VENTES: 1-800-867-1389

Procédure : utilisation du service d'importation et d'exportation dans la base de données SQL Azure

Mis à jour: octobre 2014

Le service d'importation et d'exportation permet de migrer et d'archiver facilement des base de données SQL Azure.

La migration de votre base de données est aussi simple que l'exportation du schéma et des données, le stockage de ce fichier dans un compte de stockage Azure, puis l'importation du fichier pour créer une base de données. L'importation et l'exportation peuvent également être utilisées pour l'archivage, ainsi qu'être associées à la copie de base de données pour créer une copie cohérente d'un point de vue transactionnel d'une base de données.

Le service d'importation et d'exportation représente la solution préférée pour les scénarios de migration et d'archivage. Lors de la planification de la continuité d'activité, Microsoft recommande d'utiliser des fonctionnalités libre-service, telles que la géo-restauration et la restauration jusqu'à une date et heure. Pour plus d'informations, consultez Sauvegarde et restauration de base de données SQL Azure.

Les opérations d'importation se déroulent plus rapidement lors de l'utilisation de niveaux de performances S2 et supérieurs. Vous pouvez facilement passer à une version antérieure du niveau de performances une fois l'importation terminée. La taille de la base de données, la complexité du schéma et le niveau de performances ont un impact sur la durée des opérations d'exportation. Envisagez d'augmenter temporairement le niveau de performances pour réduire les durées des exportations.

Une opération d'exportation effectue une copie en bloc individuelle des données de chaque table de la base de données et ne garantit par conséquent pas la cohérence transactionnelle des données exportées. Si les données de l'exportation (fichier BACPAC) ne sont pas cohérentes d'un point de vue transactionnel, les importations suivantes du fichier risquent d'échouer. Pour éviter cela, utilisez la fonctionnalité de copie de base de données de la base de données SQL Azure pour créer d'abord une copie cohérente d'un point de vue transactionnel de votre base de données, puis exportez la copie. Pour plus d'informations, consultez Procédure : utilisation de la copie de base de données (base de données SQL Azure). Les exportations automatisées créent toujours une copie de la base de données, puis procèdent à l'exportation à partir de la copie.

Un compte de stockage est nécessaire pour le stockage des fichiers BACPAC. Pour plus d'informations sur la création d'un compte de stockage, consultez Comment créer un compte de stockage.

  1. Connectez-vous au Portail de gestion Azure.

  2. Dans le volet de navigation, cliquez sur Bases de données SQL. Dans l'affichage de liste des bases de données SQL, cliquez sur le nom de la base de données à exporter.

  3. Dans la barre des tâches, cliquez sur Exporter pour ouvrir la boîte de dialogue Exporter la base de données.

  4. Entrez des valeurs pour Nom de fichier, Abonnement, Compte de stockage d'objets BLOB, Conteneur, Nom de connexion du serveur et Mot de passe. Cliquez sur la coche au bas de la boîte de dialogue. Notez que le compte de serveur doit être une connexion du principal au niveau du serveur ou un membre du rôle de base de données dbmanager.

  5. Une fois l'opération d'exportation terminée, vous pouvez importer votre fichier BACPAC pour créer une base de données SQL Server ou base de données SQL Azure.

  1. Connectez-vous au Portail de gestion Azure.

  2. Cliquez sur Nouveau > Services de données > Base de données SQL > Importer. La page Importer une base de données s'ouvre.

  3. Cliquez sur le dossier sous URL BACPAC pour accéder au compte de stockage, au conteneur et au nom du fichier .bacpac exporté. Cliquez sur Ouvrir.

  4. Spécifiez un nom pour la nouvelle base de données SQL. Le nom de la base de données doit être unique sur le serveur. Vous ne pouvez donc pas utiliser le nom d'une base de données existante. Par ailleurs, le nom doit respecter les règles de SQL Server concernant les identificateurs. Pour plus d'informations, consultez Identificateurs.

  5. Renseignez Abonnement, Niveau de service, Niveau des performancesTaille maximale et Serveur. Cliquez sur la flèche au bas de la boîte de dialogue.

  6. Spécifiez les détails de connexion pour le serveur hôte.

  7. Pour démarrer l'opération d'importation, cliquez sur la coche au bas de la boîte de dialogue. Le portail affiche ensuite des informations d'état dans le ruban situé au bas de la page.

  8. Pour afficher votre nouvelle base de données, cliquez sur Bases de données SQL dans le volet de navigation et actualisez la page.

Remarque : Pour créer une base de données en utilisant un fichier d'exportation automatisée existant, cliquez sur Bases de données SQL > nom_de_votre_base_de_données> Configurer > Nouvelle base de données dans la section Créer à partir de l'exportation.

  1. Connectez-vous au Portail de gestion Azure.

  2. Dans le volet de navigation, cliquez sur Bases de données SQL. Dans l'affichage de liste des bases de données SQL, cliquez sur le nom de la base de données pour laquelle vous souhaitez planifier des exports automatisés.

  3. Cliquez sur l'onglet Configurer, puis sur État de l'exportation, cliquez sur Automatique.

  4. Dans l'espace de travail Exportation automatisée, renseignez les paramètres suivants:

    • Compte de stockage

    • Fréquence

      • Spécifiez l'intervalle d'exportation en jours.

      • Spécifiez la date et l'heure de début. La valeur d'heure dans l'espace de travail de configuration est exprimée en heure UTC. Par conséquent, notez la différence entre l'heure UTC et le fuseau horaire où se trouve votre base de données.

    • Rétention

    • Informations d'identification du serveur qui héberge votre base de données SQL. Notez que le compte doit être une connexion du principal au niveau du serveur (créée par le processus de déploiement) ou un membre du rôle de base de données dbmanager.

  5. Lorsque vous avez terminé de configurer les paramètres d'exportation, cliquez sur Enregistrer.

L'horodatage de la dernière exportation s'affiche sous Exportation automatisée dans la section Aperçu rapide du Tableau de bord de base de données SQL.

Vous pouvez afficher l'état et l'historique d'une opération d'exportation planifiée sous l'onglet Historique de la page Démarrage rapide du serveur.

Pour modifier les paramètres d'une exportation automatisée, sélectionnez la base de données SQL, cliquez sur l'onglet Configurer, apportez vos modifications, puis cliquez sur Enregistrer.

Vous pouvez également importer et exporter des bases de données par programme en utilisant une API. Pour plus d'informations, consultez l'exemple d'importation/exportation sur CodePlex.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft