Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Configuration d’un projet Azure

Mis à jour: août 2014

Un projet de service cloud Azure comprend deux fichiers de configuration : ServiceDefinition.csdef et ServiceConfiguration.cscfg. Ces fichiers font partie d'un package avec votre application de service cloud Azure et déployés sur Azure.

  • Le fichier ServiceDefinition.csdef contient les métadonnées requises par l'environnement Azure pour répondre aux spécifications requises de votre application de service cloud, y compris les rôles qu'elle contient. Ce fichier contient également des paramètres de configuration qui s'appliquent à toutes les instances. Ces paramètres de configuration peuvent être lus pendant l'exécution à l'aide de l'API d'exécution d'hébergement de service Azure. Ce fichier ne peut pas être mis à jour pendant l'exécution de votre service dans Azure.

  • Le fichier ServiceConfiguration.cscfg définit les valeurs des paramètres de configuration définis dans le fichier de définition de service et spécifie le nombre d'instances devant être exécutées pour chaque rôle. Ce fichier peut être mis à jour pendant l'exécution de votre service cloud dans Azure.

Azure Tools pour Microsoft Visual Studio fournit des pages de propriétés que vous pouvez utiliser pour définir des paramètres de configuration stockés dans ces fichiers. Pour accéder aux pages de propriétés, double-cliquez sur la référence de rôle située sous le projet de service cloud Azure dans l'Explorateur de solutions, ou cliquez avec le bouton droit sur la référence de rôle et choisissez Properties, comme le montre l'illustration suivante.

VS_Solution_Explorer_Roles_Properties

Pour plus d'informations sur les schémas sous-jacents de la définition de service et des fichiers de configuration de service, consultez la Référence du schéma. Pour plus d'informations sur la configuration de service, consultez Configuring an Application.

La bibliothèque managée Azure fournit des classes permettant d'interagir avec l'environnement Azure pendant l'exécution, et notamment de lire les paramètres de configuration. Pour plus d'informations, consultez Références pour les développeurs Azure.

L'illustration suivante montre les pages de propriétés d'un rôle Web. Les pages de propriétés d'un rôle de travail sont similaires, à l'exception des quelques différences décrites dans les sections qui suivent.

Page des paramètres du projet Visual Studio Azure 1.3

À partir de la page de mise en cache, vous pouvez configurer les services de cache Azure qui sont dans la version préliminaire. Pour plus d'informations, consultez Procédure : configuration d'un cache Azure In-Role Cache.

Dans la page Configuration, vous pouvez définir les propriétés suivantes :

d'instances

Affectez à la propriété Instance count le nombre d'instances que le service doit exécuter pour ce rôle.

Définissez la propriété VM size sur Très petit, Petit, Moyen, Grand ou Très grand. Pour plus d'informations, consultez Configurer les tailles pour les services cloud.

Action de démarrage (rôle Web uniquement)

Définissez cette propriété pour spécifier si Visual Studio doit lancer un navigateur Web pour les points de terminaison HTTP, les points de terminaison HTTPS ou les deux lorsque vous commencez le débogage.

L'option HTTPS endpoint est uniquement disponible si vous avez déjà défini un point de terminaison HTTPS pour votre rôle. Vous pouvez définir un point de terminaison HTTPS dans la page de propriété Endpoints.

Si vous avez déjà ajouté un point de terminaison HTTPS, l'option HTTPS endpoint est activée par défaut, et Visual Studio lancera un navigateur pour ce point de terminaison lorsque vous commencerez le débogage, ainsi qu'un navigateur pour votre point de terminaison HTTP. Cela suppose que les deux options de démarrage sont activées.

Diagnostics

Par défaut, les diagnostics sont activés pour le rôle Web. Le projet de service cloud Azure et le compte de stockage sont configurés de façon à utiliser l'émulateur de stockage local. Lorsque vous êtes prêt pour le déploiement vers Azure, vous pouvez cliquer sur le bouton générateur (…) pour mettre à jour le compte de stockage de manière à utiliser le stockage Azure dans le cloud. Transférez les données de diagnostic vers le compte de stockage à la demande ou à des intervalles prédéfinis de manière automatique. Pour plus d'informations concernant les diagnostics Windows Azure, consultez Recueillir des données de journaux à l'aide des diagnostics Azure.

Dans la page Settings, vous pouvez ajouter des paramètres de configuration pour votre service. Les paramètres de configuration sont des paires nom-valeur. Le code qui s'exécute dans le rôle peut lire les valeurs de vos paramètres de configuration au moment de l'exécution à l'aide des classes fournies par la Bibliothèque managée Azure. Plus particulièrement, la méthode GetConfigurationSettingValue retourne la valeur d'un paramètre de configuration nommé pendant l'exécution.

Configuration d'une chaîne de connexion à un compte de stockage

Une chaîne de connexion est un paramètre de configuration qui fournit des informations de connexion et d'authentification pour l'émulateur de stockage ou pour un compte de stockage Azure. Lorsque votre code doit accéder aux données de services de stockage Azure (objet blob, file d'attente ou données de table) depuis le code qui s'exécute dans un rôle, vous devez définir une chaîne de connexion pour ce compte de stockage.

Une chaîne de connexion qui pointe vers un compte de stockage Azure doit utiliser un format défini. Pour plus d'informations sur la façon de créer des chaînes de connexion, consultez Configuration des chaînes de connexion Windows Azure.

Quand vous êtes prêt à tester votre service sur les services de stockage Azure ou quand vous êtes prêt à déployer votre service cloud sur Azure, vous pouvez modifier la valeur des chaînes de connexion de façon à ce qu'elles pointent vers votre compte de stockage Azure. Cliquez sur (), sélectionnez Enter storage account credentials. Entrez vos informations de compte, qui comprennent votre nom de compte et votre clé de compte. Dans la boîte de dialogue Chaîne de connexion de compte de stockage, vous pouvez également indiquer si vous souhaitez utiliser les points de terminaison HTTPS par défaut (option par défaut), les points de terminaison HTTP par défaut ou des points de terminaison personnalisés. Vous pouvez décider d'utiliser des points de terminaison personnalisés si vous avez inscrit un nom de domaine personnalisé pour votre service, comme décrit dans Configurer un nom de domaine personnalisé pour des données d'objets blob dans un compte de stockage Azure.

ImportantImportant
Vous devez modifier vos chaînes de connexion de manière à ce qu'elles pointent vers un compte de stockage Azure avant de déployer votre service. Sinon, votre rôle risque de ne pas démarrer ou de passer par les états Initialisation, Occupé et Arrêt.

Un rôle de travail peut avoir un nombre illimité de points de terminaison HTTP, HTTPS ou TCP. Les points de terminaison peuvent être des points de terminaison d'entrée, qui sont disponibles pour les clients externes, ou des points de terminaison internes, qui sont disponibles pour les autres rôles qui s'exécutent dans le service.

  • Pour rendre un point de terminaison HTTP disponible pour les clients externes et les navigateurs Web, définissez le point d'entrée comme type de point de terminaison et indiquez un nom et un numéro de port public.

  • Pour rendre un point de terminaison HTTPS disponible pour les clients externes et les navigateurs Web, définissez le point d'entrée comme type de point de terminaison, puis indiquez un nom, un numéro de port public et un nom de certificat de gestion.

    Notez qu'avant de pouvoir spécifier un certificat de gestion, vous devez définir le certificat dans la page de propriétés Certificates.

  • Pour rendre un point de terminaison disponible pour un accès interne par les autres rôles du service cloud, définissez le point interne comme type de point de terminaison, puis indiquez un nom et les ports privés possibles pour ce point de terminaison.

Vous pouvez utiliser la page de propriété Local Storage pour réserver une ou plusieurs ressources de stockage local pour un rôle. Une ressource de stockage local est un répertoire réservé du système de fichiers de la machine virtuelle Azure dans lequel une instance de rôle s'exécute. Pour plus d'informations sur l'utilisation des ressources de stockage local, consultez Configurer les ressources de stockage local.

La page Certificates vous permet d'associer des certificats à votre rôle. Les certificats que vous ajoutez peuvent être utilisés pour configurer vos points de terminaison HTTPS dans la page de propriétés Endpoints.

La page de propriétés Certificates ajoute les informations liées à vos certificats à la configuration de votre service. Notez que vos certificats ne sont pas fournis avec votre service. Vous devez les télécharger séparément vers Azure via le Portail Azure Platform Management.

Pour associer un certificat à votre rôle, donnez un nom au certificat. Vous utiliserez ce nom pour faire référence au certificat lors de la configuration d'un point de terminaison HTTPS dans la page de propriété Endpoints. Ensuite, spécifiez si le magasin de certificats est Local Machine ou Current User, ainsi que son nom. Enfin, entrez l'empreinte numérique du certificat. Si le certificat se trouve dans le magasin Current User\Personal (My), vous pouvez entrer l'empreinte numérique du certificat en sélectionnant le certificat depuis une liste. S'il se trouve à un autre emplacement, entrez la valeur de l'empreinte numérique manuellement.

Lorsque vous ajoutez un certificat depuis le magasin de certificats, tous les certificats intermédiaires sont ajoutés automatiquement aux paramètres de configuration. Ces certificats intermédiaires doivent également être téléchargés vers Windows Azure pour configurer correctement votre service pour SSL.

Les certificats de gestion que vous associez à votre service s'appliquent uniquement à votre service s'il s'exécute dans le cloud. Lorsque votre service s'exécute dans l'environnement de développement local, il utilise un certificat standard géré par l'émulateur de calcul.

Pour plus d'informations sur le téléchargement de vos certificats de gestion vers Windows Azure, consultez How to Add a Management Certificate to an Azure Subscription.

Pour configurer les paramètres qui s'appliquent à la totalité d'un projet de service cloud Azure, vous ouvrez d'abord le menu contextuel du nœud de ce projet, puis vous choisissez Propriétés pour ouvrir ses pages de propriétés. Le tableau suivant présente les pages de propriétés.

 

Page de propriétés Description

Application

À partir de cette page, vous pouvez afficher des informations sur la version d'Azure Tools utilisée par ce projet de service cloud et vous pouvez effectuer une mise à niveau vers la version actuelle des outils.

Événements de génération

À partir de cette page, vous pouvez définir des événements pré-build et des événements post-build.

Développement

À partir de cette page, vous pouvez spécifier des instructions de configuration de build et les conditions dans lesquelles les événements post-build sont exécutés.

Web

À partir de cette page, vous pouvez configurer les paramètres relatifs au serveur Web.

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft