Recommandations en matière de notifications Push

Applies to Windows and Windows Phone

Les notifications Push sont envoyées à partir d’un serveur dans le Cloud pour mettre à jour la vignette dynamique de votre application ou envoyer des notifications toast.Cette rubrique fournit des informations d’ordre général et sur le codage pour l’utilisation des notifications push dans votre application du Windows Store.

Mon application doit-elle inclure des notifications Push ?

La méthode de remise Push permet aux utilisateurs de recevoir des notifications de votre application à tout moment, même quand celle-ci n’est pas en cours d’exécution.

Les notifications Push sont idéales si vous souhaitez que votre application partage :

  • des mises à jour en temps réel (comme des scores durant des rencontres sportives) ;
  • du contenu généré à des moments imprévisibles (par exemple des actualités de dernière minute, du courrier électronique entrant ou des mises à jour de réseaux sociaux).

Pour obtenir une comparaison des quatre méthodes de remise (locale, planifiée, périodique et Push) disponibles pour les applications du Windows Store, voir Choix d’un mode de remise de notification.

Pratiques conseillées et déconseillées

  • Suivez les recommandations générales en matière de notifications par vignette et de notifications toast. Qu’une notification par vignette ou toast soit générée localement ou via le service cloud, elle doit respecter les mêmes recommandations. Pour plus d’informations, voir les rubriques suivantes :
  • Respectez l’autonomie de la batterie de vos utilisateurs. Les utilisateurs peuvent recevoir des notifications à tout moment, même lorsque le niveau d’alimentation de leur appareil est faible. Plus le nombre de notifications que vous envoyez est important, plus la quantité de ressources nécessaires et la fréquence de relances du périphérique sont élevées. Ne l’oubliez pas quand vous déterminez la fréquence de vos notifications.
  • Choisissez la fréquence d’envoi de notification la plus faible pour optimiser l’expérience utilisateur. L’augmentation de la fréquence des notifications n’accroît pas forcément la valeur de votre application. Par exemple, si les mises à jour du contenu de votre vignette sont trop fréquentes, l’utilisateur risque d’en rater certaines.
  • N’envoyez pas de données confidentielles ou sensibles par l’intermédiaire de notifications Push. Par exemple, n’envoyez jamais un numéro ou un mot de passe de compte bancaire dans une notification.
  • N’utilisez pas les Services de notifications Push Windows (WNS) pour envoyer des notifications critiques. Bien qu’ils soient fiables, la remise des notifications n’est pas garantie.
  • N’utilisez pas de notifications Push pour l’envoi de publicités ou de courrier indésirable. Les services WNS se réservent le droit de protéger ses utilisateurs et, si l’utilisation des notifications par une application est jugée inappropriée, les services peuvent empêcher l’application d’utiliser les notifications Push. Si des utilisateurs signalent qu’une application présente du contenu malveillant, cette application peut être soumise aux stratégies de suppression du Windows Store.

Pour les développeurs

  • Inscrivez votre application dans le Tableau de bord pour qu’elle utilise les services WNS. Votre serveur d’applications doit utiliser les informations d’identification fournies par le Tableau de bord pour authentifier et envoyer les notifications.
  • Demandez un canal à chaque lancement de l’application. Les URL de canal peuvent expirer et rien ne garantit qu’elles restent identiques chaque fois que vous en demandez une. Si l’URL de canal demandée est différente de celle que vous aviez utilisée, mettez à jour la référence dans votre serveur d’applications.
  • Vérifiez que l’URL de canal provient des services WNS. Ne tentez jamais de pousser une notification vers un service autre que les services WNS. Assurez-vous que vos URL de canaux utilisent le domaine "notify.windows.com" (Windows ou Windows Phone) ou "s.notify.live.net" (Windows Phone uniquement).
  • Sécurisez toujours le rappel de votre inscription de canal sur votre serveur d’applications. Lorsque votre application reçoit son URL de canal et l’envoie au serveur, elle doit envoyer cette information de manière sécurisée. Authentifiez et chiffrez le mécanisme servant à recevoir et à envoyer les URL de canaux.
  • Réutilisez votre jeton d’accès. Celui-ci pouvant être utilisé pour envoyer plusieurs notifications, votre serveur doit le mettre en cache pour ne pas avoir à se réauthentifier chaque fois qu’il souhaite envoyer une notification. Si le jeton a expiré, votre serveur d’applications reçoit une erreur et vous devez l’authentifier avant de réessayer d’envoyer la notification.
  • Ne partagez pas votre identificateur de sécurité de package (PSID) et votre clé secrète avec qui que ce soit. Enregistrez ces informations d’identification sur votre serveur d’applications de manière sécurisée. Si vous pensez que votre clé secrète a été compromise, générez-en une nouvelle. Générez régulièrement une nouvelle clé secrète pour dérouter les fraudeurs.

Rubriques connexes

Pour les concepteurs
Vue d’ensemble des services WNS
Choix d’un mode de remise de notification
Pour les développeurs (applications Windows Runtime en JavaScript et HTML)
Windows.Networking.PushNotifications
Envoi de notifications Push avec les services WNS
Pour les développeurs (applications Windows Runtime en C#/VB/C++ et XAML)
PushNotifications
Envoi de notifications Push avec les services WNS
Quickstart: Sending a push notification
Exemple
Exemple côté client de notifications Push et périodiques

 

 

Afficher:
© 2014 Microsoft