VENTES: 1-800-867-1389

Mettre à niveau un déploiement

Mis à jour: avril 2014

L'opération Upgrade Deployment initialise une mise à jour des instances de rôle dans un déploiement en utilisant le package et la configuration que vous spécifiez. Pour plus d'informations sur la mise à jour des instances de rôle, consultez Mettre à jour un service Windows Azure.

L'opération Upgrade Deployment est une opération asynchrone. Pour déterminer si la demande a été traitée, appelez Obtenir l'état de l'opération. Pour plus d'informations sur les opérations asynchrones, consultez Suivre les demandes de gestion des services asynchrones.

La demande Upgrade Deployment peut être spécifiée comme suit. Vous pouvez mettre à jour un déploiement en spécifiant l'environnement de déploiement (intermédiaire ou de production), ou en spécifiant le nom unique du déploiement.

Pour générer l'URI de la demande, remplacez <subscription-id> par votre ID d'abonnement, <cloudservice-name> par le nom du service cloud, <deployment-slot> par staging ou production, et <deployment-name> par le nom unique de votre déploiement.

 

Méthode URI de demande Version HTTP

POST

https://management.core.windows.net/<subscription-id>/services/hostedservices/<cloudservice-name>/deploymentslots/<deployment-slot>/

HTTP/1.1

POST

https://management.core.windows.net/<subscription-id>/services/hostedservices/<cloudservice-name>/deployments/<deployment-name>/

HTTP/1.1

 

Paramètre d'URI Description

comp=upgrade

Obligatoire. Spécifie que le déploiement doit être mis à jour.

Le tableau suivant décrit les en-têtes de la demande.

 

En-tête de demande Description

Content-Type

Obligatoire. Définissez cet en-tête avec application/xml.

x-ms-version

Obligatoire. Spécifie la version de l'opération à utiliser pour cette demande. Cet en-tête devrait être défini sur 2009-10-01 ou une version ultérieure. Pour plus d'informations sur les en-têtes du suivi de version, consultez Contrôle de version du service de gestion.

Le corps de la demande présente le format suivant. Notez que les éléments XML dans la demande doivent être spécifiés dans l'ordre indiqué :


<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<UpgradeDeployment xmlns="http://schemas.microsoft.com/windowsazure">
  <Mode>type-of-upgrade</Mode>
  <PackageUrl>url-to-package</PackageUrl>
  <Configuration>base64-encoded-config-file</Configuration>
  <Label>base-64-encoded-label</Label>
  <RoleToUpgrade>role-name</RoleToUpgrade>
  <Force>true|false</Force>
  <ExtendedProperties>
    <ExtendedProperty>
      <Name>property-name</Name>
      <Value>property-value</Value>
    </ExtendedProperty>
  </ExtendedProperties>
  <ExtensionConfiguration>
    <AllRoles>
      <Extension>
        <Id>identifier-of-extension</Id>
      </Extension>
      ...
    </AllRoles>
    <NamedRoles>
      <Role>
        <RoleName>role_name1</RoleName>
        <Extensions>
          <Extension>
            <Id>identifier-of-extension</Id>
          </Extension>
          ...
        </Extensions>
      </Role>
    </NamedRoles>
  </ExtensionConfiguration>
</UpgradeDeployment>

Le tableau suivant décrit les éléments clés dans le corps de la demande :

 

Nom de l'élément Description

Mode

Obligatoire. Type de mise à jour à exécuter. Les instances de rôle sont allouées aux domaines de mise à jour lorsque le service est déployé. Les mises à jour peuvent être appelées manuellement dans chaque domaine de mise à jour ou automatiquement dans tous les domaines de mise à jour. Les valeurs possibles sont les suivantes :

  • Auto

  • Manual

  • Simultaneous

En l'absence de spécification, la valeur par défaut est Auto. Si la valeur Manual est spécifiée, WalkUpgradeDomain doit être appelé pour effectuer la mise à jour. Si la valeur Auto est spécifiée, la mise à jour est automatiquement appliquée à chaque domaine de mise à jour dans l'ordre.

Le paramètre Simultaneous est uniquement disponible dans la version 2012-12-01 ou une version ultérieure.

PackageUrl

Obligatoire. URL qui fait référence à l'emplacement du package de service dans le service BLOB. Le package de service peut se trouver dans un compte de stockage sous le même abonnement ou dans un URI de signature d'accès partagé (SAS) d'un compte de stockage. Pour plus d'informations sur les signatures d'accès partagé, consultez Délégation de l'accès avec une signature d'accès partagé (API REST).

Configuration

Obligatoire. Fichier de configuration du service codé en base 64 pour le déploiement.

Étiquette

Obligatoire. Nom du service cloud codé en base 64. Le nom peut être long de 100 caractères au maximum.

Il est recommandé que l'étiquette soit unique au sein de l'abonnement. Il peut être utilisé pour identifier le service cloud à des fins de suivi.

RoleToUpgrade

Ce paramètre est facultatif. Nom de l'instance de rôle spécifique à mettre à jour.

Force

Obligatoire. Spécifie si la restauration doit continuer même si elle entraîne la perte de données locales dans certaines instances de rôle. True si la restauration continue ; sinon false.

L'élément Force est uniquement disponible si vous utilisez la version 2011-10-01 ou une version ultérieure.

Nom

Ce paramètre est facultatif. Représente le nom d'une propriété étendue du service cloud. Chaque propriété étendue doit avoir un nom et une valeur définis. Il peut y avoir un maximum de 25 paires nom/valeur de propriété étendue.

