Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Configuration d'un service WCF pour s'inscrire auprès de Service Bus

Mis à jour: juin 2014

La configuration d'une application qui utilise Microsoft Azure Service Bus nécessite la définition des propriétés suivantes :

  • Le nom du service que vous exposez.

  • L'interface (représentant le contrat de service) que votre application expose ou au moyen de laquelle elle se connecte.

  • Le type de liaison que votre application utilise, incluant le transport, la sécurité et les paramètres de codage.

  • L'adresse à laquelle le contrat est disponible.

Lors de l'utilisation de WCF, vous pouvez définir ces propriétés dans une application de service ou cliente WCF soit par programme, soit dans un fichier App.config. Cependant, en général, il vaut mieux spécifier les informations de liaison et d'adresse de manière déclarative dans un fichier de configuration, plutôt que de manière impérative dans le code, à moins que votre scénario particulier ne le requière. La définition de points de terminaison dans le code n'est généralement pas pratique parce que les liaisons et les adresses pour un service déployé sont normalement différentes de celles utilisées lors du développement du service. Plus généralement, conserver les informations de liaisons et d'adresses hors du code leur permet d'être modifiés sans avoir à recompiler ni à redéployer l'application.

La liste suivante contient les scénarios généraux de configuration d'une application Service Bus. Pour plus d'informations sur la configuration d'une application WCF, consultez Configuring Services dans la documentation WCF.

  • Application de base

    Ce type d'application est une application WCF SOAP qui est configurée pour utiliser Service Bus en tant que relais sécurisé pour se connecter aux autres applications. Les seules différences nécessaires pour utiliser Service Bus sont le type de liaison et l'adresse de point de terminaison. Les applications WCF qui utilisent Service Bus utilisent l'une des liaisons de relais disponibles dans le kit de développement logiciel, des liaisons qui ont des éléments d'authentification et de transport non présents dans les liaisons WCF standard. De même, l'adresse de point de terminaison qui est utilisée pour le point de terminaison du service est un URI Service Bus basé sur le nom d'espace de noms Service Bus enregistré (et peut aussi avoir un schéma de protocole différent), alors qu'une application WCF classique utilise une adresse basée sur l'hôte local. Puisque ce sont les deux seules différences de configuration, il suffit souvent – mais pas toujours – de reconfigurer une application WCF actuellement existante pour exposer ses services via le Service Bus

  • Application basée sur REST

    Les rubriques de cette documentation décrivent deux types d'applications REST : celles qui utilisent le modèle de programmation Web WCF et le kit de développement logiciel Azure, et celles qui ne les utilisent pas. Cependant, les rubriques de cette section décrivent uniquement les applications REST qui utilisent le kit de développement logiciel Azure en tant que base de programmation.

    Si votre application utilise le kit de développement logiciel Azure, vous pouvez configurer votre application comme n'importe quel autre service WCF basé sur REST : vous devez utiliser une liaison de relais qui prend en charge HTTP, telle que WebHttpRelayBinding ou WS2007HttpRelayBinding, et vous devez appliquer les attributs WCF appropriés à votre interface, puis confirmer que votre implémentation peut envoyer et recevoir des messages et des événements HTTP. Pour plus d'informations, consultez Conception d'un contrat WCF pour Service Bus.

Dans cette section

Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft