Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Utilisation de PowerShell pour créer une machine virtuelle Azure avec SQL Server Business Intelligence et SharePoint 2013

Mis à jour: août 2013

Cette rubrique et les scripts Windows PowerShell fournis vous guident lors de la création d'une machine virtuelle Azure exécutant les fonctionnalités Business Intelligence de Microsoft SQL Server et Microsoft SharePoint 2013. Les procédures et les scripts supposent que vous avez un abonnement Azure, les fichiers d'installation de SQL Server 2012 Service Pack 1 (SP1) ainsi que les fichiers d'installation pour SharePoint 2013. Le document comprend une procédure pour créer des disques durs virtuels (.vhd) afin de contenir les fichiers d'installation. Pour plus d'informations sur la configuration requise, consultez la section Configuration requise de cette rubrique.

Pour obtenir un contenu similaire sur une seule machine virtuelle qui utilise SharePoint 2010 et SQL Server 2012, consultez Utilisation de PowerShell pour créer une machine virtuelle Azure avec SQL Server Business Intelligence et SharePoint 2010.

Pour obtenir un contenu similaire sur une batterie de plusieurs serveurs, consultez le livre blanc Déployer SQL Server Business Intelligence dans des machines virtuelles Azure (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/dn321998.aspx).

Expérience recommandée : la rubrique et les scripts supposent que vous êtes familier des scripts Windows PowerShell et des abonnements Azure.

Le diagramme suivant illustre le flux de travail de préparation de votre ordinateur, l'exécution de scripts Windows Azure PowerShell à partir de votre ordinateur et l'exécution de scripts Windows PowerShell sur la machine virtuelle :

flux de travail des scripts PowerShell

 

Dans cette rubrique :

Téléchargez les scripts Windows PowerShell et les fichiers de texte de support à partir de CodePlex. Le projet de script ne comprend pas les fichiers d'installation SQL Server ou SharePoint. Pour connaître les autres conditions requises, consultez la section Configuration requise.

PowerShell Pour télécharger :

  1. Accédez à Utiliser Windows PowerShell pour créer une machine virtuelle Azure avec SQL Server BI.

  2. Téléchargez WA_BI_VM2013.zip.

  3. Extrayez tous les fichiers dans C:\WA_BI_VM2013.

  

Pour les projets connexes, consultez la page principale du site Azure SQL

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

 

Composant requis Description

Fichiers d'installation SQL Server et SharePoint

Les scripts requièrent les fichiers d'installation et les clés de licence pour :

Remarque : les scripts supposent des fichiers d'installation non compressés. Les scripts ne fonctionnent pas avec des images .iso.

Certificat

Les procédures requièrent un certificat de gestion. L'utilitaire Makecert.exe crée des certificats et est installé avec Visual Studio 2012 et Visual Studio 2010. Si vous avez déjà un certificat X.509 à télécharger dans l'abonnement Azure, vous n'avez pas besoin de Visual Studio.

Azure PowerShell

Les scripts ont été testé avec la version 0.6.16 de Azure PowerShell. Pour vérifier la version, exécutez la commande suivante :

(Get-Module azure -ListAvailable).Version

Pour plus d'informations sur les révisions d'Azure PowerShell, consultez WindowsAzure/azure-sdk-tools (https://github.com/Azure/azure-sdk-tools/wiki).

Installez les applets de commande Azure PowerShell à partir de la section Outils en ligne de commande de la page de téléchargement suivante : Téléchargements Azure (https://azure.microsoft.com/fr-fr/downloads/?fb=fr-fr).

Quota des noyaux de l'abonnement Azure

Les abonnements à Azure ont un quota de cœurs de calcul. Le script 2_CreateVM.ps1 de ce projet crée une très grande machine virtuelle, qui requiert 8 cœurs. Avant de commencer à utiliser les scripts, vérifiez que le quota de votre abonnement peut prendre en charge les cœurs supplémentaires.

Si votre abonnement n'a pas assez de cœurs pour exécuter les scripts, le script 2_CreateVM.ps1 échoue avec un message semblable au suivant :

  • New-AzureVM : Échec : La limite de la stratégie d'abonnement pour le type de ressource « nombre de cœurs » a été dépassée. La limite pour le type de ressource « nombre de cœurs » est de 20 par abonnement, le nombre actuel est 18 et l'incrément est de 4.

Pour plus d'informations sur les tailles de machine virtuelle, reportez-vous aux sites Web suivants :

L'abonnement Azure est activé pour le service de machine virtuelle.

Vérifiez quels sont les emplacements Azure disponibles pour votre abonnement qui ont accès au service de machine virtuelle Azure. L'emplacement est un paramètre requis pour le script 2_CreateVM.ps1. Pour plus d'informations sur l'utilisation de Windows PowerShell pour vérifier les services disponibles, consultez la section Vérifier les emplacements géographiques de Azure dans cette rubrique.

Si aucun emplacement n'indique « PersistentVMRole » en tant que service disponible, consultez la section « Que puis-je faire ? » dans les Options d'achat de Azure (http://www.windowsazure.com/en-us/pricing/purchase-options/).

Réseau virtuel Azure

Les scripts supposent que vous utilisez un abonnement ne contenant pas encore de réseau virtuel. Si l'abonnement que vous utilisez contient un réseau virtuel que vous ne pouvez pas supprimer, consultez la section Conflits de réseau virtuel dans cette rubrique.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Les étapes de cette section préparent votre ordinateur local avec les paramètres et les fichiers nécessaires pour exécuter les scripts.

Dans cette section :

Cette section vous guide tout au long de la création d'un certificat de gestion et du téléchargement du certificat dans votre abonnement Azure. Si vous n'avez pas Makecert.exe, consultez la section Créer un certificat à partir d'un fichier .Publishsettings Azure

Voici les points à retenir lors de l'utilisation des abonnements Azure et des certificats de gestion.

  1. Vous pouvez télécharger plus d'un certificat pour chaque abonnement.

  2. Vous pouvez utiliser le même certificat pour plus d'un abonnement. Les utilisateurs doivent considérer les incidences sur la sécurité et la surface d'exposition potentielle des menaces de sécurité.

  3. Il est recommandé de créer et utiliser un certificat pour chaque abonnement, dans une relation un-à-un.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Créez un certificat X.509 avec l'utilitaire Makecert.exe et téléchargez le certificat dans votre abonnement Azure. Makecert.exe est installé avec Visual Studio et avec le Kit de développement logiciel (SDK) Windows. Les chemins d'accès suivants sont les emplacements habituels de Makecert.exe :

  • C:\Program Files\Windows Kits\8.0\bin\x86

    C:\Program Files\Windows Kits\8.0\bin\x64

Pour créer un certificat :

  1. Créez le dossier C:\Temp s'il n'existe pas.

  2. Ouvrez une invite de commandes Visual Studio avec des privilèges d'administrateur, à l'aide de l'une des procédures suivantes :

    • Windows 8 ou Windows Server 2012

      1. Dans l'écran de démarrage de Windows 8, tapez Développeur.

      2. Cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes du développeur pour VS 2012, puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

    Ou

    • Windows 7 ou Windows Server 2008 R2

      1. Cliquez sur Démarrer, puis cliquez sur Tous les programmes.

      2. Cliquez sur Visual Studio, puis sur Visual Studio Tools.

      3. Cliquez sur Invite de commandes de Visual Studio.

  3. Accédez au répertoire dans lequel vous souhaitez créer le certificat. Par exemple cd C:\temp

  4. Pour créer un certificat nommé cloudbi, dans un magasin de certificats nommé My :

    makecert -r -pe -a sha1 -n "CN=cloudbi" –ss –my -len 2048 -sp "Microsoft Enhanced RSA and AES Cryptographic Provider" -sy 24 cloudbi.cer
    
    Si un message d'erreur s'affiche indiquant « Trop de paramètres », vérifiez le caractère « - » collé en tant que signe moins. Pour plus d'informations, consultez le billet Erreur MakeCert : Trop de paramètres (http://social.msdn.microsoft.com/Forums/vstudio/en-US/1e41910f-2f89-439c-93a6-57e5c391d7ca/makecert-error-too-many-parameters).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

  1. Connectez-vous au Portail de gestion Azure : Portail de gestion (http://manage.windowsazure.com).

  2. Dans la liste déroulante ABONNEMENT, vérifiez que l'abonnement approprié est sélectionné.

  3. Dans le volet gauche, cliquez sur PARAMÈTRES. paramètres

  4. Dans le menu de navigation supérieur, cliquez sur CERTIFICATS DE GESTION.

  5. Dans le menu de navigation inférieur, cliquez sur TÉLÉCHARGER. télécharger vers Windows Azure

  6. Cliquez sur la zone de texte FICHIER puis accédez à C:\temp\cloudbi.cer et cliquez sur Ouvrir. Par exemple C:\temp\cloudbi.cer

  7. Cochez la case OK. ok

  8. Pour afficher le certificat dans la liste, actualisez la fenêtre du navigateur.

Remarque : pour plus d'informations sur l'utilisation du certificat sur un autre ordinateur, consultez la section Utiliser le certificat de gestion sur un autre ordinateur.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Si vous n'avez pas accès à l'utilitaire Makecert.exe, utilisez des applets de commande Azure PowerShell pour créer un certificat à partir de votre abonnement Azure. Pour plus d'informations, consultez les documents suivants :

securitySécurité Remarque
Le fichier Publishsettings contient les informations d'identification (non codées) utilisées pour gérer vos abonnements et services Azure. La meilleure pratique de sécurité consiste à stocker temporairement le fichier ailleurs que dans vos répertoires sources (par exemple dans le dossier Bibliothèques\Documents). Ensuite, supprimez le fichier publishsettings, une fois que l'importation est terminée. Un utilisateur malveillant qui arrive à accéder au fichier .publishsettings peut modifier, créer et supprimer vos services Azure.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

 

Vérifiez l'emplacement de Azure.psd1 sur votre ordinateur local. Vérifiez que le chemin d'accès est correct dans la section Import-Module de C:\WA_BI_VM2013\offbox\1_CreateStorage_Network.ps1 et C:\WA_BI_VM2013\offbox\4_Unmountdata.ps1. Voici les chemins d'accès habituels pour Azure.psd1 :

C:\Program Files\Microsoft SDKs\Azure\PowerShell\Azure\Azure.psd1

Ou

C:\Program Files (x86)\Microsoft SDKs\ Azure\PowerShell\Azure\Azure.psd1

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Le script 2_CreateVM.ps1 utilise le paramètre $Azurelocation pour fournir le nom de l'emplacement Azure qui héberge les objets Azure. Par exemple, la machine virtuelle et le réseau virtuel. L'emplacement doit prendre en charge le PersistentVMRole comme AvailableService. Par exemple, East Asia. Si vous ne savez pas quel emplacement Azure utiliser, vous pouvez modifier puis exécuter le script Azure PowerShell GetGalleryImageList_andLocationList.ps1. Le script retourne la liste des emplacements et des services pris en charge disponibles pour l'abonnement Azure actif. Modifiez le script avec les informations de votre abonnement Azure.

Par exemple, le script GetGalleryImageList_andLocationList.ps1 retourne la liste suivante. Dans cet exemple, vous mettez à jour 2_CreateVM.ps1 pour utiliser « East Asia » ou « Southeast Asia ».

Name             DisplayName      AvailableServices                   
----             -----------      -----------------                   
South Central US South Central US {Compute, Storage}                  
East Asia        East Asia        {Compute, Storage, PersistentVMRole}
Southeast Asia   Southeast Asia   {Compute, Storage, PersistentVMRole}

 

Si aucun emplacement n'indique PersistentVMRole en tant que service disponible, consultez la section « Que puis-je faire ? » dans les Options d'achat de Azure (http://www.windowsazure.com/en-us/pricing/purchase-options/).

TipConseil
Pour plus d'informations sur la préparation du script GetGalleryImageList_andLocationList.ps1, consultez la section Mettre à jour les paramètres de script.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Les scripts Windows PowerShell dans ce projet créent une machine virtuelle Azure qui exécute l'image Microsoft Windows 2012. L'image est dans la galerie de machine virtuelle Azure. Le script 2_CreateVM.ps1 crée la machine virtuelle en fonction du nom d'une image spécifique. Les images disponibles dans la galerie changent au fil du temps, c'est pourquoi vous devez vérifier les noms disponibles et mettre à jour le script 2_CreateVM.ps1 en conséquence.

Exécutez le script GetGalleryImageList_andLocationList.ps1 Windows PowerShell pour obtenir la liste des images actives de la galerie de machine virtuelle Azure. Vérifiez la propriété « ImageName » de l'image Windows Server 2012 et mettez à jour le paramètre $vmImageName du script 2_CreateVM.ps1.

Par exemple, le script GetGalleryImageList_andLocationList.ps1 retourne :

 

Label ImageName

Windows Server 2012 Datacenter, mai 2013

a699494373c04fc0bc8f2bb1389d6106__Windows-Server-2012-Datacenter-201305.01-en.us-127GB.vhd

 

Par conséquent, mettez à jour le script 2_CreateVM.ps1 :

$vmImageName =" a699494373c04fc0bc8f2bb1389d6106__Windows-Server-2012-Datacenter-201305.01-en.us-127GB.vhd"

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

  1. de stockage Azure : le nom du compte de stockage Azure doit être unique dans Azure. Le nom est le préfixe du nom DNS du stockage, qui peut être utilisé pour accéder aux objets du compte de stockage. Modifiez le script 1_CreateStorage_Network.ps1 et le script 2_CreateVM.ps1 avec un nom de compte de stockage unique.$storageAccountName = "azurebistorage"

    Il existe une API REST de gestion des services Azure que vous pouvez utiliser pour vérifier la disponibilité d'un nom de compte de stockage. Pour plus d'informations, consultez Vérifier la disponibilité d'un nom de compte de stockage (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windowsazure/jj154125.aspx).

  2. Nom de la machine virtuelle : le nom du service de la machine virtuelle doit être unique dans Azure. Modifiez le script 2_CreateVM.ps1 avec un nom de service unique. Modifiez $vmServiceName = "IaaS-BI-onsharepoint".

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Les scripts supposent un abonnement Azure qui contient zéro réseaux virtuels Azure. Si l'abonnement que vous souhaitez utiliser contient déjà un réseau Azure, le Networkconfig.netcfg existant peut créer un conflit. Il ne peut y avoir qu'un seul Networkconfig.netcfg pour chaque abonnement Azure. Si vous téléchargez le fichier Networkconfig.netcfg en suivant les étapes de ce document, Azure essaiera d'abord de supprimer le réseau virtuel existant. Par conséquent, le script 1_CreateStorage_Network.ps1 peut modifier l'environnement réseau de votre abonnement en fonction du comportement suivant :

  1. Si votre abonnement Azure ne contient pas de réseau virtuel existant, le script 1_CreateStorage_Network.ps1 crée un réseau virtuel qui utilise le fichier NetworkConfig.netcfg fourni dans le projet de scripts du dossier offbox.

  2. Si un réseau virtuel existe mais le réseau n'est associé à AUCUN objet Azure, 1_CreateStorage_Network.ps1 supprime le réseau virtuel existant et crée un réseau en fonction du fichier de configuration NetworkConfig.netcfg.

  3. Si un réseau virtuel existe et est associé à des objets, 1_CreateStorage_Network.ps1 va ÉCHOUER dans la suppression du réseau virtuel existant et le script va ÉCHOUER dans la création d'un réseau en fonction du fichier de configuration NetworkConfig.netcfg.

    • Si vous souhaitez conserver les informations réseau existantes, téléchargez le fichier NetworkConfig.netcfg depuis votre abonnement Azure et fusionner les sections <DnsServers> et <VirtualNetworkSite> avec le fichier NetworkConfig.netcfg fourni avec ce projet.

    • Copiez le fichier NetworkConfig.netcfg modifié dans C:\Temp. Si vous souhaitez utiliser un autre dossier, mettez à jour l'entrée suivante dans 1_CreateStorage_Network.ps1.

      -ConfigurationPath "C:\Temp\NetworkConfig.netcfg"

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section récapitule les paramètres modifiés pour chaque script. Vous avez modifié certains paramètres dans le cadre des autres étapes de préparation. Modifiez les scripts dans C:\WA_BI_VM2013. Dans une étape ultérieure, vous copiez les fichiers de script dans un .vhd téléchargé sur la machine virtuelle Azure.

 

Script Paramètre Description

GetGalleryImageList_andLocationList.ps1

$subscriptionID

Ce script est facultatif et extrait les informations de votre abonnement Azure pour vous aider à remplir les paramètres dans les autres scripts.

L'ID d'abonnement, le nom de l'abonnement, et l'empreinte numérique sont répertoriés dans la page Paramètres, Certificat du portail de gestion Azure.

GetGalleryImageList_andLocationList.ps1

$subscriptionName

Fournissez votre nom d'abonnement.

GetGalleryImageList_andLocationList.ps1

$thumbPrint

Fournissez votre empreinte de certificat. Consultez la page Paramètres, Certificat du portail de gestion Azure.

GetGalleryImageList_andLocationList.ps1

$certificate

Le script utilise le magasin « MY », qui est spécifié avec le paramètre -ss dans l'étape de préparation de MakeCert. Si vous utilisez un magasin différent, mettez à jour le script.

------------

------------

------------

1_CreateStorage_Network.ps1

$subscriptionID

1_CreateStorage_Network.ps1

$subscriptionName

1_CreateStorage_Network.ps1

$thumbPrint

1_CreateStorage_Network.ps1

$certificate

1_CreateStorage_Network.ps1

$Azurelocation

Emplacement géographique du centre de données où la machine virtuelle doit être créée.

1_CreateStorage_Network.ps1

$storageAccountName

Cette valeur de paramètre doit être unique.

------------

------------

------------

2_CreateVM.ps1

$subscriptionID

2_CreateVM.ps1

$subscriptionName

2_CreateVM.ps1

$thumbPrint

2_CreateVM.ps1

$certificate

2_CreateVM.ps1

$Azurelocation

Utilisez le même emplacement que celui utilisé dans le script 1_CreateStorage_Network.ps1.

$vmImageName

Obligatoire : nom de l'image de la galerie de machines virtuelles à utiliser pour la base de la machine virtuelle. Pour récupérer la liste des noms d'image, consultez GetGalleryImageList_andLocationList.ps1 script.

2_CreateVM.ps1

$storageAccountName

Utilisez le même emplacement que celui utilisé dans le script 1_CreateStorage_Network.ps1.

2_CreateVM.ps1

$vmServiceName

Cette valeur de paramètre doit être unique.

------------

------------

------------

3_Add_disks.ps1

$subscriptionID

3_Add_disks.ps1

$subscriptionName

3_Add_disks.ps1

$vmServiceName

Utilisez le même nom que celui utilisé dans 2_CreateVM.ps1.

3_Add_disks.ps1

$storageAccountName

Utilisez le même emplacement que celui utilisé dans le script 1_CreateStorage_Network.ps1.

------------

--------------

------------

OnBoxScript7.ps1

Mettez à jour les trois références avec le nom du service cloud utilisé dans 2_CreateVM.ps1. OnBoxScript7.ps1 configure un certificat IIS en fonction du nom du service cloud.

------------

--------------

------------

UnmountData.ps1

$subscriptionID

UnmountData.ps1

$subscriptionName

UnmountData.ps1

$thumbPrint

UnmountData.ps1

$certificate

UnmountData.ps1

$vmServiceName

UnmountData.ps1

$vmName

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut.Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section vous guide dans la création de disques durs virtuels qui contiennent les fichiers d'installation de SQL Server et SharePoint 2013.

Les étapes qui suivent fonctionnent sur Windows 7, Windows 8, Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012.

Pour créer un lecteur X, ouvrez une invite de commandes Windows PowerShell avec des privilèges d'administrateur et exécutez les commandes suivantes :

New-vhd c:\BitsForCloud2013.vhd –SizeBytes 130GB -Dynamic
Mount-VHD –Path c:\BitsForCloud2013.vhd -PassThru | Initialize-Disk -PartitionStyle MBR  -PassThru | New-Partition -UseMaximumSize -DriveLetter x | Format-Volume -FileSystem NTFS -NewFileSystemLabel BitsForCloud2013 -confirm:$false

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Créer des dossiers sur le lecteur X pour contenir les scripts et les fichiers d'installation. Pour créer les dossiers suivants, ouvrez une fenêtre Windows PowerShell et exécutez les commandes suivantes :

New-Item -Path X:\ -name "scripts" -ItemType "directory"
New-Item -Path X:\ -name "bits" -ItemType "directory"
New-Item -Path X:\bits\ -name "Sharepoint2013" -ItemType "directory"
New-Item -Path X:\bits\ -name "SQLServer2012sp1" -ItemType "directory"

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Copiez les fichiers d'installation de SQL Server 2012 SP1 et SharePoint Server 2013 vers le fichier du disque dur virtuel.

  1. Copiez les fichiers de serveur SharePoint 2013 dans X:\Bits\SharePoint2013.

  2. Copiez les fichiers de SQL Server 2012 dans X:\Bits\SQLServer2012sp1.

  3. Copiez le dossier de scripts C:\WA_BI_VM2013\OnBox dans X:\Scripts ; le dossier obtenu est X:\Scripts\onbox.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ajoutez votre clé de licence SQL Server au paramètre /PID dans les scripts suivants, qui installent les instances de SQL Server. Mettez à jour chaque instance du paramètre /PID. Ajoutez votre clé entre guillemets. /PID spécifie la clé de produit pour l'édition de SQL Server. Si ce paramètre n'est pas spécifié, la version d'évaluation est utilisée mais la licence correspondante n'est pas autorisée sur les machines virtuelles Azure :

  • X:\Scripts\onbox\OnBoxScript_3.ps1 : met à jour une instance du PID SQL Server.

  • X:\Scripts\onbox\OnBoxScript_4.ps1 : met à jour trois instances du PID SQL Server.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de /PID, consultez Installer SQL Server 2012 à partir de l'invite de commandes (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms144259.aspx#Install).

  1. Modifiez le fichier d'installation sans assistance de SharePoint avec votre clé de licence SharePoint : x:\bits\SharePoint2013\Files\SetupFarmSilent\config.xml

  2. Ajoutez la clé de licence et supprimez les caractères de commentaire :

    <!--<PIDKEY Value="Enter Product Key Here" />-->

    Le résultat doit être semblable à ce qui suit :

    <PIDKEY Value="your license key”/>

Pour plus d'informations sur la configuration par ligne de commande de SharePoint et le fichier Confg.xml, consultez :

  1. Référence du fichier Config.xml (SharePoint server 2010) (http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc261668(v=office.14).aspx).

  2. Configuration de la référence par ligne de commande (SharePoint Server 2010) (http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc262897(v=office.14).aspx).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Le disque dur virtuel ne peut pas être copié s'il est attaché. Pour détacher le disque dur virtuel, ouvrez une invite de commandes Windows PowerShell avec des privilèges d'administrateur et exécutez les commandes suivantes :

  • Dismount-VHD –Path c:\BitsForCloud2013.vhd
    

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Préparer l'environnement

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section vous guide tout au long de l'exécution et de la vérification des scripts Azure PowerShell qui créent et configurent des objets Azure.

Le tableau ci-dessous récapitule les scripts utilisés pour configurer l'environnement Azure.

 

Exécuter à partir de Nom du script Description des tâches du script

Ordinateur local, Windows Azure PowerShell

GetGalleryImageList_andLocationList.ps1

Ce script est facultatif et extrait les informations de votre abonnement Azure pour vous aider à remplir les paramètres dans les autres scripts. Il retourne ce qui suit :

  • La liste des emplacements et des services disponibles pour votre abonnement Azure.

  • La liste à jour des images de la galerie de machine virtuelle Azure.

1_CreateStorage_Network.ps1

  • Crée un groupe d'affinités Azure.

  • Crée un réseau virtuel Azure.

  • Crée un compte de stockage Azure.

  • Télécharge le fichier .vhd que vous avez créé lors des étapes de préparation.

Ordinateur local, Windows Azure PowerShell local

2_CreateVM.ps1

  • Crée une machine virtuelle Azure.

3_Add_disks.ps1

  • Crée un disque de données pour un contrôleur de domaine.

  • Crée un disque de données pour SQL Server.

  • Crée un disque de données pour le fichier .vhd téléchargé.

  • Crée un point de terminaison SSL.

  • Sécurise le point de terminaison RDP en modifiant le port# utilisé pour le port public.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  1. Crée un groupe d'affinités Azure.

  2. Crée un réseau virtuel Azure.

  3. Crée un compte de stockage Azure.

  4. Télécharge le fichier .vhd.

  

WarningAvertissement
Ce script suppose que vous utilisiez un abonnement ne contenant pas encore de réseau virtuel Azure. Si votre abonnement contient un réseau virtuel existant que vous ne pouvez pas supprimer, consultez la section Conflits de réseau virtuel dans cette rubrique.

  

Étapes :

  1. Créez le dossier C:\Temp s'il n'existe pas.

  2. Copiez C:\WA_BI_VM2013\OffBox\NetworkConfig.netcfg dans C:\Temp. Si vous souhaitez utiliser un dossier autre que C:\Temp, modifiez le paramètre -ConfigurationPath dans le script 1_CreateStorage_Network.ps1.

  3. La première fois que vous ouvrez l'environnement de commande Azure PowerShell, exécutez la commande suivante pour définir la stratégie d'exécution sur RemoteSigned.

    Set-ExecutionPolicy RemoteSigned
    
    Pour vérifier la stratégie d'exécution actuelle, exécutez la commande suivante :

    Get-ExecutionPolicy
    
  4. Ouvrez Windows Azure PowerShell et exécutez la commande suivante :

    C:\WA_BI_VM2013\OffBox\1_CreateStorage_Network.ps1
    
    Remarque : le fichier texte c:\WA_BI_VM2013\file_paths.txt contient le chemin d'accès à tous les scripts pour faciliter les opérations copier-coller.

  5. L'exécution du script prend entre 5 et 15 minutes, en fonction de la vitesse de votre connexion Internet. La plus grande partie du temps d'exécution du script est due à la copie du fichier .vhd vers Azure. Un message d'état semblable au suivant s'affiche :

      

    • Bits Disk: Does Not Exist...Creating

      Windows(R) Azure(TM) Upload Tool version 1.8.0.0

      for Microsoft(R) .NET Framework 3.5

      Copyright (c) Microsoft Corporation. All rights reserved.

      Using the saved connection string...

      MD5 hash is being calculated for the file 'C:\BitsForCloud2013.vhd'.

      Progressing: 45.4% complete; Remaining Time: 00:08:49; Throughput: 1073.4Mbps

      

    Le script vérifie l'existence d'objets Azure portant le même nom que les objets créés par les scripts. Si de tels objets existent, le script ignore l'étape de création et écrit un message de contrôle dans la fenêtre Windows PowerShell, de type Affinity Group Exists….Moving On.

Vérification :

    1. Accédez au portail de gestion de Azure et cliquez sur Tous les éléments dans le volet gauche de navigation.

      tous les éléments
    2. Vérifiez que le compte de stockage (iaasbistorage2) et le réseau virtuel (Iaas-BI-Network) existent.

    1. Cliquez sur Paramètres dans le volet gauche de navigation.

      paramètres
    2. Cliquez sur Groupes d'affinités dans le menu supérieur et vérifiez que le groupe d'affinités BI Iaas existe.

    1. Dans le volet gauche de navigation, cliquez sur Stockage, puis cliquez sur le compte de stockage iaasbistorage2.

      icône de stockage IaaS Windows Azure
    2. Cliquez sur Conteneurs dans le menu supérieur, puis cliquez sur le conteneur vhds.

    3. Vérifiez que le fichier .vhd BitsForCloud2013.vhd est téléchargé.

  1. Remarque : pour obtenir une brève description de la hiérarchie de stockage Azure, consultez la section Présentation du stockage Azure.

Ce script crée une machine virtuelle Azure en fonction d'une image Microsoft Windows Server disponible dans la galerie de machines virtuelles Azure.

  

Étapes :

  1. Ouvrez Windows Azure PowerShell et exécutez la commande suivante :

    C:\WA_BI_VM2013\OffBox\2_CreateVM.ps1
    
  2. Si votre abonnement n'a pas assez de cœurs pour exécuter les scripts, le script 2_CreateVM.ps1 échoue avec un message semblable au suivant :

    • New-AzureVM : Échec : La limite de la stratégie d'abonnement pour le type de ressource « nombre de cœurs » a été dépassée. La limite pour le type de ressource « nombre de cœurs » est de 20 par abonnement, le nombre actuel est 18 et l'incrément est de 4.

Vérification :

    1. Actualisez le portail de gestion de Azure et cliquez sur Tous les éléments.

      tous les éléments
    2. Vérifiez que la machine virtuelle Iaas-BI-Full existe.

  1. ImportantImportant
    Il est recommandé d'exécuter Windows Update sur la machine virtuelle avant d'exécuter davantage de scripts. Le nombre de mises à jour installées dépend de l'âge de l'image du système d'exploitation de base utilisée pour créer la machine virtuelle. Une des étapes de préparation consistait à déterminer l'image du système d'exploitation utilisée. Pour exécuter Windows Update :

    1. Dans le volet gauche du portail de gestion Azure, cliquez sur l'icône Machines virtuelles.

      machines virtuelles Windows Azure
    2. La nouvelle machine virtuelle Iaas-BI-Full est sélectionnée par défaut. Cliquez sur l'icône de connexion en bas de l'écran.

      se connecter à une machine virtuelle Azure
    3. Ouvrez une session en tant que :

      • Utilisateur : testuser

      • Mot de passe : Testword!1

    4. Ouvrez Windows Update dans le Panneau de configuration.

    5. Cliquez sur Rechercher les mises à jour.

  2. Après avoir installé les mises à jour, redémarrez la machine virtuelle.

Pour plus d'informations sur les applets de commande PowerShell de Azure utilisés par le script 2_CreateVM.ps1, consultez :

  • New-AzureVM (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windowsazure/jj152815.aspx).

  • New-AzureVMConfig (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windowsazure/jj152883.aspx).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Crée un disque de données pour un contrôleur de domaine.

  • Crée un disque de données pour SQL Server.

  • Crée un disque de données pour le fichier .vhd téléchargé par 1_CreateSorage_Network.ps1.

  • Crée un point de terminaison SSL.

  • Modifie le numéro de port public pour le point de terminaison Bureau à distance.

Étapes :

  1. Ouvrez Windows Azure PowerShell et exécutez la commande suivante :

    C:\WA_BI_VM2013\OffBox\3_Add_disks.ps1
    

Vérification :

    1. Actualisez le portail de gestion Azure et cliquez sur l'icône Machines virtuelles dans le volet gauche.

      machines virtuelles Windows Azure
    2. Dans le menu supérieur, cliquez sur Disques.

    3. Vérifiez qu'il y a quatre disques qui indiquent Iaas-BI-Full dans la colonne Attaché à. L'URL dans la colonne Emplacement contient le nom du fichier .vhd utilisé par un disque. Par exemple, https://iaasbistorage2.blob.core.windows.net/vhds/BitsForCloud2013.vhd.

    4. Une autre méthode pour vérifier les disques consiste à exécuter le prochain script dans une fenêtre Windows Azure PowerShell.

      C:\WA_BI_VM2013\Offbox\GetGalleryImageList_andLocationList.ps1
      
  1. Dans le volet gauche, cliquez sur l'icône Machines virtuelles.

    machines virtuelles Windows Azure
    1. Sélectionnez la nouvelle machine virtuelle Iaas-BI-FULL, puis cliquez sur l'icône de connexion au bas de l'écran.

      se connecter à une machine virtuelle Azure
    2. Ouvrez une session en tant que :

      • Utilisateur :testuser

      • Mot de passe :Testword!1

    3. Vérifiez que le lecteur F:\ est attaché et contient le répertoire F:\scripts et le répertoire F:\Bits.

Cette section vous guide tout au long de l'exécution et de la vérification des scripts Windows PowerShell sur la machine virtuelle pour installer et configurer SQL Server et SharePoint.

 

Exécuter à partir de Nom du script Description des tâches du script

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_1.ps1

  • Formate le disque 2 et affecte la lettre de lecteur Z.

  • Formate le disque 3 et affecte la lettre de lecteur S.

OnBoxScript_1a.ps1

Configure la machine virtuelle en tant que contrôleur de domaine (DC).

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_2.ps1

  • Le script exécute le programme d'installation préalable de SharePoint 2013 et redémarre la machine virtuelle. Exécutez ce script à deux reprises.

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript2a.ps1

  • Le script exécute le programme d'installation préalable de SharePoint 2013 une nouvelle fois, puis installe SharePoint 2013. Il utilise les fichiers d'installation que vous avez copiés dans le disque dur virtuel.

Machine virtuelle, Windows PowerShell sur la machine virtuelle

OnBoxScript_3.ps1

  • Crée des utilisateurs Active Directory.

  • Installe les fonctionnalités de SQL Server : le moteur de base de données, le mode SharePoint de Reporting Services, le complément Reporting Services pour SharePoint, SQL Server Data Tools, Management Studio.

  • Crée plusieurs comptes pour les services SQL Server et pour SharePoint.

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_4.ps1

  • Installe trois instances de SQL Server Analysis Services. Le script exécute le programme d'installation de SQL Server trois fois pour installer ce qui suit :

  • Analysis Services - Multidimensionnel

  • Analysis Services - Tabulaire

  • PowerPivot

Machine virtuelle, Windows PowerShell sur la machine virtuelle

OnBoxScript_5.ps1

  • Configuration de base de la batterie SharePoint, y compris l'administration centrale SharePoint.

  • Déploie les deux solutions PowerPivot.

  • Installe les trois fonctionnalités PowerPivot SharePoint.

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_6.ps1

  • Crée l'application de service PowerPivot, crée l'application web, et déploie la solution.

  • Crée un site et active les fonctionnalités.

  • Configure le service Banque d'informations sécurisé.

  • Configure Excel Services.

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_7.ps1

  • Crée un certificat IIS.

  • Lie le certificat au site.

  • Crée un mappage d'accès de substitution pour HTTPS.

Machine virtuelle, Windows PowerShell

OnBoxScript_8.ps1

  • Configure le mode SharePoint de Reporting Services.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script partitionne et formate les lecteurs z et S.

Étapes :

  1. Accédez au portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle Iaas-BI-FULL et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur :testuser

    • Mot de passe :Testword!1

  2. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell ou Windows PowerShell ISE. Windows PowerShell 3.0 ne nécessite pas d'être ouvert avec les modules système, car cette application charge automatiquement les modules la première fois qu'une applet de commande appropriée s'exécute.

  3. Pour vérifier la stratégie d'exécution actuelle, exécutez la commande suivante :

    Get-ExecutionPolicy
    
  4. Si la valeur renvoyée est Restricted, exécutez la commande suivante pour modifier la configuration :

    Set-ExecutionPolicy RemoteSigned
    
  5. Tapez O pour confirmer la modification de la stratégie d'exécution.

  6. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\OnBox\onboxScript_1.ps1
    

Si un message d'erreur semblable au suivant s'affiche, définissez la stratégie d'exécution :

  • F:\scripts\OnBox\OnBoxScript_1.ps1 : Impossible de charger F:\scripts\OnBox\OnBoxScript_1.ps1, car l'exécution des scripts est désactivée sur ce système.

Si un message d'erreur semblable au suivant s'affiche, fermez la fenêtre Windows PowerShell et rouvrez avec des privilèges d'administrateur :

  • Get-Disk : l'accès à une ressource CIM n'était pas disponible au client. Ligne :1 char :1+ Get-Disk+ ~~~~~~~~ + CategoryInfo : PermissionDenied: (MSFT_Disk:ROOT/Microsoft/Windows/Storage/MSFT_Disk) [Get-Disk], CimException + FullyQualifiedErrorId : MI RESULT 2,Get-Disk

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Pour vérifier que les volumes ont été créés, effectuez une des opérations suivantes :

    • Exécutez la commande Windows PowerShell suivante et vérifier que les lecteurs Z, S et F existent :

      Get-Volume
      
      • DriveLetter FileSystemLabel FileSystem DriveType HealthStatus SizeRemaining Size

      • ----------- --------------- ---------- --------- ------------ ------------- ----

      • Z NTFS Fixed Healthy 59.9 GB 60 GB

      • S NTFS Fixed Healthy 109.89 GB 110 GB

      • F BitsForCloud2013 NTFS Fixed Healthy 120.52 GB 127 GB

    • Ouvrez l'Explorateur de fichiers Windows et vérifiez que les lecteurs F:, S: et Z: existent.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script configure une machine virtuelle en tant que contrôleur de domaine (DC).

Étapes :

  1. Accédez au portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle Iaas-BI-FULL et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur :testuser

    • Mot de passe :Testword!1

  2. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell ou Windows PowerShell ISE.

  3. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\OnBox\onboxScript_1a.ps1
    
  4. L'exécution du script prend entre 5 et 10 minutes et le message ressemble à ce qui suit :

    • Message : You must restart this computer to complete the operation.

    • Context : DCPromo.General.4

    • RebootRequired : True

    • Status : Success

  5. Redémarrez la machine virtuelle avant d'exécuter le prochain script.

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Pour vérifier le contrôleur de domaine, effectuez une des opérations suivantes :

    • Sur la machine virtuelle, ouvrez une fenêtre Windows PowerShell et exécutez la commande suivante :

      $computerdomain = [System.DirectoryServices.ActiveDirectory.Domain]::GetCurrentDomain() ; $computerdomain.name
      
      La sortie est la suivante : Iaas-BI.local

    • Exécutez l'application Système dans le Panneau de configuration Windows et vérifiez que le Domaine est IaaS-BI.local.

  3. TipConseil
    Il est recommandé d'exécuter Microsoft Windows Update avant d'exécuter davantage de scripts. Le nombre de mises à jour dépend de l'image de base utilisée pour créer la machine virtuelle. Windows Update peut nécessiter le redémarrage de la machine virtuelle après l'installation des mises à jour.

Pour plus d'informations sur les applets de commande Active Directory Windows PowerShell, consultez Install-ADDSForest http://technet.microsoft.com/en-us/library/hh974720.aspx.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Exécute le programme d'installation préalable de SharePoint, puis redémarre la machine virtuelle.

  • Exécutez ce script à deux reprises.

Étapes :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  3. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_2.ps1
    
  4. L'outil de préparation des produits SharePoint (le programme d'installation préalable) s'ouvre et s'exécute.

  5. Remarque : la dernière étape du script redémarre la machine virtuelle et, par conséquent, la connexion à distance se ferme.

  6. Connectez-vous à la machine virtuelle dans le portail de gestion Azure. Au démarrage, la machine virtuelle configure les fonctionnalités Windows qui ont été installées par le programme d'installation des composants requis pour SharePoint.

  7. Exécutez le script une deuxième fois. De nouveau, la machine virtuelle redémarre et ferme la fenêtre de connexion à distance.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Exécute le programme d'installation préalable de SharePoint une troisième fois.

  • Installe SharePoint 2013, à l'aide des fichiers d'installation que vous avez copiés dans le disque dur virtuel lors des étapes de préparation.

Étapes :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell et exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_2a.ps1
    
  3. L'outil de préparation des produits SharePoint (le programme d'installation préalable) s'ouvre et s'exécute.

  4. Une fois le programme d'installation préalable terminé, le script installe SharePoint. L'installation de SharePoint est une installation sans assistance et il n'y a aucune boîte de dialogue visible. Le processus d'installation SharePoint prend de 10 à 15 minutes.

    • Le programme d'installation préalable se termine avec ExitCode: 0.

    • TipConseil
      Si l'installation de SharePoint s'arrête rapidement avec ExitCode 30030, vérifiez que vous avez mis à jour le fichier f:\bits\SharePoint2013\Files\SetupFarmSilent\config.xml avec le PIDKey de licence SharePoint. Pour plus d'informations, consultez la section Mettre à jour le fichier d'installation de SharePoint Config.xml avec votre PIDKEY SharePoint.

    • Si l'installation de SharePoint s'exécute pendant plusieurs minutes et s'arrête avec ExitCode 3010,un redémarrage de la machine virtuelle est nécessaire avant d'exécuter le prochain script.

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Pour afficher la liste des services SharePoint installés, exécutez la commande Windows PowerShell suivante :

    Get-Service -DisplayName *sharepoint* | Format-Table -autosize status,displayname
    
    Les services ont tous l'état « arrêté ». Les services ne s'exécutent pas tant que vous n'exécutez pas les scripts suivants, qui installent le moteur de base de données SQL Server et configurent la batterie SharePoint.

    • Status DisplayName

    • ------ -----------

    • Stopped Document Conversions Launcher for Microsoft SharePoint Server 2013

    • Stopped Document Conversions Launcher for Microsoft SharePoint Server 2013

    • Stopped Document Conversions Load Balancer for Microsoft SharePoint Server 2013

    • Stopped SharePoint Server Search 15

    • Stopped SharePoint Administration

    • Stopped SharePoint Search Host Controller

    • Stopped SharePoint Timer Service

    • Stopped SharePoint Tracing Service

    • Stopped SharePoint User Code Host

    • Stopped SharePoint VSS Writer

  2. Vérifiez que dans Démarrer, Tous les programmes vous voyez le groupe Produits Microsoft SharePoint.

  3. Pour résoudre les problèmes d'installation de SharePoint, consultez les fichiers journaux d'installation de SharePoint. L'emplacement des fichiers journaux dépend du paramètre Type de consignation dans le fichier de configuration suivant :

    • F:\bits\SharePoint2013\Files\SetupFarmSilent\config.xml

    La valeur par défaut de Type de consignation est la suivante :

    • <Logging Type="verbose" Path="%temp%" Template="SharePoint Server Setup(*).log"/>

    Ce qui donne le chemin d'accès : C:\Users\<User Name>\AppData\Local\Temp\2.

    Remarque :AppData est un dossier masqué par défaut.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Votre licence SQL Server doit se trouver dans le fichier de script OnBoxScript_3.ps1. La modification du script était l'une des étapes de la section de préparation. Si vous n'avez pas ajouté votre clé SQL Server à /PID=, consultez Mettre à jour les scripts avec votre clé de licence SQL Server. Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Crée des utilisateurs Active Directory (AD). Crée les comptes suivants pour les services SQL et pour SharePoint. Tous les comptes sont créés avec le même mot de passe Testword!1.

    • SQL_Engine

    • SQL_Agent

    • SQL_Reporting

    • SQL_AS_MD

    • SQL_AS_Tabular

    • SQL_PowerPivot

    • SP_Farm

    • SP_Root

  • Installe les fonctionnalités SQL Server suivantes :

    • Moteur de base de données

    • Mode SharePoint de Reporting Services

    • Complément Reporting Services pour SharePoint

    • SQL Server Data Tools

    • SQL Server Management Studio

Étapes :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  3. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_3.ps1
    
  4. L'exécution du script dure entre 10 et 15 minutes.

    Pour plus d'informations sur l'emplacement et l'affichage des fichiers journaux d'installation de SQL Server, consultez Afficher et lire les fichiers journaux d'installation de SQL Server (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms143702.aspx).

  5. Si l'installation de SQL Server est terminée, elle s'arrête avec Setup result: 0

  6. ImportantImportant
    Remarque : redémarrez la machine virtuelle et exécutez Windows Update avant d'exécuter des scripts supplémentaires.

Vérification :

SQL Server : pour vérifier que le script a correctement installé les composants SQL Server, procédez comme suit.

    • Pour vérifier à partir de Windows PowerShell :

      • get-service -displayname sql*
        
        • Status Name DisplayName

        • ------ ---- -----------

        • Running MSSQL$SHAREPOINT SQL Server (SHAREPOINT)

        • Running SQLAgent$SHAREP... SQL Server Agent (SHAREPOINT)

        • Running SQLBrowser SQL Server Browser

        • Running SQLWriter SQL Server VSS Writer



    • Pour vérifier avec l'interface utilisateur :

      1. Cliquez sur Démarrer, puis cliquez sur Tous les programmes.

      2. Cliquez sur Microsoft SQL Server 2012, puis cliquez sur Outils de configuration.

      3. Cliquez sur le Gestionnaire de configuration SQL Server.

      4. Dans le Gestionnaire de configuration SQL Server, dans le volet gauche, cliquez sur Services SQL Server. Notez que les instances SQL Server (SharePoint) et SQL Server Agent (SharePoint) sont installées et s'exécutent.

Comptes : pour vérifier que le script a créé les comptes « SQL » et « SP », procédez comme suit :

  • À partir de Windows PowerShell : ouvrez Windows PowerShell et exécutez la commande suivante :

    Get-ADUser -filter * | format-table name,enabled,distinguishedname –autosize
    
      • name enabled distinguishedname

      • ---- ------- -----------------

      • SQL_Engine True CN=SQL_Engine,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SQL_Agent True CN=SQL_Agent,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SQL_Reporting True CN=SQL_Reporting,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SQL_AS_MD True CN=SQL_AS_MD,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SQL_AS_Tabular True CN=SQL_AS_Tabular,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SQL_PowerPivot True CN=SQL_PowerPivot,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SP_Farm True CN=SP_Farm,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

      • SP_Root True CN=SP_Root,CN=Users,DC=IaaS-BI,DC=local

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Votre licence SQL Server doit se trouver dans le fichier de script. La modification du script était l'une des étapes de la section de préparation. Si vous n'avez pas ajouté votre clé SQL Server à /PID= dans OnBoxScript_4.ps1, consultez Mettre à jour les scripts avec votre clé de licence SQL Server.

Ce script effectue les tâches suivantes :

Il exécute le programme d'installation de SQL Server trois fois pour installer les trois instances de Analysis Services suivantes :

  • Analysis Services - Multidimensionnel

  • Analysis Services - Tabulaire

  • PowerPivot

Si vous n'envisagez pas d'utiliser le mode multidimensionnel ou le mode tabulaire d'Analysis Services, excluez les lignes appropriées en ajoutant # au début des lignes (.\setup.exe) dans le script OnBoxScript_4.ps1. PowerPivot est requis pour les scripts ultérieurs qui configurent la batterie de serveurs, PowerPivot, et le mode SharePoint de Reporting Services.

 

Remarque : les lignes de commande du programme d'installation de SQL Server utilisées par le script OnBoxScript_4.ps1désactivent la création de rapports d'erreurs avec le paramètre /ERRORREPORTING=0. Modifiez les valeurs si vous devez résoudre des problèmes d'installation. Valeurs prises en charge pour /ERRORREPORTING=0 1=activé ou 0=désactivé. Le paramètre /INDICATEPROGRESS peut également vous être utile. /INDICATEPROGRESS configure le programme d'installation pour exécuter le fichier journal d'installation en mode documenté sur la console. Pour plus d'informations, consultez Installer SQL Server 2012 à partir de l'invite de commandes (http://technet.microsoft.com/en-us/library/ms144259.aspx).

 

Étapes :

  1. Dans le portail de gestion Azure et connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur :testuser

    • Mot de passe :Testword!1

  2. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_4.ps1
    
    Si le programme d'installation de SQL Server s'exécute avec succès, le code de résultat est Setup result: 0.

  3. noteRemarque
    Avant d'exécuter le prochain script, fermez et rouvrez la fenêtre Windows PowerShell. Les applets de commande PowerPivot ajoutées par le script OnBoxScript_4.ps1 ne sont pas disponibles tant que l'environnement Windows PowerShell n'a pas redémarré.

Vérification : pour vérifier que les trois instances d'Analysis Services ont été installées, effectuez une des opérations suivantes :

  • Pour vérifier avec Windows PowerShell :

    • Get-service -displayname 'sql server analysis*'
      
      • Status Name DisplayName

      • ------ ---- -----------

      • Running MSOLAP$AS_MD SQL Server Analysis Services (AS_MD)

      • Running MSOLAP$AS_TAB SQL Server Analysis Services (AS_TAB)

      • Running MSOLAP$POWERPIVOT SQL Server Analysis Services (POWER...

  • Pour vérifier avec l'interface utilisateur :

    1. Cliquez sur Démarrer, puis cliquez sur Tous les programmes.

    2. Cliquez sur Microsoft SQL Server 2012, puis cliquez sur Outils de configuration.

    3. Cliquez sur le Gestionnaire de configuration SQL Server.

    4. Dans le Gestionnaire de configuration SQL Server, dans le volet gauche, cliquez sur Services SQL Server. Notez que les trois instances d'Analysis Services sont installées et en cours d'exécution.

      services SQL installés

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Configuration de base de la batterie SharePoint, y compris le site de l'administration centrale SharePoint.

  • Déploie la solution de batterie PowerPivot et la solution d'applications PowerPivot.

  • Installe les trois fonctionnalités PowerPivot SharePoint.

Étapes :

  1. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  2. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_5.ps1
    
  3. Avant d'exécuter le prochain script, fermez et rouvrez la fenêtre Windows PowerShell.

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Pour vérifier que les fonctionnalités PowerPivot sont installées, procédez comme suit :

    1. Dans Tous les programmes, cliquez sur Produits Microsoft SharePoint.

    2. Cliquez sur SharePoint Management Shell.

    3. Exécutez la commande suivante :

    Get-spfeature | where {$_.displayname –like “PowerP*”}
    
    DisplayName Id Scop

    ----------- -- ----

    PowerPivotSite 1a33a234-b4a4-4fc6-96c2-8bdb56388bd5 Site

    PowerPivotAdmin e9c4784b-d453-46f5-8559-3c891d7159dd Web

    PowerPivot f8c51e81-0b46-4535-a3d5-244f63e1cab9 Farm

  2. Pour vérifier que les solutions SharePoint sont installées, ouvrez SharePoint Management Shell, puis exécutez la commande suivante :

    Get-SPSolution
    
    Name SolutionId Deployed

    ---- ---------- --------

    powerpivotfarm14solution.wsp 20556862-2287-4547-ae18-66e95a471271 True

    powerpivotfarmsolution.wsp 28201e83-6a35-4237-9ac0-4323f3d28497 True

    powerpivotwebapplicationsol... e51f7fb9-2272-4e77-a2af-7a070edd82b6 True

  3. Sur la machine virtuelle, vérifiez que vous avez accès à l'Administration centrale de SharePoint. Appliquez l'une des méthodes suivantes :

    1. L'url par défaut est http://iaas-bi-full:8080. Utilisez le nom d'utilisateur testuser et le mot de passe Testword!1 pour ouvrir une session.

    2. Cliquez sur Démarrer, puis tapez Administration centrale SharePoint 2013.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Crée une application de service PowerPivot et une application web.

  • Crée un site et active les fonctionnalités.

  • Configure le service Banque d'informations sécurisé.

  • Configure Excel Services.

Étapes :

  1. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  2. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_6.ps1
    

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Pour vérifier que le service système PowerPivot s'installe, utilisez Windows PowerShell. Ouvrez SharePoint Management Shell, puis exécutez la commande suivante :

    PowerPivotSystemServiceInstance
    
    • TypeName Status Id

    • -------- ------ --

    • SQL Server PowerPivot System ... Online a79ba103-048c-4a47-a6fb-61c3c66f7f82

  2. Pour vérifier que l'application de service PowerPivot s'arrête, utilisez Windows PowerShell. Ouvrez SharePoint Management Shell, puis exécutez la commande suivante :

    get-PowerPivotServiceApplication
    
    • DisplayName TypeName Id

    • ----------- -------- --

    • Default PowerPivo... PowerPivot Servic... 1d89c0da-ab9f-4329-bc21-ca106c701817

  3. Pour vérifier que l'application de service Excel Services s'arrête, utilisez l'une des méthodes suivantes :

    1. Dans l'Administration centrale de SharePoint, cliquez sur Gérer les applications de service. Si vous êtes invité à entrer des informations d'identification, utilisez testuser et Testword!1 pour ouvrir une session. Vérifiez que l'application Excel Service ExcelServiceApp1 est Démarrée.

    2. Exécutez la commande Windows PowerShell suivante depuis l'environnement de ligne de commande SharePoint :

      get-SPExcelServiceApplication
      
      • DisplayName TypeName Id

      • ----------- -------- --

      • ExcelServiceApp1 Excel Services Ap... e46e2ce0-5f85-47e6-b5da-a7ac9c96a960

  4. Pour vérifier que le site existe, utilisez l'une des méthodes suivantes :

    1. Exécutez la commande Windows PowerShell suivante depuis l'environnement de ligne de commande SharePoint :

      Get-spsite
      
      • Url CompatibilityLevel

      • --- ------------------

      • http://iaas-bi-full 15

    2. Accédez au site PowerPivot http://iaas-bi-full/SitePages/Home.aspx.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Créez un certificat IIS

  • Lie le certificat au site

  • Crée un mappage d'accès de substitution (AAM) pour HTTPS

Étapes :

  1. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  2. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_7.ps1
    

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Pour vérifier que la liaison existe, exécutez la commande Windows PowerShell suivante depuis l'environnement de ligne de commande SharePoint :

    Get-WebBinding
    
    • protocol bindingInformation sslFlags

    • -------- ------------------ --------

    • https *:443: 0

  2. Pour vérifier que le mappage <nom de votre service cloud>.cloudapp.net existe, exécutez la commande Windows PowerShell suivante depuis l'environnement de ligne de commande SharePoint :

    Get-Spalternateurl
    
    Résultat :

    IncomingUrl Zone PublicUrl

    ----------- ---- ---------

    https://iaas-bi-onsharepoint2.cloudap... Extranet https://iaas-bi-onsharepoint2.cloudap

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Installe et démarre le service Reporting Services.

  • Crée une application de service Reporting Services, un pool d'applications et un proxy.

  • Associe le proxy de l'application de service Reporting Services au site Web par défaut.

  • Accorde les droits de l'application Web au pool d'applications Reporting Services.

Étapes :

  1. Sur la machine virtuelle, ouvrez Windows PowerShell.

  2. Exécutez la commande suivante :

    F:\scripts\onbox\OnBoxScript_8.ps1
    
    noteRemarque
    Pour créer un compte de service administré, le script extrait les informations d'identification pour le compte de service IaaS-BI\SQL_Reporting. Cette étape affiche une boîte de dialogue de contrôle des informations d'identification. Tapez le mot de passe Testword!1, sauf si vous avez modifié le mot de passe dans les scripts précédents.

    Si vous souhaitez exécuter ces scripts à l'aide d'une méthode automatique sans afficher de boîte de dialogue de confirmation, consultez la solution de contournement proposée par la communauté, Get-Credential at the command line (http://www.powershellmagazine.com/2013/02/11/pstip-get-credential-at-the-command-line/).

demande d'informations d'identification

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

Pour vérifier que l'application de service Reporting Services existe, utilisez l'une des méthodes suivantes :

  • Exécutez la commande suivante depuis SharePoint Management Shell :

    Get-SPRSServiceApplication
    
    • Name Id UEAccountName

    • ---- -- -------------

    • Reporting Services ... e36f8012-a002-4007-b913-114c387d6d1a

    1. Dans l'Administration centrale de SharePoint, cliquez sur Gérer les applications de service.

    2. Si vous êtes invité à entrer des informations d'identification, utilisez testuser et le mot de passe Testword!1 pour ouvrir une session.

    3. Vérifiez que l'application Reporting Services et son proxy sont installés et Démarrés.

Pour vérifier que le pool d'applications de service Reporting Services existe, procédez comme suit :

  1. Exécutez la commande suivante depuis SharePoint Management Shell :

    Get-SPServiceApplicationPool | where {$_.name -like "reporting*"}
    
    • Name ProcessAccountName

    • ---- ------------------

    • Reporting Services IaaS-BI\SQL_Reporting

Pour vérifier que le proxy d'application de service Reporting Services existe, procédez comme suit :

  1. Exécutez la commande suivante depuis SharePoint Management Shell :

    Get-SPRSServiceApplicationProxy
    
    • DisplayName TypeName Id

    • ----------- -------- --

    • Reporting Service... SQL Server Report... d8acc98a-fa0d-4453-8741-d56bafd8b46a

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section contient les étapes de configuration effectuées à partir de la machine virtuelle, un script Windows PowerShell exécuté à partir de l'ordinateur local pour détacher le .vhd qui contenait les fichiers d'installation de SQL Server et de SharePoint.

Ce script effectue les tâches suivantes :

  • Démonte le lecteur F:, le disque dur virtuel qui contient les fichiers d'installation de SQL Server et SharePoint. Le lecteur est supprimé de la machine virtuelle, mais le disque dur virtuel est conservé dans le stockage Azure. Les dernières étapes sont facultatives et suppriment le disque (.vhd) du stockage Azure et réduisent le stockage utilisé par votre abonnement Azure.

Étapes :

  1. Sur votre ordinateur local, ouvrez Windows Azure PowerShell.

  2. Exécutez la commande suivante :

    C:\WA_BI_VM2013\offbox\4_UnmountData.ps1
    

Vérification : pour vérifier que le script a réussi :

  1. Dans le portail de gestion Azure, connectez-vous à la machine virtuelle et ouvrez une session en tant que :

    • Utilisateur : testuser

    • Mot de passe : Testword!1

  2. Ouvrez l'Explorateur de fichiers Windows et vérifiez que le lecteur F: n'est pas répertorié.

  3. Remarque : si vous ne prévoyez pas de réutiliser BitsForCloud2013.vhd, procédez comme suit pour supprimer le disque dur virtuel du stockage Azure de façon à réduire le coût de stockage.

    1. Accédez à l' environnement de ligne de commande Azure.

    2. Cliquez sur Machines virtuelles puis, dans le menu supérieur, cliquez sur Disques.

    3. Cliquez sur l'icône de filtre, puis tapez bits dans la zone de filtre.

      filtrer les disques pour le fichier vhd de bits
    4. Cliquez sur le nom de disque, puis cliquez sur Supprimer dans le menu inférieur.

    5. Cliquez sur Supprimer le disque dur virtuel associé.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Script de nettoyage et configuration supplémentaire

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Vérifiez que vous avez accès aux URL suivantes sur le serveur. Mettez à jour l'URL de votre installation comme il convient. Si une boîte de dialogue d'informations d'identification s'affiche, utilisez le nom et le mot de passe testuser. Parfois le navigateur dépasse le délai de premier accès au site. Le cas échéant, actualisez le navigateur.

  1. Administration centrale de SharePoint : http://iaas-bi-full:8080/default.aspx.

  2. Site PowerPivot : http://iaas-bi-full/SitePages/Home.aspx.

La première fois que vous cliquez sur Galerie PowerPivot dans le volet de navigation gauche de SharePoint, un message qui requiert l'installation de Silverlight s'affiche.

Accédez à la galerie PowerPivot, en remplaçant la partie de l'URL de votre installation comme il convient : http://iaas-bi-full/PowerPivot%20Gallery/Forms/Gallery.aspx.

Si une boîte de dialogue d'informations d'identification s'affiche, utilisez le nom et le mot de passe testuser. Parfois le navigateur dépasse le délai de premier accès au site. Le cas échéant, actualisez le navigateur.

Avant de télécharger Silverlight, suivez les étapes ci-dessous pour configurer Internet Explorer sur la machine virtuelle afin d'autoriser les téléchargements.

  1. Ouvrez le navigateur Internet Explorer.

  2. Accédez au menu Outils.

  3. Sélectionnez Options Internet.

  4. Accédez à l'onglet Sécurité.

  5. Sélectionnez la zone Internet.

  6. Cliquez sur Personnaliser le niveau.

  7. Dans la catégorie Téléchargements, sélectionnez Activer pour Téléchargement de fichiers.

  8. Cliquez sur OK, puis à nouveau sur OK.

  9. Fermez, puis redémarrez Internet Explorer.

  10. Accédez à la Galerie PowerPivot, http://iaas-bi-full/PowerPivot%20Gallery/Forms/Gallery.aspx, cliquez sur l'icône Installer Microsoft Silverlight.

  11. Une fois l'installation de Silverlight terminée, actualisez le navigateur pour afficher la vue de la Galerie PowerPivot.

Il est recommandé après avoir installé Silverlight, de rétablir la configuration de la sécurité du navigateur à un état qui empêche les téléchargements.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Résumé des scripts

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Reporting Services fournit des types de contenu pour gérer les fichiers de sources de données partagées (.rsds) et les fichiers de définitions de rapports (.rdl). Le fait d'ajouter des types de contenu à une bibliothèque active les options Reporting Services dans le menu Nouveau.

Accédez à la bibliothèque de documents, en remplaçant la partie de l'URL de votre installation comme il convient : http://iaas-bi-full/Shared%20Documents/Forms/AllItems.aspx.

Pour plus d'informations, consultez Ajouter des types de contenu de serveur de rapports à une bibliothèque (Reporting Services en mode intégré SharePoint) (http://msdn.microsoft.com/en-us/library/bb326289.aspx).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Script de nettoyage et configuration supplémentaire

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Voici une liste de clients vers des outils clients qui tirent parti de SQL Server et de la plateforme SharePoint BI.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Pour plus d'informations sur l'exportation d'un certificat contenant la clé privée et l'importation du certificat dans un autre ordinateur afin que l'ordinateur puisse aussi gérer votre abonnement Azure, consultez Comment : afficher des certificats à l'aide du composant logiciel enfichable MMC (http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/ms788967(v=vs.110).aspx).

Vous pouvez également exporter et importer les certificats à partir d'Internet Explorer. Par exemple, pour exporter :

  1. Cliquez sur Options Internet.

  2. Cliquez sur l'onglet Contenu.

  3. Cliquez sur Certificats.

  4. Sélectionnez le certificat à exporter, puis cliquez sur Exporter

  5. Dans l'Assistant d'exportation de certificats, sélectionnez l'option permettant d'exporter la clé privée.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Plus de ressources

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Exécutez la commande suivante dans une fenêtre Azure PowerShell pour afficher la liste des applets de commande Azure :

'help azure'

Pour obtenir de l'aide pour une commande spécifique de la ligne de commande, utilisez le commutateur –full, par exemple :

get-help New-AzureVMConfig  -full

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Plus de ressources

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section décrit les étapes de « nettoyage » de l'abonnement au cas où vous souhaiteriez réexécuter les scripts en commençant par createvm.ps1. Dans le Portail de gestion Azure, cliquez sur Tous les éléments et supprimez les éléments suivants dans l'ordre indiqué : tous les éléments

  1. Cliquez sur Machines virtuelles, puis cliquez sur la machine virtuelle Iaas-BI-FULL. Cliquez sur Supprimer.

  2. Cliquez sur Machines virtuelles puis, dans le menu supérieur, cliquez sur Disques. Cliquez sur Supprimer, puis cliquez sur Supprimer le disque dur virtuel associé. Répétez ces opérations pour tous les disques. Remarque : si vous choisissez de ne pas supprimer le disque dur virtuel associé pour le disque de bits, vous n'aurez pas à retélécharger le disque dur virtuel dans le stockage Azure.

  3. Cliquez sur Réseaux, puis cliquez sur le réseau Iaas-BI-NETWORK. Cliquez sur Supprimer.

  4. Cliquez sur Services de cloud computing, puis sélectionnez le nom du service. Cliquez sur Supprimer.

  5. Cliquez sur Stockage, puis cliquez sur le iaasbistorage. Cliquez sur Supprimer.

  6. Cliquez sur Paramètres, puis sur Groupes d'affinité. paramètres

  7. Cliquez sur legroupe d'affinités IaaS BI, puis cliquez sur Supprimer.

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Plus de ressources

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Cette section décrit brièvement la hiérarchie et les objets qui constituent l'environnement de stockage Azure.

Les machines virtuelles Azure utilisent des fichiers .vhd, semblables à ceux utilisés dans l'environnement Hyper-V Windows Server local. Les fichiers .vhd sont stockés dans le stockage d'objets blob Azure en tant qu'objets blob de pages.

Lorsque vous créez une machine virtuelle Azure, un fichier .vhd est automatiquement créé. Ou bien, téléchargez un fichier .vhd, tel que le processus traité dans ce document. Azure utilise des conteneurs pour stocker les objets blob. Lorsque vous utilisez une machine virtuelle, un conteneur vhds est automatiquement créé. Le diagramme suivant montre les objets Azure qui font partie de l'environnement de stockage.

vue d'ensemble du stockage Windows Azure

Pour plus d'informations sur le stockage Azure, consultez Procédure : utiliser le service de stockage d'objets blob Azure (http://www.windowsazure.com/en-us/develop/net/how-to-guides/blob-storage/).

Icône de flèche utilisée avec le lien Retour en haut Top

Afficher:
© 2014 Microsoft