La longueur maximale de l'élément Name est de 64 caractères, seuls les caractères alphanumériques et les traits de soulignement sont valides dans le nom, et le nom doit commencer par une lettre. Toute tentative d'utiliser d'autres caractères, en commençant par un caractère autre qu'une lettre, ou en entrant un nom qui est identique à celui d'une autre propriété étendue détenue par le même service cloud, provoque une erreur de code d'état 400 (erreur de mauvaise demande).

L'élément Name est uniquement disponible si vous utilisez la version 2012-03-01 ou une version ultérieure.

Valeur

Ce paramètre est facultatif. Représente la valeur d'une propriété étendue du service cloud. Chaque propriété étendue doit avoir un nom et une valeur définis. Vous pouvez avoir 25 paires nom/valeur de propriété étendue au maximum, et chaque valeur de propriété étendue doit avoir une taille maximale de 255 caractères.

Vous pouvez supprimer une propriété étendue en définissant la valeur NULL.

L'élément Value est uniquement disponible si vous utilisez la version 2012-03-01 ou une version ultérieure.

ExtensionConfiguration

Ce paramètre est facultatif. Représente une extension qui est ajoutée au service cloud. Dans Windows Azure, un processus peut fonctionner comme une extension d'un service cloud. Par exemple, l'accès au Bureau à distance ou l'agent de Diagnostics de Windows Azure peut fonctionner comme une extension du service cloud. Vous devez ajouter une extension au service cloud en utilisant Ajouter une extension avant qu'il puisse être ajouté au déploiement pendant une mise à jour.

L'élément ExtensionConfiguration est uniquement disponible si vous utilisez la version 2013-03-01 ou une version ultérieure.

Représente une extension qui est ajoutée au service cloud.

 

Nom de l'élément Description

AllRoles

Ce paramètre est facultatif. Spécifie une liste d'extensions qui sont appliquées à tous les rôles dans un déploiement.

Extension

Obligatoire. Représente une extension qui doit être déployée dans un rôle dans un service cloud.

NamedRoles

Ce paramètre est facultatif. Spécifie une liste d'extensions qui sont appliquées aux rôles spécifiques dans un déploiement.

Représente une extension qui doit être déployée dans un rôle dans un service cloud.

 

Nom de l'élément Description

Id

Obligatoire. Identificateur de l'extension. L'identificateur est créé lorsque l'extension est ajoutée au service cloud. Vous trouverez l'Id d'une extension ajoutée à un service cloud à l'aide de List Extensions.

Spécifie une liste d'extensions qui sont appliquées aux rôles spécifiques dans un déploiement.

 

Nom de l'élément Description

Rôle

Obligatoire. Représente un rôle spécifique auquel l'extension est ajoutée.

RoleName

Obligatoire. Spécifie le nom du rôle.

Extension

Obligatoire. Représente une extension qui doit être déployée dans un rôle dans un service cloud.

La réponse inclut un code d'état HTTP et un ensemble d'en-têtes de réponse.

Un Upgrade Deployment est une opération asynchrone qui retourne toujours un code d'état 202 (Accepter). Pour déterminer le code d'état de l'opération une fois qu'elle est terminée, appelez Obtenir l'état de l'opération. Le code d'état est incorporé dans la réponse pour cette opération ; si l'opération réussit, il s'agit du code d'état 200 (OK). Pour plus d'informations sur les codes d'état, consultez Codes d'état et d'erreur de la gestion des services.

La réponse de l'opération inclut les en-têtes suivants. La réponse peut aussi inclure des en-têtes HTTP standard supplémentaires. Tous les en-têtes standard sont conformes à la spécification du protocole HTTP/1.1.

 

En-tête de réponse Description

x-ms-request-id

Valeur qui identifie de façon unique une demande effectuée au service de gestion. Pour une opération asynchrone, vous pouvez interroger l'état de l'opération avec cette valeur pour déterminer si l'opération est terminée, a échoué, ou est encore en cours. Pour plus d'informations, consultez Suivre les demandes de gestion des services asynchrones.

Tout certificat de gestion associé à l'abonnement spécifié par <subscription-id> peut être utilisé pour authentifier cette opération. Pour plus de détails, consultez la rubrique Authentification des demandes de gestion des services.

Pour effectuer une mise à jour automatique d'un déploiement, appelez Mettre à niveau un déploiement ou Modifier la configuration du déploiement avec l'élément Mode défini sur la valeur automatic. La mise à jour est effectuée à partir de ce point sans qu'aucune autre entrée ne soit requise. Vous pouvez appeler Obtenir l'état de l'opération pour déterminer la fin de la mise à jour.

Pour effectuer une mise à jour manuelle, appelez d'abord Mettre à niveau un déploiement avec l'élément Mode défini sur la valeur manual. Ensuite, appelez Consulter le domaine de mise à niveau pour mettre à jour chaque domaine dans le déploiement. Vous devez vous assurer que l'opération est terminée en appelant l'état de l'opération avant de mettre à jour le domaine suivant.

ImportantImportant
Une mise à jour qui ajoute ou supprime des instances de rôle provoque une mise à jour de la configuration sur tous les rôles qui sont déployés dans le service cloud. Les instances de rôle existantes doivent être informées des nouvelles instances de rôle afin que toutes les instances de rôle puissent communiquer ensemble dans le service cloud.

Par défaut, un service cloud est déployé avec cinq domaines de mise à jour, qui sont mis à jour un par un pendant une mise à jour sur place. Pour plus d'informations sur la modification du nombre de domaines de mise à jour dans le fichier de définition de service, consultez la rubrique Schéma de définition du service Windows Azure (fichier .csdef).

Pour déterminer le domaine de mise à jour dans lequel une instance spécifique s'exécute dans Windows Azure, utilisez la propriété UpdateDomain de la classe RoleInstance. Pour plus d'informations, consultez Azure Developer References.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft