VENTES: 1-800-867-1389

Options de support pour Sauvegarde Azure

Publication: septembre 2012

Mis à jour: mai 2014

S'applique à: Windows Server 2008 R2 with SP1, Windows Server 2012

Voici une liste des questions fréquentes relatives à Azure Backup. Si vous avez d'autres questions concernant Azure Backup, accédez au forum de discussion et publiez vos questions. Un membre de la communauté vous aidera à obtenir vos réponses. Si une question est fréquemment posée, nous l'ajouterons à cet article afin qu'elle puisse être recherchée rapidement et facilement.

Voici une liste de questions fréquemment posées sur Microsoft Azure Backup :

Azure Backup a été testé sur les plateformes serveur suivantes :

  • Windows Server 2012 R2 Standard

  • Windows Server 2012 R2 Datacenter

  • Windows Server 2012 R2 Foundation

  • Windows Server 2012 Datacenter

  • Windows Server 2012 Foundation

  • Windows Server 2012 Standard

  • Windows Storage Server 2012 R2 Standard

  • Groupe de travail Windows Storage Server 2012 R2

  • Windows Storage Server 2012 Standard

  • Groupe de travail Windows Storage Server 2012

  • Windows Server 2012 R2 Essentials



  • Windows Server 2008 R2 Standard SP1

  • Windows Server 2008 R2 Enterprise SP1

  • Windows Server 2008 R2 Datacenter SP1

  • Windows Server 2008 R2 Foundation SP1

CautionAttention
Azure Backup ne peut pas être utilisé avec des serveurs qui exécutent l'option d'installation minimale de Windows Server 2012 ou de Windows Server 2008 R2.

Toutes les sauvegardes configurées seront interrompues. Vous devrez réinscrire le serveur auprès du coffre de sauvegarde et il sera considéré comme un nouveau serveur par les services de récupération. Ainsi, la première opération de sauvegarde après réinscription sera une sauvegarde complète de toutes les données incluses dans la sauvegarde et non pas uniquement des modifications apportées depuis la dernière sauvegarde. Toutefois, si vous devez exécuter une opération de récupération, récupérez les données qui ont été sauvegardées à l'aide de l'option de récupération Récupérer d'un autre serveur. Pour plus d'informations, consultez Rename a server.

Le tableau suivant décrit les lecteurs et indique s'ils peuvent être utilisés avec le service Azure Backup.

 

Description des lecteurs Azure Backup pris en charge

Volume protégé par BitLocker

Oui, mais le volume doit être déverrouillé pour que la sauvegarde puisse se produire.

Identification du système de fichiers

Oui. NTFS est le seul système de fichiers pris en charge dans cette version du service de sauvegarde en ligne.

Support amovible

Non. Le lecteur doit être fixe pour être utilisé en tant que source d'éléments de sauvegarde.

Volumes en lecture seule

Non. Le volume doit être inscriptible pour que le service VSS fonctionne.

Volumes hors connexion

Non. Le volume doit être en ligne pour que VSS fonctionne.

Partage réseau

Non. Le volume doit être local sur le serveur à sauvegarder en utilisant la sauvegarde en ligne.

Le tableau suivant répertorie la liste prise en charge d'attributs/de types de fichiers et dossiers, et le comportement attendu d'Azure Backup lorsqu'il rencontre ces types :

 

Attribut/type Prise en charge Comportement attendu

Chiffré

Oui

Les modifications apportées au fichier entraînent le transfert du fichier complet

Compressé

Oui

Une modification apportée au fichier entraîne le transfert delta

Partiellement alloué

Oui

Les modifications apportées au fichier entraînent le transfert delta

Liens physiques

Non

Ignoré

Point d'analyse

Non

Ignoré

Chiffré + compressé

Non

Ignoré

Chiffré + Partiellement alloué

Non

Ignoré

Compressé + Partiellement alloué

Oui

Sauvegardé en tant que fichier partiellement alloué

Flux de données compressé

Non

Enregistré en tant que flux de données non compressé

Flux de données partiellement alloué

Non

Flux de données ignoré

Oui. Dans l'implémentation actuelle, le service d'agent convertit les données dédupliquées en données normales lorsqu'il prépare l'opération de sauvegarde. Ensuite, il optimise les données pour la sauvegarde, chiffre les données, puis envoie les données chiffrées au service de sauvegarde en ligne.

Non. Le coffre de sauvegarde stocke les données sauvegardées qui avaient été transférées jusqu'à l'annulation. Azure Backup utilise un mécanisme de point de contrôle afin que les données sauvegardées fassent l'objet d'un point de contrôle pendant la sauvegarde et que le processus de sauvegarde suivant puisse valider l'intégrité des fichiers. La sauvegarde suivante déclenchée est incrémentielle sur les données qui ont été précédemment sauvegardées. Cela fournit une meilleure utilisation de bande passante, et vous n'avez pas besoin de transférer les mêmes données.

La taille du dossier de cache est déterminée par la quantité de données que vous sauvegardez. En général, vous devez vous attendre à ce que 10 à 15 % de l'espace nécessaire pour le stockage des données soit alloué pour le dossier de cache.

Cela peut se produire lorsque les paramètres de planification de sauvegarde stockés sur le serveur local ne sont pas les mêmes que les paramètres stockés dans le coffre de sauvegarde. Voici quelques raisons possibles :

  • Le serveur local a été récupéré dans un état correct et fiable.

  • Les services de récupération Azure ont récupéré les paramètres dans un état correct et fiable.

Lorsque le serveur ou les paramètres ont été récupérés, les planifications de sauvegarde peuvent perdre la synchronisation. Si cela s'est produit, vous devez reconfigurer la stratégie de sauvegarde, puis Run Back Up Now pour resynchroniser le serveur local avec Azure.

Cette erreur se produit parfois lorsque le service Azure a été récupéré d'une erreur grave. Suite à cette récupération, vos paramètres de serveur peuvent avoir été modifiés. Si cette erreur s'affiche, vous devez réinscrire votre serveur auprès du coffre de sauvegarde. Une fois que vous avez inscrit votre serveur, toutes les opérations reprennent selon votre planification précédemment configurée.

Pour la prise en charge de la version actuelle d'Azure Backup, vous devez installer le Correctif cumulatif 2 pour System Center Data Protection Manager SP1 avant d'installer Azure Backup Agent. Pour plus d'informations sur cette mise à jour, consultez Correctif cumulatif 2 pour System Center Data Protection Manager SP1.

Toutes les données sauvegardées sont compressées et chiffrées avant d'être transférées. Si vous sauvegardez une grande quantité de données, attendez-vous à ce qu'environ 25 % de données en moins soit transféré en raison de la compression, bien que cela varie selon le type des données sauvegardées. Si vous sauvegardez une plus petite quantité de données, vous pouvez constater que plus de données sont transférées. Cela est dû au fait que des données fixes d'environ 35 Mo sont transférées au cours de la première sauvegarde indépendamment de la quantité de données sauvegardées. Les sauvegardes suivantes transfèrent uniquement les données modifiées/ajoutées. C'est pourquoi la différence de taille des données pour ces transferts résulte uniquement de l'impact du chiffrement et de la compression.

Tous les serveurs qui sont inscrits à l'aide du même certificat sont en mesure de récupérer les données sauvegardées par d'autres serveurs qui utilisent ce certificat. Si vous disposez de serveurs pour lesquels vous souhaitez garantir que la récupération ne se produit que sur des serveurs spécifiques de votre organisation, vous devez utiliser un certificat distinct indiqué pour ces serveurs. Par exemple, les serveurs de ressources humaines utilisent un certificat, les serveurs de comptabilité un autre et les serveurs de stockage un troisième. Cela vous permet de contrôler la récupération en installant les certificats appropriés sur les serveurs de récupération.

En général, les données de sauvegarde sont envoyées au centre de données du service de sauvegarde auprès duquel il est inscrites. La façon la plus simple de modifier le centre de données consiste à désinstaller l'agent, le réinstaller et inscrire auprès d'un nouveau service de sauvegarde. Ensuite, pour éviter de redémarrer le serveur, ouvrez le Panneau de configuration Services, arrêtez et redémarrez le processus OBEngine pour réinitialiser le centre de données dans lequel les données sont sauvegardées.

La seule limite qui s'applique concerne la source de données que vous sauvegardez. En raison de l'architecture d'Azure, la taille des sources de données doit être inférieure à 850 Go. Si vous disposez de volumes dont la taille dépasse 850 Go sur votre serveur à sauvegarder sur le cloud, vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Répartissez le volume de grande taille en plus petits volumes avant la sauvegarde.

  • Choisissez des fichiers et dossiers du volume à sauvegarder de façon à ce que la taille de la quantité totale de données sauvegardées à partir du volume soit inférieure à 850 Go.

Pour l'instant, vous ne pouvez pas sauvegarder des machines virtuelles Azure dans leur intégralité ni effectuer une sauvegarde de l'état du système des machines virtuelles Azure à l'aide d'Azure Backup. Toutefois, vous pouvez sauvegarder l'ensemble des fichiers et dossiers situés sur les machines virtuelles à l'aide d'Azure Backup.

Nous développons également un wiki pour les erreurs et les événements rencontrés avec le service de sauvegarde en ligne sur TechNet. Tous nos codes d'événement et de message d'erreur sont répertoriés dans l'article Liste d'événements et d'erreurs Azure Backup et chaque code aura une entrée individuelle de wiki. Partagez vos expériences lorsque vous rencontrez des erreurs et des événements spécifiques.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2014 Microsoft