Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Didacticiel : groupes de disponibilité AlwaysOn dans Azure (GUI)

Mis à jour: octobre 2013

noteRemarque
Pour le didacticiel utilisant PowerShell pour le même scénario, consultez Didacticiel : groupes de disponibilité AlwaysOn dans Azure (PowerShell).

Les machines virtuelles (VM) Azure permettent aux administrateurs de base de données de réduire le coût d'un système SQL Server haute disponibilité. Ce didacticiel vous montre comment implémenter un groupe de disponibilité en utilisant SQL Server AlwaysOn de bout en bout dans un environnement Azure. À la fin du didacticiel, votre solution SQL Server AlwaysOn dans Azure comprendra les éléments suivants :

  • Quatre machines virtuelles sont déployés dans le même groupe d'affinités, réseau virtuel, sous-réseau et service cloud, et utilisent le même compte de stockage

  • Une machine virtuelle est le serveur de contrôleur de domaine (DC)

  • Les trois machines virtuelles restants forment un clustering de basculement Windows Server (WSFC) à trois nœuds et sont déployés dans le même sous-réseau et groupe à haute disponibilité

  • Deux des nœuds WSFC contiennent des instances de SQL Server et hébergent un groupe de disponibilité avec une base de données de disponibilité

L'illustration ci-dessous est une représentation graphique de la solution.

Ce scénario est choisi pour sa simplicité, pas pour sa rentabilité ou pour d'autres avantages apportés par Azure. Par exemple, vous pouvez réduire le nombre d'machines virtuelles pour un groupe de disponibilité de deux réplicas, afin de faire des économies sur les heures de calcul dans Azure, en utilisant le contrôleur de domaine comme témoin de partage de fichiers du quorum dans un cluster WSFC à 2 nœuds. Cette méthode permet de se passer d'une machine virtuelle par rapport à la configuration ci-dessus.

Ce didacticiel suppose ce qui suit :

Les étapes sont décrites ci-dessous :

  1. Créer le réseau virtuel et le serveur de contrôleur de domaine

  2. Configurer le contrôleur de domaine

  3. Créer les machines virtuelles SQL Server

  4. Créer le cluster WSFC

  5. Préparer les instances de SQL Server pour le groupe de disponibilité

  6. Créer le groupe de disponibilité

Vous commencez avec un nouveau compte de test Azure. Une fois votre compte configuré, vous devez accéder à l'écran d'accueil du portail Azure.

  1. Cliquez sur le bouton Nouveau dans l'angle inférieur gauche de la page, comme illustré ci-dessous.

  2. Cliquez sur Réseau, puis sur Réseau virtuel, et sur Création personnalisée, comme illustré ci-dessous.

  3. Dans la boîte de dialogue CRÉER UN RÉSEAU VIRTUEL, créez un réseau virtuel en parcourant les pages et en utilisant les paramètres ci-dessous.

     

    Page Paramètres

    Détails de réseau virtuel

    NOM = ContosoNET

    RÉGION = Ouest des États-Unis

    NOM DU GROUPE D'AFFINITÉS = ContosoAG

    Serveurs DNS et connectivité VPN

    Aucun

    Espace d'adresses du réseau virtuel

    Les paramètres sont indiqués dans la capture d'écran ci-dessous :

  4. Ensuite, créez un compte de stockage que vous allez utiliser pour stocker les fichiers VHD de la machine virtuelle. Recliquez sur Nouveau, puis sur Services de données, puis sur Stockage, et enfin sur Création rapide, comme illustré ci-dessous.

    Spécifiez l'URL et le Groupe d'emplacements ou d'affinités, puis cliquez sur Créer un Compte de stockage comme illustré ci-dessous. La création du compte de stockage peut prendre du temps.

    • URL = Une URL unique

    • GROUPE D'EMPLACEMENTS OU D'AFFINITÉS = ContosoAG

  5. À la prochaine étape, vous allez créer la machine virtuelle que vous allez utiliser comme contrôleur de domaine (DC). Recliquez sur Nouveau, puis sur Calcul, puis sur Machine virtuelle, et enfin sur À partir de la galerie, comme illustré ci-dessous.

  6. Dans la boîte de dialogue CRÉER UNE MACHINE VIRTUELLE, configurez un nouvelle machine virtuelle en parcourant les pages et en utilisant les paramètres ci-dessous.

     

    Page Paramètres

    Sélectionner le système d'exploitation de la machine virtuelle

    Windows Server 2008 R2 SP1

    Configuration de la machine virtuelle

    DATE DE SORTIE DE LA VERSION = (la plus récente)

    NOM DE MACHINE VIRTUELLE = ContosoDC

    TAILLE = Moyenne

    NOUVEAU NOM D'UTILISATEUR = AzureAdmin

    NOUVEAU MOT DE PASSE = Contoso!000

    CONFIRMER = Contoso!000

    Mode de la machine virtuelle

    NOM DNS = Un nom unique

    MACHINE VIRTUELLE AUTONOME = Sélectionné

    COMPTE DE STOCKAGE =

    RÉGION/GROUPE D'AFFINITÉS/RÉSEAU VIRTUEL = ContosoNET

    SOUS-RÉSEAUX DU RÉSEAU VIRTUEL = Back(10.10.2.0/24)

    Options de la machine virtuelle

    Par défaut

    Lorsque vous avez terminé de configurer le nouvelle machine virtuelle, attendez qu'il soit mis en service. Ce processus peut prendre du temps, et si vous cliquez sur l'onglet Machine virtuelle dans le portail Azure, vous verrez que les états ContosoDC passent de Démarrage en cours (Mise en service en cours) à Arrêté, Démarrage en cours, Exécution en cours (Mise en service en cours), et enfin Exécution en cours.

  7. Lorsque ContosoDC est en service, cliquez sur le bouton Connect pour télécharger le fichier Bureau à distance (RDP) dans votre répertoire local.

Le serveur du contrôleur de domaine est maintenant correctement configuré. Ensuite, vous allez configurer le domaine Active Directory sur ce serveur de contrôleur de domaine. Laissez la fenêtre PowerShell ouverte sur votre ordinateur local. Vous la réutiliserez ultérieurement pour créer les deux machines virtuelles SQL Server.

  1. Ensuite, configurez ContosoDC comme un serveur DC pour corp.contoso.com. Démarrez le fichier RDP pour ContosoDC et connectez-vous en utilisant votre compte d'administrateur (AzureAdmin) et le mot de passe (Contoso!000) configurés.

  2. Une fois connecté, exécutez dcpromo à partir du menu Démarrer, comme illustré ci-dessous.

  3. Dans la boîte de dialogue Assistant Installation des services de domaine Active Directory, configurez un nouveau contrôleur de domaine en parcourant les pages et en utilisant les paramètres ci-dessous.

     

    Page Paramètres

    Bienvenue

    Par défaut

    Compatibilité du système d'exploitation

    Par défaut

    Choisissez une configuration de déploiement

    Créer un domaine dans une nouvelle forêt = Sélectionné

    Nouveau du Domaine racine de forêt

    Nom de domaine complet du domaine racine de forêt = corp.contoso.com

    Nom de domaine NetBIOS

    Par défaut

    Définir le niveau fonctionnel de la forêt

    Niveau fonctionnel de la forêt = Windows Server 2008 R2

    Options supplémentaires pour le contrôleur de domaine

    Serveur DNS = Sélectionné

    (Fenêtre contextuelle : Attribution IP statique)

    Oui, l'ordinateur utilisera une adresse IP attribuée automatiquement par un serveur DHCP (non recommandé). = Sélectionné

    (Fenêtre contextuelle)

    Voulez-vous continuer ? = Oui

    Emplacement de la base de données, des fichiers journaux et de SYSVOL

    Par défaut

    Mot de passe administrateur de Restauration des services d'annuaire

    Mot de passe = Contoso!000

    Confirmer le mot de passe = Contoso!000

    Après la mise en service du serveur DC, l'ordinateur redémarre automatiquement.

  4. Ensuite, configurez le domaine Active Directory (AD) avec les comptes que vous allez utiliser plus tard. Relancez le fichier RDP pour ContosoDC en utilisant le compte d'administrateur de domaine par défaut (CORP\AzureAdmin) et le mot de passe (Contoso!000).

  5. Une fois connecté, ouvrez Utilisateurs et ordinateurs Active Directory dans le menu Démarrer comme illustré ci-dessous.

  6. Développez corp.contoso.com, puis cliquez avec le bouton droit sur Utilisateurs, pointez sur Suivant, puis cliquez sur Utilisateur.

  7. Spécifiez un utilisateur nommé Install comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur Suivant.

  8. Spécifiez et confirmez le mot de passe du compte (par exemple, Contoso!000), puis cochez les cases comme illustré ci-dessous, et cliquez sur Suivant.

    • L'utilisateur doit changer le mot de passe à la prochaine ouverture de session = Désactivé

    • Le mot de passe n'expire jamais = Sélectionné

  9. Cliquez sur Terminer. Vous avez créé CORP\Install dans AD. Vous allez utiliser ce compte pour configurer le cluster de basculement et le groupe de disponibilité.

  10. En suivant les mêmes étapes, créez deux autres comptes : CORP\SQLSvc1 et CORP\SQLSvc2. Vous allez les utiliser comme comptes de service pour les instances de SQL Server.

    Ensuite, vous donnerez à CORP\Install les autorisations nécessaires pour configurer le clustering de basculement Windows Service(WSFC).

  11. Dans le menu Affichage, cliquez sur Fonctionnalités avancées, comme illustré ci-dessous. Cette action affiche tous les conteneurs masqués, ainsi que les onglets masqués dans les fenêtres des propriétés pour les objets AD.

  12. Cliquez avec le bouton droit sur corp.contoso.com et cliquez sur Propriétés.

  13. Dans Propriété corp.contos.com sélectionnez l'onglet Sécurité, puis cliquez sur le bouton Avancé.

  14. Dans Paramètres de sécurité avancés pour corp, cliquez sur Ajouter.

  15. Tapez CORP\Install dans la zone de texte, puis cliquez sur OK.

  16. Sélectionnez Autoriser Lire toutes les propriétés et Créer Objets ordinateur comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur OK trois fois pour quitter Propriétés corp.contoso.com.

Maintenant que vous avez fini de configurer Active Directory et les objets utilisateur, vous allez créer trois machines virtuelles SQL Server et les attacher à ce domaine.

  1. Ensuite, vous allez créer les trois machines virtuelles que vous allez utiliser, comprenant le nœud du cluster WSFC, et deux machines virtuelles SQL Server. Pour créer chaque machine virtuelle, retournez au portail Azure, cliquez sur Nouveau, puis sur Calcul, Machine virtuelle, et enfin sur À partir de la galerie. Utilisez ensuite les modèles du tableau suivant pour créer les machines virtuelles.

     

    Page Machine virtuelle 1 Machine virtuelle 2 Machine virtuelle 3

    Sélectionner le système d'exploitation de la machine virtuelle

    Windows Server 2008 R2 SP1

    SQL Server 2012 SP1 Enterprise sur Windows Server 2008 R2 SP1

    SQL Server 2012 SP1 Enterprise sur Windows Server 2008 R2 SP1

    Configuration de la machine virtuelle

    DATE DE SORTIE DE LA VERSION = (la plus récente)

    NOM DE MACHINE VIRTUELLE = ContosoWSFCNode

    TAILLE = Moyenne

    NOUVEAU NOM D'UTILISATEUR = AzureAdmin

    NOUVEAU MOT DE PASSE = Contoso!000

    CONFIRMER = Contoso!000

    NOM DE MACHINE VIRTUELLE = ContosoSQL1

    TAILLE = Grande

    NOUVEAU NOM D'UTILISATEUR = AzureAdmin

    NOUVEAU MOT DE PASSE = Contoso!000

    CONFIRMER = Contoso!000

    NOM DE MACHINE VIRTUELLE = ContosoSQL2

    TAILLE = Grande

    NOUVEAU NOM D'UTILISATEUR = AzureAdmin

    NOUVEAU MOT DE PASSE = Contoso!000

    CONFIRMER = Contoso!000

    Mode de la machine virtuelle

    SE CONNECTER À UNE MACHINE VIRTUELLE EXISTANT = Sélectionné (ContosoDC)

    COMPTE DE STOCKAGE = Compte de stockage que vous avez créé

    RÉGION/GROUPE D'AFFINITÉS/RÉSEAU VIRTUEL = ContosoNET

    SOUS-RÉSEAUX DU RÉSEAU VIRTUEL = Back(10.10.2.0/24)

    SE CONNECTER À UNE MACHINE VIRTUELLE EXISTANT = Sélectionné (ContosoDC)

    COMPTE DE STOCKAGE = Compte de stockage que vous avez créé

    RÉGION/GROUPE D'AFFINITÉS/RÉSEAU VIRTUEL = ContosoNET

    SOUS-RÉSEAUX DU RÉSEAU VIRTUEL = Back(10.10.2.0/24)

    SE CONNECTER À UNE MACHINE VIRTUELLE EXISTANT = Sélectionné (ContosoDC)

    COMPTE DE STOCKAGE = Compte de stockage que vous avez créé

    RÉGION/GROUPE D'AFFINITÉS/RÉSEAU VIRTUEL = ContosoNET

    SOUS-RÉSEAUX DU RÉSEAU VIRTUEL = Back(10.10.2.0/24)

    Options de la machine virtuelle

    GROUPE À HAUTE DISPONIBILITÉ = Créer un groupe à haute disponibilité

    NOM DU GROUPE À HAUTE DISPONIBILITÉ = SQLHADR

    GROUPE À HAUTE DISPONIBILITÉ = SQLHADR

    GROUPE À HAUTE DISPONIBILITÉ = SQLHADR

    Lorsque vous sélectionnez SE CONNECTER À UNE MACHINE VIRTUELLE EXISTANT et vous sélectionnez ContosoDC (le seul choix possible), cela revient au même que d'indiquer à Azure de placer la machine virtuelle dans le même service cloud que ContosoDC. De nouveau, ce nom de service cloud est unique sur Internet.

    Lorsque les trois machines virtuelles sont totalement en service, vous devez les attacher au domaine corp.contoso.com et accorder à CORP\Install des droits d'administrateur sur les ordinateurs. Pour cela, suivez les étapes ci-dessous pour chacun des trois machines virtuelles.

  2. Téléchargez le fichier de Bureau à distance (RDP) de chaque machine virtuelle sur votre répertoire local en sélectionnant la machine virtuelle et en cliquant sur le bouton Connecter. Pour sélectionner une machine virtuelle, cliquez n'importe où sauf dans la première cellule de la ligne, comme illustré ci-dessous.

  3. Lancez le fichier RDP téléchargé et connectez-vous à la machine virtuelle en utilisant votre compte d'administrateur configuré (BUILTIN\AzureAdmin).

  4. Lorsque vous êtes connecté, la fenêtre Tâches de configuration initiales se lance automatiquement. Cliquez sur le lien Configurer la mise en réseau.

  5. La fenêtre Connexions réseau est ouverte. Cliquez avec le bouton droit sur Connexion au réseau local 2, puis sur Propriétés.

  6. Sélectionnez Internet Protocol Version 4 (TCP/IPv4), puis cliquez sur Propriétés.

  7. Sélectionnez Utiliser l'adresse de serveur DNS suivante et spécifiez 10.10.2.4 dans Serveur DNS préféré.

  8. L'adresse 10.10.2.4 est l'adresse attribuée à une machine virtuelle dans le sous-réseau 10.10.2.0/24 d'un réseau virtuel Azure, et cette machine virtuelle est ContosoDC. Pour vérifier l'adresse IP de ContosoDC, utilisez l'invite de commandes nslookup contosodc comme illustré ci-dessous.

  9. Cliquez deux fois sur OK pour valider les modifications. Vous pouvez maintenant attacher la machine virtuelle à corp.contoso.com.

  10. De retour dans Tâches de configuration initiales, cliquez sur le lien Indiquer un nom d'ordinateur et un domaine.

  11. Dans la boîte de dialogue Propriétés système, cliquez sur Modifier.

  12. Cochez la case Domaine et entrez corp.contoso.com dans la zone de texte, puis cliquez sur OK.

  13. Dans la boîte de dialogue contextuelle Sécurité Windows, spécifiez les informations d'identification du compte d'administrateur par défaut (CORP\AzureAdmin) et le mot de passe Contoso!000.

  14. Lorsque vous voyez le message « Bienvenue au domaine corp.contoso.com », cliquez sur OK.

  15. Dans Modification du nom ou du domaine de l'ordinateur, cliquez sur OK, puis cliquez sur OK dans la boîte de dialogue contextuelle.

  16. Attendez que le redémarrage de la machine virtuelle soit terminé, puis relancez le fichier RDP pour vous connecter à la machine virtuelle en utilisant le compte BUILTIN\AzureAdmin.

  17. Dans le menu Démarrer, tapez « utilisateur », puis cliquez sur Donner des droits administratifs à un utilisateur de domaine, comme illustré ci-dessous.

  18. Dans la boîte de dialogue Comptes utilisateurs, cliquez sur Ajouter.

  19. Dans Ajouter un nouvel utilisateur, spécifiez Install dans Nom d'utilisateur et CORP dans Domaine, puis cliquez sur Suivant.

  20. Sélectionnez Administrateur pour ajouter CORP\Install au groupe d'administrateurs local, puis cliquez sur Terminer, et sur OK pour fermer la boîte de dialogue Comptes utilisateurs.

  21. Ajoutez ensuite la fonctionnalité Clustering de basculement à la machine virtuelle. Dans la fenêtre Tâches de configuration initiales, cliquez sur Ajouter des fonctionnalités.

  22. Dans l'Assistant Ajout de fonctionnalités, sélectionnez Clustering de basculement comme illustré ci-dessous, et cliquez sur Suivant.

  23. Dans Confirmer les sélections pour l'installation, cliquez sur Installer.

  24. Lorsque l'installation de la fonctionnalité Clustering de basculement est terminée, cliquez sur Fermer.

  25. Déconnectez-vous de la machine virtuelle.

Les machines virtuelles SQL Server sont maintenant configurés et exécutés, mais ils sont installées avec les options par défaut de SQL Server.

Dans cette section, vous allez créer le cluster WSFC qui hébergera le groupe de disponibilité créé précédemment. À ce stade, vous devriez avoir effectué les opérations qui suivent sur chacun des trois machines virtuelles que vous allez utiliser dans le cluster WSFC :

  • Mise en service complète dans Azure

  • Attachement de la machine virtuelle au domaine

  • Ajout de CORP\Install au groupe Administrateurs local

  • Ajout de la fonctionnalité Clustering de basculement

Il s'agit des conditions préalables requises sur chaque machine virtuelle pour pouvoir l'attacher au cluster WSFC.

Par ailleurs, notez que le réseau virtuel Azure ne se comporte pas de la même manière qu'un réseau sur site, par conséquent, vous devez créer le cluster dans l'ordre suivant :

  1. Créez un cluster à un seul nœud sur l'un des nœuds (ContosoSQL1).

  2. Modifiez l'adresse IP du cluster par une adresse IP non utilisée (10.10.2.101).

  3. Mettez le nom du cluster en ligne

  4. Ajoutez les autres nœuds (ContosoSQL2 et ContosoWSFCNode).

Vous pouvez maintenant passer aux étapes suivantes. Suivez les étapes ci-dessous pour configurer entièrement le cluster.

  1. Lancez le fichier RDP pour ContosoSQL1 et connectez-vous en utilisant les informations d'identification de CORP\Install.

  2. Ouvrez le Gestionnaire de serveur, développez le nœud Fonctionnalités, puis cliquez avec le bouton droit sur Gestionnaire du cluster de basculement, et cliquez sur Créer un cluster, comme illustré ci-dessous.

  3. Dans l'Assistant Création d'un cluster, créez un cluster à un seul nœud en parcourant les pages et en utilisant les paramètres ci-dessous :

     

    Page Paramètres

    Avant de commencer

    Par défaut

    Sélectionner les serveurs

    Tapez ContosoSQL1 dans Entrer le nom du serveur et cliquez sur Ajouter

    Avertissement de validation

    Sélectionnez Non. Je n'ai pas besoin de l'assistance de Microsoft pour ce cluster, et par conséquent, je ne souhaite pas exécuter les tests de validation. Lorsque je clique sur Suivant, poursuivre la création du cluster.

    Point d'accès pour l'administration du cluster

    Tapez Cluster1 dans Nom du cluster

    Confirmation

    Par défaut

  4. Dans le Gestionnaire de serveur, développez Gestionnaire du cluster de basculement, puis cliquez sur Cluster1.corp.contoso.com, faites défiler le volet central et développez Ressources principales du cluster. Les ressources Nom et Adresse IP devraient avoir l'état Échec. La ressource d'adresse IP ne peut pas être mise en ligne car le cluster a la même adresse IP que l'ordinateur, il s'agit donc d'un doublon d'adresse. Cliquez avec le bouton droit sur la ressource Adresse IP en échec, puis sélectionnez Propriétés, comme illustré ci-dessous.

  5. Sélectionnez Adresse IP statique et spécifiez 10.10.2.101 dans la zone de texte Adresse, comme illustré ci-dessous. Cliquez ensuite sur OK.

  6. Dans la section Ressources principales du cluster, cliquez avec le bouton droit sur Nom : Cluster1, puis cliquez sur Mettre cette ressource en ligne. Puis, attendez que les deux ressources soient en ligne. Lorsque la ressource de nom de cluster est en ligne, elle met à jour le serveur DC avec un nouveau compte d'ordinateur AD. Le compte AD sera utilisé pour exécuter ultérieurement le service cluster du groupe de disponibilité.

  7. Enfin, ajoutez les nœuds restants au cluster. Dans l'arborescence du navigateur, cliquez avec le bouton droit sur Cluster1.corp.contoso.com, puis cliquez sur Ajouter un nœud, comme indiqué ci-dessous.

  8. Dans l'Assistant Ajout d'un nœud, cliquez sur Suivant. Puis, dans la page Sélectionner les serveurs, ajoutez ContosoSQL2 et ContosoWSFCNode à la liste en tapant le nom de serveur dans Entrer le nom du serveur et en cliquant sur Ajouter. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

  9. Dans la page Avertissement de validation, cliquez sur Non. Je n'ai pas besoin de l'assistance de Microsoft pour ce cluster, et par conséquent, je ne souhaite pas exécuter les tests de validation. Lorsque je clique sur Suivant, poursuivre la création du cluster. Puis, cliquez sur Suivant deux fois pour ajouter les nœuds. Lorsque les nœuds sont ajoutés au cluster, cliquez sur Terminer.

    Le Gestionnaire du cluster de basculement devrait maintenant indiquer que votre cluster a trois nœuds, répertoriés dans le conteneur Nœuds, comme illustré ci-dessous.

  10. Déconnectez-vous de la session de Bureau à distance.

Dans cette section, vous allez effectuer les opérations suivantes sur ContosoSQL1 et ContosoSQL2 :

  1. Ajouter une connexion pour NT AUTHORITY\System avec les autorisations requises pour l'instance par défaut de SQL Server

  2. Ajouter CORP\Install en tant que rôle sysadmin pour l'instance SQL Server par défaut

  3. Ouvrir le pare-feu pour l'accès à distance de SQL Server

  4. Activer la fonctionnalité Groupes de disponibilité AlwaysOn

  5. Modifier le compte de service SQL Server en CORP\SQLSvc1 et CORP\SQLSvc2, respectivement

Les actions ci-dessus peuvent être exécutées dans n'importe quel ordre. Néanmoins, les étapes ci-dessous suivent l'ordre habituel. Suivez les étapes à la fois pour ContosoSQL1 et ContosoSQL2 :

  1. Si vous n'êtes pas déjà déconnecté de la session Bureau à distance de la machine virtuelle, faites-le.

  2. Lancez le fichier RDP pour la machine virtuelle et connectez-vous en tant que BUILTIN\Administrator.

  3. D'abord, ajoutez NT AUTHORITY\System aux noms de connexion SQL Server avec les autorisations requises. Dans le menu Démarrer, lancez SQL Server Management Studio.

  4. Cliquez sur Connecter pour vous connecter à l'instance SQL Server par défaut.

  5. Dans l'Explorateur d'objets, développez Sécurité, cliquez avec le bouton droit sur Connexions, puis sélectionnez Nouvelle connexion.

  6. Tapez NT AUTHORITY\System dans Nom de connexion, puis cliquez sur OK.

  7. Dans l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit sur NT AUTHORITY\System, puis cliquez sur Propriétés.

  8. Dans la page Éléments sécurisables, pour le serveur local, sélectionnez Octroyer pour les autorisations suivantes, puis cliquez sur OK.

    • Modifier un groupe de disponibilité

    • Connecter SQL

    • Afficher l'état du serveur

  9. Ensuite, ajoutez CORP\Install en tant que rôle sysadmin pour l'instance SQL Server par défaut. Dans l'Explorateur d'objets, recliquez avec le bouton droit sur Connexions, puis cliquez sur Nouvelle connexion.

  10. Tapez CORP\Install dans Nom de connexion.

  11. Dans la page Rôles de serveur, sélectionnez sysadmin. Cliquez ensuite sur OK. Une fois la connexion créée, vous pouvez l'afficher en développant Connexions dans l'Explorateur d'objets.

  12. Ensuite, vous allez créer une règle de pare-feu pour SQL Server. Dans le menu Démarrer, lancez le Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité, comme illustré ci-dessous.

  13. Cliquez avec le bouton droit sur Règles de trafic entrant et sélectionnez Nouvelle règle.

  14. Dans la page Type de règle, sélectionnez Programme, puis cliquez sur Suivant.

  15. Dans la page Programme, sélectionnez Ce chemin d'accès du programme :, puis tapez %ProgramFiles%\Microsoft SQL Server\MSSQL11.MSSQLSERVER\MSSQL\Binn\sqlservr.exe dans la zone de texte. Ensuite, cliquez sur Suivant.

  16. Dans la page Action, sélectionnez Autoriser la connexion et cliquez sur Suivant.

  17. Dans la page Profil, acceptez les paramètres par défaut et cliquez sur Suivant.

  18. Dans la page Nom, spécifié un nom pour la règle, comme SQL Server (règle de programme) dans la zone de texte Nom, puis cliquez sur Terminer.

  19. Ensuite, vous allez activer la fonctionnalité Groupes de disponibilité AlwaysOn. Dans le menu Démarrer, lancez le Gestionnaire de configuration SQL Server.

  20. Dans l'arborescence du navigateur, cliquez sur Services SQL Server, cliquez avec le bouton droit sur le service SQL Server (MSSQLSERVER), puis cliquez sur Propriétés.

  21. Cliquez sur l'onglet Haute disponibilité AlwaysOn, sélectionnez Activer les groupes de disponibilité AlwaysOn, comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur Appliquer. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue contextuelle, et ne fermez pas la fenêtre Propriétés pour le moment. Vous allez redémarrer le service SQL Server après avoir modifié le compte de service.

  22. Ensuite, vous allez modifier le compte de service SQL Server. Cliquez sur l'onglet Ouvrir une session, tapez CORP\SQLSvc1 (pour ContosoSQL1) ou CORP\SQLSvc2 (pour ContosoSQL2) dans Nom du compte, puis tapez et confirmez le mot de passe et cliquez sur OK.

  23. Dans la fenêtre contextuelle, cliquez sur Oui pour redémarrer le service SQL Server. Après le redémarrage du service SQL Server, les modifications apportées à la fenêtre des propriétés sont appliquées.

  24. Déconnectez-vous de la machine virtuelle.

Vous pouvez maintenant configurer un groupe de disponibilité. Voici, dans les grandes lignes, comment vous allez procéder :

  1. Créer une nouvelle base de données (MyDB1) sur ContosoSQL1

  2. Effectuer une sauvegarde complète et une sauvegarde du journal des transactions de la base de données

  3. Restaurer la sauvegarde complète et la sauvegarde du journal des transactions sur ContosoSQL2 avec l'option NORECOVERY

  4. Créer un groupe de disponibilité (AG1) avec validation synchrone, basculement automatique et réplicas secondaires lisibles

Suivez les instructions ci-dessous :

  1. Si vous n'êtes pas déjà déconnecté des sessions Bureau à distance pour ContosoSQL1 et ContosoSQL2, faites-le.

  2. Lancez le fichier RDP pour ContosoSQL1 et connectez-vous en tant que CORP\Install.

  3. Dans l'Explorateur de fichiers, sous C:\, créez un répertoire appelé sauvegarde. Vous allez utiliser ce répertoire pour sauvegarder et restaurer votre base de données.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur le répertoire, pointez sur Partager avec, puis cliquez sur Des personnes spécifiques, comme illustré ci-dessous.

  5. Ajoutez CORP\SQLSvc1 et accordez lui l'autorisation Lecture/écriture, puis ajoutez CORP\SQLSvc2 et accordez lui l'autorisation Lecture, comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur Partager. Une fois que le processus de partage de fichiers est terminé, cliquez sur Terminé.

  6. Vous allez ensuite créer la base de données. Dans le menu Démarrer, lancez SQL Server Management Studio, puis cliquez sur Connecter pour vous connecter à l'instance SQL Server par défaut.

  7. Dans l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit sur Bases de données, puis cliquez sur Nouvelle base de données.

  8. Dans Nom de la base de données, tapez MyDB1, puis cliquez sur OK.

  9. Ensuite, vous allez effectuer une sauvegarde complète de la base de données. Dans l'Explorateur d'objets, développez Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur MyDB1, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder.

  10. Dans la section Source, définissez Type de sauvegarde sur Complète. Dans la section Destination, cliquez sur Supprimer pour supprimer le chemin d'accès par défaut au fichier de sauvegarde.

  11. Dans la section Destination, cliquez sur Ajouter.

  12. Dans la zone de texte Nom de fichier, tapez \\ContosoSQL1\backup\MyDB1.bak. Cliquez sur OK, puis encore sur OK pour terminer de sauvegarder la base de données. Cliquez sur OK lorsque l'opération de sauvegarde est terminée pour fermer la boîte de dialogue.

  13. Ensuite, vous allez effectuer une sauvegarde du journal des transactions de la base de données. Dans l'Explorateur d'objets, développez Bases de données, cliquez avec le bouton droit sur MyDB1, pointez sur Tâches, puis cliquez sur Sauvegarder.

  14. Dans Type de sauvegarde, sélectionnez Journal des transactions. Conservez le chemin d'accès au fichier Destination spécifié auparavant et cliquez sur OK. Cliquez sur OK lorsque l'opération de sauvegarde est terminée.

  15. Ensuite, vous allez restaurer la sauvegarde complète et la sauvegarde du journal des transactions sur ContosoSQL2. Lancez le fichier RDP pour ContosoSQL2 et connectez-vous en tant que CORP\Install. Laissez la session de Bureau à distance de ContosoSQL1 ouverte.

  16. Dans le menu Démarrer, lancez SQL Server Management Studio, puis cliquez sur Connecter pour vous connecter à l'instance SQL Server par défaut.

  17. Dans l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit sur Bases de données, puis cliquez sur Restaurer la base de données.

  18. Dans la section Source, sélectionnez Unité et cliquez sur le bouton .

  19. Dans Sélectionner les unités de sauvegarde, cliquez sur Ajouter.

  20. Dans Emplacement des fichiers de données et de sauvegarde, tapez \\ContosoSQL1\backup, puis cliquez sur Actualiser, sélectionnez MyDB1.bak, puis cliquez sur OK et sur OK. Vous devriez voir maintenant la sauvegarde complète et la sauvegarde du journal des transactions dans le volet Jeux de sauvegarde à restaurer.

  21. Allez à la page Options, sélectionnez RESTORE WITH NORECOVERY dans État de récupération, puis cliquez sur OK pour restaurer la base de données. Cliquez sur OK lorsque l'opération de restauration est terminée.

  22. Vous allez maintenant créer un groupe de disponibilité. Retournez à la session de Bureau à distance de ContosoSQL1. Dans l'Explorateur d'objets dans SSMS, cliquez avec le bouton droit sur Haute disponibilité AlwaysOn, puis sélectionnez Assistant Nouveau groupe de disponibilité, comme illustré ci-dessous.

  23. Dans la page Introduction, cliquez sur Suivant. Dans la page Spécifier le nom du groupe de disponibilité, tapez AG1 dans Nom du groupe de disponibilité puis cliquez sur Suivant.

  24. Dans la page Sélectionner des bases de données, sélectionnez MyDB1 et cliquez sur Suivant. La base de données réunit les conditions préalables requises car vous avez effectué au moins une sauvegarde complète sur le réplica principal cible.

  25. Dans la page Spécifier les réplicas, cliquez sur Ajouter un réplica.

  26. La boîte de dialogue Se connecter au serveur s'affiche. Tapez ContosoSQL2 dans Nom du serveur, puis cliquez sur Connecter.

  27. De retour dans la page Spécifier les réplicas, vous devriez voir ContosoSQL2 répertorié sous Réplicas disponibles. Configurez les réplicas comme indiqué ci-dessous. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Suivant.

  28. Dans la page Sélectionner la synchronisation de données initiale, sélectionnez Joindre uniquement, puis cliquez sur Suivant. Vous avez déjà effectué une synchronisation des données manuelle lorsque vous avez pris les sauvegardes complète et du journal des transactions sur ContosoSQL1 et les avez restaurées sur ContosoSQL2. Vous pouvez aussi choisir de ne pas effectuer les opérations de sauvegarde et restauration sur votre base de données, et sélectionner Complète pour que l'Assistant Nouveau groupe de disponibilité exécute la synchronisation des données à votre place. Toutefois, cela n'est pas recommandé pour les très grandes bases de données de certaines entreprises.

  29. Sur la page Validation, cliquez sur Suivant. Cette page doit ressembler à ce qui suit. Un avertissement s'affiche pour la configuration de l'écouteur, car vous n'avez pas configuré d'écouteur de groupe de disponibilité. Cette étape a été ignorée intentionnellement car les écouteurs de groupe de disponibilité ne sont pas actuellement pris en charge dans les machines virtuelles Azure.

  30. Dans la page Résumé, cliquez sur Terminer et attendez que l'assistant configure le nouveau groupe de disponibilité. Dans la page Progression, vous pouvez cliquer sur Plus de détails pour afficher la progression détaillée. Lorsque l'assistant a terminé, examinez la page Résultats pour vérifier que le groupe de disponibilité a été créé, comme illustré ci-dessous, puis cliquez sur Fermer pour quitter l'assistant.

  31. Dans l'Explorateur d'objets, développez Haute disponibilité AlwaysOn, et ensuite Groupes de disponibilité. Vous devez maintenant voir le nouveau groupe de disponibilité dans ce conteneur. Cliquez avec le bouton droit sur AG1 (Principal) et sélectionnez Afficher le tableau de bord.

    Votre tableau de bord AlwaysOn doit être semblable à celui de l'image suivante. Vous devez voir les réplicas, le mode de basculement de chaque réplica, et l'état de synchronisation.

  32. Dans le menu Démarrer, ouvrez Gestionnaire de serveur, développez Fonctionnalités, puis Gestionnaire du cluster de basculement, Cluster1.corp.contoso.com et Services et applications. Un nouveau service cluster appelé AG1 a été créé dans Cluster1 pour représenter le groupe de disponibilité que vous venez de configurer. Notez que AG1 n'a pas d'adresse IP via laquelle les clients de la base de données peuvent se connecter au groupe de disponibilité, car vous ne l'avez pas configurée et parce que cette adresse IP ne fonctionnerait pas de toute manière étant donné que le réseau virtuel Azure ne prend pas en charge les adresses IP statiques.

    WarningAvertissement
    Ne tentez pas de basculer ce service cluster. Toutes les opérations de basculement doivent être effectuées à partir du Tableau de bord AlwaysOn dans SSMS. Pour plus d'informations, consultez Restrictions d'utilisation du Gestionnaire du cluster de basculement WSFC avec des groupes de disponibilité

Vous avez correctement implémenté SQL Server AlwaysOn en créant un groupe de disponibilité dans Azure. Pour configurer un écouteur pour ce groupe de disponibilité, consultez Tutorial: Listener Configuration for AlwaysOn Availability Groups in Azure.

Afficher:
© 2014 Microsoft