VENTES: 1-800-867-1389

Définition de délais d'expiration pour les opérations du service de Table

Mis à jour: juin 2010

Chaque appel à une API du service de Table peut inclure un intervalle de délai d'expiration, qui est utilisé de deux manières différentes.

  • Le service de Table retourne une erreur lorsque l'intervalle de délai d'expiration est dépassé lors du traitement de la demande. L'intervalle maximal de délai d'expiration pour un appel au service de Table est de 30 secondes.

  • Si vous utilisez un client de stockage, le client de stockage lève une exception lorsqu'il ne reçoit pas une réponse de code d'état HTTP du service dans l'intervalle de délai d'expiration. Le délai d'expiration s'applique uniquement à la réception du code d'état et ne s'applique pas à la réception du corps du message ou à l'achèvement du transfert des données au client. L'intervalle de délai d'expiration peut dépasser les 30 secondes.

Le service de Table impose des délais d'expiration serveur comme suit :

  • Opérations de requête : lors de l'intervalle de délai d'expiration, une requête peut s'exécuter pendant un maximum de cinq secondes. Si la requête ne s'achève pas dans les cinq secondes, la réponse inclut des jetons de continuation pour récupérer les éléments restants sur une demande suivante. Pour plus d'informations, consultez Délai d'expiration de requête et pagination.

  • Opérations d'insertion, de mise à jour et de suppression : l'intervalle maximal de délai d'expiration est de 30 secondes. Trente secondes est également l'intervalle par défaut pour toutes les opérations d'insertion, de mise à jour et de suppression.

Si vous spécifiez un intervalle de délai d'expiration supérieur à 30 secondes, le service de Table utilise 30 secondes. Si vous spécifiez un délai d'expiration inférieur au délai d'expiration par défaut du service, votre intervalle de délai d'expiration sera utilisé.

Voir aussi

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2014 Microsoft