Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Test de performances de site Web et tests de charge des applications SharePoint 2010 et 2013

Vous pouvez utiliser les tests de performances Web et de charge sur vos applications SharePoint pour vérifier les performances et la résistance aux contraintes. Les tests de charge peuvent être configurés pour émuler diverses conditions comme les charges utilisateur, les types de navigateur et les types de réseau.

Configuration requise

  • Visual Studio 2013 Ultimate

Where do I create, run and manage web performance and load tests?

Les tests de performances Web et de charge sont gérés en utilisant le type de projet de test de performances Web et de charge fourni avec Visual Studio Ultimate.

Dans cette rubrique

Les tests de performances Web et de charge peuvent être utilisés pour vérifier la fonctionnalité, les performances et la résistance aux contraintes de vos applications SharePoint. L'ajout de tests de performances Web et de charge pour votre application SharePoint peut considérablement améliorer le processus de gestion du cycle de vie des applications de votre équipe et est utile si votre application utilise une méthodologie de livraison continue.

Pour plus d'informations, consultez Test de la livraison continue avec Visual Studio 2012 (page éventuellement en anglais).

  • Tests de performances de site Web

    Les tests de performances Web peuvent être enregistrés puis exécutés et analysés par rapport à vos applications SharePoint. Par exemple, vous pouvez créer des tests de performances Web qui effectuent les opérations suivantes sur votre application SharePoint :

    SharePoint 2010

    • Rendu de site

    • Opérations de bibliothèque de documents

    • Opérations de tâche, de calendrier et de bibliothèque

    • Contenu de recherche

    • Wikis

    • Composants WebPart personnalisés

    • Flux de travail

    • Opérations multiples à partir du ruban

    • Lecture des tests sur plusieurs sites et listes

    • Office Web Applications (OWA) – Scénarios transférés et téléchargés

    • Gestion des métadonnées SA et recherche de colonnes dans les listes et bibliothèques

    • Intégration des services SharePoint et Excel

    • Pour InfoPath, vous pouvez utiliser le plug-in (outil) de CodePlex

    SharePoint 2013

    • Tous les scénarios répertoriés ci-dessus pour SharePoint 2010

    • Social

    • Applications SharePoint

  • Tests de charge

    Pour effectuer un test de contrainte sur votre application SharePoint en simulant des charges utilisateur élevées, différentes topologies de réseau et d'autres conditions, vous pouvez créer des tests de charge qui utilisent vos tests de performances Web SharePoint.

What else should I know?

Remarques

  • Composant requis Les tests de performances Web pour les applications SharePoint ne sont pris en charge qu'avec SharePoint 2010 et SharePoint 2013.

  • Composant requis Les tests de performances Web codés ne sont pas pris en charge pour les applications SharePoint.

    Un test de performances Web codé est en général créé par la conversion d'un test de performances Web existant et enregistré en code. Un test des performances de site Web codé est une classe .NET qui génère une séquence de WebTestRequests. Il peut être programmé en C# ou en Visual Basic.

Remarque Remarque

Cette procédure suppose que vous disposiez d'un site SharePoint 2010 générique, http://SP2010, et d'un sous-site nommé SampleSite. Vous pouvez créer un sous-site en sélectionnant Nouveau site dans la liste déroulante Actions du site dans SharePoint.

  1. Créez un projet de test de performances Web et de charge. Dans le menu Visual Studio Ultimate, choisissez Fichier, Nouveau et Projet. Développez Visual C# ou Visual Basic et choisissez Test. Choisissez Projet de test de performance Web et de charge, puis OK.

  2. L'Éditeur de tests de performances Web s'affiche avec un test vide. Pour enregistrer le test, choisissez le bouton Ajouter un enregistrement.

    Ajouter un enregistrement
  3. Une nouvelle fenêtre de navigateur Web vide s'affiche avec le panneau d'enregistreur de test Web sur le côté gauche. Entrez le nom de votre site SharePoint dans la barre d'adresse du navigateur. Visual Studio Ultimate enregistre et répertorie les URL dans le panneau d'enregistreur de test Web.

    Enregistreur de test de performances web
  4. Exécutez les étapes suivantes pour accéder au sous-site SampleSite SharePoint et ajouter un nouvel élément à la liste des tâches de site :

    1. Choisissez SampleSite à partir du haut du site SharePoint.

      Choisir SampleSite
    2. Dans le menu situé à gauche, choisissez Tâches.

      Sélectionner des tâches

      La page SampleSite > Tâches : Toutes les tâches s'affiche.

    3. Pour ajouter une nouvelle tâche à la liste, choisissez le lien Ajouter un nouvel élément.

      Ajouter un nouvel élément

      La boîte de dialogue Tâches - Nouvel élément s'affiche. Le seul champ obligatoire est Titre et la valeur saisie n'a pas d'importance. Entrez les informations dans la boîte de dialogue et choisissez Enregistrer.

      Créer un élément de tâche
    4. Le navigateur Web retourne à la page SampleSite > Tâches : Toutes les tâches, qui répertorie maintenant la nouvelle tâche ajoutée dans l'étape précédente.

      Nouvelle tâche ajoutée
    5. Pour arrêter l'enregistrement, choisissez Arrêter dans le panneau d'enregistreur de test Web.

      La boîte de dialogue de détection des paramètres dynamiques s'affiche. Elle indique la progression de la détection. Cette opération ne prendra que quelques instants.

      Détection des paramètres dynamiques

      Visual Studio Ultimate vous redirigera vers l'Éditeur de test de performances Web où votre nouveau test de performances Web créé s'affiche.

      éditeur de tests de performances de site Web
  5. Pour vérifier que le test s'exécute correctement, parcourez d'abord le site SharePoint pour afficher les éléments de liste existants :

    http://sp2010/SampleSite/Lists/Tasks/AllItems.aspx

  6. Retournez dans Visual Studio Ultimate et choisissez le bouton Exécuter le test dans l'éditeur de test de performances Web. Votre test s'exécute, en effectuant vos actions enregistrées pour ajouter un nouvel élément à la liste des tâches dans SharePoint.

    Exécuter un test des performances de site web
  7. Choisissez Actualiser dans la fenêtre de navigateur avec votre site SharePoint ; vous devez maintenant voir une nouvelle tâche ajoutée à la liste.

Certains sites Web et applications utilisent des paramètres dynamiques dans une ou plusieurs requêtes Web. Un paramètre dynamique est un paramètre dont la valeur est générée chaque fois qu'un utilisateur exécute l'application. Un paramètre dynamique peut provoquer l'échec de la lecture des tests de performances Web, car la valeur dynamique sera selon toute vraisemblance différente à chaque exécution du test. Par conséquent, vous ne pouvez pas lire les valeurs enregistrées. Un ID de session est un exemple de paramètre dynamique. En règle générale, l'ID de session change toutes les 5 à 30 minutes.

Les tests de performances Web enregistrés sur les sites SharePoint sont sophistiqués en raison de la nature dynamique de la demande et du format de réponse utilisé par SharePoint. Bien que l'enregistrement et la lecture des tests de performances Web fonctionnent sur un élément ou un site unique, un nombre important de modifications sur les tests de performances Web est requis pour que les tests puissent fonctionner sur plusieurs sites ou serveurs SharePoint. Chaque demande à un site SharePoint peut nécessiter plus de 30 modifications différentes pour les GUID dynamiques et d'autres aspects.

L'enregistreur et le moteur de lecture des tests de performances de site Web gèrent automatiquement les types les plus communs de paramètres dynamiques :

Outre le paramètre dynamique, Visual Studio Ultimate exécute les actions suivantes sur les enregistrements de test de performances Web pour les applications SharePoint :

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifConversions GUID SharePoint

SharePoint utilise souvent des GUID uniques et chaque GUID doit être traité comme un paramètre dynamique si ces tests sont supposés s'exécuter sur un autre site SharePoint. Par exemple, dans une requête unique, vous pouvez avoir 30 emplacements ou plus où vous devez gérer des GUID dynamiques dans votre requête. Ce qui complique encore plus la tâche est que les GUID ne se trouvent pas seulement dans la partie valeur de la requête de publication de formulaire, mais apparaissent également dans d'autres parties de la requête :

  • GUID dynamiques pour les champs de nom de publication

  • GUID qui sont dans la valeur des paramètres de publication de formulaire

    Ce qui complique la tâche est que le GUID se trouve dans un autre paramètre dynamique. Visual Studio Ultimate détecte automatiquement cette condition et ajoute de nouvelles règles d'extraction pour vous permettre de gérer cette condition.

  • GUID dynamique dans le champ _EVENTARGET

  • Bien que ce ne soit pas un GUID, il donne un exemple de l'emplacement du nom du site dans une requête devant être traitée.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifListID, ID et autres paramètres de chaîne de requête SharePoint

En plus des GUID, le test SharePoint contient de nombreuses autres valeurs dynamiques qui doivent être traitées, comme des ListID. Visual Studio Ultimate ajoute les règles d'extraction nécessaires et parcourt le test pour remplacer toutes les occurrences.

L'ID est utilisé lorsque vous sélectionnez un élément à afficher, par exemple lorsque vous affichez une tâche.

En fonction de votre cas d'usage spécifique, vous pouvez sélectionner un élément aléatoire au lieu d'un élément spécifique qui a été sélectionné pendant l'enregistrement. Pour simplifier cette tâche, Visual Studio Ultimate détecte l'ID en utilisant la règle d'extraction SharePoint – Rechercher l'ID d'élément de liste. Si Visual Studio Ultimate ne peut pas trouver l'ID d'élément de liste avec la règle d'extraction, Visual Studio Ultimate crée un paramètre de contexte pour l'ID et continue la recherche en remplaçant toutes les zones où l'ID est détecté.

Si vous voulez utiliser des valeurs dynamiques pour les ID d'élément, utilisez des règles d'extraction afin de simplifier ce processus.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifSuppression des demandes inutiles

SharePoint génère plusieurs demandes, dont certaines sont inutiles. Par exemple, il génère des demandes pour les URL mises en cache qui ne sont pas requises pour le traitement des principales opérations, telles que la demande à blank.gif. Cela rend difficile l'utilisation des scripts. Si vos objectifs de test ne requièrent pas ces requêtes, telles que le test de largeur de bande/WAN, vous pouvez les supprimer sans risque de votre test.

Conseil Conseil

La liste des filtres de requête de bruit peut être modifiée, en configurant les options d'enregistrement des tests de performances Web SharePoint.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifDétection et paramétrage de nom de site

Pour paramétrer une chaîne, vous pouvez créer des paramètres de contexte à utiliser dans un test de performances de site Web. Par exemple, vous pouvez créer un paramètre de contexte pour un site Web. Le paramètre de contexte permet un changement rapide du test d'un site à un autre. Visual Studio Ultimate recherche des noms de site SharePoint et ajoute des paramètres de contexte pour chaque nom de site détecté. En outre, il remplace également toutes les occurrences du nom du site dans l'URL et d'autres zones telles que les chaînes de requête, la publication de formulaire ou la demande de corps de chaîne où les noms de sites peuvent être détectés.

Il existe des conditions où le nom du site est détecté, mais est nécessaire dans un format encodé en URL. Visual Studio Ultimatetentera d'abord d'activer l'encodage d'URL pour réduire le nombre de paramètres. Si cela ne fonctionne pas, un nom de site supplémentaire est ajouté pour indiquer que la valeur doit être une URL encodée. Vous rencontrerez cette condition si vous utilisez des espaces ou d'autres caractères spéciaux dans votre nom de site SharePoint.

Conseil Conseil

Vous pouvez configurer les options Visual Studio pour l'enregistrement des tests de performances Web SharePoint pour spécifier le paramétrage de nom de site.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifRègle de validation globale pour les erreurs

Dans de nombreux cas, SharePoint retourne un code d'état de réussite (http 200), mais la demande échoue réellement. Cela peut vous amener à penser que votre test fonctionne correctement, alors qu'en réalité il échoue en raison d'une condition d'erreur. Une règle de validation de niveau de test Web est ajoutée pour aider à détecter ces conditions et pour vous alerter quand des requêtes ont échoué.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des règles de validation, consultez Vérification du bon fonctionnement de votre application SharePoint en validant les données à l'aide de règles de validation dans cette rubrique.

Conseil Conseil

Vous pouvez configurer les options Visual Studio pour l'enregistrement des tests de performances Web SharePoint pour inclure la validation globale des erreurs.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifCréer des règles d'extraction pour les en-têtes SharePoint manquants

Dans certains cas, SharePoint 2010 requiert des valeurs d'en-tête spécifiques telles que x-requestdigest. Si ces valeurs n'existent pas, une demande échoue pour raison de sécurité ou d'autres erreurs. Visual Studio Ultimate peut enregistrer ces en-têtes et créer des règles d'extraction pour mettre à jour dynamiquement ces valeurs.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des règles d'extraction, consultez Vérification du bon fonctionnement de votre application SharePoint en extrayant les données des requêtes Web à l'aide de règles d'extraction dans cette rubrique.

  1. Dans le menu Visual Studio Ultimate, choisissez OUTILS, puis Options.

  2. Développez Outils de test de performances Web, puis Test Web et choisissez SharePoint.

Options de Visual Studio pour tests web sur SharePoint

En ouvrant la boîte de dialogue des options de Visual Studio Ultimate, vous pouvez configurer les options suivantes pour les tests de performances Web sur des applications SharePoint :

  1. Activez ou désactivez les tests de performances Web et de charge pour vos applications SharePoint.

  2. Filtrez les applications que vous ou votre équipe pouvez considérer comme inutiles dans vos tests en fonction de critères spécifiés. Pour éviter le bruit, les modèles et critères d'URL suivants sont filtrés par défaut. Si votre équipe doit inclure l'un de ces modèles dans vos tests, vous pouvez les supprimer de la liste.

    Filtres par défaut

    Critères d'URL

    Modèle URL

    Se termine par

    Blank.gif

    Se termine par

    Blank.htm

    Se termine par

    ScriptResx.ashx

    Se termine par

    Commandui.ashx

  3. Vous ou votre équipe pouvez paramétrer le nom du site à l'aide d'un paramètre de contexte. Les paramètres de contexte vous permettent de paramétrer une chaîne dans un test de performances Web, et cette option de configuration vous permet de modifier rapidement le test d'un site à un autre. Par défaut, le paramètre de contexte est « SiteName ».

  4. Appliquez une règle de validation globale pour les modèles d'erreurs courants. Cela aidera à détecter si l'erreur s'est produite dans la réponse en validant que le texte saisi pour ErrorPattern est présent dans la réponse HTTP du serveur SharePoint. Vous pouvez entrer plusieurs modèles d'erreur dans ErrorPattern en les séparant par un point-virgule de séparation (;). Si une ou plusieurs chaînes entrées pour ErrorPattern sont présentes dans la réponse, le test de performances Web conclura qu'une erreur s'est produite dans la réponse HTTP et fera échouer le test de performances Web. Par défaut, ErrorPattern contient les chaînes d'erreur suivantes : \[{"Error":[^n];"SharepointError";"HasException":true. Ces chaînes d'erreur par défaut peuvent être supprimées ou modifiées si votre équipe le requiert.

  5. Les chaînes d'erreur peuvent éventuellement être entrées sous forme d'expressions régulières.

Les règles de validation permettent de vérifier que votre application SharePoint fonctionne correctement, en validant l'existence de texte, de balises ou d'attributs sur la page retournée par une requête Web. Les règles de validation permettent également de vérifier le temps nécessaire à l'achèvement d'une requête et l'existence de champs de formulaire et de leurs valeurs.

Pour obtenir la liste des règles de validation, notamment celles utilisées pour les applications SharePoint, consultez Règles de validation prédéfinies.

Les règles d'extraction permettent de vérifier que votre application SharePoint fonctionne correctement en extrayant les données des réponses aux requêtes Web. Les règles d'extraction stockent les résultats dans le contexte de test sous forme de paires nom/valeur. Les règles d'extraction peuvent extraire des champs de formulaire, du texte, des attributs, des en-têtes, des expressions régulières et des champs masqués.

Pour obtenir la liste des règles d'extraction pour SharePoint, consultez Règles d'extraction prédéfinies pour les applications SharePoint.

Après avoir créé des tests de performances de site Web pour votre application SharePoint, il est possible de créer des tests de charge pour tester les performances et la résistance aux contraintes de vos applications. Un test de charge est créé à l'aide de l'Assistant Nouveau test de charge. Lorsque vous utilisez l'Assistant, vous pouvez configurer la façon dont vous souhaitez tester les performances et la résistance aux contraintes de votre application SharePoint.

Création d'un test de charge à l'aide de l'Assistant

Dans l'Explorateur de solutions, cliquez avec le bouton droit sur le nœud du projet de test de performances Web et de charge, choisissez Ajouter, puis Test de charge.

L'Assistant fournit des options de configuration pour le nouveau test de charge, notamment :

  • Modèle de charge : nombre d'utilisateurs virtuels qui sont actifs pendant un test de charge et fréquence à laquelle les nouveaux utilisateurs sont ajoutés.

  • Modèle de combinaison de tests : probabilité selon laquelle un utilisateur virtuel exécute un test donné dans un scénario de test de charge.

  • Combinaison de tests : combinaison de test de performances Web, de test unitaire et de tests codés de l'interface utilisateur contenus dans le test de charge.

  • Combinaison de réseaux : types de réseau utilisés dans le test. Par exemple, un réseau local et un accès à distance 56 Ko.

  • Combinaison de navigateurs : types de navigateur Web utilisés dans le test de charge. Par exemple, Windows Internet Explorer 9 et Windows Internet Explorer 10.

  • Ensembles de compteurs : ce sont des ensembles de compteurs de performance système qu'il est utile de surveiller pendant un test de charge. Ils sont organisés par technologie, par exemple ASP.NET ou SQL.

    Remarque Remarque

    Les ensembles de compteurs de performance prédéfinis utilisés avec les tests de charge ne sont pas disponibles pour SharePoint.

  • Paramètres d'exécution : ils déterminent les propriétés de test de charge telles que la longueur du test, la durée de préchauffage, le nombre maximal de détails relatifs aux erreurs signalés et le taux d'échantillonnage.

Les tests de charge sont exécutés à partir de l'Éditeur de test de charge, ou le menu TEST DE CHARGE.

Exécution d'un test de charge

L'Afficheur des résultats des tests de performances de site Web permet d'afficher les détails de chaque requête de votre test de performances de site Web et les réponses à ces requêtes. Il utilise une arborescence pour afficher les requêtes ainsi que les requêtes dépendantes imbriquées sous la requête de niveau supérieur. Les redirections de pages sont également affichées dans l'arborescence.

Vous pouvez utiliser l'Analyseur de test de charge pour localiser des goulots d'étranglement, identifier des erreurs et mesurer les améliorations dans votre application. Vous pouvez analyser les résultats de test de charge à l'aide de l'analyseur de test de charge de différentes façons :

  • Surveillez un test de charge pendant son exécution.

  • Analysez un test de charge après son exécution.

  • Consultez les résultats d'un test de charge précédent.

Mise en garde Attention

Les tests de performances Web codés ne sont pas pris en charge pour les applications SharePoint.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifAjout d'un rendez-vous lorsque l'option de création de l'espace de travail sélectionnée échoue

Cette opération échoue car un site est créé pour l'espace de travail et SharePoint essaie de créer un site du même nom pendant la détection des paramètres dynamiques.

Solution de contournement : mettez à jour les références du titre de la réunion dans les paramètres de publication du formulaire pour que les requêtes Web de création de réunion et de création d'espace de travail de réunion utilisent l'unique titre de réunion chaque fois vous lisez le test de performances Web. Comme le nouveau site est créé en utilisant le titre de réunion, il devrait être unique. Sinon, la demande de création de l'espace de travail échoue.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifLe téléchargement du document échoue si le test de performances Web est ajouté dans un dossier séparé autre que le dossier racine du projet de test.

Solution de contournement : si le test de performances Web pour le téléchargement de document est ajouté dans un dossier distinct, spécifiez explicitement le même document comme élément de déploiement dans les paramètres de test.

ou

Créez le test de performances Web au niveau racine du projet de test de performances Web et de charge au lieu de le créer dans un dossier séparé.

JJ710162.collapse_all(fr-fr,VS.120).gifOpérations de suppression SharePoint

Si vous enregistrez un test de performances Web qui supprime une tâche, un rendez-vous de calendrier ou un document, et que vous essayez d'exécuter le test, celui-ci échoue car la tâche, le rendez-vous ou le document correspondant est déjà supprimé.

Solution de contournement : utilisez la règle d'extraction SharePoint2010.FindListItems pour extraire le GUID de l'élément de liste souhaité dans un paramètre de contexte. Vous pouvez filtrer la sélection en fonction du nom du titre et du numéro d'index. Passez ce paramètre dans la requête Supprimer suivante.

ou

Implémentez un plug-in de requête pour récupérer le GUID de l'élément souhaité à partir de la réponse de la requête précédente, puis passez-le à la requête de suppression.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2014 Microsoft