Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source

Configuration de Lab Management pour la première fois

Pour utiliser Visual Studio Lab Management afin de gérer un jeu d'ordinateurs virtuels sous la forme d'environnements virtuels, vous devez commencer par configurer Lab Management. Chaque environnement se compose d'un grand nombre d'ordinateurs virtuels correspondant à chaque rôle requis par votre application. Vous pouvez utiliser ensuite Lab Management pour déployer votre application dans ces environnements et effectuer des tests. Pour plus d'informations sur Lab Management, consultez Utilisation d'un lab virtuel pour le cycle de vie de votre application.

L'illustration suivante illustre les étapes permettant de configurer Hyper-V, SCVMM et Lab Management dont le fonctionnement conjoint vous permet de créer ces environnements. Cette illustration montre une installation simple et quelle étape s'applique à chaque ordinateur.

Configurer Lab Management

Vous pouvez également avoir une installation plus complexe avec des ordinateurs séparés pour SCVMM, Hyper-V, votre serveur de bibliothèque et Team Foundation Server. 

RemarqueRemarque

Les ordinateurs que vous utilisez comme serveurs de bibliothèque (notamment l'ordinateur SCVMM qui possède un serveur de bibliothèque par défaut) et comme hôtes Hyper-V doivent être sur un réseau gigabit network connecté à un commutateur de réseau commun. Plus le débit du réseau sera élevé, meilleure sera la performance au cours du déploiement des ordinateurs virtuels vers les hôtes et lors de l'enregistrement des ordinateurs virtuels sur la bibliothèque de votre hôte.

L'administrateur Team Foundation Server doit définir et configurer Team Foundation Server avant de configurer Lab Management. Pour plus d'informations sur la définition et la configuration de Team Foundation Server, consultez le Guide de l'installation de Team Foundation Server. Après que l'administrateur a configuré Team Foundation Server et créé une collection de projets d'équipe par défaut, vérifiez que vous disposez des informations suivantes :

  • OrdinateurTFS : nom de l'ordinateur qui exécute Team Foundation Server.

  • domaine : domaine Active Directory utilisé par tous les ordinateurs.

  • tfssvc : compte sous lequel Team Foundation Server s'exécute.

    RemarqueRemarque

    Si votre instance de Team Foundation Server utilise plusieurs ordinateurs pour exécuter la couche Application logique et si vous comptez utiliser la fonctionnalité Lab Management de Visual Studio 2010, n'utilisez pas le compte NetworkService comme compte de service pour Team Foundation Server. L'utilisation du compte NetworkService nécessite ensuite plus de travail manuel pour gérer les ordinateurs hôtes physiques des environnements virtuels, car le compte NetworkService de chaque nouvel ordinateur de la couche Application devra être ajouté au groupe Administrateur local sur chaque ordinateur hôte physique. Par exemple, si vous exécutez un laboratoire avec 20 hôtes physiques, et si vous ajoutez ou remplacez un ordinateur de la couche Application, vous devrez ensuite mettre à jour chacun des 20 ordinateurs hôtes avec le nom du nouvel ordinateur de la couche Application et assigner des autorisations. Au lieu d'utiliser le compte NetworkService, utilisez un compte d'utilisateur de domaine standard et un mot de passe pour le compte TFSservice. Ainsi, le compte d'utilisateur de domaine est ajouté une seule fois à la configuration initiale de l'hôte physique et chaque nouvel ordinateur de la couche Application utilise le même compte. Pour plus d'informations sur les limitations du compte NetworkService, consultez NetworkService Account.

  • domaine\tfsadmin : compte de l'administrateur Team Foundation Server.

RemarqueRemarque

Si vous souhaitez utiliser une collection de projets d'équipe spécifique au lieu de la collection de projets d'équipe par défaut, vous devez d'abord la créer.

Le tableau suivant résume les configurations matérielles et logicielles minimales recommandées pour les ordinateurs utilisés avec Lab Management. Pour la configuration simple dans le diagramme antérieur, l'ordinateur HôteHyperV, l'OrdinateurVMM et l'OrdinateurBibliothèque peuvent être le même ordinateur. Si vous utilisez une configuration plus complexe, vous pouvez utiliser des ordinateurs distincts pour Hyper-V, SCVMM et pour votre serveur de bibliothèque dont la configuration requise correspond à celle définie dans le tableau suivant.

Système

Processeur

Système d'exploitation pris en charge

RAM

(minimale/

recommandée)

Disque dur (minimal/recommandé)

HôteHyperV

64 bits avec la virtualisation de matériel activée

Système d'exploitation Windows Server 2008 R2 avec Hyper-V 64 bits, éditions Standard, Entreprise et Datacenter

Installation minimale de Windows Server 2008, éditions Standard, Entreprise et Datacenter

Système d'exploitation Windows Server 2008 avec Hyper-V 64 bits, éditions Standard, Entreprise et Datacenter avec Service Pack 2

Installation minimale de Windows Server 2008, éditions Standard, Entreprise et Datacenter avec Service Pack 2

Système d'exploitation Hyper-V Server 2008 R2

4 Go / 8 Go

100 Go/ 200 Go

OrdinateurVMM

64 bits

Éditions Standard, Entreprise et Datacenter du système d'exploitation Windows Server 2008 R2 64 bits

Système d'exploitation Windows Server 2008, éditions Standard, Entreprise et Datacenter avec Service Pack 2

RemarqueRemarque
Vous ne pouvez pas installer SCVMM sur le système d'exploitation Hyper-V Server 2008 R2.Hyper-V Server 2008 est un produit dédié, autonome qui contient uniquement l'hyperviseur Windows, le modèle du pilote winsvr08_r2 et des composants de virtualisation.Pour plus d'informations sur le système d'exploitation Hyper-V Server 2008 R2, consultez cette page Web Microsoft.

2 Go / 4 Go

200 G0

OrdinateurBibliothèque

64 bits

Éditions Standard, Entreprise et Datacenter du système d'exploitation Windows Server 2008 R2 64 bits

Système d'exploitation Windows Server 2008, éditions Standard, Entreprise et Datacenter avec Service Pack 2

2 Go / 4 Go

200 Go / 500 Go

OrdinateurTFS

x86 32 bits

x64 64 bits

Tous les systèmes d'exploitation pris en charge par Team Foundation Server sont pris en charge par Visual Studio Lab Management, à l'exception des systèmes d'exploitation qui ne sont pas joints à un domaine.

2 Go / 4 Go

120 Go / 230 Go

OrdinateurContrôleurs

x86 32 bits

x64 64 bits

Tous les systèmes d'exploitation pris en charge par Team Foundation Server sont pris en charge par Visual Studio Lab Management, à l'exception des systèmes d'exploitation qui ne sont pas joints à un domaine.

2 Go / 4 Go

120 Go / 230 Go

Le tableau suivant détaille les procédures à suivre pour compléter la configuration pour Hyper-V, SCVMM et Lab Management, ainsi que les autorisations qui sont obligatoires. Pour une configuration simple dans le diagramme antérieur, l'ordinateur HôteHyperV, l'OrdinateurVMM et l'OrdinateurBibliothèque peuvent être le même ordinateur.

RemarqueRemarque

Tous les ordinateurs utilisés pour Lab Management doivent être joints au même domaine ou aux domaines qui partagent une approbation bidirectionnelle.

Numéro d'étape

Procédure

Détails

Nom de l'ordinateur dans la procédure

Autorisations requises

Étape complétée

1

Installer et configurer des hôtes Hyper-V

Hyper-V vous permet de gérer des ordinateurs virtuels et leurs ressources.

HôteHyperV

Administrateur pour l'HôteHyperV

2

Installer et configurer SCVMM

SCVMM vous aide à gérer vos modèles et ordinateurs virtuels, ainsi que leur emplacement et mode de stockage.

OrdinateurVMM

RemarqueRemarque
Vous pouvez utiliser un ordinateur séparé comme OrdinateurBibliothèque pour le partage de bibliothèque afin de stocker les ordinateurs virtuels.

Administrateur pour OrdinateurVMM

3

Configurer Team Foundation Server pour activer Lab Management

Vous configurez TFS pour vous donner l'accès aux modèles et ordinateurs virtuels que vous avez créés.

OrdinateurTFS

Administrateur Team Foundation Server.

4

Vérifier la configuration à l'aide du Gestionnaire de tests Microsoft

Vérifiez que vous pouvez vous connecter à un projet d'équipe et accéder au Centre lab à l'aide de Gestionnaire de tests Microsoft.

DesktopClient

Tout compte d'utilisateur ajouté à l'ordinateur

5

Installer le contrôleur de build et contrôleur de test

Si vous souhaitez générer et déployer votre application à l'aide de Team Foundation Build et effectuer des tests, vous aurez besoin de contrôleurs de build et de contrôleurs de test.

OrdinateurTFS

RemarqueRemarque
Il est recommandé d'utiliser un ordinateur séparé comme OrdinateurContrôleurs pour installer le contrôleur de test.

Administrateur de collections de projets d'équipe

Pour installer Hyper-V, vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Activez le rôle Hyper-V sur un ordinateur qui est équipé de Windows Server 2008. Si le rôle Hyper-V n'est pas activé sur l'ordinateur HôteHyperV, vous devez d'abord activer celui-ci à l'aide du Gestionnaire de serveur sur chacun des hôtes Hyper-V pour créer et gérer des ordinateurs virtuels à l'aide des étapes décrites dans la procédure suivante. Pour plus d'informations sur Hyper V, consultez le site Web Microsoft suivant.

  • Installez Hyper-V Server 2008 R2 sur votre HôteHyperV. Pour plus d'informations sur le serveur Hyper-V et la façon de l'installer, consultez le site Web Microsoft suivant.

Pour activer le rôle Hyper-V sur chaque hôte Hyper-V avec Windows Server 2008

  1. Sur l'hôte Hyper-V, connectez-vous en tant qu'administrateur.

  2. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Outils d'administration, puis cliquez sur Gestionnaire de serveur.

  3. Dans le volet gauche du Gestionnaire de serveur, cliquez avec le bouton droit sur Rôles et pointez sur Ajouter des rôles.

  4. Suivez l'Assistant Ajout de rôles. Vous pouvez simplement cliquer sur Suivant sur toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes :

    1. Sur la page Sélectionner des rôles de serveurs, sélectionnez Hyper-V, puis cliquez sur Suivant.

    2. Sur la page Créer des réseaux virtuels, vous devez sélectionner une carte réseau active, puis cliquez sur Suivant.

      RemarqueRemarque

      Pour savoir quelles cartes réseau sont actives, utilisez la commande ipconfig afin d'afficher les cartes réseau qui ont des adresses IP. Dans l'Assistant, sélectionnez la carte réseau qui doit être utilisée pour la création d'un réseau virtuel. Vous devez sélectionner une carte qui est connectée au même réseau que les autres ordinateurs du lab. S'il y a plusieurs cartes, sélectionnez celle à laquelle les ordinateurs virtuels créés par Lab Management doivent être connectés.

    3. Sur la page Confirmer les sélections pour l'installation, cliquez sur Installer.

    4. Sur la page Résultats de l'installation, cliquez sur Fermer.

    5. Dans la boîte de dialogue Voulez-vous redémarrer maintenant, cliquez sur Oui.

      L'ordinateur redémarre alors et continue avec l'Assistant Reprise de la configuration.

    6. Sur la page Résultats de l'installation, un message indiquant Installation succeeded s'affiche. Cliquez sur Fermer.

  5. Installez la mise à jour décrite sur ce site Web Microsoft. Cette mise à jour prend en charge la fonctionnalité d'isolement du réseau des environnements virtuels.

RemarqueRemarque

Si vous utilisez plusieurs hôtes pour Hyper-V qui ont des versions différentes de Windows Server 2008, vous pouvez avoir besoin de ce correctif. Vérifiez les détails dans le lien suivant pour déterminer si vous avez besoin de ce correctif : Un disque de différenciation Hyper-V que vous créez dans Windows Server 2008 R2 ne peut pas être utilisé dans Windows Server 2008.

Améliorer la fiabilité de WinRM

L'Administration à distance de Windows (WinRM) est utilisée par SCVMM pour communiquer avec les hôtes Hyper-V. Vous devez apporter les modifications suivantes aux paramètres de configuration par défaut pour WinRM. Les modifications de ces paramètres aident à améliorer la fiabilité de WinRM car Lab Management exécute sur les hôtes Hyper-V un plus grand nombre d'opérations que dans un scénario de production classique pour Hyper-V. Ces modifications apportées aux paramètres WinRM doivent également être exécutées sur tout ordinateur utilisé pour un partage de bibliothèque.

Pour modifier les paramètres de configuration du service Gestion à distance de Windows

  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

    RemarqueRemarque

    Vous devez être un utilisateur de domaine qui a été ajouté au groupe Administrateurs pour cet ordinateur.

  2. À l'invite de commandes, exécutez la commande suivante :

    winrm set winrm/config @{MaxTimeoutms = "1800000"}

  3. Redémarrez le service winrm et l'agent SCVMM sur l'hôte à l'aide des commandes suivantes :

    net stop winrm

    net start winrm

    net start vmmagent

  4. Si le système d'exploitation hôte est Windows Server 2008 : 

    1. Exécutez la commande suivante :

      winrm set winrm/config/Service @{MaxConcurrentOperations="200"}

    2. Redémarrez winrm et l'agent SCVMM sur l'hôte à l'aide des commandes suivantes :

      net stop winrm

      net start winrm

      net start vmmagent

Vérifier l'installation Hyper-V

Pour vérifier que Hyper-V est correctement installé et qu'il fonctionne

  • Créez un ordinateur virtuel à l'aide de Hyper-V et vérifiez que vous pouvez démarrer l'ordinateur virtuel.

    Si vous avez activé le rôle Hyper-V pour votre HôteHyperV, créez un ordinateur virtuel à l'aide des informations du site Web Microsoft.

    RemarqueRemarque

    Vous pouvez modifier les paramètres pour l'ordinateur virtuel selon vos besoins. Vous pouvez mettre à jour la taille du disque dur et la mémoire. Pour plus d'informations sur ces paramètres, consultez le site Web Microsoft suivant.

    Si vous utilisez Hyper-V Server, créez un ordinateur virtuel à l'aide des informations du Guide de mise en route de Hyper-V Server du site Web Microsoft (page éventuellement en anglais).

    RemarqueRemarque

    Si vous avez plusieurs disques durs sur votre ordinateur Hyper-V, vous devez configurer les chemins d'accès pour que les ordinateurs virtuels soient le plus grand disque, ou vous risquez de ne pas disposer d'espace disque suffisant pour créer vos ordinateurs virtuels.

Pour plus d'informations sur Hyper-V, consultez Vue d'ensemble d'Hyper-V.

RemarqueRemarque

Lorsque vous créez ou démarrez un ordinateur virtuel, le logiciel antivirus peut entraîner des problèmes. Pour plus d'informations, consultez le site Web Microsoft (page éventuellement en anglais) suivant.

Pour accéder aux ordinateurs virtuels que vous créez avec Hyper-V à partir de Lab Management, vous devez installer et configurer System Center Virtual Machine Manager R2. System Center Virtual Machine Manager (SCVMM) est un outil de gestion de vos ordinateurs hôtes Hyper-V à partir d'une console centrale. Lab Management communique avec SCVMM pour pouvoir utiliser les modèles et ordinateurs virtuels pour créer des environnements.

RemarqueRemarque

Si vous utilisez le système d'exploitation Hyper-V Server 2008 R2 autonome, vous devez installer SCVMM sur un ordinateurVmmséparé. Vous ne pouvez pas utiliser l'ordinateur HôteHyperV. Pour plus d'informations sur les caractéristiques uniques de Hyper-V Server 2008 R2, consultez le site Web Microsoft suivant.

Pour installer le serveur SCVMM et la console Administrateur SCVMM sur l'OrdinateurVMM

  1. Sur OrdinateurVMM, connectez-vous en tant qu'utilisateur de domaine qui est également administrateur sur l'ordinateur.

  2. Pour installer System CenterVirtual Machine Manager, exécutez setup.exe.

  3. Pour installer le serveur SCVMM, sous Installation cliquez sur Serveur VMM. Cliquez sur J'accepte les termes de ce contrat. Puis cliquez sur Suivant dans toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes :

    1. Sur la page Paramètres SQL Server de l'Assistant, cliquez sur Installer SQL Server 2005 Express Edition SP3, puis sur Suivant.

      RemarqueRemarque

      Si vous avez une instance existante de SQL que vous souhaitez utiliser, sélectionnez Utiliser une version prise en charge de SQL Server.

    2. Dans la page de l'Assistant Paramètres du partage de bibliothèque, sélectionnez Créer un nouveau partage de bibliothèque.

      RemarqueRemarque

      Vous pouvez accepter les noms et emplacements par défaut pour le partage de bibliothèque ou entrer d'autres valeurs.

    3. Dans la page de l'Assistant Paramètres d’installation, vous pouvez soit accepter les numéros de ports et le compte de service VMM par défaut, soit entrer les valeurs de votre choix.

    4. Sur la page Résumé des paramètres de l'Assistant, cliquez sur Installer.

    5. Sur la page Installation de l'Assistant, cliquez sur Fermer.

  4. Pour installer la Console Administrateur Virtual Machine Manager, sous Installation cliquez sur Console Administrateur VMM. Cliquez sur J'accepte les termes de ce contrat. Puis cliquez sur Suivant dans toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes :

    1. Sur la page Résumé des paramètres de l'Assistant, cliquez sur Installer.

    2. Sur la page Installation de l'Assistant, cliquez sur Fermer.

  5. Sur la page de démarrage de System Center Virtual Machine Manager 2008, cliquez sur Quitter.

  6. Installez la mise à jour décrite sur ce site Web Microsoft. Cette mise à jour prend en charge la fonctionnalité d'isolement du réseau des environnements virtuels.

Configurer SCVMM

Vous devez configurer SCVMM pour ajouter vos ordinateurs hôtes Hyper-V à un groupe hôte et ajouter éventuellement d'autres partages de bibliothèque.

RemarqueRemarque

Un groupe hôte vous permet de grouper ensemble les ordinateurs hôtes Hyper-V d'une façon explicite selon la fonction de la machine hôte. Par exemple, un jeu de machines hôte peut appartenir à un service particulier dans votre société.

Pour configurer SCVMM

  1. Ouvrez la console Administrateur Virtual Machine Manager.

    1. Cliquez sur Démarrer, Tous les programmes, Microsoft System Center, Virtual Machine Manager 2008 R2, puis sur Console Administrateur Virtual Machine Manager.

    2. Dans la boîte de dialogue Se connecter au serveur, tapez localhost:<numéro de port> ou <le nom du Serveur SCVMM>:<numéro de port>, puis cliquez sur Se connecter.

      RemarqueRemarque

      Si un message d'erreur s'affiche qui indique que vous ne pouvez pas vous connecter étant donné que le service ne s'exécute pas, exécutez services.msc et vérifiez que le Service Virtual Machine Manager est en cours d'exécution.

  2. Pour ajouter les ordinateurs HôteHyperV à un groupe hôte dans SCVMM, dans le volet Actions cliquez sur Ajouter un ordinateur hôte. Cliquez sur Suivant dans toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes :

    1. Sur la page Sélectionner l'emplacement de l'ordinateur hôte de l'Assistant Ajouter des ordinateurs hôtes, tapez les informations d'identification d'un administrateur pour l'hôte Hyper-V.

    2. Sur la page Sélectionner les serveurs hôtes de l'Assistant, tapez le nom d'ordinateur de l'hôte que vous ajoutez à SCVMM, par exemple HôteHyperV, puis cliquez sur Ajouter.

    3. Sur la page Résumé de l'Assistant, cliquez sur Ajouter des ordinateurs hôtes.

      RemarqueRemarque

      Il est recommandé de configurer un groupe hôte distinct pour chaque collection de projets d'équipe. Par exemple, si vous projetez de configurer Lab Management dans deux collections de projets dans Team Foundation Server, vous pouvez créer deux groupes hôtes dans System Center Virtual Machine Manager.

  3. (Facultatif) Par défaut, SCVMM configure l'ordinateur sur lequel il est installé pour jouer le rôle de serveur de bibliothèque. Il configure également un partage de bibliothèque par défaut sur l'ordinateur. Vous pouvez ajouter des serveurs ou des partages de bibliothèque supplémentaires pour améliorer les performances.

    1. Pour ajouter un nouveau serveur de bibliothèque à SCVMM, cliquez sur Ajouter un serveur de bibliothèque dans le volet Actions situé à droite, puis suivez les instructions affichées dans l'Assistant.

    2. Pour ajouter un nouveau partage de bibliothèque à SCVMM, commencez par créer un partage de fichiers Windows sur un serveur de bibliothèque. Sélectionnez ensuite le serveur de bibliothèque sous l'onglet Bibliothèque de la console Administrateur SCVMM, puis cliquez sur Ajouter des partages de bibliothèque sous le volet Actions situé à droite.

      RemarqueRemarque

      Il est recommandé de configurer un partage de bibliothèque distinct pour chaque collection de projets d'équipe.

    3. Sur chaque serveur de bibliothèque SCVMM, installez la mise à jour décrite sur ce site Web Microsoft. Cette mise à jour prend en charge la fonctionnalité d'isolement du réseau des environnements virtuels.

  4. Vérifier que les ordinateurs virtuels démarrent rapidement et que le service hôte ainsi que tous les agents de réseau ne présentent pas de délai d'attente, définissez la quantité minimum de mémoire que l'ordinateur HyperVHost aura toujours en réserve. Les réserves de mémoire par défaut sur l'ordinateur hôte sont souvent trop basses pour s'adapter au temps de démarrage plus long nécessaire aux ordinateurs virtuels.

    1. Dans la console Administrateur SCVMM, cliquez sur Hôtes.

    2. Sous le volet Tous les ordinateurs hôtes, cliquez sur le nom de la machine hôte, puis sur Propriétés.

    3. Dans la boîte de dialogue relative aux propriétés de groupe hôte pour tous les hôtes, cliquez sur l'onglet Réserves de ressources de l'ordinateur hôte.

    4. Dans la zone d'édition Mémoire, tapez ou sélectionnez 1024, puis cliquez sur OK. Pour plus d'informations sur la quantité de mémoire minimale requise pour les hôtes Hyper V, consultez ce site Web Microsoft.

    5. Répétez les étapes b. à d. pour chaque hôte.

Remarque importanteImportant

Si vous avez deux serveurs SCVMM configurés pour être utilisés par Lab Management avec un Team Foundation Server spécifique, chaque serveur SCVMM doit être configuré pour utiliser une plage MAC unique. Pour configurer la plage MAC, à partir de la console Administration Virtual Machine Manager, dans la fenêtre de navigation inférieure gauche Administration, cliquez sur Réseau, puis double-cliquez sur Plage d'adresses globales statiques MAC. Pour plus d'informations sur la façon de configurer la plage MAC, consultez le site Web Microsoft suivant.

Pour vérifier que SCVMM est correctement installé et qu'il fonctionne

  1. Dans la console Administrateur Virtual Machine Manager, dans le volet Actions situé à droite, cliquez sur Nouvel ordinateur virtuel. Cliquez sur Suivant dans toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes.

    1. Sur la page Sélectionner une source de l'Assistant, sélectionnez Créer l'ordinateur virtuel avec un disque dur virtuel vide.

    2. Sur la page Identité de l'ordinateur virtuel de l'Assistant, dans Nom de l'ordinateur virtuel, tapez "vide".

    3. Sur la page Sélectionner la destination de l'Assistant, sélectionnez Placer l'ordinateur virtuel sur un ordinateur hôte.

    4. Sur la page Sélectionner l'ordinateur hôte de l'Assistant, consultez les évaluations, puis cliquez sur Suivant.

      Vous devez normalement voir tous les ordinateurs HôteHyperV que vous utilisez pour Lab Management. Ils doivent tous avoir des étoiles d'évaluation positives. Si tel n'est pas le cas, vous avez peut-être un problème qui doit être corrigé. Pour déterminer pourquoi les ordinateurs HôteHyperV ne sont pas utilisables par SCVMM, examinez l'Explication de l'évaluation.

    5. Sur la page Résumé de l'Assistant, cliquez sur Créer.

      Un nouvel ordinateur virtuel appelé vide doit être créé sans erreur et doit être visible sous l'onglet Ordinateurs virtuels de SCVMM. Un avertissement indiquant que SCVMM n'a pas pu localiser le volume de démarrage. Cet avertissement est normal et peut être ignoré.

  2. Dans la Console Administrateur Virtual Machine Manager, cliquez sur Ordinateurs virtuels, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel affiché dans la liste, puis cliquez sur Démarrer. Si l'ordinateur virtuel ne démarre pas, passez en revue les informations situées sur les sites suivants pour identifier la cause du problème :

  3. Une fois que l'État de l'ordinateur virtuel est En cours d'exécution, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel, puis cliquez sur Arrêter.

    Cela confirme que vos hôtes Hyper-V sont configurés correctement.

  4. Pour stocker l'ordinateur virtuel dans la bibliothèque, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel, puis cliquez sur Stocker dans la bibliothèque.

    1. Dans la page de l'Assistant Sélectionner un serveur de bibliothèque, cliquez sur l'un des partages de bibliothèque.

    2. Dans la page de l'Assistant Sélectionner le chemin d'accès, recherchez dans le chemin d'accès le partage de bibliothèque que vous projetez d'utiliser pour votre collection de projets d'équipe sur Team Foundation Server.

    3. Lorsque vous avez terminé, vérifiez qu'un ordinateur virtuel appelé vide s'affiche dans le volet Bibliothèque dans la console Administrateur SCVMM.

      Cela confirme que le partage de bibliothèque est configuré correctement.

Améliorer les performances des transferts de l'ordinateur virtuel

Vous pouvez utiliser la procédure suivante pour améliorer la performance de transferts d'ordinateur virtuel du partage de bibliothèque SCVMM vers un hôte et également lors du stockage d'un ordinateur virtuel sur le partage de bibliothèque SCVMM. Cette amélioration des performances supprime le chiffrement qui a des conséquences sur la sécurité si les images sont transmises non chiffrées sur le réseau.

Pour améliorer les performances des transferts de l'ordinateur virtuel

  1. Autorisez les transferts de fichiers non chiffrés pour les serveurs de bibliothèque.

    1. Cliquez sur l'onglet Bibliothèque dans la console Administrateur SCVMM. Cliquez avec le bouton droit sur chaque serveur de bibliothèque dans l'arborescence Serveurs de bibliothèque, puis cliquez sur Propriétés.

    2. Sélectionnez Autoriser les transferts de fichiers non chiffrés.

    3. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.

  2. Autorisez les transferts de fichiers non chiffrés pour les groupes hôtes.

    1. Cliquez sur l'onglet Hôtes dans la console Administrateur SCVMM. Cliquez avec le bouton droit sur chaque groupe hôte dans l'arborescence Hôtes, puis cliquez sur Propriétés.

    2. Sélectionnez Autoriser les transferts de fichiers non chiffrés.

    3. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.

Pour permettre à Team Foundation Server de communiquer avec le serveur SCVMM, vous devez également installer la Console Administrateur SCVMM sur votre OrdinateurTFS s'il s'agit d'un ordinateur différent de l'ordinateur que vous utilisez comme votre OrdinateurVMM.

Pour installer la Console Administrateur SCVMM sur <OrdinateurTFS>

  1. Ouvrez une session sur OrdinateurTFS en tant que domaine\tfsadmin.

  2. Pour installer la Console Administrateur Virtual Machine Manager, exécutez setup.exe pour Virtual Machine Manager.

  3. Sous Installation sur la page de démarrage System Center Virtual Machine Manager 2008 R2 de l'Assistant, cliquez sur Console Administrateur VMM.

  4. Vous pouvez simplement cliquer sur Suivant sur toutes les pages de l'Assistant à l'exception des pages suivantes :

    1. Sur la page Résumé des paramètres de l'Assistant, cliquez sur Installer.

    2. Sur la page Installation de l'Assistant, cliquez sur Fermer.

RemarqueRemarque

Si votre déploiement de Team Foundation Server a plusieurs ordinateurs de couche Application, répétez les étapes précédentes pour installer la console Administrateur SCVMM sur chacun de ces ordinateurs.

Configurer Lab Management pour Team Foundation Server

Remarque importanteImportant

Avant de configurer Team Foundation Server, assurez-vous que vous avez installé les mises à jour les plus récentes de Lab Management. Pour rechercher les mises à jour les plus récentes, consultez Update for Microsoft Visual Studio 2010 Lab Management et cette page Web Microsoft.

Vous devez configurer Lab Management dans Team Foundation Server. Cela permet d'accéder aux ordinateurs virtuels et aux modèles créés à partir de Gestionnaire de tests Microsoft. Vous pouvez utiliser ensuite ces ordinateurs virtuels ou modèles pour créer des environnements virtuels et les stocker dans un partage de bibliothèque. Pour cela, vous devez sélectionner le serveur SCVMM à utiliser avec Team Foundation Server.

Pour configurer Lab Management pour Team Foundation Server

  1. Dans OrdinateurTFS, cliquez sur Démarrer, Tous les programmes, sur Microsoft Team Foundation Server 2010 Bêta 2, puis sur Console Administration Team Foundation.

    RemarqueRemarque

    Vous devez ouvrir une session sur OrdinateurTFS en tant que domaine\tfsadmin.

  2. Dans la Console d'administration, dans le nœud Couche Application, cliquez sur Lab Management.

  3. Cliquez sur Configurer Lab Management.

    La boîte de dialogue Paramètres de Lab Management s'affiche.

  4. Sous l'onglet Virtual Machine Manager, dans Nom du serveur VMM, tapez le nom OrdinateurVMM, le serveur qui exécute Virtual Machine Manager et que vous utiliserez pour gérer les ordinateurs virtuels.

  5. Cliquez sur Tester pour déterminer si Visual Studio Team Foundation Server peut communiquer avec le serveur SCVMM.

    1. Si le compte de service Team Foundation Server n'a pas les autorisations appropriées sur le serveur SCVMM spécifié, une boîte de dialogue vous invite à entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe.

    2. Spécifiez les informations d'identification d'un membre existant de Rôle Administrateurs SCVMM. En utilisant ce nom d'utilisateur et mot de passe, le compte de service Team Foundation Server sera ajouté au Rôle Administrateur SCVMM.

    Si Team Foundation Server ne peut pas contacter le serveur SCVMM, une croix (« x ») rouge et un message d'erreur s'affichent. Pour plus d'informations sur la résolution de problèmes d'installation, consultez Dépannage de Lab Management.

  6. Vous pouvez utiliser l'isolement réseau dans Visual Studio Lab Management pour permettre à plusieurs copies d'un environnement lab de s'exécuter simultanément sans provoquer de conflits réseau, tels que des conflits de noms d'ordinateurs et d'inscription DNS (Domain Name System). Pour plus d'informations sur l'isolement réseau, consultez Comment : créer et utiliser un environnement isolé du réseau. Sous l'onglet Isolement réseau, suivez ces étapes :

    1. Dans Bloc d'IP, tapez la plage d'adresses IP (Protocole Internet) à assigner aux ordinateurs virtuels dans un environnement lorsqu'un réseau isolé est créé.

      Vous devez taper le bloc d'adresses IP à l'aide de la notation CIDR (Classless Inter-Domain Routing). La notation CIDR est construite à partir de l'adresse IP, de la barre oblique (/) et de la taille de préfixe. Par exemple : 192.168.0.0/24.

      Les adresses que vous spécifiez sont uniquement utilisées pour le routage interne entre ordinateurs virtuels et qu'elles ne sont pas exposées au-delà des limites d'un environnement. Par conséquent, vous pouvez spécifier n'importe quelle plage d''adresses n'étant pas utilisée dans votre réseau public. Dans la plupart des cas, vous pouvez utiliser la plage par défaut 192.168.23.0/24.

    2. Dans Suffixe DNS, tapez le suffixe du nom de domaine à assigner à l'environnement lorsqu'un réseau isolé est créé.

      Team Foundation Server utilise le suffixe que vous avez entré lorsqu'il enregistre un nom externe unique avec le DNS pour chaque ordinateur virtuel dans un environnement isolé du réseau. L'enregistrement d'alias DNS permet aux ordinateurs et autres objets en dehors du réseau isolé de communiquer avec des ordinateurs situés dans le réseau isolé. Étant donné que Team Foundation Server entre dans la zone DNS pour enregistrer l'alias, le compte de service sous lequel s'exécute Team Foundation doit avoir les autorisations pour ajouter ou supprimer des enregistrements d'alias dans la zone DNS spécifiée.

      Si votre déploiement Team Foundation Server a plusieurs couches Application et que chaque couche Application s'exécute sous un compte de service différent, chaque compte de service de couche Application doit avoir l'autorisation de modifier les enregistrements d'alias DNS créés par les autres couches Application.

      Cliquez sur Tester pour déterminer si Visual Studio Team Foundation Server peut utiliser le suffixe.

      Si le suffixe est valide, une coche verte s'affiche. Cliquez sur OK.

      Si le suffixe n'est pas valide, une croix (« x ») rouge et un message d'erreur s'affichent. Vous devez corriger l'erreur avant de pouvoir continuer.

  7. (Facultatif) Si votre fonctionnalité de flux de travail échoue, l'agent de build peut ne pas utiliser l'URL correcte pour communiquer avec le contrôleur de build. Pour résoudre ce problème, sous l'onglet Avancé, tapez l'URL correcte dans URL lab. L'URL doit inclure le nom de domaine qualifié complet pour Team Foundation Server. Par exemple, http://<nom du serveur tfs>.<nom de domaine>.com:8080/tfs. Pour plus d'informations sur la fonctionnalité de flux de travail, consultez Installer le contrôleur de build et contrôleur de test.

  8. Si votre déploiement de Team Foundation Server a plusieurs ordinateurs de couche Application, répétez les étapes suivantes sur chacun des ordinateurs de couche Application :

    1. Dans la console Administration Team Foundation, cliquez sur le nœud Couche Application, Lab Management, puis sur Reconfigurer Lab Management.

      La boîte de dialogue Paramètres de Lab Management s'affiche.

    2. Cliquez sur l'onglet Virtual Machine Manager, puis sur Tester pour déterminer si la couche Application peut communiquer avec SCVMM.

      Si le compte de service Team Foundation Server n'a pas les autorisations appropriées sur le SCVMM spécifié, une boîte de dialogue s'affiche et vous invite à entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe. Tapez les informations d'identification d'un membre existant doté du rôle Administrateurs SCVMM. Lorsque vous tapez ce nom d'utilisateur et ce mot de passe, puis cliquez sur OK, le compte de service Team Foundation Server de cette couche Application est ajouté au rôle Administrateur SCVMM.

Vous devez configurer le groupe hôte et le partage de bibliothèque de SCVMM que vous souhaitez utiliser avec chaque collection de projets d'équipe. Par exemple, vous pouvez décider d'allouer un groupe hôte à chaque collection de projets d'équipe pour répartir les ressources d'ordinateur virtuel de façon homogène.

Pour utiliser la fonctionnalité de flux de travail d'une définition de build Team Foundation Build afin de déployer votre application, ou d'effectuer des tests à l'aide d'un contrôleur de test sur vos environnements virtuels, vous devez ajouter un compte d'utilisateur de domaine qui sera utilisé par les agents de test et les agents de build.

RemarqueRemarque

Vous devez avoir une collection de projets d'équipe déjà créée pour cette étape de la configuration.

Pour configurer Lab Management pour chaque collection de projets d'équipe

  1. Pour sélectionner le partage de bibliothèque à utiliser pour stocker des ordinateurs virtuels, des modèles et des environnements virtuels, cliquez sur Collections de projets d'équipe sous Couche Application.

    Remarque importanteImportant

    Vous devez sélectionner le partage de bibliothèque pour chaque collection de projets d'équipe que vous souhaitez configurer pour Lab Management.

  2. Dans le volet droit, cliquez sur la collection de projets d'équipe appropriée dans la liste de collections de projets.

  3. Cliquez sur l'onglet Lab Management, puis sur Configurer les partages de bibliothèque.

    La boîte de dialogue Paramètres de Lab Management s'affiche.

  4. Sous l'onglet Partages de bibliothèque, cliquez sur Ajouter et vérifier.

    La boîte de dialogue Sélectionner un serveur de bibliothèque s'affiche.

  5. Dans la boîte de dialogue Sélectionner un serveur de bibliothèque, cliquez sur un ou plusieurs serveurs de bibliothèque SCVMM que cette collection de projets d'équipe utilisera, puis cliquez sur Ajouter.

    Le processus de vérification confirme à présent que Visual Studio Team Foundation Server peut se connecter au partage de bibliothèque. Si la vérification échoue, un journal est alors généré. Vous pouvez consulter le journal afin d'identifier les problèmes et les résoudre. Lorsqu'ils sont résolus, vous pouvez cliquer sur Vérifier pour confirmer que Team Foundation Server peut se connecter au partage de bibliothèque.

  6. Pour ajouter le partage de bibliothèque à chaque projet d'équipe dans la collection de projets d'équipe, sélectionnez Configuration automatique pour le partage de bibliothèque.

    RemarqueRemarque

    Si vous activez cette case à cocher, le partage de bibliothèque Team Foundation Server ajoute automatiquement le partage de bibliothèque à tous les projets d'équipe de cette collection de projets d'équipe. Pour les projets d'équipe qui n'ont pas encore été créés, la bibliothèque est ajoutée quand l'Assistant Nouveau projet d'équipe crée le projet. Pour les projets d'équipe qui ont déjà été créés dans cette collection de projets d'équipe, le partage de bibliothèque est ajouté quand ces paramètres sont enregistrés. Si vous désactivez Configuration automatique, le partage de bibliothèque ne sera plus ajouté aux nouveaux projets d'équipe que vous ajoutez à votre collection de projets d'équipe.

  7. Pour sélectionner le groupe hôte à utiliser pour une collection de projets d'équipe, cliquez sur Groupes hôtes.

    Remarque importanteImportant

    Vous devez sélectionner le groupe hôte pour chaque collection de projets d'équipe que vous souhaitez configurer pour Lab Management.

  8. Sous l'onglet Groupes hôtes, cliquez sur Ajouter et vérifier.

  9. Dans la boîte de dialogue Sélectionner les groupes hôtes, cliquez sur un ou plusieurs groupes hôtes SCVMM que cette collection de projets d'équipe utilisera, puis cliquez sur Ajouter.

    Le processus de vérification confirme maintenant les éléments suivants :

    • Le compte de service Team Foundation Server a été ajouté à chaque hôte dans les groupes hôtes que vous avez sélectionnés en vue de les ajouter, afin que Team Foundation Server puisse communiquer directement avec les hôtes sur le groupe hôte.

    • Carte réseau à utiliser pour les ordinateurs virtuels.

  10. Si le compte de service Team Foundation Server (domaine\tfssvc) n'a pas été ajouté au groupe d'administrateurs sur un ou plusieurs des hôtes de ces groupes hôtes, une boîte de dialogue vous invite à entrer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

    1. Tapez le nom et le mot de passe d'un compte qui dispose d'autorisations d'administrateur sur tous les hôtes physiques des groupes hôtes que vous voulez ajouter à cette collection. Ces informations d'identification seront utilisées pour ajouter le compte de service Team Foundation Server au groupe d'administrateurs des hôtes présents dans les groupes hôtes sélectionnés. Cliquez sur OK.

  11. Si vous avez un ou plusieurs hôtes Hyper-V qui sont dotés de plusieurs cartes réseau et si Team Foundation Server ne parvient pas à déterminer la carte à utiliser pour connecter les ordinateurs virtuels, la boîte de dialogue Plusieurs cartes réseau s'affiche alors pour chacun de ces hôtes. Sélectionnez la carte réseau correspondant à l'emplacement réseau que vous voulez utiliser dans la liste déroulante.

    RemarqueRemarque

    Si la vérification échoue, un journal est alors généré. Vous pouvez consulter le journal afin d'identifier les problèmes et les résoudre. Lorsqu'ils sont résolus, vous pouvez cliquer sur Vérifier pour confirmer que tout fonctionne correctement.

  12. Pour ajouter le groupe hôte à chaque projet d'équipe de la collection de projets d'équipe, sélectionnez Configuration automatique pour le groupe hôte.

    RemarqueRemarque

    Si vous activez cette case à cocher, Team Foundation Server ajoute automatiquement le groupe hôte à tous les projets d'équipe de cette collection de projets d'équipe. Pour les projets d'équipe qui n'ont pas encore été créés, le groupe hôte est ajouté quand l'Assistant Nouveau projet d'équipe crée le projet. Pour les projets d'équipe qui ont déjà été créés dans cette collection de projets d'équipe, le groupe hôte est ajouté quand ces paramètres sont enregistrés. Si vous désactivez Configuration automatique, le groupe hôte ne sera plus ajouté aux nouveaux projets d'équipe que vous ajoutez à votre collection de projets d'équipe.

  13. Pour sélectionner le compte d'utilisateur à utiliser respectivement pour la communication entre les agents de test et les agents de build, et entre les contrôleurs de test et Team Foundation Server, cliquez sur Compte de service.

    Remarque AttentionAttention

    Le compte de service que vous ajoutez doit être un compte de domaine. Pour des raisons de sécurité, ce compte doit avoir des privilèges limités. Le compte que vous devez utiliser ne doit pas avoir d'autorisations d'administration ou ne doit pas être le compte utilisé par un service approuvé. Cela inclut le contrôleur de build et contrôleur de test.

    Nous vous recommandons de créer deux comptes destinés à ce compte de service. Pour plus d'informations sur la façon de passer d'un compte à l'autre et sur la manière dont les environnements existants sont mis à jour avec le compte de service, consultez Comment : configurer le compte de service pour l'intégration des tests et des workflows.

  14. Sous l'onglet Compte de service, tapez le nom du compte que vous souhaitez utiliser pour le compte de service dans Nom du compte et le mot de passe de ce compte dans Mot de passe.

  15. Pour vérifier que le compte d'utilisateur est valide, cliquez sur Test.

    Remarque importanteImportant

    Vous devez sélectionner le compte d'utilisateur pour chaque collection de projets d'équipe que vous souhaitez configurer pour Lab Management.

  16. Cliquez sur OK.

  17. Si votre déploiement de Team Foundation Server a plusieurs ordinateurs de couche Application, répétez les étapes suivantes sur chacun des ordinateurs de couche Application :

    1. Dans la console Administration Team Foundation, développez le nœud Couche Application, cliquez sur Collectionsde projets d'équipe, puis sur l'onglet Lab Management.

    2. Dans l'onglet Lab Management, cliquez sur Configurer les groupes hôtes.

      La boîte de dialogue Paramètres de Lab Management s'affiche.

    3. Cliquez sur l'onglet Groupes hôtes, puis sur Vérifier.

      Le processus de vérification confirme que le compte de service Team Foundation Server de cette couche Application a été ajouté à chaque hôte des groupes hôtes sélectionnés et qu'il peut communiquer directement avec les hôtes des groupes hôtes. Le processus confirme également la carte réseau à utiliser pour les ordinateurs virtuels.

      Si le compte de service Team Foundation Server n'a pas été ajouté au groupe d'administrateurs sur chacun des hôtes de ces groupes hôtes, une boîte de dialogue vous invite à entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe. Tapez les informations d'identification d'un compte membre du groupe d'administrateurs sur tous les hôtes physiques des groupes hôtes à ajouter à cette collection. Lorsque vous tapez ce nom d'utilisateur et ce mot de passe, puis que vous cliquez sur OK, le compte de service Team Foundation Server est ajouté au groupe Administrateurs sur les hôtes des groupes hôtes sélectionnés.

Pour vérifier que Lab Management est configuré correctement à ce stade, vous devez effectuer les opérations suivantes :

  • Créez au moins un projet d'équipe dans votre collection de projets d'équipe. Pour plus d'informations, consultez Créer un projet d'équipe.

  • Vous devez installer Visual Studio Test Professional ou Visual Studio 2010 Ultimate sur un ordinateur client pour pouvoir utiliser le Gestionnaire de tests Microsoft.

Pour se connecter au projet d'équipe à l'aide du Gestionnaire de tests Microsoft 

  1. Sur un ordinateur client sur lequel Gestionnaire de tests Microsoft est installé, ouvrez une session en tant que domaine\tfsadmin ou tout utilisateur qui est un collaborateur du projet d'équipe.

  2. Connectez-vous à un projet d'équipe configuré pour Lab Management.

    1. Cliquez sur Démarrer, Tous les programmes, Microsoft Visual Studio 2010, puis Gestionnaire de tests Microsoft.

    2. Si vous êtes invité à ajouter un Team Foundation Server, tapez le nom de l'OrdinateurTFS, puis cliquez sur Ajouter.

    3. Cliquez sur la flèche afin d'afficher la liste des projets d'équipe de la collection, sélectionnez le projet d'équipe dans la liste, puis cliquez sur Se connecter maintenant.

    4. Cliquez sur Centre lab dans la liste déroulante de centres, ou si vous devez ajouter un Team Foundation Server, cliquez sur Centre lab sous Changer le projet.

    5. Cliquez sur Continuer pour vous connecter au Centre lab du projet d'équipe sélectionné.

      RemarqueRemarque

      Si aucun projet d'équipe ne s'affiche dans la collection de projets d'équipe, l'administrateur de la collection n'a peut-être pas créé de projets. Si un projet s'affiche, mais est signalé comme étant Non pris en charge, l'administrateur de la collection n'a peut-être pas configuré les partages de bibliothèque et groupes hôtes pour ce projet d'équipe.

    Si le Centre lab s'ouvre et que la vue Environnements s'affiche, c'est que vous avez configuré avec succès la collection de projets pour Lab Management.

Vous pouvez utiliser Lab Management pour déployer une application sur votre environnement ainsi qu'exécuter des tests sur cet environnement. Il s'agit des fonctionnalités de test et de flux de travail pour Lab Management.

Pour déployer une application à l'aide de la fonctionnalité de flux de travail, vous pouvez utiliser Team Foundation Build pour générer votre application ou déployer une application qui a déjà été générée. Vous créez ensuite une définition de build qui inclut le flux de travail pour déployer votre application sur chaque ordinateur virtuel dans votre environnement. Cette opération nécessite un contrôleur de build. Vous pouvez exécuter ensuite des tests sur le rôle que vous avez sélectionné dans vos paramètres de test. Cette opération nécessite un contrôleur de test. Pour plus d'informations sur l'exécution des tests à l'aide des paramètres de test et des environnements, consultez Configuration d'ordinateurs de test pour exécuter des tests ou collecter des données.

Fonctionnalité de flux de travail : pour installer cette fonctionnalité pour une collection de projets d'équipe, vous devez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Installez un contrôleur de build et enregistrez-le dans la collection de projets d'équipe.

  • Utilisez un contrôleur de build existant enregistré dans la collection de projets d'équipe.

Fonctionnalité de test : pour installer cette fonctionnalité pour une collection de projets d'équipe, vous devez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Installez un contrôleur de test et enregistrez-le dans la collection de projets d'équipe.

  • Utilisez un contrôleur de test existant enregistré dans la collection de projets d'équipe.

Après avoir installé les contrôleurs, vous pouvez vérifier votre installation en ajoutant des agents aux ordinateurs virtuels existants ou en créant les ordinateurs virtuels avec les agents installés. Créez ensuite un environnement virtuel qui est doté de ces fonctions qui utilisent ces ordinateurs virtuels pour les rôles dans l'environnement. Pour plus d'informations sur ce sujet, consultez la section Étapes suivantes de cette rubrique.

Remarque importanteImportant

Vous pouvez maintenant installer les contrôleurs de build et de test dans le cadre du processus de configuration, ou vous pouvez compléter cette étape ultérieurement lorsque vos environnements nécessitent des fonctionnalités de test et de flux de travail.

Si vous devez installer un contrôleur de build ou un contrôleur de test, suivez ces étapes. Nous vous recommandons d'installer celles-ci sur des ordinateurs séparés à partir de votre OrdinateurTFS, mais pour une installation minimale vous pouvez l'installer sur votre OrdinateurTFS.

Pour installer le contrôleur de build et contrôleur de test

  1. Installez le contrôleur de build sur OrdinateurContrôleurs, ou sur un ordinateur différent. Pour installer le contrôleur de build, vous devez utiliser le DVD d'installation de Team Foundation Server. Pour plus d'informations sur l'installation d'un contrôleur de build, consultez Installation et configuration des agents Visual Studio, des contrôleurs de test et de build.

    RemarqueRemarque

    Vous devez enregistrer le contrôleur de build avec la collection de projets d'équipe que vous utilisez pour Lab Management.

  2. Installez le contrôleur de test sur OrdinateurContrôleurs, ou sur un ordinateur différent. Pour plus d'informations sur la façon d'installer et de configurer un contrôleur de test, consultez Installation et configuration des agents Visual Studio, des contrôleurs de test et de build.

    RemarqueRemarque

    Vous devez enregistrer le contrôleur de test avec la collection de projets d'équipe que vous utilisez pour Lab Management.

Vous pouvez désormais utiliser Lab Management pour les tâches suivantes :

Tâches

Rubriques associées

Créer rapidement un environnement virtuel à partir d'ordinateurs virtuels : vous pouvez maintenant utiliser le lab virtuel que vous avez créé pour votre collection de projets d'équipe. Vous pouvez constituer un environnement pour cette collection de projets d'équipe à partir d'ordinateurs virtuels existants que vous pouvez utiliser pour découvrir Lab Management.

Préparer des ordinateurs virtuels prêts à être utilisés avec Lab Management : vous pouvez préparer des ordinateurs virtuels existants ou en créer de nouveaux afin qu'ils soient prêts à être utilisés avec le lab virtuel que vous avez créé. Vous devez installer les agents nécessaires sur ces ordinateurs virtuels pour être en mesure de les utiliser avec Lab Management.

Décider comment créer vos environnements selon vos besoins : vous pouvez exécuter simultanément plusieurs copies de vos environnements. Il y a différentes méthodes pour accomplir cette tâche à l'aide de Lab Management. De plus, vous pouvez activer les fonctionnalités de flux de travail et de test lorsque vous créez vos environnements selon vos besoins.

Déployer votre application dans un environnement virtuel : vous pouvez utiliser la fonctionnalité de flux de travail pour déployer votre application dans votre environnement après avoir généré l'application. Vous pouvez utiliser ensuite l'environnement pour exécuter des tests ou faire tester par des utilisateurs une version finale interne.

Exécuter des tests manuels à l'aide d'un environnement virtuel : vous pouvez utiliser Gestionnaire de tests Microsoft pour exécuter des tests manuels à l'aide d'un environnement virtuel pour les couches principales de votre application.

Exécuter des tests automatisés à l'aide d'un environnement virtuel : vous pouvez utiliser votre environnement virtuel pour exécuter des tests automatisés à partir de Gestionnaire de tests Microsoft en sélectionnant l'environnement dans le cadre de votre plan de test ou lorsque vous exécutez vos tests à partir de l'affichage Exécuter les tests.

Générer, déployer et tester votre application régulièrement à l'aide des fonctionnalités de test et de flux de travail : vous pouvez utiliser les fonctionnalités de test et de flux de travail si vous souhaitez planifier la création de votre application, son déploiement, et l'exécution des tests automatisés pour vérifier la qualité de votre build.

Date

Historique

Motif

Avril 2011

Ajout d'une étape dans la section relative à l'installation SCVMM pour modifier les numéros de ports ou le compte de service par défaut dans la page de l'Assistant Paramètres d'installation.

Commentaires client.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft