Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Phase 3 : configurer l'infrastructure SQL Server

Mis à jour: avril 2014

Voici la troisième phase du déploiement de SharePoint avec SQL Server AlwaysOn dans Azure, qui comprend la configuration des deux ordinateurs SQL Server. Vous devez accomplir cette phase avant de passer à la phase 4.

Pour consulter la phase précédente, voir Phase 2 : configurer les contrôleurs de domaine.

Pour consulter l'étape suivante, voir Phase 4 : Configurer les serveurs SharePoint.

Pour consulter toutes les phases de ce déploiement, voir Déploiement de SharePoint avec SQL Server AlwaysOn dans Azure.

Ce déploiement de SharePoint avec SQL Server AlwaysOn est conçu pour accompagner le graphique relatif à SharePoint avec SQL Server AlwaysOn et pour intégrer les dernières recommandations.

Cette procédure est exécutée sur les deux machines virtuelles qui hébergent SQL Server. Une machine virtuelle contient le réplica de la base de données principale d'un groupe de disponibilité. La deuxième machine virtuelle contient le réplica de sauvegarde secondaire. La sauvegarde est fournie pour assurer une haute disponibilité. Pour plus d'informations, consultez Farm infrastructure servers.

Par défaut, seul le compte d'utilisateur qui a été créé avec la machine virtuelle (dans le Portail de gestion Azure) a accès à l'instance par défaut de SQL Server. Cependant, la machine virtuelle doit être jointe au domaine afin d'ajouter un compte d'utilisateur de domaine à la liste de connexions. Par conséquent, vous devez d'abord joindre l'ordinateur au domaine, puis ouvrir une session en tant qu'utilisateur d'origine pour accéder à l'instance SQL Server.

  1. Dans le Portail de gestion Azure, attachez un disque vide de 50 Go à la machine virtuelle qui héberge SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Creating and Attaching and Empty Disks to a Virtual Machine.

  2. Connectez-vous à la machine virtuelle en utilisant le nom d'utilisateur et le mot de passe créés avec l'ordinateur. Utilisez le format <NomOrdinateur>\<NomUtilisateur>. Par défaut, l'utilisateur est membre du groupe Administrateurs. Pour plus d'informations, consultez Connecting to a VM after its creation.

  3. Utilisez l'outil Gestion des disques pour partitionner le disque et lui affecter la lettre F:.

  4. Sur la nouvelle partition, créez trois dossiers nommés Données, Journal et Sauvegarde.

  5. Attachez la machine virtuelle au domaine. Pour obtenir des instructions, consultez Joining a Virtual Machine to a domain.

    Lorsque vous êtes invité à entrer un utilisateur qui a l'autorisation de rejoindre le domaine, spécifiez un membre du groupe Admins du domaine, tel que sp_install. Utilisez le format : sp_install@<nom_domaine>.com.

  6. Redémarrez l'ordinateur pour terminer la jointure.

  7. Connectez-vous à la machine virtuelle en utilisant le nom d'utilisateur et le mot de passe créés avec l'ordinateur. Utilisez le format : <nom_ordinateur>.clouapp.net\<nom_utilisateur>. (À ce stade, seul l'utilisateur créé avec l'ordinateur a l'autorisation de se connecter à l'instance SQL Server.)

  8. Dans le menu Démarrer, entrez SQL Server Management Studio et ouvrez l'outil.

  9. Connectez-vous à l'instance SQL Server par défaut à l'aide du compte Windows.

  10. Cliquez avec le bouton droit sur le nœud supérieur (instance par défaut nommée d'après l'ordinateur) et cliquez sur Propriétés.

  11. Dans la fenêtre Propriétés du serveur, cliquez sur Paramètres de base de données.

  12. Localisez Emplacements de la base de données par défaut et définissez les valeurs Données, Journal et Sauvegarde des dossiers nouvellement créés. Seules les bases de données utilisent ces emplacements.

  13. Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre.

  14. Dans le volet gauche, développez le dossier Sécurité.

  15. Cliquez avec le bouton droit sur Connexions, puis cliquez sur Nouvelle connexion.

  16. Dans la boîte de dialogue Nouvelle connexion, entrez sp_farm_db. Utilisez le format : sp_farm_db@<nom_domaine>.com

  17. Une fois le nom résolu, cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.

  18. Dans le volet gauche, cliquez sur Rôles de serveur, sélectionnez la case à cocher pour le rôle Sysadmin. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.

  19. Cliquez avec le bouton droit sur Connexions et sélectionnez Nouvelle connexion.

  20. Dans la zone Nom de connexion, tapez NT Authority\System, puis cliquez sur OK.

  21. Dans l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit sur NT AUTHORITY\System, puis cliquez sur Propriétés.

  22. Dans la page Éléments sécurisables, pour le serveur local, sélectionnez Octroyer pour les autorisations suivantes, puis cliquez sur OK.

    • Modifier un groupe de disponibilité

    • Connecter SQL

    • Afficher l'état du serveur

  23. Cliquez sur OK et fermez SQL Server Management Studio.

  24. SQL Server requiert un port que les clients utilisent pour accéder au serveur de base de données. Il a également besoin d'un port pour gérer le groupe haute disponibilité. Par défaut, le numéro de port du client est 1433, et le port haute disponibilité est 5022. Cependant, le Pare-feu Windows bloque les deux ports. Pour ouvrir les ports :

    1. Dans le menu Démarrer, entrez Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité.

    2. Cliquez sur Règles de trafic entrant.

    3. Dans le volet Actions, cliquez sur Nouvelle règle.

    4. Sur la page Type de règle, sélectionnez Programme, puis cliquez sur Suivant.

    5. Dans la page Programme, sélectionnez Ce chemin d'accès du programme, puis tapez C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL12.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn\sqlservr.exe dans la zone de texte. Ensuite, cliquez sur Suivant.

    6. Sur la page Action, conservez l'option par défaut (Autoriser la connexion) et cliquez sur Suivant.

    7. Sur la page Profil, acceptez les valeurs par défaut et cliquez sur Suivant.

    8. Sur la page Nom, tapez Ports SQL Server 1433 et 5022, puis cliquez sur Terminer.

    Pour plus d'informations, consultez Configurer un Pare-feu Windows pour l'accès au moteur de base de données.

Pour accéder à la phase suivante du déploiement, voir Phase 4 : Configurer les serveurs SharePoint.

Pour consulter toutes les phases de ce déploiement, voir Déploiement de SharePoint avec SQL Server AlwaysOn dans Azure.

Voir aussi

Afficher:
© 2014 Microsoft