différences d'ordre général entre Base de données SQL Microsoft Azure et SQL Server, consultez SQL Database Overview.

Les fonctionnalités suivantes ne sont pas prises en charge par Base de données SQL Microsoft Azure :

  • Utilitaire SQL Server

  • Fournisseur PowerShell SQL Server. Les scripts PowerShell peuvent cependant être exécutés sur un ordinateur sur site et se connecter à Base de données SQL Microsoft Azure à l'aide d'objets pris en charge (tels que System Management Objects ou Data-tier Applications Framework).

  • Master Data Services

  • Capture des données modifiées

  • Audit de données

  • Compression de données

  • Événements étendus

  • Extension de méthodes et types spatiaux via le Common Language Runtime (CLR)

  • Gestion de clés externe / Gestion de clés extensible

  • Données FILESTREAM

  • Recherche en texte intégral intégrée

  • Grandes fonctions d'agrégation définies par l'utilisateur

  • Grands types définis par l'utilisateur

  • Collecte de données de performances (Collecteur de données)

  • Gestion basée sur des stratégies

  • Gouverneur de ressources

  • Réplication SQL Server

  • Chiffrement transparent des données

  • Types CLR (Common Language Runtime) et CLR définis par l'utilisateur

  • Mise en miroir de bases de données

  • Service Broker

  • Partitionnement de table

  • Le XML typé et l'indexation XML ne sont pas pris en charge. Le type de données XML est pris en charge par Base de données SQL Microsoft Azure.

  • Sauvegarder et restaurer

  • Réplication

  • Procédures stockées étendues

  • Travaux/Agent SQL Server

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft