Exporter (0) Imprimer
Développer tout

CREATE DATABASE (Base de données SQL Azure)

Cette rubrique est obsolète. La version actualisée est disponible à la page Référence SQL 14 Transact-SQL.

ImportantImportant
Cette rubrique n'est pas tenue à jour. Pour obtenir la version actuelle, consultez CREATE DATABASE.

Crée une base de données. Vous devez être connecté à la base de données master pour créer une base de données.

Conventions de syntaxe (Base de données SQL Azure)


CREATE DATABASE database_name  [ COLLATE collation_name ]
{
   (<edition_options> [, ...n]) 
}

<edition_options> ::= 
{
   (MAXSIZE = {1 | 5 | 10 | 20 | 30 … 150} GB) 
    |(EDITION = {'web' | 'business'})
}
[;]

To copy a database:
CREATE DATABASE destination_database_name
     AS COPY OF [source_server_name.] source_database_name
[;]

Ce diagramme de syntaxe montre les arguments pris en charge dans Microsoft Base de données SQL Microsoft Azure.

database_name
Nom de la nouvelle base de données. Ce nom doit être unique sur le serveur Base de données SQL Azure et doit respecter les règles relatives aux identificateurs SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Identificateurs.

Collation_name
Indique le classement par défaut de la base de données. Le nom du classement peut être un nom de classement Windows ou SQL. Si aucun classement n'est spécifié, la base de données reçoit le classement par défaut, à savoir, SQL_Latin1_General_CP1_CI_AS.

Pour plus d'informations sur les noms de classement Windows et SQL, consultez COLLATE (Transact-SQL).

EDITION
Spécifie l'édition de la base de données, « Web » pour Web Edition ou « business » pour Business Edition.

Lorsque EDITION est spécifiée mais que MAXSIZE n'est pas spécifié, MAXSIZE prend comme valeur la taille la plus restrictive prise en charge par l'édition (1 Go pour Web Edition et 10 Go pour Business Edition).

MAXSIZE
Spécifie la taille maximale de la base de données. MAXSIZE doit être valide pour la valeur EDITION spécifiée. Pour Web Edition, les valeurs valides de MAXSIZE sont 1 Go ou 5 Go. Pour Business Edition, les valeurs valides sont des incréments de 10 Go jusqu'à 50 Go, puis des incréments de 50 Go.

Si MAXSIZE a une valeur de 1 Go ou 5 Go et que EDITION n'est pas spécifié, l'édition de base de données aura automatiquement la valeur Web Edition.

Si MAXSIZE a une valeur de 10 Go ou supérieure et si EDITION n'est pas spécifié, l'édition de base de données aura automatiquement la valeur Business Edition.

Si ni MAXSIZE ni EDITION n'est spécifié, une base de données Web Edition d'une taille de 1 Go est créée.

destination_database_name
Nom de la base de données créée par la copie de base de données. Ce nom doit être unique sur le serveur Base de données SQL Azure (de destination) et doit respecter les règles relatives aux identificateurs SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Identificateurs.

AS COPY OF [source_server_name.]source_database_name
Pour la copie d'une base de données sur le même serveur ou sur un serveur Base de données SQL Azure différent.

noteRemarque
AS COPY OF ne peut être utilisé avec aucun autre argument CREATE DATABASE.

source_server_name
Nom du serveur Base de données SQL Azure où se trouve la base de données source. Ce paramètre est facultatif lorsque la base de données source et la base de données de destination se trouveront sur le même serveur Base de données SQL Azure.

Remarque : l'argument AS COPY OF ne prend pas en charge les noms de domaine complets uniques. En d'autres termes, si le nom de domaine complet de votre serveur est serverName.database.windows.net, utilisez uniquement serverName pendant la copie de base de données.

source_database_name
Nom de la base de données copiée.

Base de données SQL Microsoft Azure ne prend pas en charge les arguments et options suivants lors de l'utilisation de l'instruction CREATE DATABASE :

  • Paramètres liés au placement physique de fichier, tels que <filespec> et <filegroup>

  • Options d'accès externe, telles que DB_CHAINING et TRUSTWORTHY

  • Attachement d'une base de données

  • Options de Service Broker, telles que ENABLE_BROKER, NEW_BROKER et ERROR_BROKER_CONVERSATIONS

  • Instantané de base de données

Pour plus d'informations sur les arguments et l'instruction CREATE DATABASE, consultez CREATE DATABASE dans la Documentation en ligne de SQL Server.

Les bases de données dans Base de données SQL Microsoft Azure ont plusieurs paramètres par défaut définis lors de la création de la base de données. Pour plus d'informations sur ces paramètres par défaut, consultez la liste de valeurs dans DATABASEPROPERTYEX (Base de données SQL Azure).

MAXSIZE permet de limiter la taille de la base de données. Si la taille de votre base de données atteint sa valeur MAXSIZE, vous recevez un code d'erreur 40544. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez pas insérer ou mettre à jour des données, ni créer des objets (tels que des tables, des procédures stockées, des vues et des fonctions). Toutefois, vous pouvez encore lire et supprimer des données, tronquer des tables, supprimer des tables et des index et reconstruire des index. Vous pouvez ensuite mettre à jour MAXSIZE avec une valeur supérieure à votre taille de base de données actuelle ou supprimer certaines données afin de libérer de l'espace de stockage. Vous devrez peut-être patienter jusqu'à quinze minutes avant de pouvoir insérer de nouvelles données.

ImportantImportant
L'instruction CREATE DATABASE doit être la seule instruction dans un lot Transact-SQL. Vous devez être connecté à la base de données master lors de l'exécution de l'instruction CREATE DATABASE.

La copie d'une base de données à l'aide de l'instruction CREATE DATABASE est une opération asynchrone. Par conséquent, une connexion au serveur Base de données SQL Azure n'est pas nécessaire pendant toute la durée du processus de copie. L'instruction CREATE DATABASE redonne le contrôle à l'utilisateur avant la fin de l'opération de copie de base de données. Autrement dit, l'instruction CREATE DATABASE est renvoyée avec succès lorsque la copie de base de données est encore en cours. Vous pouvez surveiller le processus de copie avec les vues sys.dm_database_copies et sys.databases. Une fois le processus de copie terminé avec succès, la base de données de destination est transactionnellement cohérente avec la base de données source. Pour plus d'informations sur la copie de bases de données dans Base de données SQL Azure, consultez Copie de bases de données dans Base de données SQL Azure.

La syntaxe et les règles sémantiques suivante s'appliquent à votre utilisation de l'argument AS COPY OF :

  • Le nom du serveur source et le nom du serveur pour la cible de copie peuvent être identiques ou différents. Lorsqu'ils sont identiques, ce paramètre est facultatif et le contexte de serveur de la session active est utilisé par défaut.

  • Les noms des bases de données source et de destination doivent être spécifiées, uniques et conformes aux règles applicables aux identificateurs SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Identificateurs.

  • L'instruction CREATE DATABASE doit être exécutée dans le contexte de la base de données master du serveur Base de données SQL Azure où la nouvelle base de données sera créée.

  • Une fois la copie terminée, la base de données de destination doit être gérée comme une base de données indépendante. Vous pouvez exécuter les instructions ALTER DATABASE et DROP DATABASE contre la nouvelle base de données indépendamment de la base de données source. Vous pouvez également copier la nouvelle base de données vers une autre nouvelle base de données.

  • La base de données de destination n'est pas accessible tant que le processus de copie n'est pas terminé. Vous pouvez vérifier l'état du processus de copie en interrogeant la colonne state dans la vue sys.databases ou la colonne percentage_complete dans la vue sys.dm_database_copies sur le serveur Base de données SQL Azure de destination.

    Durant le processus de copie, la colonne state de la vue sys.databases indique Copying sur le serveur Base de données SQL Azure de destination. De plus, la colonne percentange_complete de la vue sys.dm_database_copies indique le pourcentage d'octets copiés sur le serveur de destination.

  • La base de données source est toujours accessible pendant que la copie de base de données est en cours.

Seuls la connexion du principal au niveau du serveur (créée par le processus de déploiement) ou les membres du rôle de base de données dbmanager peuvent créer des bases de données.

Afficher:
© 2014 Microsoft