VENTES: 1-800-867-1389

Hébergement de In-Role Cache sur des rôles existants (Azure Cache)

Mis à jour: septembre 2014

noteRemarque
Pour obtenir des conseils sur le choix de l'offre Azure Cache appropriée pour votre application, consultez Choix de l'offre Azure Cache appropriée.

Cette rubrique présente la possibilité d'hébergement de la In-Role Cache sur les rôles existants dans votre application. Dans ce contexte, un rôle existant fait référence à un rôle web ou de travail également utilisé pour le code d'une autre application ou d'autres services. Ce type de topologie de mise en cache est également appelée colocalisée, car le cache est situé sur des rôles qui traitent également d'autres fonctions.

Pour obtenir un exemple téléchargeable d'utilisation d'une topologie colocalisée, consultez Exemple relatif à l'état de la session de mise en cache et la mise en cache de sortie.

Chaque rôle peut exécuter une ou plusieurs instances. Les machines virtuelles qui hébergent ces instances de rôle ont chacune une quantité spécifique de ressources physiques, telles que la mémoire. Le paramètre de taille de la machine virtuelle détermine les valeurs spécifiques. La colocalisation du cache sur un rôle existant survient lorsque vous spécifiez l'utilisation d'un pourcentage de mémoire sur chaque machine virtuelle pour la mise en cache.

TipConseil
Même si seule la mémoire est spécifiée, la fonctionnalité de mise en cache utilise d'autres ressources physiques, telles que les ressources de processeur et de réseau.

La procédure suivante décrit l'activation de la In-Role Cache sur un rôle colocalisé dans Visual Studio.

  1. Dans l'Explorateur de solutions, localisez le dossier Rôles. Double-cliquez sur le rôle à utiliser pour la In-Role Cache.

  2. Dans la fenêtre des propriétés, accédez à l'onglet Mise en cache.

  3. Activez la case à cocher Activer la mise en cache.

  4. Activez la case d'option Rôle colocalisé, puis configurez le curseur Taille de cache (%). La capture d'écran suivante indique les paramètres de la boîte de dialogue.

    Fenêtre des propriétés de Caching colocalisé
  5. Cliquez sur le bouton représentant des points de suspension pour sélectionner un compte de stockage pour gérer l'état d'exécution du cluster de cache.

  6. Configurez ensuite les paramètres du cache default, ou créez des caches nommés.

Les instructions suivantes s'appliquent à l'architecture de In-Role Cache colocalisée :

  1. Utilisez les données de diagnostic pour déterminer le pourcentage correct de mémoire à allouer pour la mise en cache. Incluez les données des compteurs de performances relatifs à la mémoire et au processeur pour les instances de machines virtuelles exécutées sous une charge attendue. La quantité de mémoire disponible par instance de rôle en cours d'exécution est déterminée par la taille de machine virtuelle (Taille de la machine virtuelle) et la mémoire utilisée par le système d'exploitation et d'autres services d'application en cours d'exécution sur le rôle. Pour comprendre comment attribuer une valeur appropriée à la taille de cache (%), consultez Considérations relatives à la planification de la capacité pour In-Role Cache (Azure Cache).

  2. La mise en place d'une topologie colocalisée est déconseillée dans les cas suivants :

    • Les tailles de cache sont supérieures à 1,5 Go.

    • Les clusters de cache comptent plus de 400 transactions mise en cache par seconde et par instance de rôle.

    • Les clusters de cache dont plus de 1,2 Mo de bande passante est consacré aux opérations mise en cache par seconde et par instance de rôle.

    ImportantImportant
    Les mesures présentes dans cette section sont des indications d'ordre général pour choisir le type de topologie de déploiement de mise en cache. Vous êtes responsable du test et de la surveillance de votre service cloud pour garantir qu'il répond à la configuration requise. En cas de manque de mémoire ou d'un grand nombre de conditions d'erreur temporaires, il existe deux actions d'atténuation communes : vous pouvez augmenter le nombre d’instances en cours d’exécution pour les rôles hébergeant mise en cache, ou encore basculer d'une topologie colocalisée à une topologie dédiée. Pour plus d'informations sur la résolution des problèmes, consultez Dépannage et diagnostics de In-Role Cache (Azure Cache).

  3. Si vous effectuez une migration de Shared Caching à mise en cache sur des rôles, l'architecture colocalisée est susceptible d'offrir une transition simplifiée. Dans ce scénario, il n'est pas nécessaire d'ajouter de nouveaux rôles au déploiement existant. Activez plutôt mise en cache sur un rôle web ou un rôle de travail existant dans le service. Toutefois, sur la base des instructions contenues dans cette section, il peut être avantageux d'ajouter un nouveau rôle dédié pour mise en cache. Pour plus d'informations sur ce scénario, consultez Migration d'une mise en cache partagé Azure vers In-Role Cache.

  4. Seul un cluster de cache est pris en charge pour chaque service cloud.

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft